SPINOZA

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SPINOZA >>
Partager

Sujet : SPINOZA

SPINOZA

 SPINOZA  SPINOZA La plupart des hommes semblent croire qu'ils sont libres dans la mesure où il leur est permis d'obéir à leurs penchants, et qu'ils abandonnent de leur indépendance dans la mesure où ils sont tenus de vivre selon la prescription de la loi divine. La moralité donc, et la religion, et, sans restriction, tout ce qui se rapporte à la force d'âme, ils les prennent pour des fardeaux qu'ils espèrent déposer après la mort, pour recevoir le prix de la servitude, à savoir de la moralité et de la religion ; et ce n'est pas cet espoir seul, mais aussi et surtout la crainte d'être punis par d'horribles supplices après la mort, qui les poussent à vivre selon la prescription de la loi divine, autant que le permettent leur petitesse et leur âme impuissante. Et si les hommes n'avaient pas cet espoir et cette crainte, s'ils croyaient au contraire que les esprits périssent avec le corps et qu'il ne reste aux malheureux épuisés par le fardeau de la moralité aucune survie, ils reviendraient à leurs naturels, voudraient tout gouverner selon leurs penchants et obéir à la fortune plutôt qu'à eux-mêmes. Ce qui ne me paraît pas moins absurde que si un homme, parce qu'il ne croit pas pouvoir nourrir éternellement son corps de bons aliments, préférait se saturer de poisons mortels ; ou bien, parce qu'il voit que l'esprit n'est pas éternel ou immortel, préfère être dément et vivre sans la Raison : absurdité telle qu'elle mérite à peine d'être relevée.SPINOZA
   SPINOZA

Thème : Ce texte répond négativement à la question : « Qu'est ce qu'être libre ? »

Thèse : La thèse que défend ici l'auteur est que être libre n'est pas être soumis à ses désirs mais vivre selon les lois la raison.

Argumentation :

1) De « La plupart... » l. 1 à « ...de la loi divine. » l. 3 : Les hommes croient que leur liberté tient dans la liberté de leur désirs et qu'en se conformant aux lois de la raison l'on en est esclave.

2) De « La moralité... » l. 3 à « ...âme impuissante » l. 8 : C'est la preuve de leur faiblesse d'âme. Même ceux qui vivent selon des lois proches de celles de la raison, ne trouvent la force de les suivre qu'en imaginant qu'elles sont des contraintes nécessaires pour parvenir en un paradis où elles seront enfin abandonnées : ils ne les suivent que parce qu'il craigne d'être privé de ce paradis et victimes d'horribles supplices à la place.

3) De « Et si les hommes... » l. 8 à « ...d'être relevée. » l. 15 : Si les hommes ne croyaient pas dans ces chimères d'imagination (Immortalité de l'âme, Existence de Dieu juge des hommes), ils abandonneraient les lois de la raison pour se sacrifier tout entier à la « liberté des appétits ». Ils se laisseraient gouvernés par les causes extérieures (objets des désirs et des passions), toujours changeantes, plutôt que par leur raison, c'est à dire par eux-même.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "SPINOZA" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Paolamrtl-220554 le 14/11/2013 à 14H19
  • crazyy le 24/11/2012 à 24H14
  • Leaj56-186373 le 18/11/2012 à 18H20
  • coralie.lefrancois-1 le 14/11/2012 à 14H21
  • Annou le 23/02/2012 à 23H18
  • SPINOZA

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit