LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
638 - L'État d'Israël est créé le:
A
10 octobre 1946
B
29 novembre 1947
C
14 mai 1948
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C


Les nouveautés du site

LES CONSTITUTIONS DE L'AN I ET DE L'AN III.

LES CONSTITUTIONS DE L'AN I ET DE L'AN III. (1793-1795) Après la chute de la royauté, la France se trouvait sans Constitution. La Convention dut se mettre au travail et un projet montagnard fut adopté le 24 juin 1793. Très démocratique, cette Constitution de l'an I, élaborée par Hérault de Séchelles sous l'impulsion de Saint-Just, confiait le pouvoir...

1 page - 1,80 ¤

LA CONSTITUTION DE L'AN VIII (Histoire).

LA CONSTITUTION DE L'AN VIII (Histoire). (24 frimaire an VIII - 15 décembre 1799) Au lendemain du coup d'Etat de Brumaire, les Parisiens étaient en liesse. Le régime pourri du Directoire était enfin aboli ! Trois consuls provisoires : Bonaparte, Sieyès et Roger Ducos, remplaçaient les directeurs. Mais il fallait une Constitution nouvelle : Sieyès fut chargé de...

1 page - 1,80 ¤

MARIE DE MÉDICIS.

MARIE DE MÉDICIS. ( 1573-1642) A la mort d'Henri IV, le 14 mai 1610, le royaume, suivant l'expression de Sully, «tombe en d'étranges mains». Le jeune roi Louis XIII n'a que neuf ans et la reine mère Marie de Médicis se fait aussitôt confirmer dans le rôle de régente par le Parlement. Fille du grand-duc de Toscane François...

1 page - 1,80 ¤

GEORGES BIDAULT (Présidence : 19 juin - 5 décembre 1946) - Histoire.

GEORGES BIDAULT (Présidence : 19 juin - 5 décembre 1946) - Histoire. Le 5 mai 1946, un référendum rejette le projet de Constitution favorable au régime d'assemblée unique, établi par la première Assemblée constituante (10 584 359 non, 9 454 034 oui). Félix Gouin, à la fois chef de l'État et du gouvernement, élu au lendemain du départ...

1 page - 1,80 ¤

CHARLES DE GAULLE.

CHARLES DE GAULLE. Dans sa retraite de Colombey, le général écrit ses Mémoires de guerre, fonde le «Rassemblement du peuple français» et fustige le régime des partis. Sa «traversée du désert» durera douze ans. Enfin, les événements du 13 mai 1958 à Alger ouvrent le processus de son retour à la tête de l'État. Le 1" juin, il...

1 page - 1,80 ¤

CHARLES DE GAULLE de 1890-1946 : histoire Né le 22 novembre 1890 à Lille, il entre à Saint-Cyr en 1910.

CHARLES DE GAULLE de 1890-1946 : histoire Né le 22 novembre 1890 à Lille, il entre à Saint-Cyr en 1910. Capitaine dans le secteur de Verdun en 1916, fait prisonnier, il termine la guerre à Ingolstadt. Sa carrière reprend son cours : breveté d'état-major, conférencier à l'Ecole supérieure de guerre, il s'affirme, par son livre Vers l'armée...

1 page - 1,80 ¤

PAUL DOUMER.

PAUL DOUMER. 1857-1932 Pendant les onze mois qu'il passa à l'Elysée, le président Paul Doumer ne chercha pas la popularité, mais il gagna l'estime générale par son inflexibilité morale et son sens du devoir. Les Français raillaient parfois son excès d'austérité, mais ils n'ignoraient pas que ce citoyen respectable avait perdu trois fils à la guerre (un quatrième...

1 page - 1,80 ¤

ALBERT LEBRUN( 1871-1950). Histoire.

ALBERT LEBRUN ( 1871-1950). Homme loyal et consciencieux, Albert Lebrun n'était sans doute pas fait pour assumer de graves responsabilités dans des circonstances dramatiques. Ancien élève de l'Ecole polytechnique, ce Lorrain est entré dans la politique, sur les conseils de Raymond Poincaré, en se faisant élire, en 1900, député (gauche démocratique) de Meurthe-et-Moselle. Il occupe le ministère des...

1 page - 1,80 ¤

LE PRÉSIDENT DOUMERGUE.

LE PRÉSIDENT DOUMERGUE. Prudent, habile, d'une cordialité toute méridionale, Gaston Doumergue, né le ler août 1863 à Aigues-Vives (Gard), connaît l'art de séduire les Français. «Vous êtes, lui dit Mme de Noailles après son entrée à l'Elysée, notre Gastounet national !» Issu d'une famille rurale et protestante, il débute comme avocat avant de se faire élire député du...

1 page - 1,80 ¤

ARMAND FALLIÈRES.

ARMAND FALLIÈRES. Un toupet argenté, une barbe en éventail s'étalant au-dessus d'une lavallière à pois, un ventre rondouillard surmontant de courtes jambes, tel apparaît Armand Fallières (né le 6 novembre 1841 à Mézin, Lot-et-Garonne), devenu président de la République en février 1906. D'origine modeste, il a débuté à Nérac comme avocat, avant de se lancer dans la politique....

1 page - 1,80 ¤

ALEXANDRE MILLERAND.

ALEXANDRE MILLERAND. Avocat, Alexandre Millerand, né à Paris le 10 février 1859, est d'abord collaborateur de Clemenceau à la Justice. Elu député en 1885, il siège à l'extrême gauche comme socialiste indépendant, avant de définir, en 1896, dans son célèbre discours de Saint-Mandé, un programme éloigné du marxisme et susceptible de rassembler toutes les tendances socialistes : entente...

1 page - 1,80 ¤

PAUL DESCHANEL.

PAUL DESCHANEL. Fils d'un professeur de lettres au Collège de France, Paul Deschanel, né à Bruxelles le 13 février 1856, s'oriente d'abord, après des études brillantes, vers la haute administration. Après avoir été secrétaire de Jules Simon, il se tourne finalement vers la vie politique. Elu en Eure-et-Loir en 1885, il va offrir un exemple typique de carrière...

1 page - 1,80 ¤

RAYMOND POINCARÉ.

RAYMOND POINCARÉ. L'imagerie populaire l'a représenté au milieu des «poilus», parcourant les tranchées avec sa casquette de chauffeur, sa vareuse ni civile ni militaire, ses guêtres noires. La carrière de ce Lorrain à la tête froide a été brillante. Né, le 20 août 1860, à Bar-le-Duc d'une famille de bonne bourgeoisie, Raymond Poincaré fait son droit et s'inscrit...

1 page - 1,80 ¤

LOUBET EMILE.

LOUBET EMILE. Le président Félix Faure était mort brusquement, le 16 février 1899, au moment où l'affaire Dreyfus avait atteint son point culminant. Dès le lendemain de cet événement, dans l'Aurore, Clemenceau écrivait : Je vote pour Loubet. Le 18 février 1899, Emile Loubet fut élu à la présidence de la République par 483 voix sur 812 (279...

1 page - 1,80 ¤

JEAN CASIMIR-PERIER.

JEAN CASIMIR-PERIER. Issu d'une grande dynastie bourgeoise, petit-fils de l'ancien président du Conseil de Louis-Philippe, Jean Casimir-Perier, né à Paris le 8 novembre 1847, se tourne très tôt vers la politique. En février 1876, il succède à son père, ancien ministre de Thiers, comme député de l'Aube. Il participe au grand ministère Jules Ferry comme sous-secrétaire d'Etat à...

1 page - 1,80 ¤

FÉLIX FAURE.

FÉLIX FAURE. Ami du faste et de la pompe, de haute taille et satisfait de sa belle mine, Félix Faure a été surnommé par ses contemporains «le Président-Soleil». Bien que d'origine modeste — il est né à Paris, le 30 janvier 1841, d'un père fabricant de meubles au faubourg Saint-Denis —, il s'est vite élevé dans l'échelle sociale...

1 page - 1,80 ¤

JULES GRÉVY.

JULES GRÉVY. Cet avocat jurassien, né le 15 août 1807 à Mont-sous-Vaudrey, fut élu, en 1848, à l'Assemblée constituante, puis à l'Assemblé législative. Il se prononça alors contre l'élection d'un président de la République au suffrage universel. Hostile au coup d'Etat du 2 décembre 1851, il retourna à ses plaidoiries et devint bâtonnier du barreau de Paris ce...

1 page - 1,80 ¤

SADI CARNOT.

SADI CARNOT. D'apparence austère, la barbe noire coupée en carré, avec un air de dignité qui fait la joie des chansonniers, Sadi Carnot (né à Limoges le 11 août 1837) est peu connu du public lorsqu'il est élu à la présidence de la République le 3 décembre 1887, en remplacement de Jules Grévy. «Il n'est pas très fort,...

1 page - 1,80 ¤

LA CONSTITUTION DE 1875 - Histoire.

LA CONSTITUTION DE 1875 (Janvier-juillet 1875) - Histoire. Après l'échec de la restauration monarchique, le succès des républicains aux élections municipales de 1874 et la crainte d'un réveil du bonapartisme incitent les orléanistes à se rallier à l'idée d'une République modérée. «Ne pouvant faire la monarchie, il faut faire ce qui s'en rapproche le plus», déclare le comte...

1 page - 1,80 ¤

MAC-MAHON.

MAC-MAHON. Comme Hidenburg, Pétain ou Eisenhower, Mac-Mahon offre l'exemple d'une carrière à la fois militaire et politique. Issu d'une famille irlandaise, il entre dans l'armée en 1827 et participe à l'expédition d'Alger. Sous Louis-Philippe, il se fait remarquer lors de la conquête de l'Algérie par une bravoure entêtée que l'on retrouve pendant la campagne de Crimée, où il...

1 page - 1,80 ¤

GOUVERNEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE (4 septembre 1870 — 13 février 1871) - Histoire.

GOUVERNEMENT DE LA DÉFENSE NATIONALE (4 septembre 1870 — 13 février 1871) - Histoire. Le gouvernement de la Défense nationale est constitué à l'Hôtel de Ville le 4 septembre 1870, aussitôt après la proclamation de la République par Gambetta. Présidé par le général Trochu, gouverneur militaire de Paris, il comprend notamment Jules Favre aux Affaires étrangères, Jules Simon...

1 page - 1,80 ¤

ADOLPHE THIERS.

ADOLPHE THIERS. La France est vaincue, sans gouvernement stable, et les Prussiens assiègent Paris. Une convention d'armistice a pourtant permis l'élection d'une Assemblée nationale (8 février 1871), mais qui prendra la tête du gouvernement ? Le 17 février, Adolphe Thiers est nommé chef du pouvoir exécutif de la République «en attendant qu'il soit statué sur les institutions de...

1 page - 1,80 ¤

LA CONSTITUTION DE 1848 - Histoire.

LA CONSTITUTION DE 1848 - Histoire. Lors de l'élaboration de la Constitution de 1848, Lamartine, défendant l'élection du président de la République au suffrage universel, termina ainsi : «Que Dieu et le peuple prononcent ! Si le peuple veut abdiquer sa liberté entre les mains d'une réminiscence d'Empire, tant pis pour le peuple !» Fatalisme surprenant chez un...

1 page - 1,80 ¤

LA DEUXIÈME RÉPUBLIQUE (XIXe siècle).

LA DEUXIÈME RÉPUBLIQUE (XIXe siècle). «Pire, pire que Charles X ! Cent fois pire que Charles X !» murmurait Louis-Philippe dans le cabriolet qui l'emportait vers l'exil. C'était le 24 février 1848. Il venait d'abdiquer sous la pression de l'émeute. Le soir, à l'Hôtel de Ville envahi par la foule, sept hommes formèrent un gouvernement provisoire, proclamèrent la...

1 page - 1,80 ¤

LES D'ORLÉANS.

LES D'ORLÉANS. En montant, de façon fort inattendue, sur le trône de France abandonné par Charles X, Louis-Philippe d'Orléans réalisait la fine remarque de Louis XVIII : « Il ne bouge pas, et pourtant je sens qu'il chemine.» La constatation pouvait au demeurant s'appliquer aussi à ses aïeux. Cette accession au trône était l'aboutissement imprévisible dans sa forme...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 ... 1056 1057 1058 1059 1060 1061

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo