LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
538 - Dans quel festival cinématographique peut-on gagner le Lion d'or ?
A
celui de Deauville
B
celui de Berlin
C
celui de Venise
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

VALMY (20 septembre 1792) - HISTOIRE.

VALMY (20 septembre 1792) - HISTOIRE. Suivis de quelques milliers d'émigrés, les Prussiens de Brunswick ont fait irruption en Lorraine, tandis que les Autrichiens menacent la frontière du nord. La Fayette a abandonné son armée en apprenant la chute des Tuileries. Il est passé en Autriche. La route de Paris est grande ouverte. Longwy, puis Verdun sont pris...

1 page - 1,80 ¤

LA CHUTE DES TUILERIES (10 août 1792) - HISTOIRE.

LA CHUTE DES TUILERIES (10 août 1792) - HISTOIRE. Louis XVI savait pertinemment qu'une attaque contre les Tuileries était imminente. Jamais insurrection ne fut préparée plus ouvertement que celle du 10 août 1792. Tout la laissait prévoir : la résistance de Louis XVI aux décrets de la Législative, l'échec de la manifestation du 20 juin, l'arrivée à Paris...

1 page - 1,80 ¤

GIRONDINS ET MONTAGNARDS (1792-1793) - HISTOIRE.

GIRONDINS ET MONTAGNARDS (1792-1793) - HISTOIRE. L'antagonisme entre Girondins et Montagnards avait commencé bien avant la chute de la monarchie. Sous la Législative, quelques députés élus par le département de la Gironde (Vergniaud, Guadet, etc.) s'étaient liés d'amitié avec Brissot et ses amis (Buzot, Louvet, Pétion, Roland et sa femme, etc.). Ceux qu'on appelait alors les «Brissotins» (le...

1 page - 1,80 ¤

PROCÈS ET MORT DE LOUIS XVI (11 décembre 1792 - 21 janvier 1793) - HISTOIRE.

PROCÈS ET MORT DE LOUIS XVI (11 décembre 1792 - 21 janvier 1793) - HISTOIRE. «Je ne croirai à la république que lorsque la tête de Louis ne sera plus sur ses épaules», a déclaré Marat. Depuis plusieurs semaines, le sort du roi se discute à la Convention. Si les modérés et certains Girondins souhaitent sauver le prisonnier,...

1 page - 1,80 ¤

LA GUERRE DE VENDÉE (1793-1801) - HISTOIRE.

LA GUERRE DE VENDÉE (1793-1801) - HISTOIRE. «Pour Dieu et pour le roi !» tel était le cri de ralliement des Vendéens en lutte contre la Convention. La guerre avait commencé en mars 1793, lorsqu'on apprit dans la province la «levée» forcée de 300 000 hommes. Déjà très mécontents de la Constitution civile du clergé, indignés de l'exécution...

1 page - 1,80 ¤

LE COMITE DE SALUT PUBLIC ( 1793- 1795) - HISTOIRE.

LE COMITE DE SALUT PUBLIC ( 1793- 1795) - HISTOIRE. Au printemps de 1793, la situation était grave : une coalition s'était formée contre la France, la Vendée se soulevait. Pour conjurer le péril intérieur et extérieur, la Convention créa un Comité de salut public (6 avril 1793), qui apparut vite comme une puissance. Déjà, en octobre 1792,...

1 page - 1,80 ¤

LES GUERRES DE LA CONVENTION ( 1792- 1795) - HISTOIRE.

LES GUERRES DE LA CONVENTION ( 1792- 1795) - HISTOIRE. La Législative ayant déclaré la guerre au «roi de Bohême et de Hongrie», Autrichiens et Prussiens ont envahi la France : ils sont arrêtés à Valmy (20 septembre 1792), la veille du jour où la Convention se réunit pour la première fois. Aussitôt, les armées françaises prennent l'offensive....

1 page - 1,80 ¤

LA GUERRE DE CENT ANS (1337-1453) (1411-1453) - HISTOIRE.

LA GUERRE DE CENT ANS (1337-1453) (1411-1453) - HISTOIRE. En 1407, Louis d'Orléans, frère du roi fou Charles VI et chef réel du royaume, a été assassiné sur ordre de Jean sans Peur, duc de Bourgogne. Ce meurtre a déclenché la guerre civile en France entre le duc et les princes anti-Bourguignons, appelés alors «Armagnacs». En 1411, Jean...

1 page - 1,80 ¤

LA TERREUR (1793-1794) - HISTOIRE.

LA TERREUR (1793-1794) - HISTOIRE. «Les têtes tombent comme des ardoises», constatait, au début de l'été de 1794, l'accusateur public Fouquier-Tinville, bien placé pour connaître la question puisqu'il fournissait chaque jour au bourreau son contingent de victimes. On a pu parler d'une première «Terreur» à propos des massacres de septembre 1792. En fait, l'ère de la terreur ne...

1 page - 1,80 ¤

LE 9 THERMIDOR (27 juillet 1794) - HISTOIRE.

LE 9 THERMIDOR (27 juillet 1794) - HISTOIRE. Avec le 9 thermidor an Il, une page de la Révolution française a été tournée. Depuis la liquidation des «factions» (mars 1794), Robespierre semblait tout-puissant, mais l'opposition grandissait autour de lui. On l'accusait d'aspirer à la dictature. S'il pouvait compter sur ses amis Couthon et Saint-Just, il devinait, au Comité...

1 page - 1,80 ¤

LA FÊTE DE L'ÊTRE SUPRÊME (8 juin 1794) - HISTOIRE.

LA FÊTE DE L'ÊTRE SUPRÊME (8 juin 1794) - HISTOIRE. Le jardin des Tuileries resplendit sous le soleil. Sur l'amphithéâtre dressé devant l'ancien palais des rois, banderoles et oriflammes flottent au vent, tandis que cinq cents députés empanachés de tricolore attendent debout l'arrivée de leur président : Robespierre. L'Incorruptible est en effet le héros de la fête. Il...

1 page - 1,80 ¤

LE DIX-HUIT FRUCTIDOR (4 septembre 1797) - HISTOIRE.

LE DIX-HUIT FRUCTIDOR (4 septembre 1797) - HISTOIRE. Un «coup de balai» est indispensable ! C'est du moins l'avis des directeurs Barras, Rewbell et La Révellière-Lépeaux qui, après avoir lutté en 1796 contre la gauche, s'apprêtent, en 1797, à combattre la droite. Depuis quelques mois, des réseaux se sont en effet constitués à travers le pays en vue...

1 page - 1,80 ¤

LE 13 VENDEMIAIRE AN IV (5 octobre 1795) - HISTOIRE.

LE 13 VENDEMIAIRE AN IV (5 octobre 1795) - HISTOIRE. Les conventionnels s'inquiètent : conscients de leur impopularité grandissante, ils redoutent un coup de force royaliste. Sur le point de se séparer pour laisser la place au Directoire, l'Assemblée vient de décréter que les deux tiers des futurs membres du corps législatif seraient obligatoirement choisis parmi les députés...

1 page - 1,80 ¤

LA CAMPAGNE D'ITALIE (1796 - 1797) - HISTOIRE.

LA CAMPAGNE D'ITALIE (1796 - 1797) - HISTOIRE. La campagne d'Italie a révélé au monde le génie militaire de Bonaparte. En 1795, le Directoire avait décidé que les armées de Jourdan et de Moreau iraient combattre les Autrichiens sur le Main et le Danube, tandis que Bonaparte attaquerait les Austro-Sardes dans la vallée du Pô. La nomination du...

1 page - 1,80 ¤

LE COUP D'ÉTAT DE BRUMAIRE (18-19 brumaire an VII, 9-10 novembre 1799) - HISTOIRE.

LE COUP D'ÉTAT DE BRUMAIRE (18-19 brumaire an VII, 9-10 novembre 1799) - HISTOIRE. La France entière était mécontente. Depuis le dernier coup d' Etat ayant amené le départ forcé de deux directeurs (30 prairial an VII, 18 juin 1799), les Conseils, manoeuvrés par la gauche, avaient pris des mesures très impopulaires (lois sur les otages, emprunt forcé),...

1 page - 1,80 ¤

LA CAMPAGNE D'ÉGYPTE ( 1798- 1801) - HISTOIRE.

LA CAMPAGNE D'ÉGYPTE ( 1798- 1801) - HISTOIRE. «L'Europe est une taupinière, il n'y a jamais eu de grands empires qu'en Orient», a confié Bonaparte à son ami Bourrienne. Le mirage oriental exerce déjà sa fascination sur le jeune général. Lorsque celui-ci regagne Paris en décembre 1797, après la fulgurante campagne d'Italie, tous les Etats continentaux ont fait...

1 page - 1,80 ¤

L'EXÉCUTION DU DUC D'ENGHIEN - HISTOIRE.

L'EXÉCUTION DU DUC D'ENGHIEN - HISTOIRE. L'exécution du duc d'Enghien servit à l'ascension de Bonaparte. Les jacobins virent avec plaisir que le Premier Consul avait coupé les ponts avec les Bourbons et n'hésitèrent plus à lui accorder l'hérédité du pouvoir. Dès 1803, à Londres, un complot avait été fomenté par Cadoudal en vue d'enlever le Premier Consul. Il...

1 page - 1,80 ¤

LE SACRE (2 décembre 1804) - HISTOIRE.

LE SACRE (2 décembre 1804) - HISTOIRE. «J'ai trouvé une couronne dans le chenil, je l'ai nettoyée de ses ordures et l'ai placée sur ma tête», affirmait le soldat comblé devenue empereur. Napoléon n'avait pourtant pas repris la couronne des anciens rois. Fondateur de la quatrième race, il se prétendait successeur de Charlemagne. Comme Charlemagne, il voulait se...

1 page - 1,80 ¤

LA GUERRE DE CENT ANS ( 1360- 1411) - HISTOIRE.

LA GUERRE DE CENT ANS ( 1360- 1411) - HISTOIRE. La période qui suit le traité de Brétigny (1360) paraît assez profitable à la monarchie française. Certes, en 1364, Jean le Bon meurt dans sa prison de Londres (où il est retourné après l'évasion du duc d'Anjou en septembre 1363), mais le dauphin lui succède sous le nom...

1 page - 1,80 ¤

AUSTERLITZ (2 décembre 1805) - HISTOIRE.

AUSTERLITZ (2 décembre 1805) - HISTOIRE. «Quand j'aurai donné une leçon à l'Autriche, je reviendrai à mes projets», déclare Napoléon en apprenant, en août 1805, que les Autrichiens s'apprêtaient, avec l'appui des Russes, à attaquer la Bavière, alliée de la France. Renonçant — momentanément — à traverser la Manche, il fait «pirouetter» la Grande Armée du camp de...

1 page - 1,80 ¤

LE BLOCUS CONTINENTAL (1806) - HISTOIRE.

LE BLOCUS CONTINENTAL (1806) - HISTOIRE. Depuis longtemps, Napoléon cherchait le moyen de mettre hors de combat l'Angleterre, qui continuait à financer les coalitions. La défaite de Trafalgar avait interdit toute attaque directe contre l'île, mais on pouvait atteindre l'«ennemie héréditaire» dans ses intérêts économiques. en ruinant son commerce et son industrie. L'idée n'était pas nouvelle. La Convention,...

1 page - 1,80 ¤

L'AFFAIRE MALET (Octobre 1812) - HISTOIRE.

L'AFFAIRE MALET (Octobre 1812) - HISTOIRE. Chef de la Xe cohorte de Paris, le commandant Soulier grelotte de fièvre dans sa chambre de la caserne Popincourt quand, à l'aube, un planton vient l'avertir qu'un général en grande tenue veut lui parler. Introduit, le visiteur annonce brusquement au malade la tragique nouvelle : l'Empereur est mort, il a été...

1 page - 1,80 ¤

LA CAMPAGNE DE RUSSIE (1812) - HISTOIRE.

LA CAMPAGNE DE RUSSIE (1812) - HISTOIRE. Massée sur la rive gauche du Niémen, l'immense armée aux éléments hétéroclites s'apprête à s'enfoncer dans les plaines russes. «Celui qui aurait pu m'épargner cette guerre m'aurait rendu un grand service, mais enfin la voilà, il faut s'en tirer», confie Napoléon à Savary. Pourquoi cette guerre ? Apparemment resserrée à Erfurt,...

1 page - 1,80 ¤

LA CAMPAGNE DE FRANCE (janvier-mars 1814) - HISTOIRE.

LA CAMPAGNE DE FRANCE (janvier-mars 1814) - HISTOIRE. En octobre 1813, la défaite de Leipzig a fait perdre à Napoléon l'Allemagne. Les coalisés peuvent alors prendre l'offensive. A la fin de décembre, trois armées se concentrent sur le Rhin : en amont, les Autrichiens de Schwarzenberg, au centre, les Prussiens de Blücher, en aval les troupes de Bernadotte....

1 page - 1,80 ¤

LA GUERRE D'ESPAGNE ( 1808- 1813) - HISTOIRE.

LA GUERRE D'ESPAGNE ( 1808- 1813) - HISTOIRE. La guerre d'Espagne a été le gouffre où se sont englouties les meilleures troupes de Napoléon. Au début, pourtant, tout semble aisé. La monarchie espagnole est affaiblie par des querelles familiales. L'incapable Charles IV laisse gouverner Godoy, ambitieux favori de la reine, à la colère de l'héritier du trône, Ferdinand,...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 ... 1052 1053 1054 1055 1056 1057

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo