LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rousseau: Le droit de premier occupant MALEBRANCHE, De la recherche de la vérité, Li ... >>
Partager

Sujet : ROUSSEAU: Droit d'obéissance

Droit ROUSSEAU obéissance ROUSSEAU « En essayant de persuader à vos élèves le devoir de l'obéissance, vous joignez à cette prétendue persuasion la force et les menaces, ou, qui pis est, la flatterie et les promesses. Ainsi donc, amorcés par l'intérêt ou contraints par la force, ils font semblant d'être convaincus par la raison. Ils voient très bien que l'obéissance leur est avantageuse, et la rébellion nuisible, aussitôt que vous vous apercevez de l'une ou de l'autre... La raison du devoir n'étant pas de leur âge, il n'y a homme au monde qui vînt à bout de la leur rendre vraiment sensible ; mais la crainte du châtiment, l'espoir du pardon, l'importunité, l'embarras de répondre leur arrachent tous les aveux qu'on exige ; et l'on croit les avoir convaincus, quand on ne les a qu'ennuyés ou intimidés. Les lois, direz-vous, quoique obligatoires pour la conscience, usent de même de contrainte avec les hommes faits. J'en conviens. Mais que sont ces hommes, sinon des enfants gâtés par l'éducation ? Voilà précisément ce qu'il faut prévenir. Employez la force avec les enfants et la raison avec les hommes ; tel est l'ordre naturel ; le sage n'a pas besoin de lois. » ROUSSEAU
   ROUSSEAU • Pourquoi, J.-J. Rousseau, écrit-il « prétendue persuasion » ? Est-ce parce qu'on emploie force, menaces, flatterie, promesses ? • Que signifie amorcés par l'intérêt » ? • Y a-t-il une différence entre « être persuadé » et « être convaincu » (» ils font semblant d'être convaincus par la raison », « et l'on croit les avoir convaincus, quand on ne les a qu'... » ?) • Que signifie ici « sensible » ? • De quels « aveux » ? Qu'avouent-ils ? • Que signifie ici « ennuyé » ? • Quelle différence fait Rousseau entre « l'obligation pour (= au regard de) la conscience » et « la contrainte » ? • Pourquoi les lois « usent de contrainte avec les hommes faits » ? • Que signifie ici « prévenir » ? • Pourquoi « le sage » n'a-t-il pas besoin de lois ? Qui en a besoin ? A quelles conditions ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "ROUSSEAU: Droit d'obéissance" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit