LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1250 - Quelle fut la dernière contribution positive de Margaret Thatcher à la construction européenne:
A
A. sa démission du poste de Premier ministre britannique
B
B. l'intégration de la livre sterling au Système m
C
C. l'acceptation du plan Delors admettant le principe d'une banq
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
B. l'intégration de la livre sterling au Système monétaire européen Ne soyons pas féroce, la démission de Margaret Thatcher (1925- ), si elle simplifiera peut-être les négociations au sein de la Communauté, n'est pas réellement un pas en avant dans la construction européenne. Europe D'autant plus que John Major, son successeur, s'il est plus conciliant, n'en est pas moins un très rude négociateur. Elle entame sa carrière politique en 1959, lorsqu'elle est élue député conservateur de Finchley, circonscription électorale située dans l'agglomération londonienne. En 1970, elle est nommée secrétaire à l'Education dans le cabinet d'Edward Heath. Elle restera à ce poste jusqu'en 1974. Elue à la tête du parti conservateur en 1975, elle devient Premier ministre britannique en 1979, après que son parti ait emporté les élections au détriment des travaillistes emmené, par James Callaghan. Durant les onze années où elle occupe le pouvoir en Grande-Bretagne, elle se distingue par une force de caractère telle qu'elle fut bientôt surnommé la "dame de fer". Sa fermeté s'exerce d'abord contre les militants de l'IRA en 1981", puis au cours de la guerre des Falklands en 1982, et enfin à l'encontre du syndicat des mineurs, dont la longue grève de 51 semaines se solda par un échec en 1985. Au niveau économique, son passage à la tête du pays est marqué par un retour en force des théories libérales. Si, à ses débuts, sa politique fait de nombreux adeptes, elle provoque rapidement un vif mécontentement en raison de la persistance du chômage mais surtout en raison de l'appauvrissement progressif des vieux bastions industriels du nord. Farouche partisane de l'indépendance politique de la Grande-Bretagne, Margaret Thatcher freine le processus d'unification économique européenne, surtout en raison de divergences concernant la contribution financière de la Grande-Bretagne. Malgré ce qui peut sembler être une attitude anti-européenne, il faut noter qu'elle fit en sorte que les directives européennes soient rigoureusement appliquées dans son pays, ce qui n'est pas nécessairement le cas dans les autres pays membres. Elle donne sa démission en novembre 1990, à la suite d'une fronde lancée par Michael Heseltine, qui fustige la "dame de fer" à propos de ses positions européennes trop rigides. Peu avant sa démission, elle contribue à intégrer la livre sterling au sein du Système monétaire européen, idée qu'elle avait rejetée pendant plus de 10 ans.


Les nouveautés du site

Les Camelots du roi.

Les Camelots du roi. 1908 - 1936 Créés en 1908 par des membres de l'Action française, les Camelots du roi, constitués surtout d'étudiants, servirent de groupes d'action au mouvement et eurent un rôle actif dans de nombreuses manifestations jusqu'en 1936. La droite dans la rue A partir de 1905, l'Action française mit sur pied des manifestations, et un groupe d'étudiants conduit par...

1 page - 1,80 ¤

Capeluche - Spécialité: égorgeur de femmes ?

Capeluche - Spécialité: égorgeur de femmes ? 1418 Après Azincourt, Jean sans Peur s'intéresse de nouveau à Paris. Le connétable Bernard d'Armagnac, qui gouverne en fait à la place du dauphin Charles, voit la situation lui échapper. L'approche des troupes bourguignonnes rend la population parisienne nerveuse. Le connétable ne peut maintenir l'ordre qu'au prix de méthodes brutales et tyranniques. Le...

1 page - 1,80 ¤

Jules Guesde L'unificateur du socialisme français.

Jules Guesde L'unificateur du socialisme français. 1845-1922 Aux yeux de Thiers et de la droite, l'écrasement de la Commune de Paris (28 mai 1871) doit sonner le glas du socialisme en France. C'est compter sans le mutuellisme ni la forte empreinte de personnalités isolées, comme Blanqui, élu en prison, et Guesde. Mathieu Bazile, alias Guesde, naît le 11 novembre 1845. Il est...

1 page - 1,80 ¤

Le Tribunal révolutionnaire Une seule peine: la mort.

Le Tribunal révolutionnaire Une seule peine: la mort. Le 17 août 1792, une semaine après la prise des Tuileries, l'Assemblée crée un tribunal criminel extraordinaire; ce tribunal est dissous le 29 novembre 1792. Pourtant, à la fin de l'hiver 1793, les frontières sont menacées; la Vendée se révolte; des complots royalistes sont découverts: la patrie est de nouveau en danger....

1 page - 1,80 ¤

L'assassinat du duc de Guise «A présent, je suis roi!

L'assassinat du duc de Guise «A présent, je suis roi!». L'origine essentielle de la violence des luttes religieuses au XVIe siècle tient à la longueur de la crise, à la peur et à l'orgueil des protagonistes. La crise est celle du pouvoir royal; elle s'ouvre le jour de la mort d'Henri II: tour à tour, François II et Charles IX...

1 page - 1,80 ¤

La conjuration d'Amboise.

La conjuration d'Amboise. Ils ont décapité la France, les bourreaux! 17-22 mars 1560 La conjuration d'Amboise a longtemps passé pour un phénomène militaire et politique. Aujourd'hui, on la considère comme un fait idéologique et religieux, ce qui en renouvelle complètement l'analyse, sans excuser la cruelle répression. Elle a pour cause profonde la faiblesse du pouvoir livré à un roi de...

1 page - 1,80 ¤

La loi salique Une très vieille charte.

La loi salique Une très vieille charte. VIe siècle La loi salique est le code qui régit les Francs Saliens. Leur chef Clovis, après s'être emparé, au début du VI' siècle, de la majeure partie de la Gaule, fait rédiger cet ensemble de lois qui, jusqu'alors, se transmettaient oralement. C'est donc le code barbare le plus ancien. Cette loi ne s'applique pas...

1 page - 1,80 ¤

Choiseul Un ministre inégal.

Choiseul Un ministre inégal. Fils du chambellan du duc de Lorraine, le futur duc de Choiseul, EtienneFrançois, né le 28 juin 1719, porte d'abord le nom de comte de Stainville. Il suit la carrière des armes et, à 29 ans, est fait maréchal de camp. Brillant officier, encore que peu gracieux et affublé d'une chevelure rousse, le jeune comte plaît...

1 page - 1,80 ¤

L'Aéropostale Une chevalerie des temps modernes.

L'Aéropostale Une chevalerie des temps modernes. XXe siècle L'Aéropostale, qui devait s'identifier à l'exploitation des lignes aériennes de l'Afrique occidentale et de l'Atlantique Sud, dérive de la Société générale d'entreprises aéronautiques fondée en 1919 par Pierre Latécoère et dirigée de main de maître par un homme froid, taciturne, mais remarquable organisateur et expert dans la connaissance des hommes: Didier Daurat. Les...

1 page - 1,80 ¤

L'abdication de Napoléon Ier Le départ de l'Aigle.

L'abdication de Napoléon Ier Le départ de l'Aigle. «Quelle lâcheté! Capituler! Joseph a tout perdu...» La colère de l'Empereur éclate lorsqu'il apprend que son frère, après avoir fait partir pour Blois l'impératrice et le roi de Rome, a laissé les Alliés occuper Paris. Depuis trois mois, les troupes russes, prussiennes, bavaroises, autrichiennes ont envahi la France et, malgré des prouesses...

1 page - 1,80 ¤

Les noyades de Nantes Un aspect de la Terreur.

Les noyades de Nantes Un aspect de la Terreur. 1793-1794 En automne 1793, la France doit faire face à une situation militaire difficile; ses frontières sont menacées par l'Autriche et la Prusse; elle doit aussi réprimer la révolte royaliste des chouans, qui gagne non seulement la Vendée mais aussi tout l'ouest de la France. En octobre 1793, la Convention envoie à...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Joseph Caillaux Un sincère partisan de la paix.

L'affaire Joseph Caillaux Un sincère partisan de la paix. 1920 L'homme qui est condamné, en ce mois de février 1920, à trois ans de prison a déjà beaucoup fait parler de lui. Joseph Caillaux (1863-1944) a connu des débuts fracassants. Après dix ans à l'inspection des Finances, il l'emporte comme candidat progressiste sur un adversaire royaliste (1898), avant d'être nommé ministre des...

1 page - 1,80 ¤

Le Directoire Derniers pas de la Révolution.

Le Directoire Derniers pas de la Révolution. En automne 1795, les Français sont las de la politique; ils aspirent à la stabilité. Aussi accueillent-ils sans joie un nouveau changement de régime. Selon la Constitution de l'an III, le Corps législatif (Conseils des Cinq-Cents et des Anciens) commence ses fonctions en nommant les premiers directeurs: Barras, Rewbell, Carnot, Letourneur, La Révellière-Lépeaux...

1 page - 1,80 ¤

Le traité de Verdun La naissance de l'Europe moderne.

Le traité de Verdun La naissance de l'Europe moderne. 843 Du traité de Verdun de 843 sont sorties les grandes lignes de la géographie politique de l'Europe occidentale. A la mort de Louis le Pieux, en 840, aucun de ses fils n'est satisfait de la part de l'Empire qui lui a été assignée. L'aîné, Lothaire, établi en Italie, a le titre...

1 page - 1,80 ¤

L'édit de Beaulieu Véritable capitulation de l'autorité royale.

L'édit de Beaulieu Véritable capitulation de l'autorité royale. 6 mai 1576 Le sacre d'Henri III à Reims, en février 1575, n'a relevé que médiocrement le prestige de la monarchie. En janvier, protestants et politiques ont signé à Nîmes un nouveau pacte d'union; dans le Midi et dans l'ouest de la France s'esquisse une véritable république, avec ses assemblées, ses armées, ses...

1 page - 1,80 ¤

Le Consulat Vers le pinacle.

Le Consulat Vers le pinacle. Depuis le traité d'Amiens (1802), le Premier consul apparaît à tous comme l'homme providentiel. Grâce à lui, le pays retrouve stabilité et prospérité. La réforme de l'enseignement, l'institution de la Légion d'honneur (19 mai 1802) et l'élaboration du Code civil ajoutent à la satisfaction générale. Son pouvoir assuré, Bonaparte ne cherche plus à ménager l'opposition....

1 page - 1,80 ¤

Luynes Un favori décevant.

Luynes Un favori décevant. 1578-1621 En 1617, la situation intérieure de la France ne cesse de se dégrader à la faveur de la minorité de Louis XIII et de la régence de Marie de Médicis. Les grands se soulèvent ainsi que les protestants, qui reconstituent leur organisation politique et militaire. Ces désordres ne sont apaisés que par de somptueuses largesses au...

1 page - 1,80 ¤

L'Assemblée législative La tempête commence.

L'Assemblée législative La tempête commence. «La nouvelle Assemblée est mille fois plus mauvaise que l'ancienne», confiait à un proche Marie-Antoinette, évidemment partiale. Réunie le 1 er octobre 1791 en vertu de la Constitution votée en septembre, l'Assemblée législative était composée d'hommes sans expérience politique. A droite s'installèrent les monarchistes constitutionnels, ou Feuillants; au centre, une masse d'«indépendants» aux opinions flottantes;...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire Dreyfus Honte, passion.

L'affaire Dreyfus Honte, passion... et enfin justice 1894-1906 Le 5 janvier 1895, dans la cour des Invalides, un adjudant brisait sur ses genoux le sabre du capitaine Dreyfus, qui, pourtant, clamait son innocence, et lui arrachait ses galons. Officier breveté, le capitaine Alfred Dreyfus (18591935), d'origine israélite, avait été condamné à la dégradation et à la déportation en Guyane par le...

1 page - 1,80 ¤

Le traité de Brétigny Vers une simple trêve.

Le traité de Brétigny Vers une simple trêve. 8 mai 1360 Après Poitiers (19 septembre 1356), Edouard III ne cherche pas à exploiter militairement la défaite française; il préfère agir sur le terrain diplomatique: après les trêves de Bordeaux et le transfert en Angleterre du roi Jean II le Bon, des pourparlers aboutissent au premier traité de Londres (janvier 1358). Le roi...

1 page - 1,80 ¤

Sully Le bon gestionnaire.

Sully Le bon gestionnaire. 1560-1641 Cadet d'une famille protestante, né à Rosny le 13 décembre 1560, Maximilien de Béthune, baron de Rosny, futur duc de Sully, fut, dès l'âge de 11 ans, le compagnon indéfectible d'Henri IV et le suivit dans toutes ses campagnes. Rude homme de guerre, bourru, d'aspect «rébarbatif», selon Tallemant des Réaux, il savait cependant faire preuve de...

1 page - 1,80 ¤

L'affaire du Collier de la reine Une ténébreuse affaire.

L'affaire du Collier de la reine Une ténébreuse affaire. En 1784, le joaillier Werner propose à Marie-Antoinette d'acquérir un collier de diamants qu'il a monté à son intention et qui vaut 1600000 livres. La reine refuse, vu le mauvais état des finances royales. Ayant gagné la confiance du cardinal-évêque de Strasbourg, le prince Louis de Rohan-Guémenée, une aventurière, la «comtesse» Jeanne...

1 page - 1,80 ¤

Jean Luchaire Le roi de la presse «collabo».

Jean Luchaire Le roi de la presse «collabo». Journaliste et homme politique, Jean Luchaire est né à Sienne, en Italie. En effet son père, Julien Luchaire, était un des grands spécialistes de l'histoire de ce pays. On peut penser que le spectacle de l'expérience fasciste a eu sur le jeune Jean une influence qui explique son engagement ultérieur. Ayant commencé très...

1 page - 1,80 ¤

Théophile Delcassé.

Théophile Delcassé. 1852 - 1923 Nommé aux Affaires étrangères à la fin du XIX, siècle, Delcassé mena une politique habile et perspicace. Il fut notamment le principal artisan de la Triple Entente, qui assura à la France une position favorable à la veille de la première guerre mondiale. Le rapprochement franco-britannique C'est l'amitié de Gambetta qui favorisa l'ascension politique de Delcassé....

1 page - 1,80 ¤

Antoine Barnave.

Antoine Barnave. 1761 - 1793 Brillant orateur, ardent patriote, le jeune Barnave fut un des personnages les plus en vue des débuts de la Révolution. Mais il s'inquiéta bientôt de l'agitation populaire. A cause de ses contacts avec le roi, qu'il avait cherché à conseiller, il fut exécuté en 1793. Il a laissé des écrits politiques remarquables. Le tribun patriote Antoine-Pierre-Joseph-Marie Barnave...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 ... 1153 1154 1155 1156 1157 1158

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo