LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Saint Thomas d'Aquin: Droit naturel et droit ... Saint Thomas d'Aquin: intérêt individuel et i ... >>
Partager

Sujet : Saint Thomas d'Aquin: Recevoir un intérêt ou une usure pour de l'argent

Thomas Saint Aquin Saint Recevoir un intérêt ou une usure pour de l'argent prêté est une chose injuste de soi, car en faisant cela on vend une chose qui n'existe même pas ; d'où résulte évidemment cette sorte d'inégalité qui est opposée à la justice. Pour rendre cette proposition évidente, remarquons d'abord qu'il est des choses dont l'usage entraîne leur destruction ; ainsi le vin que nous buvons, le blé que nous mangeons se consomment ou se détruisent par l'usage. Pour de telles choses on ne doit pas séparer l'usage de la chose elle-même ; du moment où la chose est cédée, on en cède aussi l'usage. [...] Il est des choses, au contraire, qui ne sont pas du tout destinées à être consumées ou détruites par l'usage ; l'usage d'une maison consiste à l'habiter et non à la détruire. Pour ces sortes de choses on peut traiter séparément de l'usage et de la chose elle-même ; ainsi l'on peut vendre une maison en s'en réservant l'usage pour quelque temps, et, réciproquement, céder l'usage d'une maison, en s'en réservant la propriété. Voilà pourquoi on est en droit de faire payer l'usage d'une maison et de demander en outre qu'elle soit convenablement entretenue, comme cela se pratique dans les baux et les locations. Mais la monnaie a été principalement inventée [...] pour faciliter les échanges. D'où il suit que l'usage propre et principal de l'argent monnayé consiste en ce qu'il soit dépensé et consumé en servant aux commutations ordinaires. Il est donc illicite en soi de retirer un intérêt pour l'usage de l'argent prêté, ce en quoi consiste l'usure proprement dite. Et de même qu'on est tenu de restituer toute autre chose injustement acquise, de même on est tenu de restituer l'argent qui est le fruit de l'usure. Saint Thomas d'Aquin
Recevoir intérêt usure Saint

L'économie moderne nous a si bien habitués à verser un intérêt pour toute somme empruntée que cela nous semble « obligatoire » ou « naturel ». Thomas d'Aquin considère au contraire que l'intérêt, plus volontiers nommé, à son époque, l'usure, est immoral et injuste, et il entreprend de le démontrer. C'est précisément parce que son texte peut surprendre dans sa manière de considérer la circulation de l'argent qu'il est intéressant d'examiner en détail une argumentation correspondant à un moment « pré-capitaliste » de l'économie.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Saint Thomas d'Aquin: Recevoir un intérêt ou une usure pour de l'argent" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • chacle le 15/05/2012 à 15H08
  • Claudine61151 le 08/05/2012 à 08H17
  • beroses le 22/02/2011 à 22H08
  • Ceeline51592 le 03/04/2010 à 03H19
  • Lucile42594 le 31/10/2009 à 31H14
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit