LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jean-Paul SARTRE Jean-Paul SARTRE: l'homme n'est rien d'autre ... >>
Partager

Sujet : Jean-Paul SARTRE: L'humanisme existentialiste comme réalisation de l'homme

Paul Jean SARTRE Jean Il y a un autre sens de l'humanisme, qui signifie au fond ceci : l'homme est constamment hors de lui-même, c'est en se projetant et en se perdant hors de lui qu'il fait exister l'homme et, d'autre part, c'est en poursuivant des buts transcendants qu'il peut exister ; l'homme étant ce dépassement et ne saisissant les objets que par rapport à ce dépassement, est au coeur, au centre de ce dépassement. Il n'y a pas d'autre univers qu'un univers humain, l'univers de la subjectivité humaine. Cette liaison de la transcendance comme constitutive de l'homme - non pas au sens où Dieu est transcendant, mais au sens de dépassement -, et de la subjectivité, au sens où l'homme n'est pas enfermé en lui-même mais présent toujours dans un univers humain, c'est ce que nous appelons l'humanisme existentialiste. Humanisme, parce que nous rappelons à l'homme qu'il n'y a pas d'autre législateur que lui-même, et que c'est dans le délaissement qu'il décidera de lui-même ; et parce que nous montrons que ça n'est pas en se retournant vers lui, mais toujours en cherchant hors de lui un but qui est telle libération, telle réalisation particulière, que l'homme se réalisera précisément comme humain. Jean-Paul SARTRE
humanisme existentialiste comme Jean

Cet extrait de l’Existentialisme est-il un humanisme ? est un passage centrale de la définition sartrienne de son humanisme c’est-à-dire de l’existentialisme, courant qu’il est de promouvoir et donc ce texte est le centre. Cependant, si l’existentialisme est un humanisme comme il essaie de le définir il n’en reste pas moins alors que la définition de l’humanisme doit être modifiée. Or c’est bien ici l’objet de l’ensemble du texte. Dès lors l’homme va apparaître comme le centre de tout, transcendance et subjectivité. Ainsi si la première partie met en exergue ce dépassement (du début du texte à « les objets que par rapport à ce dépassement, est au cœur, au centre de ce dépassement »), la seconde insiste sur cette transcendance subjective et la mise à l’athéisme de cet humanisme (de « Il n'y a pas d'autre univers qu'un univers humain, l'univers de la subjectivité humaine » à « c'est ce que nous appelons l'humanisme existentialiste ») ; enfin la dernière redéfinit pleinement l’humanisme et la liberté absolue de l’homme (de « Humanisme, parce que nous rappelons à l'homme qu'il n'y a pas d'autre législateur que lui-même » à la fin de l’extrait »).

SARTRE réalisation homme Paul

I – un autre Humanisme et dépassement

II – Humanisme, univers et athéisme

III – L’humanisme existentialiste comme réalisation de l’homme

 

 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Jean-Paul SARTRE: L'humanisme existentialiste comme réalisation de l'homme" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • antigone-226201 le 04/01/2014 à 04H17
  • JobiJoba-201445 le 17/02/2013 à 17H18
  • Lise0marie68280 le 16/05/2010 à 16H18
  • Axel49845 le 15/12/2009 à 15H16
  • Laurene49778 le 14/12/2009 à 14H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit