Jean-Paul SARTRE: Droit et Force

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jean-Paul SARTRE et la Condition humaine Jean-Paul SARTRE >>
Partager

Sujet : Jean-Paul SARTRE: Droit et Force

Jean-Paul SARTRE: Droit et Force

Paul Jean SARTRE Jean Rapport du droit et de la force : le droit est l'exigence du plus fort d'être traité par celui qu'il asservit comme une personne. Le rapport du droit à la force est très clair : sans une situation de force, il n'y aurait pas de droit puisque dans l'hypothèse d'une société harmonieuse et égalitaire le droit disparaît. Il n'apparaît jamais que lorsqu'il est contesté donc en période d'injustice. Mais il est autre chose que la force car il est sa justification par après. Le vainqueur impose une forme particulière de fonctions ; il pourrait se borner là. Mais il veut être reconnu. Il ne peut supporter que sa victoire soit pur fait, il la veut justifiée. Il reconnaît donc pour pouvoir exiger. Il reconnaît pour être reconnu. Mais ce qu'il reconnaît n'est pas la liberté concrète, c'est la liberté abstraite. En même temps, il reconnaît la situation de vaincu comme situation de droit pour que le vaincu reconnaisse la situation du vainqueur. Jean-Paul SARTRE

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Jean-Paul SARTRE: Droit et Force" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Riminitouille-235653 le 06/04/2014 à 06H17
  • dark-187582 le 26/11/2012 à 26H08
  • max5 le 08/03/2012 à 08H21
  • orgassac le 03/03/2012 à 03H15
  • Isabelle62005 le 23/03/2010 à 23H18
  • Jean-Paul SARTRE: Droit et Force

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit