LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
886 - Que désigne le terme de latifundia ?
A
les petites exploitations
B
les exploitations moyennes
C
les grandes exploitations
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

Louis Barthou Un républicain bon teint.

Louis Barthou Un républicain bon teint. Dans les années 1880, si la République a fini par s'imposer, les républicains, eux, doivent lutter contre les monarchistes, encore puissants. On qualifie souvent alors de «républicains» des hommes opposés à la fois au pouvoir autoritaire et au socialisme naissant. Jean Louis Barthou, plus connu sous son second prénom, est à cet...

1 page - 1,80 ¤

Emile Loubet Un président populaire.

Emile Loubet Un président populaire. Le président Félix Faure était mort brusquement, le 16 février 1899, au moment où l'affaire Dreyfus avait atteint son point culminant. Dès le lendemain de cet événement, dans L'Aurore, Clemenceau écrivait: «Je vote pour Loubet.» Le 18 février 1899, Emile Loubet fut élu à la présidence de la République par 483 voix sur...

1 page - 1,80 ¤

La confiscation de la Bretagne Obstinés comme le granit.

La confiscation de la Bretagne Obstinés comme le granit... A la veille de la mort de Charles V, alors que les conséquences de la désastreuse paix de Calais sont presque entièrement effacées, rien n'est réglé en Bretagne. La guerre de la Succession, ouverte quarante ans plus tôt à la mort du duc de Bretagne (avril 1341), n'est pas...

1 page - 1,80 ¤

Le coup du 13 décembre 1940 Exit Laval.

Le coup du 13 décembre 1940 Exit Laval... Le 12 juillet 1940, l'Acte constitutionnel N° 4 désigne Laval comme successeur de Pétain. Le 13 décembre de la même année, Laval est arrêté. Que s'est-il passé? Le 14 juin, Pierre Laval se rallie au maréchal Pétain avant d'être son ministre d'Etat (23 juin), puis son vice-président du Conseil (12...

1 page - 1,80 ¤

Les chantiers de jeunesse Une prise en main de la jeunesse.

Les chantiers de jeunesse Une prise en main de la jeunesse. 1940-1944 Dès l'armistice, le gouvernement de Vichy doit faire face au problème de la jeunesse. La débâcle de l'armée a empêché d'incorporer les 100000 conscrits de la classe 1940, convoqués le 10 juin, et qui, depuis, errent sur les routes. Les clauses de l'armistice interdisant le service militaire,...

1 page - 1,80 ¤

Le marquis de Louvois Un chef dur mais efficace.

Le marquis de Louvois Un chef dur mais efficace. 1641-1691 Fils de Michel Le Tellier, le futur marquis de Louvois, né le 18 janvier 1641, connaît une carrière exceptionnellement brillante. Dès 1661, il est associé à son père au Conseil des dépêches et, l'année suivante, au secrétariat à la Guerre. Il est ensuite surintendant des Postes en 1668, ministre...

1 page - 1,80 ¤

Michel de L'Hospital «Le coulteau vaut peu contre l'esprit».

Michel de L'Hospital «Le coulteau vaut peu contre l'esprit». 1505-1573 Né en 1505 à Aigueperse, en Auvergne, Michel de L'Hospital termine ses études en Italie, alors terre des juristes. Il revient en France en 1534, s'inscrit au barreau de Paris, épouse la fille du lieutenant criminel Jean Morin et devient, en 1537, conseiller au parlement de Paris. En 1547,...

1 page - 1,80 ¤

La paix de Saint-Germain Le renversement des alliances?

La paix de Saint-Germain Le renversement des alliances? 8 août 1570 La paix de Saint-Germain met fin à la troisième guerre de religion, marquée non plus par l'offensive du pouvoir royal contre des bandes rebelles inorganisées, mais par la lutte de deux armées, avec alliances, sièges, batailles rangées, manoeuvres de grande allure. Le protestantisme est devenu une force sociale,...

1 page - 1,80 ¤

Le jeu à la cour de Versailles Des milliards en fumée.

Le jeu à la cour de Versailles Des milliards en fumée. Louis XIII avait pris de sévères ordonnances contre les jeux de dés et de cartes. Sous Louis XIV, les jeux de hasard demeurent interdits à Paris mais non au palais de Versailles où la cour s'installe en 1682. Le roi, le premier, donne le mauvais exemple. Trois...

1 page - 1,80 ¤

L'amiral Darlan Un chef discuté.

L'amiral Darlan Un chef discuté. Le 5 mai 1940, le maréchal Pétain visite le quartier général de la Marine: «Enfin, je vois quelque chose qui marche. Je vous félicite, amiral», s'exclame-t-il à l'adresse de Darlan. Pourtant, celui-ci restera l'un des personnages les plus controversés, voire les plus honnis de l'Etat français. François Darlan naît en 1881 dans une...

1 page - 1,80 ¤

Barras Un cynique manoeuvrier.

Barras Un cynique manoeuvrier. «Vicomte rouge», «roi du Directoire» mais aussi «roi des pourris», tel apparaît Paul de Barras, né le 30 juin 1755 à Fox-Amphoux, près d'Aix, d'une famille de petite noblesse. Entré dans l'armée, il sert comme officier aux Indes, mais abandonne assez vite le métier des armes et gagne Paris. Là, il se lie avec...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Boulanger Un grand maladroit.

L'affaire Boulanger Un grand maladroit. 1887-1891 Sorti de Saint-Cyr, Georges Boulanger, né à Rennes le 29 avril 1837, combat courageusement aux colonies et pendant la guerre de 1870. Sa carrière est brillante. Ambitieux, ayant le goût du panache, il affiche des sentiments républicains et, grâce à la recommandation de Clemenceau, il entre, en 1886, dans le cabinet Freycinet comme...

1 page - 1,80 ¤

Emmanuel d'Astier de La Vigerie Le baron rouge.

Emmanuel d'Astier de La Vigerie Le baron rouge. Décidément, la famille d'Astier a bien mérité de la France. François, l'aîné, après avoir dirigé, en 1940, les opérations aériennes sur le front nord, rejoint en tant que général le chef de la France libre, qui le nomme inspecteur des forces aériennes. Henri, lui, se voit confier par Darlan la...

1 page - 1,80 ¤

Le Service du travail obligatoire Du volontariat au travail forcé.

Le Service du travail obligatoire Du volontariat au travail forcé. 1942-1944 De 1940 à 1944/1945, l'Allemagne doit faire face à un vaste problème économique. En 1941-1942, la production d'armements est inférieure à celle du Royaume-Uni, et, en 1943, 11 millions d'Allemands sont mobilisés; la main-d'oeuvre fait donc cruellement défaut au Reich. En 1939, Hitler décrète que la population des...

1 page - 1,80 ¤

Le retour des Bourbons Un triomphe de Talleyrand.

Le retour des Bourbons Un triomphe de Talleyrand. Tandis que les armées alliées envahissent la France et que l'Empire se lézarde sous leurs coups, les royalistes manœuvrent pour rétablir les Bourbons sur le trône. Mais les Alliés n'ont pas renoncé à traiter avec Napoléon; ils n'estiment guère les Bourbons et ne veulent à aucun prix les imposer aux...

1 page - 1,80 ¤

La «loi de justice et d'amour» Haro sur la presse!

La «loi de justice et d'amour» Haro sur la presse! La politique réactionnaire que Villèle mène avec une ardeur nouvelle depuis l'avènement de Charles X suscite une opposition de plus en plus large: journaux et brochures attaquent vigoureusement le gouvernement; les passions se déchaînent à propos du «milliard» des émigrés, de la loi sur le sacrilège et du...

1 page - 1,80 ¤

L'Assemblée constituante.

L'Assemblée constituante. Constitution éphémère 14 juillet 1790-30 septembre 1791 Après l'intermède de la fête de la Fédération (14 juillet 1790), voulue par l'Assemblée pour marquer l'union de tous les Français et dont l'euphorie ne fut qu'illusion, les membres de la Constituante continuèrent leurs travaux, mais ils se sentaient pris entre deux menaces: d'un côté, les émeutes populaires; de...

1 page - 1,80 ¤

La grande ordonnance Une tentative avortée.

La grande ordonnance Une tentative avortée. 3 mars 1357 Avant même la bataille de Poitiers (19 septembre 1356), la politique royale était déjà fort contestée. Après la capture du roi Jean le Bon, son fils Charles assure la régence. Agé seulement de 18 ans, sans prestige personnel et sans expérience, le dauphin s'entoure des conseillers de son père les...

1 page - 1,80 ¤

Les référendums Une procédure exceptionnelle.

Les référendums Une procédure exceptionnelle. Avec le général de Gaulle, le référendum allait prendre sa place dans la vie nationale. Dès le 21 octobre 1945, les 25 718 000 électeurs inscrits sont appelés à répondre par oui ou par non à chacune des questions posées: «Voulez-vous que l'Assemblée élue ce jour soit constituante?» et, dans l'affirmative: «Approuvez-vous que...

1 page - 1,80 ¤

Marie-Antoinette Une reine tragique.

Marie-Antoinette Une reine tragique. 1755-1793 Née en 1755, Marie-Antoinette est la fille de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche. Le ministre de Louis XV, Choiseul, est partisan d'une bonne entente entre la France et l'empire des Habsbourg; il négocie le mariage de la jeune princesse avec le dauphin Louis, âgé de 15 ans et petit-fils de Louis XV. Le mariage a lieu...

1 page - 1,80 ¤

La chute du Triumvirat La «Saint-Barthélemy des ministres».

La chute du Triumvirat La «Saint-Barthélemy des ministres». 1774 En 1770, Choiseul renvoyé, Louis XV fait appel à trois ministres décidés, ambitieux et travailleurs: le duc d'Aiguillon pour la Guerre et les Affaires étrangères, le chancelier Maupeou pour la Justice, l'abbé Terray pour les Finances. De 1770 à 1774, ces hommes prennent d'énergiques mesures pour redresser la situation financière...

1 page - 1,80 ¤

La république Cisalpine Une «république soeur».

La république Cisalpine Une «république soeur». 1797-1802 Au cours de ses campagnes victorieuses en Italie, Bonaparte forme le projet de créer une république Cisalpine dont la Constitution serait calquée sur celle du Directoire: il ouvre ainsi carrière aux «républiques soeurs». Le 29 juin 1797, s'adressant aux Lombards, il leur explique ses intentions: «Depuis longtemps, il n'existait plus de république...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Henriette Caillaux Un coup de panique.

L'affaire Henriette Caillaux Un coup de panique. «Voulez-vous vous lever, Madame», dit le président à l'accusée Henriette Caillaux en ce 20 juillet 1914. On peut s'étonner de voir un magistrat aux assises employer une formule aussi respectueuse, mais il ne s'agit pas là d'un procès comme les autres: Joseph Caillaux, l'époux de la meurtrière, un aristocrate qui siège...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire de Péronne «L'Universelle Aragne» prise au piège.

L'affaire de Péronne «L'Universelle Aragne» prise au piège. Octobre 1468 Pour lutter contre la pression des grands feudataires, Louis XI doit engager de lourdes dépenses. Il lève donc de nouveaux impôts, ce qui le rend impopulaire. Les grands du royaume, animés par son frère cadet Charles de Berry et soutenus par Charles le Téméraire, futur héritier de Bourgogne, se...

1 page - 1,80 ¤

Suger Le «Père de la patrie».

Suger Le «Père de la patrie». Vers 1081-1151 Cet abbé de Saint-Denis fut le conseiller de Louis VI et de Louis VII et l'une des plus brillantes figures politiques de l'époque. C'était avant tout un homme d'Eglise. Né vers 1081 d'une famille pauvre, il avait étudié à Saint-Denis, puis à Saint-Benoît-sur-Loire, avant de revenir à Saint-Denis, où il s'occupa...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 ... 1097 1098 1099 1100 1101 1102

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo