Spinoza: La raison oppose-t-elle les hommes plus que les sens ?

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: La morale est-elle un produit de la ... Montaigne: Peut-on se fier à la raison ? >>
Partager

Sujet : Spinoza: La raison oppose-t-elle les hommes plus que les sens ?

Spinoza: La raison oppose-t-elle les hommes plus que les sens ?

raison Spinoza oppose Spinoza On ne saurait douter [...] que les hommes sont nécessairement en proie aux sentiments. Du seul fait de leur constitution, ils plaignent leurs semblables malheureux, pour les envier au contraire lorsqu'ils les voient heureux, et ils sont plus enclins à la vengeance qu'au pardon ; d'autre part, chacun voudrait faire adopter aux autres sa règle personnelle de vie, leur faire approuver ce que lui-même approuve, rejeter ce que lui-même rejette ; or, puisque les hommes veulent ainsi se pousser à la première place, ils entrent en rivalité, ils tentent, dans la mesure de leur pouvoir, de s'écraser les uns les autres ; et le vainqueur, à l'issue de cette lutte, se glorifie plus d'avoir causé un préjudice à autrui, que d'avoir gagné quoi que ce soit pour soi-même. Sans doute, chacun, tout en agissant ainsi, reste bien convaincu que la religion lui enseigne des leçons toutes différentes : elle lui enjoint d'aimer son prochain comme soi-même, c'est-à-dire de se faire aussi ardent champion du droit d'autrui que du sien. Mais cette conviction est 1. ..1 sans effet sur les sentiments. Tout au plus son influence se développe-t-elle au moment de la mort, lorsque la maladie a déjà triomphé même des sentiments et que l'être humain gît sans forces, ou bien dans les églises, lorsque les rapports d'homme à homme s'interrompent. Mais elle ne prévaut point dans les tribunaux ni les demeures des puissants, alors que le besoin s'en ferait tellement sentir. Nous avons montré, il est vrai, par ailleurs, que la raison est capable de mener un combat contre les sentiments et de les modérer considérablement. Toutefois, la voie indiquée par la raison nous est apparue très difficile. On n'ira donc pas caresser l'illusion qu'il serait possible d'amener la masse, ni les hommes engagés dans les affaires publiques, à vivre d'après la discipline exclusive de la raison. Sinon, l'on rêverait un poétique Âge d'or, une fabuleuse histoire.
elle hommes plus Spinoza

• Que penser ici sous le terme affections ou de passions ?
• Qu'est-ce qui amène Spinoza à penser que « les hommes sont nécessairement en proie aux affections » ?
• Comment expliquer que la Religion (hors certain moment et certains endroits) « agit faiblement sur les affections » ?
— Peut-on l'expliquer à partir de l'explication des moments et des endroits où la Religion agit sur elles?
• Quel est l'enjeu du texte de Spinoza?
— Faire apparaître que l'empire sur les affections est nécessaire mais impossible là où elles ont beaucoup d'effets ?
— Ou autre chose? Mais quoi ?
• Ne pourrait-on se demander si ce texte a effectivement un intérêt philosophique ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Spinoza: La raison oppose-t-elle les hommes plus que les sens ?" a obtenu la note de :
aucune note

Spinoza: La raison oppose-t-elle les hommes plus que les sens ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit