LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain: La pensée technicienne >>
Partager

Sujet : ROUSSEAU: La vertu comme maîtrise des passions

vertu ROUSSEAU comme ROUSSEAU Comment réprimer la passion même la plus faible, quand elle est sans contrepoids? Voilà l'inconvénient des caractères froids et tranquilles: tout va bien tant que leur froideur les garantit des tentations; mais s'il en survient une qui les atteigne, ils sont aussitôt vaincus qu'attaqués; et la raison, qui gouverne tandis qu'elle est seule, n'a jamais de force pour résister au moindre effort. (..) Il n'y a que des âmes de feu qui sachent combattre et vaincre; tous les grands efforts, toutes les actions sublimes sont leur ouvrage: la froide raison n'a jamais rien fait d'illustre, et l'on ne triomphe des passions qu'en les opposant l'une à l'autre. Quand celle de la vertu vient à s'élever, elle domine seule et tient tout en équilibre. Voilà comment se forme le vrai sage, qui n'est pas plus qu'un autre à l'abri des passions, mais qui seul sait les vaincre par elles-mêmes, comme un pilote fait route par les mauvais vents. ROUSSEAU
maîtrise passions  ROUSSEAU Ce texte de Rousseau, en apparence limpide, présente en réalité de grandes difficultés. En effet, il utilise des concepts (raison, passion, vertu, sagesse) lourds de toute une tradition philosophique. Ces notions sont complexes. Que faut-il entendre, par exemple, par la passion ? Faut-il être surtout attentif à la passivité qui caractérise la passion ? Elle risque alors d'être confondue avec l'affectivité ou la sensibilité en général. Le sentiment est éprouvé passivement. De plus, tout désir, toute tendance, c'est-à-dire un désir devenu habitude, est subi. En quoi se distinguent-ils de la passion? Est-ce par le caractère exclusif de la passion? Mais Rousseau envisage la coexistence de plusieurs passions. Faut-il définir la passion par son ardeur, par la force considérable qu'elle déploie? Mais toute intensité de la volonté est-elle de l'ordre de la passion ? La détermination, le courage, la force de caractère, sont-ils du même ordre que la passion? En outre, la notion de passion intervient dans un certain nombre d'opposition : passion-action ; passion-raison. Ces oppositions se superposent-elles? Que signifie, de plus, le mot raison dans cette opposition? Vise-t-il la réflexion? Cependant la passion utilise la réflexion. Le devoir devra donc chercher à préciser ces notions.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "ROUSSEAU: La vertu comme maîtrise des passions" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit