LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1172 - Olivier GUICHARD (Néac, 1920) est l'un de ceux que l'on a surnommés:
A
A. les réformateurs?
B
B. les rénovateurs?
C
C. les "barons du gaullisme"?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C
Correction :
C. Les "barons du gaullisme". D'ailleurs baron à l'état civil, O. Guichard fut un collaborateur de longue date du général de Gaulle, auquel il voua une fidélité sans bornes. Représentant du gaullisme historique, il en revendique l'héritage et s'en institue le défenseur. Sous Pompidou, il est de toutes les formations gouvernementales, successivement ministre de l'Industrie, du Plan et de l'Aménagement du territoire, de l'Education nationale, de l'Equipement enfin. L'élection de V. Giscard d'Estaing (contre le candidat des "barons", J. Chaban-Delmas) écarte un temps O. Guichard du pouvoir. Li est de ceux qu'inquiète la politique, trop axée sur le social, du Premier ministre Chirac. La démission de ce dernier lui fournit l'occasion d'un retour au gouvernement. Il devient alors garde des Sceaux dans le cabinet Barre, de 1976 à 1977. Ce sera sa dernière fonction ministérielle. Il est, depuis 1967, le traditionnel élu de la   Loire-Atlantique, devenant d'ailleurs, en 1974, le président du Conseil régional des Pays-de-Loire, sans compter son accession à la mairie de la Baule, en 1971. Depuis 1978, il siège également au Conseil d'Etat.


Les nouveautés du site

L'amendement Wallon.

L'amendement Wallon. 1875 Ce n'est pas aux quelques livres qu'il a écrits que l' historien Henri Wallon ( 1812- 1904), membre de l'Institut, doit d'être passé à la postérité : c' est à l' amendement qui porte son nom et qui commençait par ces mots : "Le président de la République est élu pour sept ans ..." Adopté à une...

1 page - 1,80 ¤

La crise anarchiste Les «brigades rouges» de nos grands-pères.

La crise anarchiste Les «brigades rouges» de nos grands-pères. 1892-1894 A la fin du XIXe siècle, la terreur anarchiste s'abat sur l'Amérique, sur l'Europe, marquée par des assassinats politiques retentissants: le président Sadi Carnot, le roi d'Italie Humbert Ier, le président des Etats-Unis McKinley. Aucun pays n'est épargné. En France, le courant anarchiste, qui s'est séparé du socialisme en 1789, puise...

1 page - 1,80 ¤

Le parti colonial Troisième République.

Le parti colonial Troisième République. Le parti colonial ne fut pas un parti politique, mais un groupe de pression, formé de nombreux comités, rassemblant des hommes de tous horizons qui se réclamaient de l'idéal colonial. Fondé vers 1890, il fit oeuvre de propagande en France et joua un rôle important dans l'expansion coloniale. Le réveil colonial Lorsque démarra l'expansion coloniale, vers 1880,...

1 page - 1,80 ¤

Le cardinal de Fleury Un père pour Louis XV.

Le cardinal de Fleury Un père pour Louis XV. 1653-1743 André-Hercule de Fleury, né à Lodève (Hérault), fils d'un petit fonctionnaire des impôts, élève des jésuites, protégé du cardinal Bonzi, devient l'aumônier de la reine Marie-Thérèse en 1677, puis du roi en 1683. Abbé de Tournus, évêque de Fréjus, «le plus maigre des diocèses», il est choisi par Louis XIV, qui...

1 page - 1,80 ¤

Le musée du Désert A la mémoire des «fous de Dieu».

Le musée du Désert A la mémoire des «fous de Dieu». 1910 Sur le territoire de la commune du Mialet, où se tint en 1560 le premier synode des Eglises réformées du Languedoc oriental, à 6 km au nord d'Anduze, le hameau du Mas-Soubeyran se dresse sur un piton au-dessus du Gardon. Ces quelques pauvres maisons, sur fond de montagnes déboisées,...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Dreyfus Honte, passion.

L'affaire Dreyfus Honte, passion... et enfin justice 1894-1906 Le 5 janvier 1895, dans la cour des Invalides, un adjudant brisait sur ses genoux le sabre du capitaine Dreyfus, qui, pourtant, clamait son innocence, et lui arrachait ses galons. Officier breveté, le capitaine Alfred Dreyfus (18591935), d'origine israélite, avait été condamné à la dégradation et à la déportation en Guyane par le...

1 page - 1,80 ¤

Zola et l'affaire Dreyfus «Il n'y a pas d'affaire Dreyfus» (Jules Méline).

Zola et l'affaire Dreyfus «Il n'y a pas d'affaire Dreyfus» (Jules Méline). 1898-1902 Le 13 janvier 1898, Zola publie dans L'Aurore une lettre ouverte au président Félix Faure: «J'accuse.» Il y dénonce un véritable complot contre le capitaine Alfred Dreyfus. Cette prise de position vaut à Zola une double condamnation: la perte de sa Légion d'honneur et l'exil en Angleterre. Emile...

1 page - 1,80 ¤

L'assassinat d'Henri IV Le poids du destin.

L'assassinat d'Henri IV Le poids du destin. En 1598, Henri IV met un terme aux guerres civiles et fait la paix avec l'Espagne. Sa grande oeuvre de redressement national peut commencer. Son peuple se réjouit du retour de la prospérité; il apprécie surtout la fin des conflits intérieurs et extérieurs qui l'ont accablé pendant trente ans. En effet, la diplomatie du roi...

1 page - 1,80 ¤

L'édit de Nantes Une loi générale, claire et absolue.

L'édit de Nantes Une loi générale, claire et absolue. 13 avril 1598 En 1598, Henri IV affirme, dans le préambule de l'édit de Nantes, sa volonté de régler définitivement les questions religieuses qui, depuis un demi-siècle, divisent les Français. De cette pacification, il attend le rétablissement de l'Etat «dans sa première splendeur, opulence et force». Il constate l'impossibilité d'établir l'unité religieuse...

1 page - 1,80 ¤

Les protestants français et l'Angleterre.

Les protestants français et l'Angleterre. «Pour l'amour de Dieu, Monsieur, réveillez-vous!» 1559-1598 (Elisabeth à Henri III) En 1583, la reine Elisabeth Ire d'Angleterre, effrayée de voir, en France, les progrès de la Ligue, exhorte Henri III à réagir, car elle assure aux protestants français un appui constant, pour des raisons politiques autant que religieuses. Comme eux, elle est hostile à...

1 page - 1,80 ¤

L'Acadie La France canadienne.

L'Acadie La France canadienne. En 1498, un Vénitien, Sébastien Cabot, au service de l'Angleterre d'Henri VII, découvre la presqu'île du Canada oriental, appelée aujourd'hui la NouvelleEcosse. Celle-ci est abordée également, dès le début du XVIe siècle, par des pêcheurs français. En 1534, le Malouin Jacques Cartier obtient de François I" la concession des terres situées à l'embouchure du Saint-Laurent. Des...

1 page - 1,80 ¤

La sériciculture Du latin «sericum», soie, et « cultor », cultivateur XVe siècle.

La sériciculture Du latin «sericum», soie, et « cultor », cultivateur XVe siècle. Industrie qui a pour but la production de la soie, la sériciculture connaît, en France, ses premiers développements aux XVe et XVIe siècles ; en effet, le pouvoir royal est désireux d'éviter l'importation coûteuse des soieries venues d'Italie et d'Orient, dont les Français sont très friands. Il...

1 page - 1,80 ¤

La paix de Cateau-Cambrésis.

La paix de Cateau-Cambrésis. «Vaquer à l'extermination de l'hérésie...» 1559 Le 3 avril 1559, la paix de Cateau-Cambrésis met fin pour un temps à la rivalité des maisons de France et d'Autriche et, plus précisément, à la guerre resurgie entre Philippe II et Henri II depuis la rupture de la trêve de Vau-celles, guerre marquée du côté français par la défaite...

1 page - 1,80 ¤

Le scandale des expropriations La curée.

Le scandale des expropriations La curée. 1852-1870 Afin de dégager les terrains nécessaires à la rénovation de Paris, le préfet Haussmann doit procéder à un grand nombre d'expropriations: de 1852 à 1870, 19 722 maisons sont démolies dans Paris. L'ampleur des opérations est une aubaine pour les spéculateurs et les hommes d'affaires véreux. Un mot court les salons: «Comment avez-vous fait...

1 page - 1,80 ¤

La mort de Saint Louis La fin d'une vie idéale.

La mort de Saint Louis La fin d'une vie idéale. En 1248, Saint Louis est déjà parti pour la croisade, mais la défaite de la Mansourah, en Egypte, lui a valu la captivité; ensuite, malgré un séjour de quatre ans en Syrie, il n'a pu relever durablement les établissements de Terre sainte. Dès lors, il ne songe qu'à y retourner....

1 page - 1,80 ¤

Les états généraux d'Orléans Une tentative de réorganisation.

Les états généraux d'Orléans Une tentative de réorganisation. 1560 Les états généraux que François 11 avait décidé de réunir à Meaux s'assemblent à Orléans, en décembre 1560, par lettres patentes de la reine régente. C'est un événement attendu: les états n'ont pas siégé depuis un demi-siècle, malgré les déclarations de Philippe Pot en 1484. Avec les progrès de l'absolutisme, la monarchie...

1 page - 1,80 ¤

Le costume du second Empire Paris dicte la mode.

Le costume du second Empire Paris dicte la mode. Le costume féminin du second Empire est caractérisé par la crinoline qui remplaça, vers 1845, les jupons empesés de plus en plus volumineux que nécessitait l'ampleur croissante des jupes. Comme son nom l'indique, la crinoline était faite d'un tissu crinolinisé, c'est-à-dire raidi de crin; son poids était si gênant qu'on la...

1 page - 1,80 ¤

Le phylloxéra Un mal importé.

Le phylloxéra Un mal importé. 1858-1881 Depuis les origines, le Vitis vinifera a toujours été la seule variété de vigne cultivée dans l'Ancien Monde. Mais, dès le milieu du XVIIIe siècle, les Européens commencent à importer des plants américains et avec eux, hélas! diverses maladies. En 1834, l'oïdium est signalé en Gironde, mais il ne s'étend guère qu'à partir de 1847;...

1 page - 1,80 ¤

L'oeuvre scolaire de Victor Duruy Première offensive de la laïcité.

L'oeuvre scolaire de Victor Duruy Première offensive de la laïcité. 1863-1869 Nommé ministre de l'Instruction publique le 23 juin 1863, Victor Duruy entreprend d'étendre et de moderniser l'enseignement public. Pour combattre l'analphabétisme, Victor Duruy plaide en faveur de l'instruction gratuite et obligatoire. Il se heurte aussitôt à l'opposition farouche des catholiques. Le ministre doit composer. Il invite les communes à établir...

1 page - 1,80 ¤

La naissance des syndicats L'aboutissement de la lutte.

La naissance des syndicats L'aboutissement de la lutte. La révolution industrielle est à l'origine du syndicalisme. Mais, au départ, le mouvement, entravé par la loi Le Chapelier de 1791 qui interdit toute forme de coalition, est hésitant et confine à l'illégalité. Il ne se manifeste que par l'intermédiaire de sociétés mutuelles ou fraternelles qui s'efforcent d'assurer la sécurité des travailleurs....

1 page - 1,80 ¤

Les états généraux de 1614 Un remède sans effet.

Les états généraux de 1614 Un remède sans effet. 27 octobre 1614-25 février 1615 Les états généraux de 1614 sont les derniers avant ceux de 1789. Ce sont les grands, menés par le prince de Condé, chef des huguenots, qui en ont demandé la convocation. Mécontents d'avoir été écartés du pouvoir à la mort d'Henri IV, ils pensent s'appuyer sur l'opinion...

1 page - 1,80 ¤

La montée du socialisme Une longue gestation.

La montée du socialisme Une longue gestation. Au lendemain de la guerre de 18701871, le socialisme français traverse une période difficile. A la répression de la Commune s'ajoute la dissolution de la I" Internationale, qui traduit l'extrême divergence des doctrines. Si les révolutionnaires restent partisans de l'insurrection, les réformistes sont tentés par l'action légale. En France, l'influence de Proudhon est...

1 page - 1,80 ¤

La grève de Carmaux Une date dans le mouvement ouvrier.

La grève de Carmaux Une date dans le mouvement ouvrier. 1892 Carmaux reste, dans les mémoires françaises, un haut lieu de combat. Ce petit bassin houiller, accroché aux flancs du Massif central, a vu s'affronter, entre 1850 et 1914, la Société anonyme des mines de Carmaux (S.M.C.) et ses ouvriers; cette âpre lutte de classes culmine en 1892. En février de cette...

1 page - 1,80 ¤

La Belle Epoque Elle a laissé des souvenirs éblouissants.

La Belle Epoque Elle a laissé des souvenirs éblouissants. 1890-1914 Avec le recul du temps et la nostalgie d'un monde disparu dans la tourmente de la Grande Guerre, on a donné le titre de «Belle Epoque» aux quelque vingt années qui précédèrent 1914. La Belle Epoque est-elle un mythe? La monnaie était d'or et d'argent; la rente, sûre; le coût de la...

1 page - 1,80 ¤

«Le Sillon» Un idéal suspecté.

«Le Sillon» Un idéal suspecté. A la fin du XIXe siècle, le catholicisme français est en plein renouveau. Stimulés par la politique de ralliement à la République préconisée par Léon XIII et par l'enseignement social contenu dans l'encyclique Rerum novarum, des fidèles, de jeunes prêtres — les «abbés démocrates» — se passionnent pour les questions politiques et sociales et cessent...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 ... 1151 1152 1153 1154 1155 1156

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo