Spinoza: Etat et Salut

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES: Raison et Passion Rousseau et les caprices de la fortune >>
Partager

Sujet : Spinoza: Etat et Salut

Spinoza: Etat et Salut

Etat Spinoza Salut Spinoza « Nous avons montré, il est vrai, par ailleurs, que la raison est capable de mener un combat contre les sentiments et de les modérer considérablement. Toutefois, la voie indiquée par la raison nous est apparue très difficile. On n'ira donc pas caresser l'illusion qu'il serait possible d'amener la masse, ni les hommes engagés dans les affaires publiques, à vivre d'après la discipline exclusive de la raison. Sinon, l'on rêverait un poétique Age d'or, une fabuleuse histoire. Par conséquent, un Etat qui, pour assurer son salut, s'en remettrait à la bonne foi de quelque individu que ce soit et dont les affaires ne pourraient être convenablement gérées que par des administrateurs de bonne foi, reposerait sur une base bien précaire ! Veut-on qu'il soit stable ? Les rouages publics devront alors être agencés de la façon que voici : à supposer indifféremment que les hommes, chargés de les faire fonctionner, se laissent guider par la raison ou par les sentiments, la tentation de manquer de conscience ou d'agir mal ne doit pas pouvoir s'offrir à eux. Car, pour réaliser la sécurité de l'Etat, le motif dont sont inspirés les administrateurs n'importe pas, pourvu qu'ils administrent bien. Tandis que la liberté ou force intérieure constitue la valeur d'un particulier, un Etat ne connaît d'autre valeur que sa sécurité. » SPINOZA
   Spinoza • Pourquoi, selon Spinoza, « un Etat qui, pour assurer son salut, s'en remettrait à la bonne foi de quelque individu ... et dont les affaires ne pourraient être convenablement gérées que par des administrateurs de bonne foi, reposerait sur une base bien précaire » ? Que signifie ici « bonne foi » ? • Que faut-il pour « réaliser la sécurité de l'Etat » ? — Que signifie « rouages publics » ? — De quelle « façons doivent « être agencés » ces rouages publics ? — S'ils sont agencés de cette façon importe-t-il que « les hommes s chargés de les faire fonctionner se laissent guider par la raison ou les sentiments ? • La valeur d'un particulier et la valeur d'un Etat sont-elles identiques ? Que signifie sécurité ), ici ? • Est-ce la valeur des «administrateurs s, des « particuliers» ou le « bon » « agencement des rouages publics » qui assurent — selon Spinoza — la valeur d'un Etat ? • En quoi ce texte peut-il présenter un intérêt philosophique ? • Que pensez-vous de la position et de l'argumentation de Spinoza ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Spinoza: Etat et Salut" a obtenu la note de :
aucune note

Spinoza: Etat et Salut

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit