LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1473 - Quel mouvement n'a pas accéléré la mondialisation depuis 1980 ?
A
La déréglementation.
B
Le repli nationaliste.
C
La disparition du bloc soviétique.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
Les trois autres propositions en revanche ont contribué à l'amplification de la mondialisation.


Les nouveautés du site

LA GRANDE COLERE DU PERE DUCHESNE Contre Louis le templier qui étouffe à force de manger du fromage depuis qu'on la séparé de la louve autrichienne.

LA GRANDE COLERE DU PERE DUCHESNE Contre Louis le templier qui étouffe à force de manger du fromage depuis qu'on la séparé de la louve autrichienne. SA GRANDE JOIE de voir que le brave Dumouriez à fait la conduite de gréncole aux brigands couronnés qui vouloient remettre ce parjure sur son trône. Ses bons avis à tous les peuples...

2 pages - 1,80 ¤

JOURNAL DU SOIR de politique et de littérature, des imprimeries des frères Chaigneau.

JOURNAL DU SOIR de politique et de littérature, des imprimeries des frères Chaigneau. Et nous aussi nous sommes amis des m?urs et de la liberté Du octidi 8 Thermidor, de l'An IIe de la République Française (samedi 26 juillet) CONVENTION NATIONALE Présidence du Citoyen COLLOT-DHERBOIS. Séance du 8 thermidor. [?] Robespierre prononce un discours étendu, dans lequel il répond aux reproches qui lui sont adressés d'aspirer à...

2 pages - 1,80 ¤

Allons Enfants de la patrie Le jour de gloire est arrivé.

Allons Enfants de la patrie Le jour de gloire est arrivé. Contre nous de la tyrannie, L'étendard sanglant est levé, (bis) Entendez-vous dans les campagnes Mugir ces féroces soldats ? Ils viennent jusque dans vos bra......

1 page - 1,80 ¤

Allons Enfants de la patrie Le jour de gloire est arrivé.

Allons Enfants de la patrie Le jour de gloire est arrivé. Contre nous de la tyrannie, L'étendard sanglant est levé, Entendez-vous da......

1 page - 1,80 ¤

Le Tribun du Peuple ou Le défenseur des droits de l'homme.

Le Tribun du Peuple ou Le défenseur des droits de l'homme. Par Gracchus Babeuf Le but de la société est le bonheur commun Droits de l'Homme, (de 93), art. Ier Un mot pressant aux Patriotes Amis ! je ne devais point vous parler aujourd'hui. J'interromps un travail de plus longue haleine pour vous adresser à la hâte quelques paroles bine urgentes. Ecoutez-les...

5 pages - 1,80 ¤

?? (?) Il faut remonter haut pour trouver l'origine de mon

?? (?) Il faut remonter haut pour trouver l'origine de mon supplice, il faut retourner à cette aurore de ma jeunesse (où) je me créai un fantôme de femme pour l'adorer. Je m'épuisai avec cette créature imaginaire, puis vinrent les amours réels avec qui (je) m'atteignis jamais à cette félicité imaginaire dont la pensée était dans mon âme. J'ai...

1 page - 1,80 ¤

La Quotidienne Vendredi 8 décembre 1815 Nouvelles de Paris Nous avons recueilli les détails suivants sur ce qui s'est passé entre la condamnation du maréchal Ney et son exécution : Dès les trois heures du matin, la garde du condamné avait été remise à M.

La Quotidienne Vendredi 8 décembre 1815 Nouvelles de Paris Nous avons recueilli les détails suivants sur ce qui s'est passé entre la condamnation du maréchal Ney et son exécution : Dès les trois heures du matin, la garde du condamné avait été remise à M. le maréchal-de-camp comte de Rochechouart, commandant de la place de Paris, chargé par M. le général comte Despinois, commandant de la...

2 pages - 1,80 ¤

République Française Paris, 28 floréal Le sénat conservateur s'est assemblé aujourd'hui sous la présidence du consul Cambacérès.

République Française Paris, 28 floréal Le sénat conservateur s'est assemblé aujourd'hui sous la présidence du consul Cambacérès. Tous les ministres ont assisté à la séance, ainsi que les conseillers d'état Portalis, Defernont et Treilhard et, les mêmes orateurs du gouvernement qui furent chargés, le 26 floréal, de porter au sénat le projet de sénatus-consulte organique. Le sénat, après avoir entendu...

3 pages - 1,80 ¤

Le Figaro 8 septembre 1839 LE DAGUERREOTYPE Le Daguerréotype est le sujet de toutes les préoccupations.

Le Figaro 8 septembre 1839 LE DAGUERREOTYPE Le Daguerréotype est le sujet de toutes les préoccupations. Ce petit instrument coûte cher, mais il est agréable en société. L'étude du dessin devient désormais superflue ; Pourvu qu'on ait appris la chimie, et qu'on soit un préparateur distingu&......

1 page - 1,80 ¤

?? (Le dévouement de Madame Michelet) toucha au c?ur Capacci. Il

?? (Le dévouement de Madame Michelet) toucha au c?ur Capacci. Il m'aimait, me respectait. Mais c'était aussi ces sentiments tendres et bons qui lui embellissaient ma femme. Elle était charmante d'elle-même, elle l'était de son dévouement pour moi, elle l'était de nos idées communes. On m'aimait aussi en elle. On ne croyait pas m'attris......

1 page - 1,80 ¤

?? Décembre (1857) Dimanche, 20, Ste Philogone - Je reste chez

?? Décembre (1857) Dimanche, 20, Ste Philogone - Je reste chez moi ; je ne fais point ma barbe ; tantôt, un petit rhume commençant me donne le prétexte de ne pas bouger. Depuis le commencement de ce mois je me suis remis à travailler. L'atelier est entièrement vide. Qui le croirait. Ce lieu, qui m'a vu entouré de peintures...

1 page - 1,80 ¤

.... Cependant, au moment où le corps fut placé dans un

.... Cependant, au moment où le corps fut placé dans un corbillard, deux voitures armoriées, mais vides, celle du comte de Restaud et celle du baron de Nucingen, de présentèrent et suivirent le convoi jusqu'au Père-Lachaise. A six heures, le corps du père Goriot fut descendu dans sa fosse, autour de laquelle étaient les gens de ses filles, qui...

1 page - 1,80 ¤

Victor Hugo Le sacre de la femme Chair de la femme !

Victor Hugo Le sacre de la femme Chair de la femme ! argile idéale ! ô merveille !...

1 page - 1,80 ¤

Le Corsaire 27 février 1830 HERNANI Il nous a d'abord paru convenable d'établir les faits ; nous avons donc avant tout raconté le drame.

Le Corsaire 27 février 1830 HERNANI Il nous a d'abord paru convenable d'établir les faits ; nous avons donc avant tout raconté le drame. On avait annoncé l'apparition de Hernani comme le plus grand des événements littéraires de notre époque. Au bruit qu'ont fait les camarades, dès la naissance du chef-d'?uvre, au nom de Victor Hugo inscrit sour tous les drapeaux de ces...

2 pages - 1,80 ¤

Le Petit Parisien Dimanche 24 mai 1885 MORT DE VICTOR HUGO La fatale nouvelle - à laquelle hélas !

Le Petit Parisien Dimanche 24 mai 1885 MORT DE VICTOR HUGO La fatale nouvelle - à laquelle hélas ! il fallait s'attendre - vient de nous arriver : VICTOR HUGO EST MORT. L'illustre poète a rendu le dernier soupir hier, vendredi 22 mai, à une heure et demie. Dès avant-hier soir, il n'y avait plus aucun espoir à garder, et ceux qui sortaient de...

10 pages - 1,80 ¤

15 Juin (1844) - Enfin, hier à 8 heures, j'ai quitté Lyon et suis arrivée ce matin à 5 heures à Roanne.

15 Juin (1844) - Enfin, hier à 8 heures, j'ai quitté Lyon et suis arrivée ce matin à 5 heures à Roanne. - J'ai passé une belle nuit, le ciel était étoilé, l'air frais, je n'ai pas dormi un instant, j'ai savouré le charme de cette belle nuit. J'aime beaucoup la nuit, puis j'étais heureuse, heureuse sous tous...

1 page - 1,80 ¤
1 page - 1,80 ¤

Cette année 1833 ouvrit pour moi la série des chagrins réels et profonds que je croyais avoir épuisée et qui ne faisait que de commencer.

Cette année 1833 ouvrit pour moi la série des chagrins réels et profonds que je croyais avoir épuisée et qui ne faisait que de commencer. J'avais voulu être artiste, je l'étais enfin. Je m'imaginai être arrivée au but poursuivi depuis longtemps, à l'indépendance extérieure et à la possession de ma propre existence : je venais de river à...

1 page - 1,80 ¤

?? Ses yeux étaient ternes et opaques, comme ces verres épais

?? Ses yeux étaient ternes et opaques, comme ces verres épais destinés à éclairer la chambre des vaisseaux qui laissent passer la lumière, mais à travers lesquels on ne voit rien. Très insouciant du danger, il avait un beau et froid courage dans les jours de crise et en même temps, chose assez commune, il était fort ......

1 page - 1,80 ¤

?? XXXIV. - Mon biographe1 m'adresse cet étrange reproche : Au

?? XXXIV. - Mon biographe1 m'adresse cet étrange reproche : Au collège, comme plus tard à l'atelier, il refuse de partager les jeux de ses camarades, fait bande à part, dédaigne les amis, se livre, entre les heures de travail, à des promenades solitaires, etc.? Sans doute je méditais dès lors la destruction de la famille et de la propriété....

1 page - 1,80 ¤
1 page - 1,80 ¤

Charles Baudelaire Correspondances La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles ; L'homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l'observent avec des regards familiers.

Charles Baudelaire Correspondances La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles ; L'homme y passe &a......

1 page - 1,80 ¤

C'est dans ce milieu que se passa mon enfance, et j'y contractai un indestructible pli.

C'est dans ce milieu que se passa mon enfance, et j'y contractai un indestructible pli. Cette cathédrale, chef d'?uvre de légèreté, fol essai pour réaliser en granit un idéal impossible, me faussa tout d'abord. Les longues heures que j'y passais ont été la cause de ma complète incapacité pratique. Ce paradoxe architectural a fait de moi un homme...

1 page - 1,80 ¤

... - Voir ! s'écria le harponneur, mais on ne voit

... - Voir ! s'écria le harponneur, mais on ne voit rien, on ne verra rien de cette prison de tôle ! Nous marchons, nous naviguons en aveugles... « Ned Land prononçait ces derniers mots, quand l'obscurité se fit subitement, mais une obscurité absolue. Le plafond lumineux s'éteignit, et si rapidement, que mes yeux en éprouvèrent une impression douloureuse, analogue à...

1 page - 1,80 ¤

La Dépêche 28 Décembre 1880 L'enseignement primaire L'enseignement primaire sera gratuit.

La Dépêche 28 Décembre 1880 L'enseignement primaire L'enseignement primaire sera gratuit. Le projet de loi sur la gratuité voté par la Chambre des députés n'attend plus que la sanction du Sénat, qui la donnera. L'enseignement primaire sera obligatoire. Le projet de loi sur l'obligation ne rencontrera pas chez les sénateurs plus d'opposition que le projet de loi sur la gratuité. De six à...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 ... 1156 1157 1158 1159 1160 1161

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit