LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Cournot: Des progrès de la philosophie. Comte: La liberté est inhérente et subordonné ... >>
Partager

Sujet : Spinoza: L'utilité de la vie sociale.

utilité Spinoza sociale. Spinoza Il est rare que les hommes vivent sous la conduite de la Raison; mais c'est ainsi: la plupart se jalousent et sont insupportables les uns aux autres. Néanmoins ils ne peuvent guère mener une vie solitaire, de sorte que la plupart se plaisent à la définition que l'homme est un animal politique ; et, de fait, les choses sont telles que, de la société commune des hommes, on peut tirer beaucoup plus d'avantages que d'inconvénients. Que les Satiriques rient donc autant qu'ils veulent des choses humaines, ... et que les Mélancoliques louent, tant qu'ils peuvent, la vie inculte et sauvage, qu'ils méprisent les hommes et admirent les bêtes : les hommes n'en feront pas moins l'expérience qu'ils peuvent beaucoup plus aisément se procurer par un mutuel secours ce dont ils ont besoin, et qu'ils ne peuvent éviter que par l'union de leurs forces les dangers qui les menacent de partout ; pour ne pas dire d'ailleurs qu'il est de beaucoup préférable, et plus digne de notre connaissance, de considérer les actions des hommes que celles des bêtes. Spinoza.
   Spinoza

Ce texte de Spinoza propose un contraste entre la manière dont les hommes se comportent, d'un côté, et le manière dont il devrait se comporter. De ce fait, on retrouve ici deux axes entremêlés, entre d'une part un point de vue factuel, et de l'autre un point de vue éthique proprement dit. Bien évidemment, ces deux plans sont loin de coïncider entre eux, bien que ce soit là un enjeu capital dans une perspective politique. En effet, s'il va de soi que les hommes ont besoins de l'association civile pour pouvoir exister, il n'est pas certain qu'il fasse bon usage de cette association. Dire que l'homme est un animal politique comme le veut la tradition, et notamment Aristote, ce n'est pas simplement, voire pas du tout, dire qu'il vit en groupe. La notion de politique suppose toujours plus que la simple association comme peut l'être par exemple, sans le monde animal, celle d'une meute de loups, ou d'un groupe de grands singes. Il y a compris en elle, l'idée de rationalité, une rationalité qu'il faut se charger de mettre à l'œuvre, pour le bien même de la collectivité, ainsi que pour réaliser ses véritables potentialités.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Spinoza: L'utilité de la vie sociale." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • djownie-274711 le 27/03/2016 à 27H12
  • matchou-213532 le 28/09/2013 à 28H11
  • Valentin11977 le 13/04/2009 à 13H11
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit