LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Spinoza: L'État a-t-il tous les droits ? Rousseau: Nature humaine et situation histori ... >>
Partager

Sujet : ROUSSEAU: il n'y a pas de corps politique sous un régime despotique car le peuple ne devient vraiment un peuple que par un pacte d'association.

corps ROUSSEAU politique ROUSSEAU « Il y aura toujours une grande différence entre soumettre une multitude et régir une société. Que des hommes épars soient successivement asservis à un seul, en quelque nombre qu'ils puissent être, je ne vois là qu'un maître et des esclaves, je n'y vois point un peuple et son chef : c'est, si l'on veut, une agrégation, mais non pas une association : il n'y a là ni bien public ni corps politique. Cet homme, eût-il asservi la moitié du monde, n'est toujours qu'un particulier ; son intérêt, séparé de celui des autres, n'est toujours qu'un intérêt privé. Si ce même homme vient à périr, son empire après lui reste épars et sans liaison, comme un chêne se dissout et tombe en un tas de cendres, après que le feu l'a consumé. Un peuple, dit Grotius, peut se donner à un roi. Selon Grotius, un peuple est donc un peuple avant de se donner à un roi. Ce don même est un acte civil, il suppose une délibération publique. Avant donc d'examiner l'acte par lequel un peuple élit un roi, il serait bon d'examiner l'acte par lequel un peuple est un peuple. Car cet acte étant nécessairement antérieur à l'autre est le vrai fondement de la Société. » ROUSSEAU
politique peuple devient corps — (1.1 à 13) un peuple asservi par un tyran n'est pas un peuple, mais un agrégat d'individus; — (l. 14 à 21) critique de Grotius : le peuple ne peut se vendre au despote que s'il existe en tant que peuple. Recherche de l'intérêt philosophique : ce texte nous invite à réfléchir sur ce qui fonde l'existence d'un État, d'une entité politique. On reconnaît donc là la problématique du contrat social comme acte fondateur du corps politique et même de la société : à la base de l'existence de lois et d'une autorité politique, à la base de toute vie sociale, il doit y avoir une libre soumission de chacun au bien commun défini collectivement. Ce texte ouvre donc sur des perspectives considérables dans le domaine de la philosophie politique. On ne perdra pas de vue non plus sa dimension militante et polémique tournée contre l'absolutisme et ses partisans. Dans cette perspective, il sera intéressant de confronter Rousseau et Hobbes.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "ROUSSEAU: il n'y a pas de corps politique sous un régime despotique car le peuple ne devient vraiment un peuple que par un pacte d'association." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pedro86130 le 01/03/2011 à 01H23
  • bolo le 28/02/2011 à 28H06
  • Manon9138 le 21/04/2009 à 21H12
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit