LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Platon: Le vivant et la mort Platon: De la puissance des mots. >>
Partager

Sujet : Platon: la quête de la vérité

quête Platon vérité Platon Quand on a cru, sans connaître l'art de raisonner, qu'un raisonnement est vrai, il peut se faire que peu après on le trouve faux, alors qu'il l'est parfois et parfois ne l'est pas, et l'expérience peut se renouveler sur un autre et un autre encore. Il arrive notamment, tu le sais, que ceux qui ont passé leur temps à controverser finissent par s'imaginer qu'ils sont devenus très sages et que, seuls, ils ont découvert qu'il n'y a rien de sain ni de sûr ni dans aucune chose ni dans aucun raisonnement, mais que tout est dans un flux et un reflux continuels, absolument comme dans l'Euripe et que rien ne demeure un moment dans le même état. - C'est parfaitement vrai, dis-je. - Alors, Phédon, reprit-il, s'il est vrai qu'il y ait des raisonnements vrais, solides et susceptibles d'être compris, ne serait-ce pas une triste chose de voir un homme qui, pour avoir entendu des raisonnements qui, tout en restant les mêmes, paraissent tantôt vrais, tantôt faux, au lieu de s'accuser lui-même et son incapacité, en viendrait par dépit à rejeter la faute sur les raisonnements, au lieu de s'en prendre à lui-même, et dès lors continuerait toute sa vie à haïr et ravaler les raisonnements et serait ainsi privé de la vérité et de la connaissance de la réalité ? - Oui, par Zeus, dis-je, ce serait une triste chose. Platon
   Platon - Attention ! Le texte porte moins sur la forme ou la validité des raisonnements en eux-mêmes que sur ceux qui sont incapables, parce qu'ils ignorent « l'art de raisonner », de distinguer les raisonnements vrais des faux. - Ne pas expliquer le texte d'un point de vue étroitement psychologique : l'enjeu concerne la quête de la vérité, la connaissance, et leur possibilité. - Eclaircir l'allusion à « ceux qui ont passé leur temps à controverser » (et qui versent ensuite dans une sorte de scepticisme complet) : il ne peut s'agir des interlocuteurs des dialogues platoniciens.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Platon: la quête de la vérité" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Maariyon-203731 le 07/04/2013 à 07H16
  • clem64100 le 11/12/2011 à 11H12
  • thompucheu le 07/12/2011 à 07H18
  • Eee53059 le 10/01/2010 à 10H20
  • Tracy41885 le 25/10/2009 à 25H12
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit