LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Kant: la raison ne rend pas l'homme heureux ; ... L'HOMME CIVILISÉ EST DÉPRAVÉ - ROUSSEAU >>
Partager

Sujet : SARTRE: Les obstacles du monde extérieur.

obstacles SARTRE monde SARTRE Le coefficient d'adversité des choses, en particulier, ne saurait être un argument contre notre liberté, car c'est par nous, c'est-à-dire par la position préalable d'une fin que surgit ce coefficient d'adversité. Tel rocher qui manifeste une résistance profonde si je veux le déplacer, sera, au contraire, une aide précieuse si je veux l'escalader pour contempler le paysage. En lui-même - s'il est même possible d'envisager ce qu'il peut être en lui-même - il est neutre, c'est-à-dire qu'il attend d'être éclairé par une fin pour se manifester comme adversaire ou comme auxiliaire. (...) Sans les pics et les piolets, les sentiers déjà tracés, la technique de l'ascension, le rocher ne serait ni facile ni malaisé à gravir; la question ne se poserait pas, il ne soutiendrait aucun rapport d'aucune sorte avec la technique de l'alpinisme. Ainsi, bien que les choses brutes (...) puissent dès l'origine limiter notre liberté d'action, c'est notre liberté elle-même qui doit préalablement constituer le cadre, la technique et les fins par rapport auxquels elles se manifesteront comme des limites. Si le rocher, même, se révèle comme « trop difficile à gravir», et si nous devons renoncer à l'ascension, notons qu'il ne s'est révélé tel que pour avoir été originellement saisi comme « gravissable»; c'est donc notre liberté qui constitue les limites qu'elle rencontrera par la suite. J.-P. SARTRE
extérieur.   SARTRE

 Un argument fréquemment utilisé pour mettre en doute les pouvoirs de la liberté consiste à souligner qu'elle ne saurait passer par-delà les obstacles que les choses concrètes offrent à notre action. Pour Sartre, cet argument apparaît irrecevable, dans la mesure où cette adversité du monde n'appartient pas aux choses elles-mêmes, mais se trouve définie par le projet humain.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "SARTRE: Les obstacles du monde extérieur." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Elvynn le 09/02/2011 à 09H17
  • Julien13653 le 28/11/2008 à 28H19
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit