LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
377 - Quel acteur et cinéaste, autuer de N'écoutez pas, mesdames et Le Roman d'un tricheur, a démissionné de l'Académie Goncourt ?
A
Guitry
B
Jouvet
C
Ionesco
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

L'illusion comique de Corneille - acte 4 scène 7 - Commentaire

||     L'illusion comique est une tragi-comédie du XVIIème siècle écrite par Pierre Corneille en 1636. Cette pièce appartient au genre baroque qui consiste a la mise en abyme, au jeu des illusions et le fait de rompre avec le classique. Dans cet extrait Clindor est en prison pour avoir tué Adraste le prétendant d'Isabelle, celle qu'il aime, il explique...

2 pages - 1,80 ¤

Le Rouge et le Noir (Stendhal) : le personnage de Julien Sorel

1- Un héros romanesque :   Cf inspiration de deux affaires de mœurs : l’affaire Berthet qui remonte à 1827 et eut pour cadre le Dauphiné et l’affaire Lafargue, située dans les Pyrénées, relatée dans la  Gazette des tribunaux en 1829. L’ébéniste Lafargue bénéficia des circonstances atténuantes et fut condamné à 5 ans de prison. Berthet, ancien séminariste, précepteur des enfants de Madame...

3 pages - 1,80 ¤

Les écrivains et poètes au temps de Ronsard

Étienne Jodelle ( 1532-1573) La réussite insolite · des poésies de Jodelle passa longtemps pour galimatias auprès de «juges prév[enus par] un faux idéal classique «Â (A.-M. Schmidt) et le poète, qualifié de« médiocre artiste « (H. Chamard), n'est en voie de réhabilitation que depuis relativement peu de temps. Tenu par ses contemporains pour un génie extraordinaire... ...

4 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE LYONNAISE: SCÈVE

Animaux jà créés en genres et espèces, Par champs et prés herbus, bois et forêts épaisses Marchant, trottant, rampant, serpentant terriens, Aquatiques nageant, volant aériens, Erraient en leurs manoirs pêle-mêlés ensemble, Mais attendaient en paix celui qui devait être, Comme Dieu est au ciel, ici-bas leur seul maître. Complice d'Ève, Adam est aussi le premier criminel de la création. Heureuse faute cependant: Dirai-je, Ève, que trop tu...

12 pages - 1,80 ¤

L'AGE DE RONSARD - LA LITT2RATURE RONSARDIENNE

Désormais, le poète se fait la plus haute idée de sa mission. Si Marot considérait la cour comme sa« maîtresse d'école«, Ronsard verrait plutôt le poète comme l'instituteur des rois. Vu par la Pléiade, le poète apparaît en effet comme un initiateur, comme un prophète inspiré, mais qui doit mériter son génie : «Les Muses ne veulent loger en une âme si elle n'est bonne, sainte...

4 pages - 1,80 ¤

Le théâtre au XVIe siècle

Le théâtre comique, au xvie siècle, fait apparaître trois courants fort divers. D'une part, la farce. D'autre part, le théâtre ancien :on lit Plaute et Térence - Ronsard et Baïf auraient même traduit, dit-on, le Plutus d'Aristophane à Coqueret (1549). Enfin, on s'inspire des Italiens, notamment de la commedia dell' ar te, genre populaire où les acteurs improvisent prestement le dialogue sur un canevas simple. ...

3 pages - 1,80 ¤

LES RHÉTORIQUEURS

Pour commencer à les apprécier, il a fallu que la création poétique - et la réflexion sur cette création- se dégageât des mythes de l'originalité et de la sincérité nécessaires à l'artiste, qu'avait imposés l'âge romantique; il a fallu qu'on s'intéressât de plus en plus aux possibilités poétiques du langage. Et l'on découvrit alors que les recherches des Rhétoriqueurs n'étaient pas de pure vanité, « qu'ils...

3 pages - 1,80 ¤

LA LITTÉRATURE ET LES MOEURS

Le rôle des deux libertins dépasse leur propre jeu; et il s'agit, une fois de plus, d'un rôle moral. Laclos entreprend dans Les liaisons dangereuses la peinture révélatrice d'un comportement humain (le libertinage), symbole d'une société en déclin (l'aristocratie), qui démasque la véritable nature des relations sociales (hypocrisie, conventions, conformismes). Aussi doit-on considérer également la Présidente de Tourvel comme une « possédée «... ...

14 pages - 1,80 ¤

BILAN DU XVIIIe SIÈCLE : LES LUMIÈRES

De Mirabeau (1749-1791), Chateaubriand a laissé un portrait qui condense en traits bien marqués les aspects aristocratiques et démocratiques : « Il avait du Gracchus et du Don Juan, du Catilina et du Gusman d' Alfarache, du roué de la Régence et du sauvage de la Révolution. «Â Par la vigueur d'un style calculé, il a su orchestrer aux premiers jours de la lutte l'âme...

3 pages - 1,80 ¤

LA LITTERATURE DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES

A cet engagement, le personnalisme d'Emmanuel Mounier (1905-1950), fondateur en 1932 de la revue Esprit, apporte des nuances. Il est également soucieux d'affronter les problèmes concrets et de sauvegarder sa liberté intérieure. Car la personne est transcendante à la situation dans laquelle elle s'enracine et c'est à « l'avènement d'un monde de personnes« qu'il faut tendre dans l'action révolutionnaire ...

5 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE HORS DU SURRÉALISME

||   En dehors de toute discipline d'école, quelques poètes, n'écoutant que leur voix propre, ont, chacun à leur manière, contribué à l'évolution de la poésie d'entre les deux guerres. L'aventure surréaliste ne fut pas pour eux un fait déterminant. Certains l'ont partiellement inspirée, comme Pierre Reverdy, d'autres, comme Max Jacob ou Jean Cocteau, n'en ont retenu que ce qui pouvait enrichir leur domaine personnel, d'autres se sont tenus...

6 pages - 1,80 ¤

Tout le monde a besoin de quelques distractions. Or, à première vue, elles ne paraissent pas devoir être nombreuses pour l'instituteur de village. Où dolic cet instituteur trouvera-t-il une occupation agréable et réçréative pour ses moments de loisir ?

On est souvent porté à croire que, sa classe une fois terminée, l'instituteur n'a plus rien à faire; et cependant, outre ses six heures de travail réglementaires, il doit encore préparer ses classes du lendemain, étudier pour étendre de plus en plus le cercle de ses connaissances, mettre au courant les affaires de la mairie dont il est habituellement le secrétaire, s'occuper enfin de...

1 page - 1,80 ¤

On n'est pas un bon écolier, parce qu'on fait de temps à autre un bon devoir. On n'est pas un bon fils, parce qu'on obéit quelquefois à sa mère et qu'on l'aide de temps en temps. Pour être un homme digne d'estime, il faut non seulement être capable de faire un effort énergique, mais encore persévérer dans la ligne de conduite qu'on s'est tracée.

La plupart d'entre vous vont bientôt quitter l'école pour embrasser la carriè're qu'ils auront choisie. Quelques-uns veulent être instituteurs, d'autres espèrent embrasser. Le métier des armes, enfin le plus grand nombre mettent toute leur ambition à devenir d'honnêtes ouvriers ou des cultivateurs intelligents.... ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

Vous ferez connaître le livre dont la lecture vous a le plus vivement intéressé, que vous avez relu ou que vous reliriez avec le plus de plaisir. Vous indiquerez les motifs de votre préférence

A la vérité, j'ai déjà lu bien des livres qui m'ont vivement intéressé et la difficulté pour moi est d'indiquer, parmi ces ouvrages; celui qui m'a le plus frappé. Je crois pourtant pouvoir me décider pour l'histoire de Don Quichotte de la Manche, de Cervantès.... ||   ||...

1 page - 1,80 ¤

Un des sentiments dont procède l'amour de la patrie est l'amour du village natal. Après avoir parlé de la commune aux enfants du cours moyen et à ceux du cours supérieur, vous insistez sur les motifs qui doivent nous faire aimer celle ou nous sommes nés. Vous indiquez comment doit se manifester cette affection. Vous terminez en rappelant l'exemple d'Eustache de Saint-Pierre, et en conseillant aux enfants de ne pas quitter plus tard, sans de graves raisons, le village natal

Après ce que nous venons de dire, si l'on vous demandait, mes amis, ce que c'est qu'une commune, je suis certain que vous répondriez sans hésiter : Une commune est une partie du territoire français, administrée par un maire, assisté d'un ou de plusieurs adjoints et d'un conseil municipal. Vous aimez tous votre commune. Pourquoi ?... ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

L'oisiveté est la mère de tous les vices. Montrer la vérité de ce proverbe.

|| Il y a longtemps que l'on a dii pour la première fois : L'homme est né pour travailler comme l'o!Seàu pour voler. L'enfant, que rien n'y oblige, construit avec beaucoup de peine et de travail, une petite maison qu'il renverse ensuite, pour la rétablir de nouveau. La loi du travail est donc la loi de notre nature; nul n'est ... ||...

2 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous des caisses d'épargne en général et des caisses d’épargne scolaires en particulier ?

L'instituteur doit se préoccuper de tout ce qui intéresse l'avenir de ses élèves; il doit surtout ne négliger aucun des moyens qui peuvent lui venir en aide dans l'éducation proprement dite. Or, l'institutioTI des caisses d'épargne scolaires renferme, sous ce rapport, une puissance qu'il est de son devoir de mettre à profit. ...

1 page - 1,80 ¤

Lettre à un instituteur de vos amis, pour lui apprendre comment vous choisissez les morceaux de récitation que vous faites étudier à vos éléves, et quels sont, d'aprés vous, les avantages respectifs de la prose et des vers

Seulement, plus que jamais; il faut choisir; les pièces de nos poètes ne sont pas toutes assez simples, assez morales même, pour. être apprises par nos enfants. D'ailleurs, un passage qui nous semble fort simple; naïf même, ne l'est souvent. qu'en apparence... ||   ||...

2 pages - 1,80 ¤

Pour quelles raisons ceux qui sont chargés d'instruire les enfants leur doivent-ils le plus grand respect ?

Le mot respect semble- devoir caractériser bien plutôt les sentiments des élèves à l'égard de leur maître,· que ceux du maître envers les enfants, et cependant il est bien vrai qu'il doit avoir pour eux le plus grand respect. Il suffit, pour le comprendre, de se demander ce qu'est l'enfant, pour la famille, pour la patrie, pour la société tout entière, et ce...

2 pages - 1,80 ¤

Bel-Ami de Maupassant - commentaire de la fin de la première (1ière partie)

Mon passage est le suivant, il se trouve aux pages 169 et 170. Il se situe vers la fin de la première partie.   « Mais Georges, que l’ombre inquiétait auprès de ce cadavre, le contemplait obstinément. Son Å“il et son esprit attirés, fascinés, par ce visage décharné que la lumière vacillante faisait paraître encore plus creux, restaient fixes sur...

2 pages - 1,80 ¤

L'Encyclopédie. Présentation générale

||   Elle est la somme de l'esprit nouveau. Publiée de 1751 à 1772, l'Encyclopédie comprend dix-sept volumes de texte et onze volumes de planches. Après diverses vicissitudes, c'est Diderot qui, à partir de 1746, prend la direction de l'entreprise. Il fournira un énorme-travail, groupant, adaptant, corrigeant les articles rédigés par ses nombreux, collaborateurs spécialistes, écrivant lui-même des. centaines d'articles,...

2 pages - 1,80 ¤

LE PRÉROMANTISME (1760-1820) - Caractères généraux

|| La période littéraire qui s'offre maintenant à nous est celle qui va de la Nouvelle Héloïse de Rousseau aux Premières méditations de Lamartine, du premier chef-d'oeuvre préromantique au premier chef-d'oeuvre incontestablement romantique. Elle fut féconde en bouleversements politiques; mais ceux-ci, contrairement à une opinion répandue, n'ont eu sur l'art littéraire qu'une influence faible et tardive. Sans doute la...

8 pages - 1,80 ¤

Rousseau

  Rousseau (1712-1778), comme Diderot, est double. D'un côté, il est un des représentants les plus marquants du siècle philosophique; de l'autre, il est le type du préromantique. C'est ce second aspect qui a eu, et de beaucoup, l'influence la plus considérable sur la littérature. C'est par lui que Rousseau tient, sur le plan littéraire, une place de tout...

6 pages - 1,80 ¤

Diderot

||   Diderot (1713-1784) est à la lois le type du philosophe de l'âge des Lumières et, avec Rousseau, l'initiateur le plus authentique, du préromantisme. Son influence, sur ce point, fut plus tardive que celle de Rousseau, et plus forte peut-être à l'étranger, en Allé-magne surtout, qu'en France. Le philosophe, au contraire, comme directeur de l'Encyclopédie plus que comme auteur,...

3 pages - 1,80 ¤

Philosophes et penseurs au XVIIIe siècle

||   L'impulsion donnée par les Philosophes pour imposer une pensée libre en face de la tradition religieuse se poursuit durant toute cette période, mais aucun écrivain de premier ordre ne vient reprendre dans ses mains le flambeau que la mort des grands Philosophes au cours des dix années qui précèdent la Révolution avait laissé tomber. De nombreux disciples se...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 ... 761 762 763 764 765 766

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit