LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Arthur SCHOPENHAUER: Vie et Mort Arthur SCHOPENHAUER (1788-1860) >>
Partager

Sujet : Arthur SCHOPENHAUER (1788-1860): Histoire et Humanité

SCHOPENHAUER Arthur (1788 Arthur L'histoire nous enseigne qu'à chaque moment il a existé autre chose ; la philosophie s'efforce au contraire de nous élever à cette idée que tout le temps la même chose a été, est et sera. En réalité l'essence de la vie humaine comme de la nature est tout entière présence en tout lieu, à tout moment, et n'a besoin, pour être reconnue jusque dans sa source, que d'une certaine profondeur d'esprit. Mais l'histoire espère suppléer à la profondeur par la largeur et l'étendue : tout fait présent n'est pour elle qu'un fragment, que doit compléter un passé d'une longueur infinie et auquel se rattache un avenir infini lui-même. Telle est l'origine de l'opposition entre les esprits philosophiques et historiques : ceux-là veulent sonder, ceux-ci veulent énumérer jusqu'au bout. [...] La multiplicité n'est que phénomène, et les faits extérieurs, simples formes du monde phénoménal, n'ont par là ni réalité ni signification immédiate ; ils n'en acquièrent qu'indirectement, par leur rapport avec la volonté des individus. Vouloir en donner une explication et une interprétation directes équivaut donc à vouloir distinguer dans les contours des nuages des groupes d'hommes et d'animaux. Ce que raconte l'histoire n'est en fait que le long rêve, le songe lourd et confus de l'humanité. Arthur SCHOPENHAUER (1788-1860)
1860) Histoire Humanité Arthur

 


Il y a une opposition entre histoire & philosophie.

1. Les enseignements de la philosophie et de l’histoire s’opposent sur le statut de la chose, toujours identique à elle-même (c’est la thèse de la philosophie), toujours autre qu’elle-même (c’est la thèse de l’histoire).
2. L’histoire prétend suppléer à la profondeur par « la largeur et l’étendue » et l’investigation sans fin de toutes choses.
3. Mais ni la philosophie ni l’histoire ne comprennent que les phénomènes n’ont de réalité et de sens que par la volonté des individus, elle-même émanation d’un vouloir-vivre qui anime le monde entier.
 

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Arthur SCHOPENHAUER (1788-1860): Histoire et Humanité" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • DOLV-262882 le 10/01/2016 à 10H14
  • Mathilde54861 le 23/01/2010 à 23H13
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit