LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
416 - Donatello était :
A
peintre
B
sculpteur
C
architecte
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
Donatello (1386-1466) a notamment sculpté le David.


Les nouveautés du site

Maximilien LUCE: LE CAFÉ.

Maximilien LUCE: LE CAFÉ. Avant de partir au travail, un homme prépare le café du petit matin, tandis que sa femme donne un dernier coup de balai. Sous le pinceau de Maximilien Luce, les gestes quotidiens de simples ouvriers prennent grâce et dignité. En 1892, Maximilien Luce est toujours sous l'influence de ses amis regroupés dans le courant...

1 page - 1,80 ¤

Maximilien LUGE: LE LOUVRE, EFFET DE NUIT.

Maximilien LUGE: LE LOUVRE, EFFET DE NUIT. De temps en temps, Luce descend de la Butte... Pour brosser cette toile, il a attendu la nuit, de façon à représenter un Paris tout illuminé... En août 1888, après la mort de son père, Luce abandonne Montrouge pour s'installer sur les hauteurs de Montmartre, où il est attiré par «le...

1 page - 1,80 ¤

Maximilien LUCE: L'ÉGLISE SAINT-MÉDARD.

Maximilien LUCE: L'ÉGLISE SAINT-MÉDARD. C'est rue Mouffetard que se dresse la modeste église Saint-Médard. En éternel amoureux de Paris, Luce nous offre une vue de ce quartier pittoresque et vivant. Paris du temps jadis, Paris encore village... C'est une toile de format réduit qui sert de support à cette vue. Luce adapte le support à son sujet :...

1 page - 1,80 ¤

Gustave LOISEAU: FALAISES EN NORMANDIE.

Gustave LOISEAU: FALAISES EN NORMANDIE. Face aux maîtres de l'impressionnisme, les jeunes artistes, au début du siècle, ont le choix entre deux attitudes : s'en démarquer ou suivre la voie tracée par leurs illustres aînés. Gustave Loiseau, sans complexe, emboîte le pas à Monet... Pour [oiseau, l'impressionnisme est comme une seconde nature. «Je ne me reconnais qu'un mérite,...

1 page - 1,80 ¤

Paul GAUGUIN: MANAO TUPAPAU.

Paul GAUGUIN: MANAO TUPAPAU. Une jeune vahiné terrorisée par l'esprit des morts inspire à Gauguin un de ses plus beaux chefs-d'oeuvre de la première période tahitienne. Plusieurs années avant son départ pour Tahiti, Gauguin rêve de fuir « l'Occident pourri » pour trouver de nouvelles sources d'inspiration dans des terres lointaines. «Je vais aller à Tahiti et j'espère...

1 page - 1,80 ¤

Albert DUBOIS-PILLET: LE QUAI DE BERCY.

Albert DUBOIS-PILLET: LE QUAI DE BERCY. Dubois-Pillet, le peintre soldat, s'attaque à un grand classique de l'impressionnisme urbain : les ponts de la Seine. Né à Paris, Albert Dubois entre à Saint-Cyr en 1865. Son comportement pendant la Commune lui vaut une ascension rapide. En 1872, il est nommé lieutenant et, quatre ans plus tard, capitaine, alors qu'il...

1 page - 1,80 ¤

Albert DUBOIS-PILLET: NATURE MORTE AUX FRUITS ET POISSONS.

Albert DUBOIS-PILLET: NATURE MORTE AUX FRUITS ET POISSONS. Ce néo-impressionniste qui avait exposé avec les plus grands, Signac, Seurat et Cross, est mort prématurément de la variole à l'âge de quarante-quatre ans... A la fin de l'été 1890, on pouvait lire dans la revue Art et Critique, à la page «Carnet», un article signalant le décès à l'hôpital...

1 page - 1,80 ¤

Henri-Edmond CROSS: PAYSAGE DE BORMES.

Henri-Edmond CROSS: PAYSAGE DE BORMES. C'est un tout petit village près de Saint-Clair, un simple amas de petites maisons au milieu des oliviers. Cross tombe sous le charme de Bormes. En 1907, il s'y rend à deux reprises. C'est plein de choses intéressantes : une admirable plaine, parsemée de maisonnettes, de groupes d'arbres, jusqu'aux collines et à la...

1 page - 1,80 ¤

Henri-Edmond CROSS: RIO SAN TROVASO, VENISE.

Henri-Edmond CROSS: RIO SAN TROVASO, VENISE. Cross tombe sous le charme de Venise lors d'un voyage dans le nord de l'Italie en juillet et août 1903. Il en rapporte de nombreuses aquarelles, qui lui inspireront par la suite autant d'huiles. Au cours de l'été 1903, Cross passe plusieurs semaines à Venise. II en profite pour admirer les toiles...

1 page - 1,80 ¤

Henri-Edmond CROSS: LES EXCU R S TONNISTES.

Henri-Edmond CROSS: LES EXCU R S TONNISTES. Sous le regard de l'artiste, un personnage se transforme en une sorte de statue grecque. Un simple paysage prend alors la dimension d'une scène allégorique. Bien que lié à Signac et à Seurat dès les annéeS 1880, Cross n'adopte lui-même le style néo-impressionniste qu'à partir de 1891, date à laquelle il...

1 page - 1,80 ¤

Paul SIGNAC: LE PONT A BOURG-SAINT-ANDÉOL.

Paul SIGNAC: LE PONT A BOURG-SAINT-ANDÉOL. Fidèle à la technique néo-impressionniste, Signac brosse cette vue pleine de charme de Bourg-Saint-Andéol, lors d'une visite en Ardèche. Personnage haut en couleur et d'une grande curiosité, Signac s'intéresse autant à la littérature, aux sciences et à la politique qu'à la peinture. Comme Pissarro, Fénéon et Luce, il n'hésite pas à afficher...

1 page - 1,80 ¤

Charles COTTET: LES RAYONS DU SOIR.

Charles COTTET: LES RAYONS DU SOIR. Le jeune artiste, âgé de vingt-neuf ans, connut la notoriété avec ce paysage, qui fut immédiatement acheté par l'État. Le peintre fit des séjours répétés à Camaret entre 1885 et 1913, contribuant ainsi à la renommée de ce charmant petit port breton. Il se fit construire, face à la mer, une belle...

1 page - 1,80 ¤

Charles ANGRAND: LA MOISSON.

Charles ANGRAND: LA MOISSON. Ami des néo-impressionnistes et membre fondateur du Salon des Indépendants, Angrand reste toujours méconnu du grand public. Ses oeuvres, tantôt insolites, tantôt poétiques, ont pourtant forcé l'admiration des artistes de son époque. Dans un premier temps, Charles Angrand adopte le style impressionniste. Mais il se lie vite d'amitié avec les néo-impressionnistes Seurat, Signac, Cross...

1 page - 1,80 ¤

Henri MARTIN: PONT SUR LE VERT.

Henri MARTIN: PONT SUR LE VERT. Sûrement exécutée dans les années 1910, cette toile reflète la personnalité d'Henri Martin, qui représente des paysages d'une grande stabilité, influencés par le néo-impressionnisme. Fils d'un ébéniste, Henri Martin est né à Toulouse en 1860. Entré à dix-sept ans à l'École des Beaux-Arts de sa ville natale, il obtient par la suite...

1 page - 1,80 ¤

Paul SIGNAC: LES THONIERS EN PARTANCE, CONCARNEAU.

Paul SIGNAC: LES THONIERS EN PARTANCE, CONCARNEAU. Signac avait séjourné une première fois à Concarneau en 1894. Il y revient trente ans plus tard, avec la même foi dans les théories néo-impressionnistes, dont il s'est fait l'ardent propagandiste. Pour le marin très expérimenté qu'est Signac (il possédera trente-deux yachts au cours de sa vie), la Méditerranée et l'Atlantique...

1 page - 1,80 ¤

Paul SIGNAC: ANTIBES, LE NUAGE ROSE.

Paul SIGNAC: ANTIBES, LE NUAGE ROSE. Signac restera fidèle toute sa vie à la manière de peindre qu'il avait découverte auprès de son ami Seurat. Néanmoins, avec les années, sa touche s'élargit considérablement, jusqu'à former des petites briques qui ne sont pas sans rappeler le style des fauves. Homme de conviction, Signac se considère comme un militant d'une...

1 page - 1,80 ¤

Paul SIGNAC: VENISE.

Paul SIGNAC: VENISE. LE NUAGE ROSE. Signac se rend pour la première fois à Venise en 1904. Il y peint des vues parmi les plus belles de tout son oeuvre dans un style néo-impressionniste en perpétuelle évolution. Passionné par les ports, Signac visite La Rochelle et Marseille, Venise et Constantinople. Il prend d'autant plus plaisir à peindre des...

1 page - 1,80 ¤

Paul SIGNAC: LA PLACE AUX HERBES, VÉRONE.

Paul SIGNAC: LA PLACE AUX HERBES, VÉRONE. Au cours d'une visite à Vérone, Signac campe cette splendide vue d'un marché dans un style qui rappelle les mosaïques italiennes. En 1898, cet adepte inconditionnel du néo-impressionnisme fait sensation au cours d'une exposition organisée à Berlin par le comte Kessler. Ce succès le réconforte et l'encourage d'autant plus qu'il est...

1 page - 1,80 ¤

Paul SIGNAC: LE PIN BERTAUD, SAINT-TROPEZ.

Paul SIGNAC: LE PIN BERTAUD, SAINT-TROPEZ. Pin Bertaud, pins des Canoubiers, de Bonaventure... A Saint-Tropez, les plus beaux arbres portent un nom. Signac traite ces éléments du paysage comme des figures humaines. Il devient leur portraitiste. Le pin Bertaud, imposant parasol recouvert d'une corolle mousseuse, avait séduit Signac dès son installation à Saint-Tropez. Il reviendra souvent le peindre,...

1 page - 1,80 ¤

William TURNER: YACHT APPROCHANT DE LA CÔTE.

William TURNER: YACHT APPROCHANT DE LA CÔTE. Hymne de Turner au soleil, qu'il considère comme un être divin, cette toile vibre d'une si forte intensité que les formes se réduisent à de vagues apparitions. Cette toile est remplie de mystère. D'une part, le titre n'est pas de Turner, car celui-d n'avait jamais exposé le tableau. D'autre part, la...

1 page - 1,80 ¤

Alfred STEVENS: LA LETTRE DE RUPTURE.

Alfred STEVENS: LA LETTRE DE RUPTURE. Stevens fait partie de ces peintres qui aiment mêler les sentiments à l'art. Ses tableaux sont autant de petites saynettes romantiques et littéraires, où ce grand amoureux essaie de percer l'âme des femmes. On se croirait dans un roman à l'eau de rose. Stevens restitue le désarroi d'une jeune femme qui vient...

1 page - 1,80 ¤

Alfred STEVENS: LA BAIGNOIRE.

Alfred STEVENS: LA BAIGNOIRE. Avant 1870, Stevens était considéré comme le maître incontesté des scènes de genre. Sa « Baignoire » eut un immense succès quand elle fut présentée à l'exposition de Paris en 1867. A première vue, Stevens s'est lancé dans une toile d'un grand réalisme. Ne nous y fions pas trop. Lui-même considérait le trompe-l'oeil comme...

1 page - 1,80 ¤

Alfred STEVENS: JEUNE FEMME LISANT.

Alfred STEVENS: JEUNE FEMME LISANT. En 1856, Stevens fait poser une jeune fille élégante et raffinée. Selon toute probabilité, il s'agit de Marie Blanc, qu'il épousera deux ans plus tard, en présence de témoins célèbres, comme Delacroix et Alexandre Dumas fils. Beau, spirituel et plein de charme, ce peintre belge n'a aucun mal à se faire admettre dans...

1 page - 1,80 ¤

Alfred STEVENS: CE QU'ON APPELLE LE VAGABONDAGE.

Alfred STEVENS: CE QU'ON APPELLE LE VAGABONDAGE. Cette oeuvre au thème épineux faillit être retirée de l'Exposition universelle de 1855, car elle donnait une mauvaise image de l'armée impériale. Avant de se spécialiser dans les portraits de femmes du monde élégantes et racées, Stevens commence par peindre des scènes militaires. En 1851, il expose à Bruxelles Le Soldat...

1 page - 1,80 ¤

René PRINCETEAU: FERME ROULANT DE SANGLIER.

René PRINCETEAU: FERME ROULANT DE SANGLIER. Surgissant de la colline, une meute de chiens déchaînés est lancée à l'assaut d'un sanglier, qui cède sous le nombre. Toute la violence et l'excitation de la chasse sont là, mises en scène par un peintre qui avait voué sa vie aux chevaux... Ayant vu le jour à Libourne, en Charente, passionné...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 ... 429 430 431 432 433 434

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo