LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1368 - Mère Teresa est une figure de proue de la charité. Elle reçut le Prix Nobel de la paix en 1979. Dans quelle ville son action se concentra-t-elle au départ:
A
A. Calcutta ?
B
B. Bombay ?
C
C. New Delhi ?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
A. Calcutta La vocation de Agnes Gonxha Bejaxhiu (1910- ), jeune femme d'origine albanaise mieux connue sous le nom de Mère Teresa, naît à l'âge de 18 ans. Elle entre alors dans l'ordre des Soeurs de Notre Mère de Loretto. Elle continue son initiation dans l'école de l'ordre à Calcutta jusqu'en 1946, époque à laquelle elle déclarera avoir entendu une voix lui enjoignant de se consacrer aux plus pauvres. Pour ce faire, elle doit quitter son couvent, ce que n'admet théoriquement pas la règle mais qu'autorise le Vatican. Sa première action fut de permettre aux personnes mourant dans les rues de Calcutta de s'éteindre dignement dans le calme d'une maison d'accueil. Peu après, elle mit sur pied un orphelinat, tout en se consacrant sans faiblesse aux plus déshérités. Son exemple eut tôt fait d'éveiller d'autres vocations et, en 1950, le Vatican autorisa la création d'un nouvel ordre, celui des missionnaires de la Charité qui, en plus de jouir d'un immense prestige en Inde, a répandu ses bienfaits à travers le monde. Plus de 2 000 soeurs font partie de la congrégation et pas moins de 80 000 personnes collaborent bénévolement à cette action qui offre secours à près de 6 millions de personnes à travers les cinq continents. Mère Teresa vit ses actions couronnées et reconnues dans le monde par le Prix de la paix Jean XXIII en 1971, puis par le Prix Nobel de la paix en 1979.


Les nouveautés du site

Cavaignac Un homme d'ordre.

Cavaignac Un homme d'ordre. 1802-1857 «Je sacrifierais tout à la République, même mon honneur.» Ce mot que Cavaignac prononça un jour à la tribune dépeint le républicain intègre que fut ce fils de conventionnel régicide. Né à Paris, le 15 octobre 1802, Louis-Eugène Cavaignac sort de Polytechnique. Lieutenant du génie, il combat en Grèce en 1828, puis accueille favorablement la révolution...

1 page - 1,80 ¤

Choiseul Un ministre inégal.

Choiseul Un ministre inégal. Fils du chambellan du duc de Lorraine, le futur duc de Choiseul, EtienneFrançois, né le 28 juin 1719, porte d'abord le nom de comte de Stainville. Il suit la carrière des armes et, à 29 ans, est fait maréchal de camp. Brillant officier, encore que peu gracieux et affublé d'une chevelure rousse, le jeune comte plaît...

1 page - 1,80 ¤

André Citroën Des obus à la «traction avant».

André Citroën Des obus à la «traction avant». 1878-1935 Au mois de juin 1919, une nouvelle voiture fait son apparition sur le marché français: c'est la première Citroën, une 8 CV, carrossée en torpédo, à quatre places et trois portes. A Polytechnique, André Citroën était déjà bien noté, «tempérament audacieux, doué d'une belle intelligence». Au début du siècle, il achète le brevet...

1 page - 1,80 ¤

Leonora Galigaï L'âme damnée.

Leonora Galigaï L'âme damnée. Vers 1576-1617 Leonora Dori se prétendait la fille d'un gentilhomme florentin. En fait, son père, Jacques de Bastein, était charpentier. Sa mère, Catherine Dori ou Dosi, nourrice de Marie de Médicis, aurait été alliée à la très ancienne famille italienne des Galigaï. C'est en tout cas sous ce nom que Leonora arrive au Louvre, en 1600, accompagnant sa...

1 page - 1,80 ¤

Georges Clemenceau «Je fais la guerre».

Georges Clemenceau «Je fais la guerre». «Le Tigre»... «Le Père la Victoire»... autant de surnoms qui confirment la forte personnalité de ce fils du bocage. Né à Mouilleron-en-Pareds, petit village de Vendée, le 28 septembre 1841, Georges Clemenceau sort d'une famille de bourgeois républicains et protestants. Comme son père, il fait sa médecine; il commence sa vie publique après le...

1 page - 1,80 ¤

Jacques Clément «Ah!

Jacques Clément «Ah! le méchant moine!» 1567-1589 Le dominicain Jacques Clément, né à Serbonnes près de Sens, d'un esprit sombre et mélancolique, n'a pas trouvé dans les ordres la satisfaction désirée par son âme inquiète. Dans son imagination déréglée, il se croit investi d'une mission sacrée: tuer le roi Henri III qui, pense-t-il, mène la France et la religion catholique à la...

1 page - 1,80 ¤

Benjamin Constant «Le Suisse le plus français».

Benjamin Constant «Le Suisse le plus français». (Sainte-Beuve) 1767-1830 Né à Lausanne, Benjamin Constant appartient à une famille protestante, d'origine artésienne, émigrée en Suisse après la révocation de l'édit de Nantes. Orphelin de mère, Benjamin Constant est confié par son père à un précepteur; il se révèle un élève à la fois brillant et orgueilleux. Il fait ses études supérieures aux...

1 page - 1,80 ¤

Les débuts de Louis-Philippe ier Le «roi des Français».

Les débuts de Louis-Philippe ier Le «roi des Français». «Pendant que je parlais, rapporte Chateaubriand, je regardais Philippe. Je lus, écrit sur son front, le désir d'être roi.» René ne se trompait pas. La révolution de juillet 1830 avait renversé Charles X. Le 31 juillet, Louis-Philippe, duc d'Orléans, avait été nommé lieutenant général du royaume et, le 7 août, c'est...

1 page - 1,80 ¤

Edouard Daladier.

Edouard Daladier. 1884 - 1970 Député radical, Daladier fut ministre de la Guerre puis, à trois reprises, Premier ministre dans la période troublée qui précéda la seconde guerre mondiale. Il signa les accords de Munich, déclara la guerre à l'Allemagne. Arrêté par le gouvernement de Vichy, déporté en Allemagne, HM libéré par les Alliés. Le "taureau du Vaucluse" Originaire de Carpentras, d'abord...

1 page - 1,80 ¤

Georges-Jacques Danton.

Georges-Jacques Danton. 1759-1794 «Sanson, tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut la peine», lança Danton au bourreau au moment de se laisser lier sur l'échafaud. La figure énergique du tribun, sa stature athlétique, sa voix tonnante, tout révélait en lui un tempérament de lutteur. Né le 28 octobre 1759, à Arcis-sur-Aube, Georges-Jacques Danton est encore un avocat besogneux...

1 page - 1,80 ¤

Emmanuel d'Astier de La Vigerie Le baron rouge.

Emmanuel d'Astier de La Vigerie Le baron rouge. Décidément, la famille d'Astier a bien mérité de la France. François, l'aîné, après avoir dirigé, en 1940, les opérations aériennes sur le front nord, rejoint en tant que général le chef de la France libre, qui le nomme inspecteur des forces aériennes. Henri, lui, se voit confier par Darlan la sécurité militaire,...

1 page - 1,80 ¤

Eugène de Beauharnais Le fils adoptif de Napoléon.

Eugène de Beauharnais Le fils adoptif de Napoléon. 1781-1824 Eugène de Beauharnais est le fils du général Alexandre de Beauharnais, premier époux de Joséphine, guillotiné sous la Révolution. Grâce à la protection de Bonaparte, il sert dans l'armée d'Italie en 1797, puis devient aide de camp de son beau-père en Egypte, en 1798. Il se comporte avec bravoure, notamment lors du...

1 page - 1,80 ¤

Joséphine de Beauharnais L'oiseau des îles.

Joséphine de Beauharnais L'oiseau des îles. 1763-1814 Prud'hon, Gérard ont peint sa beauté langoureuse, l'expression tendre de sa physionomie, mais quel artiste aurait pu rendre toute sa séduction de créole? «C'était bien la personne la plus remplie de grâce que j'aie jamais vue», dira, après la mort de Joséphine, Napoléon. Fille d'un petit gentilhomme originaire du Blésois, installé aux Antilles, Marie-Josèphe...

1 page - 1,80 ¤

Théodore de Bèze.

Théodore de Bèze. «J'étais perdu si je n'avais tout perdu...» 1519-1605 Né à Vézelay en 1519, formé à Paris dans les cercles les plus élégants, cavalier de belle mine, esprit fin et délié, poète applaudi pour ses Juvenilia, Théodore de Bèze, à la suite d'une grave maladie, traverse une crise de conscience qui l'amène à renoncer au monde vain et frivole...

1 page - 1,80 ¤

Fabre d'Eglantine.

Fabre d'Eglantine. 1750 - 1794 Acteur et écrivain, Fabre d'Eglantine eut une vie agitée, faite d'errances et d'intrigues. Ami de Danton et de Desmoulins, il fut membre de la Convention et participa à l'élaboration du calendrier républicain. Impliqué dans un scandale financier, il fut guillotiné. Sur les planches Fils d'un marchand drapier, PhilippeFrançois-Nazaire Fabre fit des études chez les Doctrinaires de Limoux,...

1 page - 1,80 ¤

La Sainte Ligue «Pour la conservation de la religion catholique».

La Sainte Ligue «Pour la conservation de la religion catholique». 1576-1598 La Sainte Ligue, qui traduit le discrédit de l'autorité royale pendant les guerres de religion, s'est manifestée en deux temps. En 1576 d'abord, après la paix de Monsieur, favorable aux protestants; Henri III préfère alors en prendre la tête pour en conjurer les dangers; en 1577, après la paix...

1 page - 1,80 ¤

Charles de Guise, cardinal de Lorraine.

Charles de Guise, cardinal de Lorraine. Un prélat ardent et belliqueux 1524-1574 Né à Joinville le 17 février 1524, second fils de Claude, premier duc de Guise, Charles appartient à une famille qui jouera un rôle dominant dans les guerres de religion. Après des études rapides et brillantes, il est promu archevêque de Reims dès l'âge de 15 ans. Il procède au...

1 page - 1,80 ¤

Étienne Delessert.

Étienne Delessert. 1735 - 1816 A la fin du XVIII, siècle, Delessert fut l'un des fondateurs de la première banque d'escompte et créa la première compagnie d'assurance contre l'incendie. Outre la banque, il s'intéressa à l'agriculture, créa avec son fils une filature de coton et la première fabrique de sucre de betterave. Le banquier Issu d'une famille originaire du canton de Vaud,...

1 page - 1,80 ¤

Anne de Pisseleu, duchesse d'Etampes Beauté blonde, favorite de François Ier.

Anne de Pisseleu, duchesse d'Etampes Beauté blonde, favorite de François Ier. 1508-1580 Comme la plupart des rois, François Ier a dû conclure un mariage politique. En revanche, il s'est offert de nombreuses compensations extra-conjugales, dont la fille du sieur d'Heilly, Anne de Pisseleu, est l'une des représentantes. Anne arrive à la cour avant 1522. Reçue parmi les filles d'honneur, elle reste...

1 page - 1,80 ¤

Michel Le Tellier.

Michel Le Tellier. 1603 - 1685 Le Tellier dut son ascension politique à Mazarin et devint l'un des grands commis de Louis XIV. Secrétaire d'État à la Guerre, il réorganisa l'armée, avec l'aide de son fils Louvois, qui lui succéda. Puis il devint chancelier et garde des Sceaux. Rival de Colbert, Le Tellier acquit une richesse et une puissance considérables. L'ascension Michel...

1 page - 1,80 ¤

François de Lorraine, duc de Guise Un chef redoutable.

François de Lorraine, duc de Guise Un chef redoutable. Né en 1519, François de Guise ajoute aux avantages de sa filiation proche du trône les plus grandes qualités d'esprit et de caractère. Comme chef de guerre, il fait preuve d'une bienveillance et d'une générosité qui lui valent le respect des chefs et le dévouement des soldats. En 1552, nommé lieutenant...

1 page - 1,80 ¤

Enguerrand de Marigny Un conseiller de Philippe le Bel.

Enguerrand de Marigny Un conseiller de Philippe le Bel. Vers 1260-1315 Enguerrand de Marigny est, avec Guillaume de Nogaret, le plus célèbre des conseillers de Philippe le Bel. Il naît vers 1260 en Normandie, près de Gournay, dans une famille de moyenne noblesse, déjà au service du roi. Contrairement à Guillaume de Nogaret par exemple, il n'est pas juriste ou, comme on...

1 page - 1,80 ¤

Guillaume de Nogaret Un fougueux auxiliaire.

Guillaume de Nogaret Un fougueux auxiliaire. Vers 1260-1313 Guillaume de Nogaret est le plus célèbre de ces conseillers de Philippe le Bel qu'on appelle «légistes» parce que, spécialistes du droit romain, ils veulent accroître l'autorité de la monarchie. Nogaret naît vers 1260 à Saint-Félix-deCaraman, dans le diocèse de Toulouse; on a dit, sans preuves, que sa famille a été compromise dans l'hérésie...

1 page - 1,80 ¤

Jules de Polignac Rien appris, rien oublié.

Jules de Polignac Rien appris, rien oublié. 1780-1847 Quand Charles X, le 8 août 1829, nomma le prince Jules de Polignac, né à Versailles le 14 mai 1780, au poste principal du ministère avec le portefeuille des Affaires étrangères, la duchesse d'Angoulême déclara: «J'estime beaucoup M. de Polignac comme homme privé parce que je sais qu'il nous est dévoué, mais, en...

1 page - 1,80 ¤

Paul Déroulède L'homme qui brava Clemenceau.

Paul Déroulède L'homme qui brava Clemenceau. 1846-1914 A fin 1892 éclate un scandale retentissant. La Libre Parole et La Cocarde affirment que le gouvernement est impliqué dans le fiasco de Panama. Peu après, Paul Déroulède accuse Clemenceau de complicité avec un aventurier, Comélius Herz: «Pas un de vous ne le nommerait, car vous redoutez son épée, son pistolet, sa langue. Moi...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 ... 1153 1154 1155 1156 1157 1158

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo