LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
784 - Le 6 juin 1944 s'est produit:
A
L'appel du général de Gaulle à ne pas capit
B
Le débarquement allié en Normandie.
C
L'armistice de la Seconde Guerre mondiale.
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
Réponse B. Le débarquement allié en Normandie. EXPLICATION Le 6 juin 1944, les Alliés, sous le commandement du général Eisenhower ont débarqué en Normandie. Ne pas confondre avec la fin de la Seconde Guerre mondiale (8 mai 1945) ou la libération de Paris (25 août 1944).


Les nouveautés du site

TRIOMPHE DE LA BOURGEOISIE (histoire).

TRIOMPHE DE LA BOURGEOISIE (histoire). (XIXe siècle) En 1840, Edgar Quinet écrivait : «La France n'est ni une aristocratie ni une démocratie. Ce n'est qu'une bourgeoisie séparée du peuple.» Au vrai, dès la naissance de cette classe essentiellement urbaine qui ne cessait de monter, la scission avait été totale avec les classes rurales. La bourgeoisie n'avait pas tardé...

1 page - 1,80 ¤

LA «GAZETTE» DE RENAUDOT (histoire).

LA «GAZETTE» DE RENAUDOT (histoire). S'il n'a pas inventé la presse périodique, Théophraste Renaudot peut pourtant être considéré comme l'ancêtre du journalisme français. Sa fameuse Gazette commença de paraître en mai 1631. Au début du moins, cette feuille, ignorant les affaires françaises, s'intéressait surtout aux nouvelles de Constantinople, Rome, Venise, Vienne, Amsterdam ou Anvers. Les lecteurs durent attendre...

1 page - 1,80 ¤

PROGRÈS SCIENTIFIQUES SOUS L'EMPIRE (histoire).

PROGRÈS SCIENTIFIQUES SOUS L'EMPIRE (histoire). Lorsqu'il prend le pouvoir, Napoléon trouve une pléiade de savants dont il sait apprécier la valeur puisque lui-même a été élu à l'Institut, dans la section «mécanique». En mathématiques, la France se maintient au premier rang avec Monge, qui peut être considéré comme le créateur de la géométrie descriptive ; Lagrange, célèbre par...

1 page - 1,80 ¤

LA PHOTOGRAPHIE (histoire).

LA PHOTOGRAPHIE (histoire). Des peintures préhistoriques aux portraits du )(vine siècle, la représentation précise des personnes et des objets a été un idéal difficilement accessible, quel que fût le talent du dessinateur, du peintre ou du sculpteur. Le xixe siècle, grâce aux progrès de la chimie, vit apparaître la possibilité de reproduire sur une surface sensible, au moyen...

1 page - 1,80 ¤

ARMÉE IMPÉRIALE : LES GROGNARDS (histoire).

ARMÉE IMPÉRIALE : LES GROGNARDS (histoire). En 1806, dans les plaines aux sables mouvants de Pulstuck, en Pologne, où matériel et hommes s'enlisaient sous la pluie, Napoléon, voyant le mécontentement de ses soldats, leur criait : «Courage, mes grognards !» Le nom leur est resté. «Ils grognaient, mais ils marchaient toujours», disait le dessinateur Raffet. Les prouesses des...

1 page - 1,80 ¤

ARMÉES IMPÉRIALES : ARMEMENT (histoire).

ARMÉES IMPÉRIALES : ARMEMENT (histoire). Au soir des batailles, on pouvait souvent voir l'Empereur inspecter les régiments et, sur la proposition du colonel, nommer sous-lieutenants de vieux sergents qui s'étaient distingués au feu. Cependant, Napoléon avait besoin d'officiers ayant fait de sérieuses études. Dès le Consulat, il avait créé une école militaire, installée d'abord à Fontainebleau, puis...

1 page - 1,80 ¤

L'UNIVERSITÉ IMPÉRIALE (histoire).

L'UNIVERSITÉ IMPÉRIALE (histoire). Un roulement de tambour retentit : les écoliers en uniforme entrent en classe. Un autre roulement leur annoncera l'heure de ta récréation. Dans les lycées impériaux, les élèves mènent une vie quasi militaire. Ils sont embrigadés en escouades et compagnies : caporaux et sergents sont choisis parmi les meilleurs de la classe. Les punitions comportent...

1 page - 1,80 ¤

NOBLESSE D'EMPIRE (histoire).

NOBLESSE D'EMPIRE (histoire). «Le gouvernement monarchique suppose une noblesse», avait déclaré Montesquieu. C'était bien l'avis de Napoléon, qui méprisait pour lui-même les honneurs mais désirait récompenser ses serviteurs par des titres éclatants, tout en déracinant l'aristocratie de l'Ancien Régime. Dès son avènement. il créa dans sa famille des princes français, nomma six grands dignitaires, quatorze maréchaux d'Empire ainsi...

1 page - 1,80 ¤

LE CODE CIVIL (histoire).

LE CODE CIVIL (histoire). (21 mars 1804) «Ma vraie gloire n'est pas d'avoir gagné soixante batailles. Ce qui vivra éternellement, c'est mon code civil», dira un jour l'exilé de Sainte-Hélène. Dès son arrivée au pouvoir, Bonaparte comprit en effet la nécessité de restaurer la société sur des bases d'ordre et de discipline. La grande crise révolutionnaire avait jeté...

1 page - 1,80 ¤

LE CALENDRIER RÉPUBLICAIN (histoire).

LE CALENDRIER RÉPUBLICAIN (histoire). Pour les vrais révolutionnaires, l'Ancien Régime ne pouvait disparaître qu'avec l'abolition de l'ancienne ère. Un nouveau calendrier s'imposait. Le 20 septembre 1793, le mathématicien Romme, député du Puy-de-Dôme, présenta à la Convention un projet de décret modifiant le vieux calendrier grégorien et donnant à l'année « une division plus scientifique et plus en accord...

1 page - 1,80 ¤

« INCROYABLES » et « MERVEILLEUSES » (histoire).

« INCROYABLES » et « MERVEILLEUSES » (histoire). (Directoire) Une fureur de divertissement s'est emparée de la société du Directoire. Depuis que la Terreur est terminée et que l'on a démonté la guillotine, la jouissance est à l'ordre du jour. Ne faut-il pas rattraper le temps perdu ? Les jolies femmes cèdent à la mode de l'antiquomanie :...

1 page - 1,80 ¤

LES SUSPECTS (histoire).

LES SUSPECTS (histoire). (1792-1794) «Il faut que nous allions chercher nos ennemis dans leurs tanières», proclamait, en pleine Terreur, Billaud-Varenne. Devant le danger d'invasion et pour éliminer les ennemis de l'intérieur, la Législative avait, en août 1792, confié la police de sûreté générale aux départements, districts et municipalités : dans chaque commune, des comités de surveillance (ou comités...

1 page - 1,80 ¤

LES DUELS (histoire).

LES DUELS (histoire). Au début du xvir siècle, la noblesse française connaît une véritable épidémie de duels. Sous les prétextes les plus futiles, on se provoque, on se bat, on se tue et comme la tradition veut que les témoins participent au combat, cette épidémie se traduit par une véritable hécatombe. D'après le journal de L'Estoile, quatre mille...

1 page - 1,80 ¤

LES SANS-CULOTTES (histoire).

LES SANS-CULOTTES (histoire). Le sans-culotte est d'abord reconnaissable à sa tenue : il porte un pantalon long, généralement en bure rayée, ce qui le différencie de l'aristocrate exécré arborant culotte courte et bas de soie. Il est chaussé de sabots, parfois remplis de paille. Coiffé du bonnet phrygien rouge (rappelant l'affranchissement des esclaves) avec cocarde tricolore, il tient...

1 page - 1,80 ¤

LES FERMIERS GENERAUX (histoire).

LES FERMIERS GENERAUX (histoire). Sous l'Ancien Régime, l'Etat n'assure pas lui-même le recouvrement des impôts indirects, qui représentent la moitié de ses recettes fiscales. Pour ne pas alourdir les effectifs de l'administration et désirant disposer de recettes rapides, il délègue la perception des «traites» sur le commerce extérieur, de la gabelle, des «aides» pesant sur les produits de...

1 page - 1,80 ¤

LES SALONS (histoire).

LES SALONS (histoire). (XVIIe et XVIIIe siècle) A partir du xviie siècle, les salons n'ont cessé de tenir une place considérable dans la vie sociale. Les premiers apparaissent sous Louis XI II, avec Mlle de Scudéry, Mme de Sablé et surtout la marquise de Rambouillet, dont la «chambre bleue» devient vite célèbre. Lieux de rencontre d'une société variée...

1 page - 1,80 ¤

SYSTÈME MÉTRIQUE (histoire).

SYSTÈME MÉTRIQUE (histoire). (7 avril 1795) Comment les hommes de l'Ancien Régime se reconnaissaient-ils dans leurs mesures compliquées ? A travers les diverses provinces françaises les mesures de longueur, de surface ou de poids n'avaient pas la même valeur. De plus, le système décimal n'existant pas, les plus simples additions ou soustractions devenaient des opérations difficiles. Ainsi, il...

1 page - 1,80 ¤

LE TIERS ÉTAT (histoire).

LE TIERS ÉTAT (histoire). (et les cahiers de doléances — 1789) «Qu'est-ce que le tiers état ? — Tout. Qu'a-t-il été jusqu'à présent ? Rien» , constatait Sieyès au début de la Révolution. Troisième des grands ordres du royaume sous l'Ancien Régime (après la noblesse et le clergé) le Tiers était en effet composé de la très grande...

1 page - 1,80 ¤

LE FRANC GERMINAL (histoire).

LE FRANC GERMINAL (histoire). (28 mars 1803) Au lendemain de Brumaire, Bonaparte trouva les caisses vides. Les fonctionnaires n'étaient plus payés, le public se méfiait du papier-monnaie, discrédité par les assignats. Avec l'aide de Gaudin, le Premier Consul travailla à redresser la situation financière. Il obtint une avance des banquiers, réorganisa le système des contributions et créa une...

1 page - 1,80 ¤

LA LÉGION D'HONNEUR (histoire).

LA LÉGION D'HONNEUR (histoire). (19 mai 1802) Au nom du grand principe de l'égalité des citoyens, la Révolution avait aboli les anciens ordres de chevalerie et interdit le port des décorations. Bonaparte, devenu Premier Consul, décida de hiérarchiser la société en créant un ordre nouveau, ouvert aux civils comme aux militaires : la Légion d'honneur. Lorsqu'il en parla...

1 page - 1,80 ¤

LES DÉPARTEMENTS (histoire).

LES DÉPARTEMENTS (histoire). (15 février 1790) Sous l'Ancien Régime, le royaume était composé de diverses provinces mais ces divisions n'avaient pas de valeur sur le plan administratif : seules comptaient les intendances (ou généralités), subdivisées en bailliages (ou élections) dont les limites étaient parfois bizarrement tracées. L'ensemble était peu cohérent et les cahiers de doléances demandèrent des réformes....

1 page - 1,80 ¤

«LA MARSEILLAISE» (histoire).

«LA MARSEILLAISE» (histoire). ET LE DRAPEAU TRICOLORE Le Chant de guerre pour l'armée du Rhin, demandé par le maire de Strasbourg Dietrich, sur le désir du général Kellermann, au capitaine du génie Rouget de Lisle, poète et musicien à ses heures, fut composé par celui-ci à Strasbourg en avril 1792 et chanté chez Dietrich, où il obtint un...

1 page - 1,80 ¤

L'ABOLITION DES PRIVILÈGES (histoire).

L'ABOLITION DES PRIVILÈGES (histoire). (4-5 août 1789) Cette nuit du 4 août, Rivarol devait l'appeler «la Saint-Barthélemy des propriétés». L'exagération du polémiste est manifeste, mais les contemporains ont bien compris l'importance des décisions prises cette nuit-là. Comment les députés ont-ils été amenés à sacrifier des privilèges séculaires ? Depuis le milieu de juillet 1789, une incompréhensible panique, la...

1 page - 1,80 ¤

LES ARMEMENTS (histoire).

LES ARMEMENTS (histoire). (XVIe-XVIIe siècle) Du xvie au xvir siècle, les progrès des armements ont concerné essentiellement les armes à feu qui n'ont cessé de gagner en efficacité et de se diversifier. Les ingénieurs réussissent à maîtriser les effets de la poudre, à alléger les armes à feu, qui éclipsent progressivement les armes blanches. Au départ, l'infanterie dispose...

1 page - 1,80 ¤

LA PRESSE SOUS LA RÉVOLUTION (histoire).

LA PRESSE SOUS LA RÉVOLUTION (histoire). (1789-1799) La liberté de la presse, proclamée dans la Déclaration des droits de l'homme, fut une des grandes conquêtes de la Révolution. Avant 1789, quatre grands journaux politiques existaient dans le royaume : la Gazette de France, le Mercure de France, le Journal de Paris et le Journal de la France, les...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 ... 1085 1086 1087 1088 1089 1090

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo