LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
199 - Laurent de Médicis fut mon protecteur.
A
MICHEL-ANGE
B
RAPHAËL
C
???
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
En 1489, Michel-Ange rencontra Laurent le Magnifique qui l'introduisit dans le cercle des Médicis et l'accueillit dans son palais de Florence.


Les nouveautés du site

Édouard MANET: NANA

Ce tableau fut refusé au Salon de 1877. Acheté par un musée allemand, il faillit disparaître pendant la guerre, car jugé « dégénéré » par Goebbels. Les courtisanes du XIXe siècle avaient, outre leurs divers amants, un protecteur attitré. Lui seul avait l'insigne privilège d'assister au pomponnage de l'élue. C'est ce que Manet, avec son humour habituel, évoque dans...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: LA SERVEUSE DE BOCKS

Quatre ans avant sa mort, Manet convoque dans son atelier une serveuse de bar, qui, par peur, vient accompagnée... de son fiancé! A partir de l'automne 1878, Manet brosse de nombreuses scènes de la vie parisienne. Habitué des brasseries et des cafés, il demande à une serveuse du Reichshoffen de poser pour lui dans son atelier. Redoutant une proposition...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: MADAME MANET DANS LA SERRE

Ce visage souriant est celui de Suzanne, la femme de Manet. Quatre avant sa mort, l'artiste l'a représentée dans son atelier, comme s'il voulait lui montrer qu'elle était toujours pour lui une grande source d'inspiration. Manet nous a laissé une dizaine de portraits de sa femme. Toute jeune, elle posa pour La Nymphe surprise. Au fil des ans, les...

2 pages - 1,80 ¤

Édouard MANET: UNE BOTTE D'ASPERGES

De cette toile, qui rappelle les natures mortes hollandaises du XVIIe siècle, l'écrivain Georges Bataille disait : «Ce n'est pas une nature morte comme les autres : morte, elle est en même temps enjouée. » En 1880, Manet, malade et suivant un traitement très astreignant, est contraint au repos forcé. Abandonnant les grandes compositions, il se met à réaliser...

2 pages - 1,80 ¤

Henri MARTIN: INTÉRIEUR À MARQAYROL

Le peintre nous propose une vision du monde pointilliste, mais paisible et sans tristesse, qui n'a rien de commun avec celle de Seurat ! Marqayrol est le nom de la maison achetée en 1900 par Henri Martin. Son nom vient du patois mas cairous, qui signifie « maison du rocher», et, de nos jours encore, elle domine le petit...

1 page - 1,80 ¤

Henri LE SIDANER: INTÉRIEUR À LA NAPPE ROSE

C'est dans son appartement versaillais que l'artiste peignit cette scène d'intimité. Elle reflète bien le calme aristocratique de cette ville, où l'âme du peintre se sentait à l'aise. L'artiste a constamment traité le thème de la table desservie, la plaçant indifféremment dans un jardin, au bord d'une rivière ou, comme ici, dans une pièce. ...

1 page - 1,80 ¤

Henri LE SIDANER: LA MAISON AUX ROSES

Sa maison, Henri Le Sidaner la peindra toute sa vie sous tous les angles. Il la considérait d'ailleurs comme une oeuvre d'art en elle-même... C'est en 1900 cue l'artiste s'installe à Gerberoy, village proc-ie de Beauvais qui, avec ses deux cent vingt-cinq habitants, devait paraître un peu hors du temps. ...

1 page - 1,80 ¤

Edmond AMAN-JEAN: PORTRAIT DE JEUNE FEMME

Cette belle et élégante jeune fille n'est pas une de ces mondaines parisiennes qu'Aman-Jean aimait peindre. Il s'agit de la nurse anglaise chargée de s'occuper de ses enfants... Formé par l'école des Beaux-Arts, Edmond Aman-Jean eut le choc de sa vie en découvrant les toiles présentées à H Quatrième Exposition impressionniste et s'intéressa dès lors aux idées modernes. Influencé...

1 page - 1,80 ¤

Albert DUBOIS-PILLET: LA MARNE A L'AUBE

En cette aube de l'automne 1880, le silence plane sur la Marne et ses rives désertes. Pas âme qui vive à l'horizon. Dubois-Pillet peint ici un paysage d'une rigueur toute militaire. Et pour cause : cet étonnant artiste était... commandant de gendarmerie ! Initié au pointillisme par le peintre Seurat, Dubois-Pillet mena toute sa vie deux activités parallèles, puisqu'il...

1 page - 1,80 ¤

Théo VAN RYSSELBERGHE: PAYSAGE DU MIDI

Mondain, brillant, riche et cultivé, Théo Van Rysselberghe est une personnalité très attachante. Il nous offre ici un paysage méditerranéen typique du pointillisme. Peintre de portraits, paysages, compositions décoratives, né à Gand, mort à Saint-Clair (Var), élève des Académies de Gand et Bruxelles, il voyagea beaucoup. Fixé à Paris en 1898, il subit l'influence de Seurat. A Anvers :...

1 page - 1,80 ¤

Edgar DEGAS: PORTRAIT D'HÉLÈNE ROUART

En étudiant soigneusement la pose de son modèle, Degas nous fait croire à l'instantanéité de sa vision. Pourtant, rien n'est plus artificiel que ce portrait ! Cette jeune femme était la fille de l'industriel Rouart, peintre amateur assez doué et surtout grand ami de Degas. L'artiste a maintes fois représenté cette famille. ...

1 page - 1,80 ¤

Edgar DEGAS: PORTRAITS DE JEANTAUD, LINET ET LAINÉ

Trois jeunes gens bien nourris, bien vêtus, traînent leur nonchalance dans une ville qui meurt de faim pendant la guerre de 1870. Degas, lui aussi, s'intéresse plus à sa palette qu'aux armes... C'est en défendant Paris assiégé que le peintre fit la connaissance de ces trois jeunes gens, eux aussi sous les armes. La plupart des impressionnistes n'ont pas...

1 page - 1,80 ¤

Edgar DEGAS: PORTRAIT DE L'ARTISTE

Dans les années 1860, Degas réalise quinze autoportraits, en buste pour la plupart. En une dizaine d'années, il se peindra vingt et une fois... Début 1855, entraîné par le célèbre collectionneur Édouard Valpinçon, père de son condisciple Paul au lycée Louis-le-Grand, Degas rend visite à Ingres. Il existe deux versions de sa rencontre avec un peintre pour lequel il...

2 pages - 1,80 ¤

Edgar DEGAS: LE BUREAU DU COTON

Présenté à la Deuxième Exposition impressionniste, en 1876, ce chef-d'oeuvre de Degas reçut un accueil mitigé en dépit de sa facture réaliste. Malgré cela, il sera le premier tableau de l'artiste à être acquis par un musée français. En novembre 1872, Degas rend visite à sa famille à La Nouvelle-Orléans. Las de faire des portraits de ses proches, il...

1 page - 1,80 ¤

Edgar DEGAS: LE CHAMP DE COURSES

Degas brosse ici un de ses sujets de prédilection, les courses, un monde familier au grand bourgeois qu'il était. Cette oeuvre était une commande d'un baryton de l'Opéra. Son client patientera... treize ans avant qu'il ne daigne la finir! Lorsqu'il passe commande de cette oeuvre à Degas, le baryton J.-B. Faure, grand collectionneur, ne se doute pas qu'il va...

1 page - 1,80 ¤

Henri MANGUIN: VUE SUR LE GOLFE DE SAINT-TROPEZ

Comme de nombreux autres peintres, Manguin tombe amoureux de Saint-Tropez dès sa première visite au début du siècle. Quels secrets recèle ce joyau posé au bord de l'eau ? La réponse semble se trouver dans ce merveilleux paysage paisible. Dès 1905, Manguin découvre Saint-Tropez, où il séjourne fréquemment avec Charles Camoin et Henri Marquet. Comme ses amis, il ne...

1 page - 1,80 ¤

Henri MANGUIN: L'ATELIER DE L'OUSTALET

L'art n'a pas échappé aux bouleversements de la Première Guerre mondiale. Mais, face aux nouveaux courants artistiques, Manguin décide de prendre du recul. L'ancien « fauve » s'installe à Saint-Tropez pour se consacrer à la passion de sa vie : les couleurs. L'Oustalet est une petite maison située à l'entrée du port de Saint-Tropez. La terrasse offre une vue...

1 page - 1,80 ¤

Henri MANGUIN: SAINT-TROPEZ, VUE SUR LE GOLFE

Comme Bonnard ou Camoin, le fauve Manguin est tombé sous le charme de Saint-Tropez. Si bien que ce Parisien d'origine incarne à nos yeux le type même du peintre méridional. Pendant la Grande Guerre, Manguin avait fui la France. Après son exil en Suisse, c'est avec une immense joie qu'il retrouva «son » Saint-Tropez, où il avait peint pendant...

1 page - 1,80 ¤

Suzanne VALADON: LA BOÎTE A VIOLON

Suzanne Valadon posa pour de nombreux peintres, dont Renoir. Mais elle ne se contenta pas de mener une vie agitée sur la butte Montmartre. Elle brossa elle-même de nombreuses toiles, qui firent l'admiration de Degas, Toulouse-Lautrec et bien d'autres... Après avoir été acrobate et avoir servi de modèle à Renoir, Puvis de Chavannes et Toulouse-Lautrec, Valadon se lance avec...

3 pages - 1,80 ¤

Suzanne VALADON: FEMME NUE A LA DRAPERIE

Une femme nue, aux formes opulentes, termine sa toilette. Elle tourne son visage vers le bas et baisse les yeux... un peu honteuse de la façon très directe dont elle s'offre à nous dans ce tableau. Modèle de Puvis de Chavannes, puis de Renoir, Suzanne Valadon dessine en cachette, jusqu'au jour où Toulouse-Lautrec découvre ses talents. Il l'encourage vivement...

3 pages - 1,80 ¤

Suzanne VALADON: NU A LA COUVERTURE RAYÉE

Le modèle préféré de Suzanne Valadon, la petite Gilberte, a grandi. Elle est devenue une fort belle jeune fille à l'attitude naturelle, qui pose pour le peintre dans un cadre familier. Le nu était un des sujets de prédilection de Suzanne Valadon, dont beaucoup d'amateurs regrettaient qu'elle fût une femme, car on disait d'elle qu'elle peignait comme un homme! ...

3 pages - 1,80 ¤

Albert LEBOURG: LE PONT DE NEUILLY À COURBEVOIE

Un peintre à la poésie très personnelle sort enfin du purgatoire discret où les critiques l'avaient confiné, le séparant dans l'histoire de ses amis impressionnistes. En cette fin du XIXe siècle, cette commune touchant Paris a encore des airs de campagne. Si Lebourg voyait aujourd'hui ce pont et cette perspective, il serait horrifié par les tours qui y ont...

1 page - 1,80 ¤

Maxime MAUFRA: LA RÉCOLTE DES GOÉMONS

Le peintre était breton et aimait son pays. Il n'en fallait pas plus pour recevoir la leçon de Gauguin, venu s'installer en Bretagne. En 1891, quand il brosse ce tableau, Maxime Maufra est pratiquement inconnu, surtout si on le compare aux jeunes disciples de Gauguin, à Pont-Aven. Cette discrétion ne l'a pas empêché d'être un des peintres majeurs de...

1 page - 1,80 ¤

Jean PUY: MARCHÉ A SANARY

Il fut du combat des fauves, montrant ses toiles avec celles de Vlaminck et Derain... mais son tempérament paisible et délicat lui fit faire une carrière paisible au soleil du midi... ...

1 page - 1,80 ¤

Jean BÉRAUD: L'ATTENTE

« Fines silhouettes de femmes qui ne sont que dentelles et ombrelles sur fond de maison bourgeoise ». En écrivant ces mots, le critique Jean-Jacques Levêque semblait avoir sous les yeux ce tableau si typique de l'oeuvre de Jean Béraud. Les impressionnistes, chantres de la lumière, de l'eau et des paysages, sont loin de la vie mondaine. A leur...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit