LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
368 - Qui a soulevé les protestations des ligues d'anciens combattants en publiant Le Diable au corps?
A
Brasillach
B
Radiguet
C
Mauriac
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

UNE MAXIME DE LA ROCHEFOUCAULD. La fausse humilité.

|| Faites sur la maxime suivante de La Rochefoucauld les observations que vous jugerez nécessaires : L'humilité n'est souvent qu'une feinte soumission, que nous employons pour soumettre effectivement tout le monde; c'est un mouvement de l'orgueil par lequel il s'abaisse devant les hommes, pour s'élever sur eux ; c'est un déguisement et son premier...

6 pages - 1,80 ¤

INVOCATION. ANDRÉ CHÉNIER

Salut, belle Syros, deux fois hospitalière! Car sur ses bords heureux je suis déjà venu ; Amis, je la connais. Vos pères m'ont connu : lis croissaient comme vous; mes yeux s'ouvraient encore Au soleil, au printemps, aux roses de l'aurore; J'étais jeune et vaillant. Aux danses des guerriers, A la course, aux combats, j'ai paru des...

6 pages - 1,80 ¤

UN FRAGMENT DE ROUSSEAU. Si fêtais riche... Émile, livre IV

MATIÈRE. — Commentez non seulement par des observations de style, mais par des observations littéraires le texte que voici : ... Je serais peuple avec le peuple, je serais campagnard aux champs; et quand je parlerais d'agriculture, le paysan ne se moquerait pas de moi. Je n'irais pas me bâtir une ville en campagne,...

5 pages - 1,80 ¤

FRAGMENT D'UNE LETTRE DE DIDEROT A Mlle VOLLAND (31 octobre 1760). Le Spleen.

Vous ne savez pas ce que c'est que le spleen ou les vapeurs anglaises ; je ne le savais pas non plus. Je le demandai à notre Écossais dans notre dernière promenade, et voici ce qu'il me répondit : « Je sens depuis vingt ans un malaise général plus ou moins fâcheux) je n'ai...

7 pages - 1,80 ¤

FLEURS DU FEU. Trophées de José-Maria de Heredia

On lit le sonnet suivant dans les Trophées de José-Maria de Heredia (1893) : Bien des siècles depuis les siècles du chaos, La flamme par torrents jaillit de ce cratère, Et le panache igné du volcan solitaire Flamba plus haut encor que les Chimborazos. Nul bruit n'éveille plus la cime sans échos. Où la...

7 pages - 1,80 ¤

LE CREPUSCULE. La Maison du berger. Alfred de Vigny

Commenter ces vers d'Alfred de Vigny : La nature t'attend dans un silence austère-, L'herbe élève à tes pieds son nuage des soirs, Et le soupir d'adieu du soleil à la terre Balance les beaux lis comme des encensoirs. La forêt a voilé ses colonnes profondes, La montagne se cache, et sur les pâles ondes Le saule...

5 pages - 1,80 ¤

UN FRAGMENT D'ALFRED DE MUSSET

Commenter ces vers de Musset : Salut, jeunes champions d'une cause un peu vieille, Classiques bien rasés à la face vermeille, Romantiques barbus aux visages blêmis ! Vous qui des Grecs défunts balayez le rivage, Ou d'un poignard sanglant fouillez le moyen âge, Salut ! J'ai combattu dans vos camps ennemis. ...

1 page - 1,80 ¤

Scène IV de l'acte III d'Hernani - Victor HUGO (commentaire)

A la scène IV de l'acte III d'Hernani, l'héroïque bandit explique ainsi son caractère à Dona Sol : HERNANI Tu me crois peut-être Un homme comme sont tous les autres, un être Intelligent, qui court droit au but qu'il rêva. Détrompe-toi. Je suis une force qui va! Agent aveugle et sourd de mystères funèbres! Une âme...

6 pages - 1,80 ¤

LE CHENE de Lamartine (Harmonies)

Étudier au point de vue de la langue, du style et de la versification, et des idées exprimées, ce fragment de Lamartine («Le Chêne», dans les Harmonies) [il s'agit d'un chêne solitaire, sur un rocher escarpé]. Un gland tombe de l'arbre et roule sur la terre ; L'aigle à la serre vide, en quittant les...

6 pages - 1,80 ¤

L'HOMME ANTOINE-FRANÇOIS PREVOST

|| ANTOINE-FRANÇOIS PREVOST naquit à Hesdin, aux confins de l'Artois et de la Picardie, le 1er avril 1697, d'une bonne famille bourgeoise. Le plus documenté de ses biographes, Henry Harrisse, précise que le grand- père de l'écrivain, Lié vin Prévost, riche maître brasseur, devint trésorier de la ville puis échevin, et que Liévin II,...

18 pages - 1,80 ¤

L'ABBE PREVOST; CLEVELAND ET AUTRES ROMANS : DU HÉROS PRÉROMANTIQUE A L'ÉTUDE DU MONDE MORAL

« Les Mémoires, Manon et Cleveland sont composés avec les mêmes matériaux, expriment les mêmes idées, les mêmes sentiments... », fait observer à juste titre Paul Hazard dans sa deuxième Étude sur Manon Lescaut. Pourtant, la singularité de Manon s'est affirmée dès le premier jour, l'isolant des autres œuvres au point que ni...

12 pages - 1,80 ¤

RÉALISME ET POÉSIE DANS MANON LESCAUT

||   L'HABILETE de des Grieux, justifiant sa conduite par l'intervention d'une fatalité sans cesse conjuguée à la force d'un amour irrésistible, relève d'une technique consommée. Pour susciter la compassion, se poser en exemple d'infortune mémorable, il s'efface le plus possible et parle d'un ton doux, le plus simple et le plus naturel qui soit,...

10 pages - 1,80 ¤

La Comédie au XIXe siècle: Scribe

|| La Comédie, au XIXe siècle, n'est plus, comme pendant la période classique, un genre déterminé, tout à fait distinct de la tragédie et du drame; elle admet tous les sujets, tous les caractères, toutes les conditions, tous les tons. On peut dire qu'elle ne se distingue du drame romantique que par le dénouement, non...

1 page - 1,80 ¤

LE DRAME DE L'AMOUR HUMAIN DANS MANON : PRÉDESTINATION OU FATALITÉ ?

« J'ai à peindre un jeune aveugle qui refuse d'être I heureux pour se précipiter volontairement dans les dernières infortunes,... qui prévoit ses malheurs sans vouloir les éviter, qui les sent et qui en est accablé, sans profiter des remèdes qu'on lui offre sans cesse et qui peuvent à tous moments les finir ;...

8 pages - 1,80 ¤

LA STRUCTURE DES CARACTÈRES ET DES PERSONNAGES DANS LA COMEDIE HUMAINE DE BALZAC

|| En 1842, Balzac fit paraître chez Furne, la première édition de ses Œuvres Complètes sous le titre de Comédie Humaine. On croirait volontiers qu'il lui avait été suggéré, au début de 1835, par un jeune anglais, Henry Reeve, auquel il avait exposé le plan de son futur ouvrage. « Si Balzac a besoin d'un...

14 pages - 1,80 ¤

LES ORIGINES ET L'ATAVISME chez BALZAC

On aime à scruter les traces d'un atavisme. On espère toujours, malgré l'inconsistance de sa loi, retrouver par elles les secrètes influences qui déterminèrent une destinée. Etre le seul de onze enfants, frères et sœurs, à savoir lire et écrire, débuter comme petit clerc chez le tabellion du bourg voisin après avoir gardé...

8 pages - 1,80 ¤

LES ORIGINES, L'ENFANCE ET L'ADOLESCENCE DE LECONTE DE LISLE

|| I Il existait vers la fin du XVIIe siècle, à Pontorson, en Normandie, sur les confins de la Bretagne, une famille de petite bourgeoisie dont les membres étaient, de père en fils, apothicaires, chirurgiens ou médecins. L'un d'eux, Michel Le Conte, sieur de Préval-—un apothicaire celui-là— épousa la fille d'un contrôleur aux recettes...

11 pages - 1,80 ¤

LES ANNÉES DE JEUNESSE : LECONTE DE LISLE ÉTUDIANT A RENNES

I Peu de temps après l'arrivée de Leconte de Lisle à Dinan, survint une longue lettre adressée par son père à M. Louis Leconte. Il est indispensable d'en citer au moins quelques passages. Outre que la sollicitude dont ils témoignent est fort touchante, ils éclairent d'un jour très vif le caractère du futur étudiant...

11 pages - 1,80 ¤

LES DÉBUTS LITTERAIRES DE LECONTE DE LISLE A PARIS

|| I Une fois passées les premières effusions de joie qui suivirent le retour de Leconte de Lisle au pays natal, il fallut songer aux affaires sérieuses et choisir une carrière. Sans la licence en droit, le jeune homme ne pouvait ni avoir accès à la magistrature ni être régulièrement inscrit au barreau. Quand il...

13 pages - 1,80 ¤

LES DERNIÈRES ANNÉES LECONTE DE LISLE ET LA POÉSIE FRANÇAISE

|| I La vie de Leconte de Lisle fut, pendant sa plus longue période» dure et pénible. Du jour où il eut quitté, à dix-huit ans, son île natale, ce fut comme s'il avait fait vœu de pauvreté. Toute sa jeunesse se passa dans une situation obscure et précaire ; c'est à peine si, aux...

9 pages - 1,80 ¤

Montaigne: Les années de moinage

|| A vingt-six ans, au début de 1521, Rabelais, comme l'atteste une lettre qu'il envoie de Fontenay-le-Comte en Bas-Poitou à Guillaume Budé, Rabelais est moine franciscain dans le couvent des Cordeliers de cette ville. Pourquoi est-il entré en religion ? Nous l'ignorons. Diverses conjectures ont été formulées. La plus vraisemblable est qu'ayant le goût de...

3 pages - 1,80 ¤

« Pour fêter une enfance » de Saint John Perse

||   Alexis Léger ou plus connu sous son pseudonyme Saint-John Perse est un poète et diplomate français, il est né le 31 mai 1887 en Guadeloupe ou il a passé son enfance, c'est dans ce lieu qu'il écrit son premier recueil, Éloges en 1911.Cette section comprend 6 poèmes qui associent la plénitude de la nature...

2 pages - 1,80 ¤

LES PREMIERS POÈMES DE VIGNY

La vocation poétique de Vigny s'est éveillée de bonne heure : ses pièces les plus anciennes, La Dryade, Symétha, sont datées de 1815. Le premier poème imprimé, Le Bal, est publié en 1820, l'année même où triomphent les Méditations de Lamartine. Deux ans plus tard paraît un recueil de Poèmes, qui s'enrichira au ...

6 pages - 1,80 ¤

LA PENSÉE RELIGIEUSE DE LAMARTINE

Nous touchons aux plus intimes régions de cette âme ardente et perpétuellement anxieuse. D'un bout à Pautre de sa vie, Lamartine a « cherché Dieu » sans jamais trouver le repos. J'ai toujours dans mon sein roulé cette pensée ; J'ai toujours cherché Dieu ; mais mon âme lassée N'a jamais pu donner de forme...

18 pages - 1,80 ¤

LAMARTINE : L'HOMME ET L'OEUVRE

||   Lorsque Lamartine mourut, Louis Veuillot écrivit un article respectueux enfin, et grave. Le style en était beau, la pensée presque équitable : « M. de Lamartine, depuis plus d'un an déjà, n'était plus de ce monde. La mort n'a fait que fermer son cercueil. Il semblait qu'il lui fallût du temps à emporter une...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 ... 670 671 672 673 674 675

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature