Saint Augustin

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Saint Augustin: Qu'est-ce donc que le temps ? Saint Augustin et la nature du temps >>
Partager

Sujet : Saint Augustin

Augustin Saint  Saint Qu'est-ce donc que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais ; mais si on me le demande et que je veuille l'expliquer, je ne le sais plus. Pourtant, je le déclare hardiment, je sais que si rien ne se passait, il n'y aurait pas de temps passé ; que si rien n'arrivait, il n'y aurait pas de temps à venir ; que si rien n'était, il n'y aurait pas de temps présent. Comment donc ces deux temps, le passé et l'avenir, sont-ils, puisque le passé n'est plus et que l'avenir n'est pas encore ? Quant au présent, s'il était toujours présent, s'il n'allait pas rejoindre le passé, il ne serait pas du temps, il serait l'éternité. Donc, si le présent, pour être du temps, doit rejoindre le passé, comment pouvons-nous déclarer qu'il est aussi, lui qui ne peut être qu'en cessant d'être ? Si bien que ce qui nous autorise à affirmer que le temps est, c'est qu'il tend à n'être plus. Ce qui m'apparaît maintenant avec la clarté de l'évidence, c'est que ni l'avenir, ni le passé n'existent. Ce n'est pas user de termes propres que de dire : "Il y a trois temps, le passé, le présent et l'avenir." Peut-être dirait-on plus justement : "Il y a trois temps : le présent du passé, le présent du présent, le présent du futur." Car ces trois sortes de temps existent dans notre esprit et je ne les vois pas ailleurs. Le présent du passé, c'est la mémoire ; le présent du présent, c'est l'intuition directe ; le présent de l'avenir, c'est l'attente. Si l'on me permet de m'exprimer ainsi, je vois et j'avoue qu'il y a trois temps, oui, il y en a trois. Saint Augustin
   Saint

Problématique.

Augustin s'interroge sur la définition du temps. Nous avons tous une conscience du temps qui passe, mais nous sommes incapables de dire en quoi il consiste, fait-il remarquer. C'est ce paradoxe qui est à la source de son étonnement et qui nourrit sa réflexion sur le mystère du temps. En effet, le temps prend pour nous trois formes, le passé, le présent et le futur. De ces trois aspects du temps, aucun ne semble pouvoir le définir ou plutôt l'essence du temps se ramène au présent, c'est-à-dire à une intuition de l'éternité.

Enjeux.

La réflexion d'Augustin sur le temps vise à mettre en évidence les limites de la condition humaine. Le temps est perçu comme un mouvement qui nous échappe et qui nous plonge dans une angoisse métaphysique. L'homme livré à lui-même est condamné à la solitude. Son désir de plénitude ne peut réellement se réaliser dans le temps et le conduit à se tourner vers un temps soustrait au devenir, plénitude souveraine de l'être.

 

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Saint Augustin" a obtenu la note de :
aucune note

Saint Augustin

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit