LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1279 - Qui fut le premier chef du gouvernement (Premier ministre) du Congo indépendant (Zaïre):
A
A. Patrice Lumumba ?
B
B. Moïse Tschombé ?
C
C. Joseph Kasavubu ?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
A. Patrice Lumumba Quatre figures notables émergent du processus d'indépendance du Congo belge (Zaïre): Patrice Lumumba, ancien comptable, chef du MNC (Mouvement national congolais), Joseph Kasavubu, ancien séminariste, chef de l'Aboko (Association des Kabongos), Moïse Tschombé et enfin Joseph Mobutu. Les trois premiers luttent pour le pouvoir dès 1960. Lumumba devient Premier ministre en 1960 grâce à la popularité du MNC tandis que Kasavubu obtient la présidence. Moïse Tschombé fait aussitôt sécession en prenant la présidence du Katanga, la région la plus riche en minerais. Cette sécession a lieu grâce à l'appui de l'Union minière et l'accord tacite de la Belgique. La rivalité entre Kasavubu et Lumumba paralyse toute action. C'est alors qu'intervient le colonel Mobutu, chef de la Force publique. Après que Patrice Lumumba ait fait appel à l'URSS, Mobutu et ses alliés du jour l'enlèvent pour le livrer aux Katangais de Tschombé, qui l'exécutent en janvier 1961. Le chaos s'installe. Entre 1961 et 1964, les troupes de l'ONU interviennent et restaurent un semblant de calme. La sécession katangaise est réduite. Toutefois, la crise redémarre dès le départ des troupes de l'ONU. Kasavubu fait appel à Tschombé pour prendre la tête du gouvernement, tandis que les partisans de Patrice Lumumba entrent dans la guérilla. Des rébellions locales éclatent un peu partout. En 1965, Mobutu, grâce à l'armée et aux mercenaires, reprend le contrôle de la situation. La mort de Kasavubu en 1969 ainsi que l'enlèvement, l'incarcération puis la mort de Moïse Tschombé libèrent la route du pouvoir. Mobutu reste seul.


Les nouveautés du site

L'attentat de Jean Châtel contre Henri IV

||Dès son retour à Paris, il rend visite à sa soeur Catherine, puis décide d'aller retrouver Gabrielle, qui s'est installée à l'hôtel du Bouchage, près du palais du Louvre. Lorsque, protégé du froid par un épais manteau, il monte les marches de la demeure, il est cinq heures du soir et la nuit tombe. Dans la maison, on...

2 pages - 1,80 ¤

Henri IV : Les jésuites sont bannis du royaume

||Le 27 décembre, le Béarnais est agressé, justement au domicile de Gabrielle, par Jean Châtel, un ancien élève des jésuites au collège de Clermont. L'enquête conclut à la responsabilité de l'opposition catholique et en particulier à celle des jésuites, soupçonnés à chaque attentat contre le roi d'avoir armé le bras des meurtriers. Une grande partie de l'opinion parisienne...

2 pages - 1,80 ¤

Le futur duc de Sully entre au Conseil des Finances

||  Faute d'obtenir les subsides indispensables à la poursuite de la guerre, Henri IV impose Maximilien de Béthune, baron de Rosny et futur duc de Sully, au Conseil des Finances. A partir de juillet 1596, il va ainsi pouvoir s'appuyer sur son vieil ami et compagnon d'armes, qui va mener une politique particulièrement efficace et payante.||...

3 pages - 1,80 ¤

Gabrielle d'Estrées envoûte Henri IV

||Mais les oeillades d'Henri ne suffisent pas. Gabrielle reste de marbre devant ce vieux barbon de quarante ans. Ce refus méprisant a pour conséquence de redoubler l'ardeur du roi qui n'aura de cesse de la conquérir. Sa chance vient de l'ambition de la jeune femme, poussée par sa non moins ambitieuse tante, Isabelle de la Bourdaisière, dame de...

2 pages - 1,80 ¤

Jeanne d'Albret, reine et « générale » des Huguenots

||Cest à Noël 1560 que Jeanne d'Albret, reine de Navarre, a révélé ses convictions religieuses et annoncé publiquement sa conversion à Pau. Au fur et à mesure que son mariage se défaisait, sa foi en la Réforme allait croissant. A son côté, son époux, Antoine de Bourbon fait pâle figure, sa religiosité étant liée à ses intérêts politiques....

2 pages - 1,80 ¤

L'annulation du mariage d'Henri IV et de la reine Margot

||Lors d'une première étape à Florence, Sillery laisse entendre au cardinal de la ville que le souverain n'a plus l'intention d'épouser sa maîtresse. En Toscane, il demande au nom du roi un nouveau portrait de la princesse Marie de Médicis. Mais l'agent du grand-duc, Bon-ciani, est catégorique : « Le roi de France feint de vouloir épouser la...

2 pages - 1,80 ¤

Henri IV et la seconde école de Fontainebleau

||Lorsqu'il a succédé à Henri III, en août 1589, Henri IV, premier souverain de la dynastie des Bourbons et de surcroît protestant, a dû faire la conquête de ses sujets . S'il n'est pas aussi passionné pour les arts que les Valois, le Béarnais s'attache cependant, au tournant du siècle, à relancer un vaste programme d'architecture et de...

3 pages - 1,80 ¤

Le « Théâtre d'agriculture » d'Olivier de Serres

||Olivier de Serres se lance aussi dans l'irrigation. Pour amener l'eau, en captant le ruisseau qui limite sa propriété à l'ouest, il fait creuser un canal au parcours compliqué, qui se divise en plusieurs conduites alimentant la mare aux canards, les abreuvoirs, le jardin et les prairies. Les agriculteurs voisins se montrent d'abord sceptiques, et, quans les ouvriers...

2 pages - 1,80 ¤

Henri IV et Marie de Médicis : le contrat de mariage

||Le 10 avril 1599, Gabrielle d'Estrées, la maîtresse d'Henri IV, est morte en couches : ce qui a éliminé l'éventualité d'un mariage redouté par l'entourage du roi. Le 17 décembre, l'union du Béarnais et de Marguerite de Valois a été annulée par le Saint-Siège. Il y a cependant déjà longtemps — près de sept ans —que des négociations...

3 pages - 1,80 ¤

Henri IV et Marie de Médicis : Le mariage de Florence

||  Le protocole n'autorisant pas un roi de France à aller chercher sa promise, c'est par procuration que Marie de Médicis va épouser Henri IV le 5 octobre 1600 à Florence. L'oncle de la mariée, le grand-duc Ferdinand ler de Toscane, donnera pour l'occasion des fêtes extraordinaires, telles qu'on n'en a jamais vues jusque-là. A près de longues négocia-ri fions, le...

2 pages - 1,80 ¤

Henri IV et Marie de Médicis : Les noces de Lyon

||Après les splendides cérémonies du mariage par procuration offertes à Florence le 5 octobre 1600 par son oncle le grand-duc Ferdinand ler de Toscane, Marie de Médicis embarque pour Livourne. Escortée d'une suite de deux mille personnes, elle prend place à bord de la magnifique galère royale affrétée par les Florentins, arborant soixante oriflammes, à la poupe recouverte...

3 pages - 1,80 ¤

Leonora Galigaï, dame d'atours de Marie de Médicis

||Les noces de Leonora Galigaï et de Concino Concini sont célébrées le 12 juillet suivant, à Saint-Germain-en-Laye. En supplément d'une pension de six mille livres par an, versée au titre de dame d'atours, et de neuf cent soixante-douze livres par an « pour son entretien et dépenses de bouche ordinaires », la mariée reçoit de la reine la...

2 pages - 1,80 ¤

Vingt mille plants de mûriers pour Henri IV

||Au fil des ans, le sieur du Pra-del met à profit les trêves qui ponctuent les guerres de Religion pour développer son élevage. Dans une pièce voisine de sa chambre, il installe plusieurs tables de taille décroissante superposées en pyramide, où les vers continuent à dévorer des feuilles de mûrier. Enfin, le premier écheveau de « fil d'or...

2 pages - 1,80 ¤

Henri IV, un bon père

||  Le bon roi Henri est au comble du bonheur. Marie de Médicis, sa seconde épouse, vient de lui donner un fils. La succession au trône est enfin assurée ! Le peuple est en liesse et les cloches sonnent à toute volée. Et pour cause, depuis quarante ans, on n'avait pas vu de dauphin en France. NT é sous le signe...

2 pages - 1,80 ¤

Louis XIII enfant l'éducation d'un jeune roi

||À l'habitude du temps, la dame Boursier emplit sa bouche de vin et en souffle dans la bouche de Louis, qui s'ouvre à la vie. Le dauphin pleure, la France a un héritier au trône. Il commence une existence où tout est organisé pour le préparer à régner. Installé au château de Saint-Germain-en-Laye, le jeune Louis voit défiler quatre...

3 pages - 1,80 ¤

Henri IV : Henri de Navarre otage à la cour

||Le 29 septembre 1572, pour la Saint-Michel, le prince assiste « pieusement » à la messe et se retrouve, comme dix ans auparavant, humilié par le parti catholique. Le 3 octobre 1572, Catherine de Médicis le contraint à demander humblement au pape Grégoire XIII de l'accueillir de nouveau dans la foi dans laquelle il a été baptisé. Quelques semaines...

2 pages - 1,80 ¤

La dynastie des Conrade et la faïence de Nevers

||S'ils n'ont cessé d'entretenir d'étroites relations avec leur pays natal, si leur production est très inspirée de la tradition italienne et, en particulier, de la faïence ligurienne, les frères Conrade sont à l'origine de toutes les éblouissantes inventions décoratives du premier tiers du XVII' siècle. De leurs ateliers sortent des pièces d'apparat purement décoratives, de grands plats, des...

2 pages - 1,80 ¤

La mode féminine sous le règne de Louis XIII

||Les éléments de base de la toilette féminine sont la cotte, ou jupe, le corps de cotte, ou corsage, et enfin la robe, sorte de manteau ouvert porté par-dessus le tout. Selon les humeurs, les saisons, les heures du jour, l'air du temps, ces trois pièces principales font l'objet de variations infinies, déclinées d'une fantaisie sans limite à...

2 pages - 1,80 ¤

Le couronnement de Marie de Médicis à Saint-Denis

||Pendant son absence, le Béarnais a décidé de confier la régence à son épouse et, pour affermir son autorité, celle-ci doit être couronnée à Saint-Denis — une bonne façon aussi de ramener la concorde au sein de son couple et de se faire pardonner son fol amour pour la jeune Charlotte de Montmorency ! Sa Majesté entend que les...

2 pages - 1,80 ¤

Marie de Médicis devient régente du royaume

||En l'absence de testament, il faut agir vite et pourvoir à la régence, puisque le nouveau roi, Louis XIII, n'a pas encore neuf ans. Les ministres craignent la révolte des grands et le retour à la guerre civile. Or, afin de préparer les festivités qui doivent suivre le sacre de Marie de Médicis, célébré la veille à Reims,...

2 pages - 1,80 ¤

Henri IV est inhumé à Saint-Denis

||Vers minuit, Henri IV est ramené dans ses appartements du palais du Louvre, le visage cireux, la poitrine ensanglantée, mais les traits paisibles. On le débarrasse de ses vêtements souillés et on le revêt d'un pourpoint de satin blanc, puis on l'étend sur son lit dans la petite chambre du roi. Le lendemain a lieu l'autopsie. Médecins et...

3 pages - 1,80 ¤

La démission de Sully

||  Ministre, homme de confiance et ami d'Henri IV, le duc de Sully ne reste pas longtemps en place après la mort du roi. En butte à l'hostilité de la régente Marie de Médicis, aux intrigues des grands et de Concino Concini, il va être poussé, le 26 janvier 1611, à démissionner du Conseil, ainsi que de ses charges de...

2 pages - 1,80 ¤

Concini, maréchal de France

||Le 20 janvier 1611, Maximilien de Sully, qui a été l'ami et le ministre d'Henri IV, démissionne de sa charge de surintendant des Finances. Dès lors, les Concini règnent dans l'ombre : au Conseil, leurs protégés ont la majorité. Le 9 février, Con-cino Concini est nommé lieutenant général du roi en Picardie, pour contrebalancer l'influence du gouverneur de...

3 pages - 1,80 ¤

La mort de la reine Margot

||En 1845, inspiratrice de la Reine Margot, le roman historique d'Alexandre Dumas, elle est entrée dans la légende, et a gagné un surnom pour l'éternité. été autorisée à se réinstaller à Paris, en 1605, Marguerite de Valois a bien changé. Ces deux dernières années, elle a partagé son temps entre dévotions et écriture, auprès de son aumônier, Vincent de Paul, et...

2 pages - 1,80 ¤

Henri de Navarre épouse Marguerite de Valois

||En ce 18 août 1572, dans un Paris échauffé par un soleil radieux... comme par les haines religieuses, on va célébrer les noces de la soeur du roi. Un murmure d'admiration parcourt la foule qui se presse autour de Notre-Dame de Paris. Marguerite de Valois s'avance, resplendissante, coiffée d'une couronne rehaussée de pierreries et vêtue d'un manteau bleu...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 ... 1153 1154 1155 1156 1157 1158

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo