LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ROUSSEAU: Inégalité naturelle et société ROUSSEAU et le langage >>
Partager

Sujet : ROUSSEAU: Il n'y a donc point de liberté sans lois...

donc ROUSSEAU point ROUSSEAU Il n'y a donc point de liberté sans lois, ni où quelqu'un est au dessus des lois ; dans l'état même de nature l'homme n'est libre qu'à la faveur de la loi naturelle qui commande à tous. Un peuple libre obéit, mais il ne sert pas ; il a des chefs et non pas des maîtres ; il obéit aux lois, mais il n'obéit qu'aux lois et c'est par la force des lois qu'il n'obéit pas aux hommes. Toutes les barrières qu'on donne dans les républiques au pouvoir des magistrats ne sont établies que pour garantir de leurs atteintes l'enceinte sacrée des lois : ils en sont les ministres, non les arbitres, ils doivent les garder, non les enfreindre Un peuple est libre, quelque forme qu'ait son gouvernement, quand dans celui qui le gouverne il ne voit point l'homme, mais l'organe de la loi. En un mot, la liberté suit toujours le sort des lois, elle règne ou périt avec elles ; je ne sache rien de plus certain. ROUSSEAU
liberté sans lois... ROUSSEAU

 

Il est possible de préserver sa liberté intérieure, sa liberté de penser, même sous la contrainte. Le courage et la volonté sont indispensables à une telle liberté. Ils permettent d'être libre même si on ne fait pas ce que l'on veut. De ce fait, il semble que l'obéissance à un individu ou à des lois n'interdise pas la liberté. La liberté individuelle et la liberté collective peuvent toutefois s'opposer. Mais la liberté ne peut faire l'économie d'une forme ou d'une autre de nécessité. La question reste de savoir si on est libre ou si on le devient.

 

point   donc

QUESTIONNAIRE INDICATIF


• Importance dans le texte de la proposition : « c'est par la force des lois qu'il n'obéit pas aux hommes » ?
• Que signifie la phrase les « magistrats en sont les ministres non les arbitres » ?
— Sens de ministres ici ?
• Qu'est-ce qui peut justifier, dans le texte, qu' « un peuple est libre ... quand dans celui qui le gouverne, il ne voit point Y homme, mais X organe de la loi ?
— Sens de organe ici ?
• Qu'est-ce que « l'état de nature » ?
— Est-ce que dans l'état de nature l'homme est (ou peut être?) libre ?
— Quelles sont les conditions nécessaires pour qu'il y ait liberté selon Rousseau ?
• Affirme-t-il que ces conditions nécessaires sont des conditions suffisantes ?
• En quel sens est-il dit « qu'un peuple est libre quelque forme qu'ait son Gouvernement quand... » ?
• Quel est l'enjeu de ce texte ?
— Définir ce qu'est la liberté ?
— Définir ce qu'est la liberté civile ?
— Définir les conditions nécessaires de la liberté civile ?
• En quoi ce texte a-t-il un intérêt philosophique ?
La problématique développée est-elle toujours actuelle ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "ROUSSEAU: Il n'y a donc point de liberté sans lois..." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • andjoyz-180418 le 12/02/2013 à 12H17
  • pussyjizz le 03/01/2013 à 03H18
  • coco19 le 17/06/2012 à 17H20
  • michalak10 le 13/05/2012 à 13H12
  • marina63 le 01/04/2012 à 01H19
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit