Platon, Protagoras, le peuple et le science

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MARC-AURÈLE et l'exercice de la raison Kant et les inclinations haineuses >>
Partager

Sujet : Platon, Protagoras, le peuple et le science

Platon, Protagoras, le peuple et le science

Protagoras Platon peuple Platon « Allons, Protagoras, découvre-moi un autre coin de ta pensée : quelle opinion as-tu de la science? En juges-tu ici encore comme le peuple, ou autrement? Or voici a peu près l'idée qu'il se forme de la science. Il se figure qu'elle n'est ni forte, ni capable de guider et de commander; au lieu de lui reconnaître ces qualités, il est persuadé que souvent la science a beau se trouver dans un homme, ce n'est point elle qui le gouverne, mais quelque autre chose, tantôt la colère, tantôt le plaisir, tantôt la douleur, quelquefois l'amour, souvent la crainte. Il regarde tout bonnement la science comme un esclave que toutes les autres choses traînent à leur suite. T'en fais-tu la même idée, ou juges-tu qu'elle est une belle chose, capable de commander à l'homme, que lorsqu'un homme a la connaissance du bien et du mal, rien ne peut le vaincre et le forcer à faire autre chose que ce que la science lui ordonne, et que l'intelligence est pour l'homme une ressource qui suffit à tout? » PLATON
science   Platon • Comment « le peuple » juge-t-il de « la science » ? • De quelle science s'agit-il ? • Sur quels implicites peut reposer l'idée que « lorsqu'un homme a la connaissance du bien et du mal, rien ne peut le vaincre et le forcer à faire autre chose que ce que la science lui ordonne » ? Qu'en pensez-vous? • Qu'est-ce qui peut amener à penser que « la science (est) comme un esclave que toutes les autres choses traînent à leur suite »? Qu'en pensez-vous? • Pensez-vous que la thématique et la problématique du texte sont encore actuelles ? Si oui, en quoi ? Si non, en quoi ? • En quoi ce texte a-t-il un intérêt proprement philosophique ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Platon, Protagoras, le peuple et le science" a obtenu la note de :
aucune note

Platon, Protagoras, le peuple et le science

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit