LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
1171 - Destin très remarquable que celui de Valéry GISCARD d'ESTAING (Coblence, Allemagne, 1926) puisqu'il fut élu à la présidence de la République dès sa première tentative. Par quelle majorité:
A
A. moins de 1 % des voix?
B
B. 3% des voix?
C
C. 5% des voix?
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
A. Moins de 1% des voix. Sans doute manquait-il à V. Giscard d'Estaing une véritable assise populaire, carence à laquelle il s'efforcera de remédier, en offrant l'image d'une grande convivialité présidentielle. Jusqu'à son élection, la vie publique de Giscard s'est essentiellement inscrite dans le cadre des Finances. Son père était d'ailleurs inspecteur des Finances, fonction à laquelle le futur présidentiable est nommé, en 1954, après être sorti de Polytechnique et de l'E.N.A. Il accède ensuite au secrétariat d'Etat au Budget, de 1959 à 1962, avant de détenir, par deux fois, le portefeuille des Finances et de l'Economie: de 1962 à 1966, puis de 1969 à 1974. Entre-temps il est élu à la députation du Puy-de-Dôme et à la mairie de Chamalières, mandats qu'il résiliera en accédant à la présidence de la République. Son septennat dure donc de 1981 à 1988, marqué par la dégradation de l'économie (crise pétrolière) et la politique d'austérité de son Premier ministre R. Barre, marqué aussi par sa rivalité avec le leader R.P.R., J. Chirac. A nouveau candidat à l'élection de 1988, V. Giscard d'Estaing est battu par F. Mitterrand. Après un temps sabbatique, il revient aux affaires, redevenant député du Puy-de-Dôme (1984), mais surtout en prenant, en 1988, la présidence de l'U.D.F. Entre-temps il multiplie les mandats : celui de président du Conseil régional d'Auvergne, celui aussi de président de la Commission des Affaires étrangères, celui enfin de député européen.


Les nouveautés du site

La bataille de Hastings.

La bataille de Hastings. 1066 Puissant et ambitieux, Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, se proclama héritier légitime du roi Edouard le Confesseur. Après avoir traversé la Manche avec son armée ,i1 battit son rival, Harold, le dernier roi anglo-saxon, à Hastings, et s' installa sur le trône d'Angleterre. Un trône convoité Le roi d'Angleterre Edouard le Confesseur mourut sans descendance le...

1 page - 1,80 ¤

Nicolas Soult.

Nicolas Soult. 1769 -1851 Maréchal de France, Soult participa à tous les succès de la Grande Armée. Maître de l'Espagne septentrionale en 1808, il entacha cette brillante réussite militaire par un pillage sans vergogne. Il joua un rôle politique important sous la Monarchie de Juillet. Les galons Fils d'un notaire de Gascogne, Nicolas Soult s'engagea à l'âge de seize ans; en 1791,...

1 page - 1,80 ¤

Nicolas de Catinat.

Nicolas de Catinat. 1637 - 1712 Maréchal de France, Nicolas de Catinat de la Fauconnerie fut un chef rigoureux, qui imposait une discipline de fer à ses soldats, tout en faisant preuve d' une grande humanité à leur égard. Il fut l'un des plus grands capitaines de Louis XIV, mais sut rester simple, humble et profondément humaniste. Du barreau aux armes Fils...

1 page - 1,80 ¤

Pierre Cambronne.

Pierre Cambronne. 1770 - 1842 Pour l'anecdote, Cambronne est resté célèbre pour la réponse qu'il fit aux Anglais, à Waterloo, à la sommation de se rendre. Mais, avant cela, il s' était signalé aussi par son extraordinaire courage et il avait accompagné l'Empereur à l'île d'Elbe. Le premier grenadier de France Pierre-Jacques-Etienne Cambronne s'engagea en 1792 dans les rangs des volontaires...

1 page - 1,80 ¤

L'armée d'Afrique.

L'armée d'Afrique. 1830 -1965 On désigne sous le nom d' armée d'Afrique un ensemble de corps de troupes, créés pour la plupart à l'occasion de la campagne d'Algérie, entre 1830 et 1841. Recrutées en Afrique du Nord, ces troupes, intégrées à l'armée métropolitaine, ont joué un rôle de premier plan en 1939- 1945 . L'organisation Parmi les troupes constituant l'armée d'Afrique, la...

1 page - 1,80 ¤

Les écorcheurs.

Les écorcheurs. 1435 — 1445 environ Pendant toute la guerre de Cent Ans, des bandes de mercenaires ravagèrent les campagnes. Le terme "d'écorcheurs" s'applique plus particulièrement aux anciens soldats libérés après le traité d'Arras (1435) et qui commirent des déprédations féroces pendant une dizaine d' années. Meurtres et pillages Au début du XVe siècle, les Armagnacs, soutenant le duc d'Orléans, menaient une...

1 page - 1,80 ¤

Le drame des Pieds-Noirs Le temps des déracinés.

Le drame des Pieds-Noirs Le temps des déracinés. L'exode des Pieds-Noirs est un des épisodes les plus controversés de l'histoire franco-algérienne. «Nous avons été (traités) tour à tour de pionniers courageux... de fascistes, d'assassins, de colonialistes...», écrit F. Dessaigne, une rapatriée. Alors que pour Ch. Ageron, «les Européens d'Algérie furent toujours unanimes dans leur hostilité à toute forme de politique...

1 page - 1,80 ¤

Le général Caulaincourt.

Le général Caulaincourt. 1772 - 1827 Le général Caulaincourt servit sous Bonaparte et remplit surtout des missions diplomatiques, en particulier comme ambassadeur à la cour de Russie. Il fut à deux reprises ministre des Affaires étrangères de Napoléon. Il fut accusé à tort d'avoir participé à l' enlèvement du duc d'Enghien. Militaire et diplomate Armand Augustin Louis de Caulaincourt entra à quinze...

1 page - 1,80 ¤

La prise d'Alger Elle devait éclipser la signature des Ordonnances.

La prise d'Alger Elle devait éclipser la signature des Ordonnances... 1830 En 1827, une querelle oppose le gouvernement français et le dey d'Alger à propos d'une ancienne fourniture de blé aux armées du Directoire. Traité avec dédain, le dey, exaspéré, frappe de son chasse-mouches le consul Deval qu'il soupçonne de concussion (30 avril). La France exige des excuses: le dey refuse;...

1 page - 1,80 ¤

Théodore Géricault Un art tourmenté.

Théodore Géricault Un art tourmenté. Théodore Géricault naît à Rouen dans une famille fortunée. En 1801, il entre au lycée Louis-le-Grand où il se montre médiocre élève. Une passion l'absorbe déjà tout entier, celle de la représentation du monde équestre. Dès cette époque, il s'introduit dans les écuries, visite les marchés, fréquente les cirques pour observer et dessiner les chevaux....

1 page - 1,80 ¤

La Terreur La Révolution exaspérée.

La Terreur La Révolution exaspérée. «Les têtes tombent comme des ardoises», constatait, au début de l'été de 1794, l'accusateur public Fouquier-Tinville, bien placé pour connaître la question puisqu'il fournissait chaque jour au bourreau son contingent de victimes. On a pu parler d'une première «Terreur» à propos des massacres de septembre 1792. En fait, l'ère de la Terreur ne se déclencha...

1 page - 1,80 ¤

L'ordre de la Toison d'or Depuis plus de cinq siècles.

L'ordre de la Toison d'or Depuis plus de cinq siècles. Vers la fin du Moyen Age, la fondation d'ordres de chevalerie, destinés à créer une nouvelle élite autour d'un prince, est chose courante: Edouard III d'Angleterre crée l'ordre de la Jarretière; Jean II le Bon fonde l'ordre des chevaliers de l'Etoile. A Bruges, en 1429, à l'occasion de son mariage...

1 page - 1,80 ¤

Le château Trompette La «Bastille» bordelaise.

Le château Trompette La «Bastille» bordelaise. Vers 1453 En juin 1451, dans le cadre des dernières opérations de la guerre de Cent Ans, l'armée de Charles VII arrache Bordeaux aux Anglais. Toutefois, l'année suivante, des tracasseries maladroites, les excès habituels des gens de guerre, l'arrêt du commerce maritime avec l'Angleterre amènent les habitants de la ville à se soulever: ils s'emparent...

1 page - 1,80 ¤

Georges Mouton, comte de Lobau «Un lion sous la peau d'un mouton».

Georges Mouton, comte de Lobau «Un lion sous la peau d'un mouton». 1770-1838 Georges Mouton commence modestement sa carrière comme engagé volontaire dans l'armée du .Nord en 1792. Il sert ensuite, sous Bonaparte, dans l'armée d'Italie et devient l'aide de camp du général Joubert. Lors du siège de Gênes par les Autrichiens, Mouton tente une sortie avec Masséna, mais il est...

1 page - 1,80 ¤

Le maquis du Vercors.

Le maquis du Vercors. 1943 - 1944 Pendant la deuxième guerre mondiale, le Vercors abrita le maquis le plus important de France. Abandonné par les Alliés, il connut une fin tragique en juillet 1944 (840 morts), et reste un symbole de la Résistance. Un formidable projet En août 1941, à Grenoble, alors en zone libre, cinq hommes, appartenant au parti socialiste, décident...

1 page - 1,80 ¤

La déclaration de guerre de 1792 (histoire).

La déclaration de guerre de 1792 (histoire). Si les Girondins poussaient à la guerre pour abattre les ennemis de la révolution, le roi y était également favorable, pensant qu' elle serait une occasion de retrouver son pouvoir. Seul Robespierre y était opposé. C'est presque à l'unanimité que l'Assemblée législative vota la déclaration de guerre. L'aspiration à la guerre L'Assemblée législative était...

1 page - 1,80 ¤

La garde nationale.

La garde nationale. 1789 -1871 Milice bourgeoise formée de citoyens volontaires, la garde nationale fut formée en 1789 et joua un rôle tour à tour révolutionnaire et répressif. Réorganisée sous la Restauration, elle servit de soutien à Louis-Philippe. Elle prit part à la Commune et fut dissoute en 1871. La Révolution et l'Empire Le 13 juillet 1789, les électeurs de Paris réunis...

1 page - 1,80 ¤

La bataille d'Azincourt.

La bataille d'Azincourt. 1415 Lourde défaite des Français, en 1415, Azincourt fut l'une des batailles décisives de la guerre de Cent Ans. Henry V d'Angleterre décima la noblesse française et mit à profit cette victoire pour se lancer à la conquête de la Normandie et réclamer la couronne de France. La bataille Depuis 1338, une guerre intermittente opposait les Français aux Anglais,...

1 page - 1,80 ¤

La conspiration de Cinq-Mars Les turbulences de l'élite.

La conspiration de Cinq-Mars Les turbulences de l'élite. 1642 En 1642, la France de Louis XIII et de Richelieu participe depuis bientôt sept ans à la guerre de Trente Ans et mène une lutte difficile contre l'Espagne. Le poids des impôts suscite de violentes révoltes paysannes: Croquants dans le Sud-Ouest, Va-Nu-Pieds en Normandie. Les grands n'ont pas désarmé: tout un parti...

1 page - 1,80 ¤

La prise de la Bastille La fin d'un symbole.

La prise de la Bastille La fin d'un symbole. 14 juillet 1789 Sur son agenda, Louis XVI nota, le 14 juillet 1789: «Mardi quatorze: rien.» Les nouvelles ne parvenaient pas vite à Versailles. Louis XVI ne pouvait pas deviner que, plus tard, la chute de la vieille et orgueilleuse Bastille qui dressait ses huit tours au-dessus du faubourg Saint-Antoine deviendrait le...

1 page - 1,80 ¤

Camille Pissarro «Humble et colossal».

Camille Pissarro «Humble et colossal». On connaît le mot de Cézanne, fondateur de l'art moderne, à l'égard de Pissarro, l'un des pionniers de l'impressionnisme, «humble et colossal». Le premier adjectif s'applique à l'artiste, le second à l'oeuvre. Impressionniste, Pissarro l'est indéniablement plus que Manet, dont l'audace des sujets ne doit pas masquer le classicisme de la touche, que Degas, qui...

1 page - 1,80 ¤

Les massacres de Septembre Des horreurs injustifiables.

Les massacres de Septembre Des horreurs injustifiables. 1792 Le tocsin sonne à travers Paris terrifié. Depuis quelques jours, les mauvaises nouvelles affluent: les Austro-Prussiens déferlent sur le territoire, Longwy a capitulé et la place de Verdun est investie. Chacun veut se persuader que la France a été trahie. La colère populaire gronde contre les prêtres et les nobles. Le Comité de...

1 page - 1,80 ¤

Maupeou Un grand homme d'Etat mal écouté.

Maupeou Un grand homme d'Etat mal écouté. 1714-1792 René-Nicolas de Maupeou apparaît comme le successeur de son père, premier président du parlement de Paris au moment des affrontements entre la cour et Louis XV, à l'occasion de la bulle Unigenitus, et qui avait terminé sa carrière comme chancelier de France en 1768. Autoritaire, ambitieux, Maupeou (né à Paris le 25 février...

1 page - 1,80 ¤

Jean Ingres Un gardien de la tradition académique.

Jean Ingres Un gardien de la tradition académique. 1780-1867 Jean-Auguste-Dominique Ingres est originaire de Montauban. Ses dons pour le dessin et la musique se révèlent très tôt, et son père, un sculpteur ornemaniste, encourage l'éclosion de sa vocation. A 11 ans, on l'emmène à Toulouse où il entre dans l'atelier du peintre Roques dont il partage l'admiration pour Raphaël. En 1797,...

1 page - 1,80 ¤

Madame de Sévigné Une chronique mondaine sous le Roi-Soleil.

Madame de Sévigné Une chronique mondaine sous le Roi-Soleil. 1626-1696 Née à Paris, au Marais, orpheline à 6 ans, élevée avec soin et bonheur par sa famille maternelle, les Coulanges, ayant reçu les leçons d'excellents maîtres comme Ménage et Voiture, Marie de Rabutin-Chantal est riche, intelligente et belle. Elle épouse, à 18 ans, le Breton Henri de Sévigné, chevalier et marquis....

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 ... 1151 1152 1153 1154 1155 1156

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo