LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Platon: de la nécessité des lois. Le pacte social chez HOBBES >>
Partager

Sujet : Rousseau: Réflexion et comparaison des idées.

Réflexion Rousseau comparaison Rousseau La réflexion naît des idées comparées, et c'est la pluralité des idées qui porte à les comparer. Celui qui ne voit qu'un seul objet n'a point de comparaison à faire. Celui qui n'en voit qu'un petit nombre et toujours les mêmes dès son enfance ne les compare point encore, parce que l'habitude de les voir lui ôte l'attention nécessaire pour les examiner ; mais, à mesure qu'un objet nouveau nous frappe, nous voulons le connaître, dans ceux qui nous sont connus nous lui cherchons des rapports ; c'est ainsi que nous apprenons à considérer ce qui est sous nos yeux, et que ce qui nous est étranger nous porte à l'examen de ce qui nous touche. Appliquez ces idées aux premiers hommes, vous verrez la raison de leur barbarie. N'ayant jamais rien vu que ce qui était autour d'eux, cela même ils ne le connaissaient pas ; ils ne se connaissaient pas eux-mêmes. Ils avaient l'idée d'un père, d'un fils, d'un frère, et non pas d'un homme. Leur cabane contenait tous leurs semblables; un étranger, une bête, un monstre étaient pour eux la même chose : hors eux et leur famille, l'univers entier ne leur était rien. ROUSSEAU
idées.   Rousseau

• Rousseau souligne ici le rôle de l'expérience et de la comparaison dans la réflexion et dans tout le procès de la connaissance.
• La réflexion procède par médiation en établissant des rapports entre ce qui est connu et ce qui est à connaître.
• La pauvreté du monde extérieur peut être une limitation de l'activité réflexive.
La réflexion philosophique naît d'une expérience nouvelle qui solliciterait notre attention endormie par l'habitude. Quelle portée pourrait avoir la réflexion de l'homme sur lui-même et sur l'être en général, si elle était étrangère et comme fermée à la réalité extérieure? La réalité intérieure ne s'enrichit-elle pas de ce que lui apporte le monde extérieur ?
• Il ne s'agit pas d'une acceptation passive et spontanée du témoignage des sens et d'en rester à l'immédiateté comme « l'homme primitif », mais de s'élever jusqu'à l'idée, jusqu'à l'universalité du concept (« l'homme primitif » a l'idée d'un père, d'un fils, non d'un homme).

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Rousseau: Réflexion et comparaison des idées." a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • Mathidrauhl-250210 le 17/12/2014 à 17H15
  • Beubeute67746 le 06/02/2011 à 06H18
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit