LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
665 - Durant la crise de Cuba, qui était le dirigeant de l'URSS ?
A
Khroutchev
B
Staline
C
Molotov
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Rome

La Rome antique est à la fois la ville de Rome et l'État qu'elle fonde dans l'Antiquité. L'idée de Rome antique est inséparable de celle de la culture latine. Ce regroupement de villages au viie siècle av. J.-C. parvint à dominer l'ensemble du monde méditerranéen et de l'Europe de l'Ouest du ier auve siècle par la conquête militaire et par l'assimilation des élites locales, sa domination a laissé d'importantes traces archéologiques et de nombreux témoignages littéraires, et...

1 page - 1,80 ¤

Histoire

La Rome antique est à la fois la ville de Rome et l'État qu'elle fonde dans l'Antiquité. L'idée de Rome antique est inséparable de celle de la culture latine. Ce regroupement de villages au viie siècle av. J.-C. parvint à dominer l'ensemble du monde méditerranéen et de l'Europe de l'Ouest du ier auve siècle par la conquête militaire et par l'assimilation des élites locales, sa domination a laissé d'importantes traces archéologiques et de nombreux témoignages littéraires, et...

1 page - 1,80 ¤

La cour d'Henri II à Charles IX : une étiquette rigoureuse

  Minutieusement réglementée, hiérarchisée avec soin, gonflée par la présence des courtisans, la cour de France voit apparaître au xvie siècle un élément nouveau : l'étiquette. Sans doute celle-ci existait-elle aupara­vant, mais elle n'était pas encore rigoureusement fixée. Sans être aussi astreignante qu'elle le deviendra sous le règne de Louis XIV, elle impose déjà des obligations auxquelles chacun doit...

1 page - 1,80 ¤

Sous Louis XIII : à l'ombre du cardinal

  Edicté par Henri III « l'ordre que le roi veut être tenu en la cour », véritable règlement à l'usage du courtisan, n'a guère été observé pendant le règne de son successeur. Il retrouve toute sa vigueur au temps de Louis XIII. C'est alors qu'une bonne partie de la noblesse aspire à résider près du souverain. Etre «...

1 page - 1,80 ¤

Sous Henri IV : une cour sans étiquette

  De sa jeunesse vagabonde passée en Béarn, Henri IV a conservé des habitudes de simplicité qu'il introduit à la cour de France quand, premier des Bourbons, il accède au trône. Pendant près de trente ans, il a dû combattre pour imposer la tolérance et ramener la paix. Les différents offices et charges de la cour continuent à exister....

1 page - 1,80 ¤

La cour de Louis XIV : la journée du roi réglée par l'étiquette

  Sept heures trente au château de Versailles. Le premier valet de chambre, qui couche dans la chambre du roi, s'approche du lit de celui-ci et, sans écarter les rideaux, prononce les paroles rituelles : « Sire, voilà l'heure. » Aussitôt, comme dans un ballet minutieusement réglé, les « entrées » vont se succéder selon un ordre conforme à...

1 page - 1,80 ¤

La cour de Louis XIV : le roi asservit la noblesse

  En 1682, le roi annonce qu'il fera désormais de Versailles « sa demeure habituelle ». La cour et le gouvernement résideront dans cette ville. Cette décision est l'aboutissement d'un projet auquel il songe depuis de longues années : voilà vingt ans déjà que, par étapes, on travaille au château. Pourquoi cette décision, et pourquoi Versailles ? On a...

1 page - 1,80 ¤

La cour de Louis XIV : les gardes

  Rien ne semble plus aisé que de pénétrer dans le château de Versailles puisqu'il suffit d'avoir épée au côté pour qu'on vous laisse passer. En réalité, rien de mieux protégé que le roi et les différentes catégories de gardes constituent un personnel considérable, composé de gentilshom­mes fiers d'appartenir ainsi à la cour. ...

1 page - 1,80 ¤

La cour de Louis XIV : la journée du courtisan

  L'existence du courtisan est harassante. S'il est du nombre des privilé­giés qui assistent au lever du roi, il doit dès sept heures du matin se trouver au château de Versailles, paré, ajusté, enrubanné, parfumé. Le courtisan n'a pas le droit de s'attarder au lit ! Encore heureux s'il possède un logement dans la ville ou au palais. Les...

1 page - 1,80 ¤

La cour de Louis XIV : au soir du règne

  On a souvent accusé Mme de Maintenon d'avoir rendu la cour de Versailles morne et pesante. Il est vrai qu'elle a incliné le roi vers une dévotion plus fervente, qu'elle lui a fait préférer l'intime à la pompe grandiose. Mais, dans l'existence quotidienne de la cour, rien n'a été changé. C'est Louis XIV lui-même qui, avec l'âge, a...

1 page - 1,80 ¤

La cour de Louis XIV : Les «utilités»

  Sur ce vaste théâtre qu'est devenu le château de Versailles à l'apogée du règne de Louis XIV, il y a les grands premiers rôles qui tiennent le devant de la scène. Il y a les seconds rôles, plus discrets. Il y a enfin les « utilités », ceux qui demeurent en coulisse mais sont indispensables : ce sont eux qui...

1 page - 1,80 ¤

La cour au siècle des Lumières

  Revenu à Versailles, Louis XV ne change d'abord rien aux rites institués par son arrière-grand-père. L'existence quotidienne du roi se déroule selon les règles accoutumées. La cour s'est reconstituée avec tous ses services, plus nombreux, plus coûteux que jamais. Parmi les offices les plus recherchés, ce sont toujours les quatre gentilshommes de la Chambre (exercés sous Louis XV...

1 page - 1,80 ¤

LA COUR : Sous la Régence : la cour dispersée

  Le Régent Philippe d'Orléans n'aime pas Versailles. Dès son acces­sion au pouvoir, il décide de transférer la cour à Paris, au Palais-Royal. On assiste alors à une véritable dislocation de cette cour tenue en laisse par Louis XIV pendant plus d'un demi-siècle : « Chacun se retira chez soi pour y vivre sans contrainte. » ...

1 page - 1,80 ¤

La cour de la Restauration

  « En cette dix-neuvième année de notre règne... » Cette formule dont use Louis XVIII à la fin de ses actes dès son retour en France témoigne assez de sa volonté d'ignorer les événements qui se sont déroulés sur le sol français depuis 1789. La monarchie continue. Il convient donc de reconstituer la cour. Un moment, le roi...

1 page - 1,80 ¤

Une cour militarisée

  Devenu Premier Consul, Bonaparte ne songe pas tout d'abord à réorganiser une cour. Il vit simplement, entouré de ses compagnons d'armes, de ses aides de camp ou de ses secrétaires. Aux Tuileries, où il s'est installé le 19 février 1800, existent les différents services néces­saires au bon fonctionnement du palais. Déjà Joséphine préside des fêtes somptueuses. Les uniformes...

1 page - 1,80 ¤

La cour bourgeoise de Louis-Philippe

  Quand, le 9 août 1830, Louis-Philippe I' est proclamé roi des Français, il va avoir cinquante-sept ans. Pendant de longues années, il a connu les temps difficiles de la Révolution et de l'Empire. Revenu en France, il a vécu, entouré de sa famille, assez loin de la cour de Louis XVIII et de Charles X. Aussi sa propre...

1 page - 1,80 ¤

La dernière cour de France

  Comme Louis-Philippe, Louis-Napoléon Bonaparte a connu bien des péripéties avant d'accéder au trône impérial sous le nom de Napo­léon III. Des coups d'Etat manqués, un emprisonnement dans une forteresse, une évasion rocambolesque ne prédisposent peut-être pas un prince à devenir l'âme d'une cour aux fastes renouvelés de celle de son oncle. Pourtant, jamais aucune cour d'Europe n'a offert...

1 page - 1,80 ¤

Au service de Philippe Auguste

  De taille moyenne, vif et nerveux, Philippe II (1180-1223), dit Au­guste parce qu'il naquit au mois d'août, est incontestablement le plus remarquable des rois capétiens, celui qui a opéré la plus considérable extension territoriale du domaine royal et le plus travaillé à son unité. On l'a accusé d'être parcimonieux, avare même. Sa cour aurait reflété son comportement. Elle...

1 page - 1,80 ¤

La cour familière de Saint Louis

  De toutes les cours des rois capétiens, celle de Saint Louis (1226-1270) est sans doute la mieux connue grâce aux récits laissés par Joinville, qui a vécu dans l'intimité du roi. Familiares , c'est le terme qu'emploie sou­vent le chroniqueur pour désigner ceux qui entourent le fils de Blanche de Castille. Ils sont peu nombreux, car le roi...

1 page - 1,80 ¤

Une cour de légistes sous Philippe le Bel

  Il est malaisé de porter un jugement équitable sur Philippe le Bel. Le « biau roi », comme l'appellent les chroniqueurs, reste très secret, énigmatique même. A-t-il été faible, influencé par son entourage ? A-t-il, au contraire, marqué de sa volonté tous les actes de son règne ? On peut en discuter. Le fait certain est qu'il a...

1 page - 1,80 ¤

Philippe III le Hardi : le favori règne à la cour

  L'image que laisse la cour de France sous Saint-Louis — une cour peu nombreuse, utile, bien organisée — ne va pas tarder à s'altérer. Trente ans après la mort de Louis IX, Joinville soupirera au souvenir de cette époque. Le nouveau roi Philippe III, que l'Histoire connaît sous le nom de Philippe le Hardi, est un souverain médiocre...

1 page - 1,80 ¤

La cour fastueuse des deux premiers Valois

  Avec l'avènement de la dynastie des Valois, la cour de France prend un aspect nouveau. Esprit chevaleresque, fier et léger, Philippe VI entend lui donner un lustre exceptionnel. Il y parvient aisément — au détriment des finances du royaume. Il fait de Vincennes le plus agréa­ble séjour : « Il tenait en son hôtel ducs, comtes et barons...

1 page - 1,80 ¤

La cour exemplaire de Charles V

  Le roi Charles V ne ressemble ni à son père ni à son grand-père. Les désastres militaires et les troubles intérieurs ont mûri son caractère. Il a pris pour modèle Saint-Louis et réformé les moeurs comme la politique. Il mérite bien le surnom de « sage » que sa biographe, Christine de Pisan, lui a donné. Christine a...

1 page - 1,80 ¤

La folle cour de Charles VI : naissance de l'étiquette

  A la mort de son père, Charles VI n'a pas douze ans. Ses oncles, les ducs de Bourgogne, de Berry, de Bourbon et d'Anjou, exercent la régence. Ce sont des princes fastueux entourés de nombreux serviteurs. La cour se divise en factions rivales. Le roi réside à l'hôtel Saint-Pol, bel édifice élevé de 1361 à 1365 près de...

1 page - 1,80 ¤

Du roi de Bourges à l'« Universelle Aragne»

  Contraint de fuir Paris occupé par les Anglo-Bourguignons, le dau­phin Charles s'est réfugié dans la vallée de la Loire. C'est à Tours, à Chinon, à Saumur ou à Angers que se reforme la cour. Mais quelle triste cour ! Seuls ont accompagné le futur Charles VII les hommes trop compromis avec les Armagnacs vaincus. Autour du dauphin, on...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 ... 1062 1063 1064 1065 1066 1067

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo