LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jean-Paul SARTRE Jean-Paul SARTRE et la Condition humaine >>
Partager

Sujet : Jean-Paul SARTRE: Cogito et Altérité

Paul Jean SARTRE Jean Par le je pense, contrairement à la philosophie de Descartes, contrairement à la philosophie de Kant, nous nous atteignons nous-mêmes en face de l'autre, et l'autre est aussi certain pour nous que nous-mêmes. Ainsi l'homme qui s'atteint directement par le cogito découvre aussi tous les autres et il les découvre comme la condition de son existence [...] Ainsi découvrons-nous tout de suite un monde que nous appellerons l'intersubjectivité et c'est dans ce monde que l'homme décide ce qu'il est et ce que sont les autres. Jean-Paul SARTRE
Cogito Altérité  Jean

 

Introduction :

Dans le texte suivant Sartre expose sa théorie existentialiste s’opposant radicalement à celle de ses prédécesseurs Descartes et Kant. Ce que souligne Sartre c’est l’importance de l’autre dans la connaissance de soi-même, c’est en ce point que le cogito n’est pas subjectif mais intersubjectif.

Explication de texte :

Selon les matérialistes, l’existence humaine serait déterminée, et les comportements et les pensées des hommes seraient le produit de relations causales sur le modèle, par exemple, des lois de la physique.

Le postulat de Descartes étant d’ailleurs de souligner que la certitude fondamentale que nous portons en nous est d’être des sujets. Cependant, il fait de la certitude du « je pense » le produit d’une expérience subjective : le cogito cartésien est donc présenté comme « auto suffisant ». S’opposant donc à la thèse de Sartre qui proclame le cogito comme intersubjectif, c’est-à-dire ne se suffisant pas à lui-même et nécessitant la présence d’autrui dans sa construction fondamentale. Ainsi « le pour-soi renvoie au pour autrui » car autrui est la condition de mon existence. Ce que je pense de moi renvoie à un observateur qui le reconnaît.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Jean-Paul SARTRE: Cogito et Altérité" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • Lola123-216496 le 20/10/2013 à 20H18
  • thessalie le 10/12/2011 à 10H12
  • merry94 le 27/09/2011 à 27H19
  • GREVI6 le 08/12/2010 à 08H17
  • Corleone60693 le 10/03/2010 à 10H06
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit