LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1175 - Quelle fut l'attitude du· général Edmond JouHAUD (Bou-Sfer, Algérie, 1905) après l'échec du putsch auquel il participa en avril 1961 :
A
A. il se livra à la Justice militaire?
B
B. il s'enfuit à l'étranger?
C
C. il entra dans la clandestinité?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C
Correction :
C. Il entra dans la clandestinité. Pied-noir lui-même, E. Jouhaud n'a pas accepté la fin de l'Algérie française. Après l'échec du "putsch des généraux", il devient l'un des principaux dirigeants de l'O.A.S. Avant de rentrer dans l'ombre et jusqu'à sa mise à la retraite volontaire, en 1960, le général Jouhaud avait connu une carrière militaire exemplaire. Dès 1942, il a commandé un réseau de résistance, en Aquitaine. La guerre finie, cet officier supérieur de l'armée de l'air va occuper plusieurs postes, tant en Allemagne, qu'en Indochine, puis en Algérie, où son destin semble le fixer. Il devient ainsi l'adjoint du général Salan et vice-président du Comité de salut public (insurrectionnel, notons-le) d'Algérie-Sahara. Mis en disponibilité à sa demande, il s'enracine en Algérie. L'échec du putsch d'un "quarteron de généraux à la retraite", selon l'expression du général de Gaulle et la poursuite, à Evian, des négociations franco-algériennes le jettent dans l'action terroriste de l'O.A.S. Arrêté en 1962, il est condamné à mort. Sa peine est commuée en détention à perpétuité. Son incarcération à Tulle dure cinq ans. Gracié, en 1968, E. Jouhaud va désormais se consacrer aux rapatriés d'Algérie.


Les nouveautés du site

Luynes Un favori décevant.

Luynes Un favori décevant. 1578-1621 En 1617, la situation intérieure de la France ne cesse de se dégrader à la faveur de la minorité de Louis XIII et de la régence de Marie de Médicis. Les grands se soulèvent ainsi que les protestants, qui reconstituent leur organisation politique et militaire. Ces désordres ne sont apaisés que par de somptueuses largesses au...

1 page - 1,80 ¤

L'Assemblée législative La tempête commence.

L'Assemblée législative La tempête commence. «La nouvelle Assemblée est mille fois plus mauvaise que l'ancienne», confiait à un proche Marie-Antoinette, évidemment partiale. Réunie le 1 er octobre 1791 en vertu de la Constitution votée en septembre, l'Assemblée législative était composée d'hommes sans expérience politique. A droite s'installèrent les monarchistes constitutionnels, ou Feuillants; au centre, une masse d'«indépendants» aux opinions flottantes;...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Dreyfus Honte, passion.

L'affaire Dreyfus Honte, passion... et enfin justice 1894-1906 Le 5 janvier 1895, dans la cour des Invalides, un adjudant brisait sur ses genoux le sabre du capitaine Dreyfus, qui, pourtant, clamait son innocence, et lui arrachait ses galons. Officier breveté, le capitaine Alfred Dreyfus (18591935), d'origine israélite, avait été condamné à la dégradation et à la déportation en Guyane par le...

1 page - 1,80 ¤

Le traité de Brétigny Vers une simple trêve.

Le traité de Brétigny Vers une simple trêve. 8 mai 1360 Après Poitiers (19 septembre 1356), Edouard III ne cherche pas à exploiter militairement la défaite française; il préfère agir sur le terrain diplomatique: après les trêves de Bordeaux et le transfert en Angleterre du roi Jean II le Bon, des pourparlers aboutissent au premier traité de Londres (janvier 1358). Le roi...

1 page - 1,80 ¤

Sully Le bon gestionnaire.

Sully Le bon gestionnaire. 1560-1641 Cadet d'une famille protestante, né à Rosny le 13 décembre 1560, Maximilien de Béthune, baron de Rosny, futur duc de Sully, fut, dès l'âge de 11 ans, le compagnon indéfectible d'Henri IV et le suivit dans toutes ses campagnes. Rude homme de guerre, bourru, d'aspect «rébarbatif», selon Tallemant des Réaux, il savait cependant faire preuve de...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire du Collier de la reine Une ténébreuse affaire.

L'affaire du Collier de la reine Une ténébreuse affaire. En 1784, le joaillier Werner propose à Marie-Antoinette d'acquérir un collier de diamants qu'il a monté à son intention et qui vaut 1600000 livres. La reine refuse, vu le mauvais état des finances royales. Ayant gagné la confiance du cardinal-évêque de Strasbourg, le prince Louis de Rohan-Guémenée, une aventurière, la «comtesse» Jeanne...

1 page - 1,80 ¤

Jean Luchaire Le roi de la presse «collabo».

Jean Luchaire Le roi de la presse «collabo». Journaliste et homme politique, Jean Luchaire est né à Sienne, en Italie. En effet son père, Julien Luchaire, était un des grands spécialistes de l'histoire de ce pays. On peut penser que le spectacle de l'expérience fasciste a eu sur le jeune Jean une influence qui explique son engagement ultérieur. Ayant commencé très...

1 page - 1,80 ¤

Théophile Delcassé.

Théophile Delcassé. 1852 - 1923 Nommé aux Affaires étrangères à la fin du XIX, siècle, Delcassé mena une politique habile et perspicace. Il fut notamment le principal artisan de la Triple Entente, qui assura à la France une position favorable à la veille de la première guerre mondiale. Le rapprochement franco-britannique C'est l'amitié de Gambetta qui favorisa l'ascension politique de Delcassé....

1 page - 1,80 ¤

Antoine Barnave.

Antoine Barnave. 1761 - 1793 Brillant orateur, ardent patriote, le jeune Barnave fut un des personnages les plus en vue des débuts de la Révolution. Mais il s'inquiéta bientôt de l'agitation populaire. A cause de ses contacts avec le roi, qu'il avait cherché à conseiller, il fut exécuté en 1793. Il a laissé des écrits politiques remarquables. Le tribun patriote Antoine-Pierre-Joseph-Marie Barnave...

1 page - 1,80 ¤

La Chambre des Pairs.

La Chambre des Pairs. 1814 - 1848 La charte constitutionnelle édictée à la Restauration institua deux chambres sur le modèle anglais : la chambre des Députés et la chambre des Pairs, qui fut surtout un instrument de la politique royale. Augmentée plusieurs fois de nouveaux membres, la chambre des Pairs perdit peu à peu de son caractère aristocratique. Elle disparut...

1 page - 1,80 ¤

René Louis de Voyer d'Argenson.

René Louis de Voyer d'Argenson. Intelligent, plus proche des philosophes que des gens de la cour, d'Argenson exprima des vues politiques originales et un peu utopiques dans plusieurs ouvrages. Ministre des Affaires étrangères de 1744 à 1747, il se montra peu clairvoyant, connut une suite d'échecs et dut se retirer. Une carrière sans éclat René Louis de Voyer d'Argenson était le fils...

1 page - 1,80 ¤

François de Neufville, duc de Villeroi.

François de Neufville, duc de Villeroi. Maréchal de France, François de Neufville est resté célèbre par ses talents de courtisan plutôt que de stratège. Il connut en effet plusieurs défaites retentissantes et Saint-Simon dit de lui qu'il était 'fait pour présider à un bal, pour être le juge d'un carrousel". Maréchal par faveur François de Neufville appartenait à une famille qui eut...

1 page - 1,80 ¤

René Viviani.

René Viviani. 1863 - 1925 Avocat au service des pauvres, journaliste, Viviani fut un militant socialiste et un député écouté à la fin du XIX, siècle. Premier titulaire du ministère du Travail, il fut appelé à la présidence du Conseil peu avant le début de la première guerre mondiale. Il appela à l'Union sacrée contre les Allemands. Le militant socialiste Né à...

1 page - 1,80 ¤

Le 18-Fructidor Directoire contre royalistes.

Le 18-Fructidor Directoire contre royalistes. Un «coup de balai» est indispensable. C'est du moins l'avis des directeurs Barras, Rewbell et La Révellière-Lépeaux qui, après avoir lutté en 1796 contre la gauche, s'apprêtent, en 1797, à combattre la droite. Depuis quelques mois, des réseaux se sont en effet constitués à travers le pays en vue de restaurer la monarchie et l'on...

1 page - 1,80 ¤

Charles Nungesser Un héros malchanceux.

Charles Nungesser Un héros malchanceux. 1892-1927 Charles Nungesser est né à Paris le 5 mars 1892. Passionné de l'aviation naissante, il est un des as de la chasse aérienne de la Première Guerre mondiale. Avec 45 victoires homologuées, le lieutenant Nungesser figure au troisième rang du palmarès de la chasse française, derrière le capitaine René Fonck (75 victoires) et le capitaine...

1 page - 1,80 ¤

La «Constitution de 1875» Vers un régime d'Assemblée.

La «Constitution de 1875» Vers un régime d'Assemblée. Après l'échec de la Restauration monarchique, le succès des républicains aux élections municipales de 1874 et la crainte d'un réveil du bonapartisme incitent les orléanistes à se rallier à l'idée d'une République modérée. «Ne pouvant faire la monarchie, il faut faire ce qui s'en rapprodhe le plus», déclare le comte de Paris....

1 page - 1,80 ¤

Les Seize Un comité insurrectionnel.

Les Seize Un comité insurrectionnel. Les Seize représentent l'espèce de «Comité de Salut public» issu des éléments les plus fanatiques de la Ligue qui, après l'assassinat du duc de Guise, s'est emparée du pouvoir à Paris. Il est en rébellion ouverte contre Henri III. A la tête de chacun des seize quartiers de la capitale, on a placé des conseils de...

1 page - 1,80 ¤

Le chancelier Rolin.

Le chancelier Rolin. 1376 - 1461 Homme d'Etat bourguignon et fondateur du célèbre hospice de Beaune, le chancelier Rolin assura les ressources de l'institution en réunissant les premières parcelles du magnifique vignoble dont le produit pourvoit aujourd'hui encore aux besoins matériels de l'hospice. Un homme politique clairvoyant Intelligent, ambitieux, Nicolas Rolin sut gagner la confiance du duc de Bourgogne Jean sans Peur,...

1 page - 1,80 ¤

Adolphe Thiers Un grand petit monsieur.

Adolphe Thiers Un grand petit monsieur. 1797-1877 La France est vaincue, sans gouvernement stable, et les Prussiens assiègent Paris. Une convention d'armistice a pourtant permis l'élection d'une Assemblée nationale (8 février 1871), mais qui prendra la tête du gouvernement? Le 17 février, Adolphe Thiers est nommé chef du pouvoir exécutif de la République «en attendant qu'il soit statué sur les institutions...

1 page - 1,80 ¤

La question du drapeau rouge Un échec pour les ouvriers.

La question du drapeau rouge Un échec pour les ouvriers. Le gouvernement provisoire, formé le 24 février 1848 après l'abdication de Louis-Philippe, est composé essentiellement de bourgeois modérés. Les ouvriers, qui fournissent la majeure partie des combattants de l'insurrection, demeurent cependant résolus à ne pas se laisser confisquer les fruits de la Révolution. Au matin du 25 février, l'agitation renaît....

1 page - 1,80 ¤

Jean Sylvain Bailly.

Jean Sylvain Bailly. Un savant égaré dans la politique 1736-1793 Rien ne semble destiner Jean Sylvain Bailly à devenir un homme politique. Fils d'un artiste assez obscur, il se destine à la peinture, mais voit son goût s'affirmer pour la littérature et les sciences; sa famille ne contrarie pas sa vocation. Devenu astronome, il entre en 1763 à l'Académie des sciences et...

1 page - 1,80 ¤

Le manifeste des soixante.

Le manifeste des soixante. 1864 Rédigé en 1864, le manifeste des soixante présentait un programme de revendications sociales pour soutenir une candidature ouvrière à une élection partielle. Il reste un document capital de l' histoire du mouvement ouvrier. L'opposition socialiste sous le Second Empire Au début du Second Empire, les ouvriers, déçus par l'échec du socialisme utopique et par la politique répressive...

1 page - 1,80 ¤

Pays d'états, pays d'élections.

Pays d'états, pays d'élections. Domaine par excellence de l'administration royale directe, les pays d'élections étaient des circonscriptions financières soumises aux impôts royaux, par opposition aux pays d' états, où les états provinciaux avaient conservé le droit de voter et de répartir eux-mêmes l'impôt. L'implantation des élections Des officiers chargés d'assurer la recette de l'aide et de la taille furent élus par les...

1 page - 1,80 ¤

Création de la SFIO.

Création de la SFIO. 1905 - 1971 Au cours du XIX, siècle, les luttes ouvrières et les idées socialistes avaient suscité la création de nombreuses organisations. Sur les injonctions du congrès de la II, Internationale, les socialistes français parvinrent à s'unir, en 1905, pour former un grand parti, le PSU ou SFIO, dont est issu l'actuel Parti socialiste. Une unité difficile La...

1 page - 1,80 ¤

La république Cispadane La première des «républiques soeurs».

La république Cispadane La première des «républiques soeurs». 1796-1797 Dans la nuit du 25 au 26 août 1796, la ville de Reggio se soulève contre Modène, sa tutrice, en chasse la garnison et proclame son indépendance. Pour montrer son allégeance aux Français de l'armée d'Italie, commandée par Bonaparte, le Sénat de Reggio fait attaquer des troupes autrichiennes par sa garde nationale, faisant...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 ... 1151 1152 1153 1154 1155 1156

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo