LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
335 - Dans quel pays se trouve le Péloponnèse ?
A
Italie
B
Grèce
C
Espagne
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

MALHERBE ET LE LYRISME

|| Les conquêtes de Malherbe, si fécondes pour l'avenir, ont été payées en quelque sorte par son œuvre. L'acquisition d'un style, l'élaboration d'un type classique de poésie semblent avoir tari les sources, proprement lyriques du poète. Ni idées originales, ni imagination vivante, ni sentiment profond. Dans toute cette oeuvre, la nature ne, se voit guère...

1 page - 1,80 ¤

MALHERBE CONTRE RONSARD

|| Malherbe affichait un mépris complet pour l'oeuvre de Ronsard, et ce n'était pas simple attitude; sa nature même l'opposait au glorieux prédécesseur. Sans grandeur dans le caractère, sans feu dans l'âme, gentilhomme orgueilleux et esprit pratique, il allait jusqu'à mépriser la poésie, la tenant pour un moyen tantôt de parvenir et tantôt de...

1 page - 1,80 ¤

Agrippa d'Aubigné

  1. — Courageux soldat de la religion réformée, animé d'une haine fanatique à l'égard des adversaires de sa foi, et d'un profond amour pour la France, Agrippa d'Aubigné composa dans les camps et dans les tranchées le pamphlet épique qu'il a appelé Les Tragiques. 2. — Un autre aspect de l'homme et de l'écrivain,...

6 pages - 1,80 ¤

Montesquieu : L'homme et l'écrivain

|| I. - LA VIE ET L'OEUVRE 1. — Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu, a été magistrat comme Montaigne et, comme lui, magistrat peu zélé. Conseiller au parlement de Bordeaux, puis président à mortier, il se livrait avec moins de goût à' ses fonctions qu'à toute une série de recherches...

1 page - 1,80 ¤

Fénelon, L'ÉDUCATEUR

|| 1 — Grand seigneur et prêtre, Fénelon a été successivement supérieur d'une maison de jeunes protestantes converties, missionnaire dépêché aux populations protestantes d'Aunis et de Saintonge, précepteur du duc de Bourgogne (petit-fils de Louis XIV) et archevêque de Cambrai. Ses idées lui valurent une longue disgrâce, l'exilèrent dans son diocèse pendant les six...

2 pages - 1,80 ¤

Boileau

|| — Boileau est né à Paris, en pleine Cité, quinzième enfant d'un greffier au Parlement. Il a grandi dans un milieu de bourgeois hommes de loi. Adolescent mélancolique, il entreprit et abandonna des études de théologie, puis se fit recevoir avocat. Mais à dix-neuf ans, il perdit son père, hérita de quoi vivre ...

5 pages - 1,80 ¤

LA FONTAINE ET SON SIÈCLE.

|| - La Fontaine est bien du siècle de Louis XIV et de l'école de 1660 : a) il a imité les Anciens; b) il a obéi à la raison, comme Boileau, Racine et Molière; c) il a été essentiellement moraliste; d) il a cherché la perfection de la forme. — Si Boileau l'a omis...

1 page - 1,80 ¤

LA FONTAINE SATIRIQUE ET MORALISTE

|| — Traitant les animaux comme des hommes, et voulant peindre des êtres vivants, le fabuliste se fait forcément, dans une large mesure, peintre de son temps. Et comme son intention essentielle est de dénoncer les ridicules du genre humain, il ne peut peindre son temps sans esprit satirique. La part de la satire est...

1 page - 1,80 ¤

LA FONTAINE ET L'ÉDUCATION

|| — L'apologue de La Fontaine a un but moral qui est d' « attaquer le vice » en le tournant en ridicule (par exemple, la vanité de la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf) ou bien en opposant vertu et vice, sottise et bon sens (par exemple, l'agneau et le...

2 pages - 1,80 ¤

L'ORIGINALITÉ DE LA FONTAINE

|| — La fable est un genre antique et vénérable. Les fables de l'Inde que nous possédons remontent à plusieurs siècles avant J.-C. Beaucoup de fables grecques remontent au vie siècle de l'ère païenne. Les fabulistes ont été nombreux chez les Grecs et chez les Latins. Ajoutons que maintes fables ont passé d'un pays à...

4 pages - 1,80 ¤

LA FONTAINE: SA CONCEPTION DE LA FABLE

|| — La Fontaine prétend instruire, comme tout fabuliste : instruire, n'est-ce pas le but de l'apologue P Mais il veut plaire aussi, il veut distraire agréablement les hommes, pour se faire écouter d'eux. Donc, il va s'ingénier à envelopper ses préceptes dans des contes capables de les faire aisément passer en donnant du ...

2 pages - 1,80 ¤

LA VIE ET LE CARACTÈRE DE LA FONTAINE

|| — Fils d'un maître des Eaux et Forêts, La Fontaine succéda à son père dans la bonne ville de Château-Thierry, mais ne s'occupa guère de sa charge. Présenté au surintendant des Finances Fouquet, il fut le poète officiel de la petite Cour de Vaux; Fouquet disgracié, il devint le protégé de la duchesse de...

2 pages - 1,80 ¤

LA POÉSIE DE BOSSUET

|| — L'éloquence de Bossuet s'est élevée tout naturellement à la poésie, à la poésie lyrique. — Bossuet n'est pas un orateur impersonnel. Même quand il expose le dogme ou enseigne une morale, son éloquence est le reflet de ses propres émotions et de sa foi la plus intime. Il prêche la charité en homme...

1 page - 1,80 ¤

BOSSUET SERMONNAIRE

|| — Bossuet prêcha maintes fois aux Minimes, à Saint-Germain, au Louvre. Les Minimes, c'était l'église la plus mondaine de Paris : il y donna son sermon sur l'Honneur du monde, devant le grand Condé lui-même. Dans la chapelle du Louvre, il prêcha le Carême de '1662 qui comprend les sermons sur l'Impénitence finale, ...

1 page - 1,80 ¤

WILLIAM COLLINS

|| BIOGRAPHIE. — Né à Chichester en 1721, William Collins semble avoir été incapable de se conformer aux façons de vivre habituelles. On connaît assez mal le détail de son existence. Il publia en 1742 des ÉGLOGUES PERSANES et en 1746 des ODES qui n'eurent aucun succès. Il écrivit quelques autres poèmes, sembla vouloir un...

1 page - 1,80 ¤

EDWARD YOUNG

|| BIOGRAPHIE. — Fils d'un clergyman connu, élevé à Winchester, puis à Oxford où il devint en 1708 fellow du Collège All Souls, et où l'on admira ses premiers poèmes, Edward Young pendant longtemps ne put obtenir de succès à la hauteur de ses ambitions. Ses tragédies BusiRis (1719) et LA VENGEANCE (1721) furent assez...

2 pages - 1,80 ¤

JAMES THOMSON

|| BIOGRAPHIE. — Fils de pasteur, né en 1700 à Ednam, sur la lisière sud de l'Écosse, James Thomson passa toute son enfance dans un pays d'âpres montagnes. A l'Université d'Édimbourg il se préparait à devenir pasteur à son tour, mais ses sermons ayant, dit-on, paru trop fleuris à son professeur de théologie, il ...

2 pages - 1,80 ¤

Quels sont, à votre avis, le rôle et l'importance du cinéma, de la télévision, du disque, de la radio dans l'instruction et l'éducation d'un adolescent de nos jours ? Pensez-vous que ces moyens modernes soient appelés à remplacer progressivement le livre ? Appuyez vos remarques sur des exemples précis.

|| DÉVELOPPEMENT Conséquence de l'invention du papier puis de l'imprimerie, le livre à bon marché largement répandu a — ce que ne pouvaient faire les rares et coûteux manuscrits — constitué, pour la divulgation des connaissances, une première et capitale révolution. Durant plusieurs siècles il a été, par excellence, le plus précieux outil pour...

3 pages - 1,80 ¤

On a souvent noté que la comédie de Molière côtoyait le drame. En vous appuyant sur certaines scènes de l'Avare, montrez qu'elles provoquent à la fois le, rire et des réflexions sérieuses chez le spectateur.

|| Dans le théâtre classique, la séparation des genres n'est totale que pour la tragédie. Avec son sujet emprunté à l'histoire, ses personnages illustres, son style noble, son dénouement funeste, celle-ci ne suscite que l'admiration, la terreur ou la pitié ; jamais elle ne tombe dans le comique. Mais si, beaucoup plus terre à...

4 pages - 1,80 ¤

Victor Hugo a écrit : « Améliorer la vie matérielle, c'est améliorer la vie morale ; faites les hommes heureux, vous les faites meilleurs ». Quelles réflexions vous suggèrent ces paroles de ce grand écrivain du XIXe siècle.

|| DÉVELOPPEMENT A première vue, il semblerait qu'on ne puisse contester la correspondance étroite entre les progrès de la vie matérielle et ceux de la vie morale. Constamment assailli par le souci de subsister, l'homme dans le dénuement ne peut élever sa pensée au-dessus de ce qui se rapporte à la satisfaction de ses ...

3 pages - 1,80 ¤

L'enfance est l'âge des joies sans mélange, mais aussi des grands désespoirs, des terribles désillusions. Vous essaierez de retrouver l'état d'esprit de votre enfance pour faire revivre l'une de ces émotions.

|| DÉVELOPPEMENT Si mon enfance m'a apporté de grandes joies, entre autres celles des enchanteresses fêtes de Noël, elle m'a également laissé le souvenir de fortes désillusions. La plus terrible de toutes, je l'ai éprouvée alors que je venais d'avoir huit ans. Depuis que je possédais un vocabulaire suffisant pour comprendre des récits très ...

3 pages - 1,80 ¤

Quand on parle de curiosité, on pense le plus souvent au « Vilain défaut ». La curiosité ne peut-elle pas être considérée comme une bonne qualité ?

|| DÉVELOPPEMENT Bien des défauts touchent à des qualités, en ce sens qu'ils n'en sont que l'exagération. Ainsi l'obséquiosité, la témérité, l'avarice ne sont que de la politesse, de la vaillance, de l'esprit d'économie poussés à l'excès. Mais le mot « curiosité » — de même, par exemple, que le mot « ambition » —...

2 pages - 1,80 ¤

Un écrivain contemporain nous invite à vivre dans le présent, car, selon lui, le passé ne nous apporte que le regret de ce qui n'est plus et l'avenir l'illusion ou l'angoisse de ce qui n'est pas encore. Que pensez-vous de ce conseil ? Partagez-vous le point de vue de l'auteur ?

DÉVELOPPEMENT Le sujet proposé se rapporte à un aspect de la question de notre bonheur. Comme nous aspirons tous à vivre heureux, le problème a été très souvent étudié par des écrivains ou des philosophes. Tous constatent qu'au lieu d'attacher notre pensée au moment présent, nous la laissons errer dans des temps sur lesquels...

2 pages - 1,80 ¤

« Si tu donnes du poisson à un homme, tu le nourris pour la journée. Si tu lui apprends à pêcher, tu le nourris pour la vie. » Expliquez et commentez ce proverbe de la sagesse des nations.

|| DÉVELOPPEMENT Par sa concision, et souvent par son caractère symbolique, un proverbe exprime d'une manière frappante une vérité généralement reconnue. Ayant une valeur universelle, il peut aisément franchir le temps et l'espace. Celui que nous avons à commenter aujourd'hui nous vient de Chine et est probablement fort ancien. Le sens en est très...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 ... 667 668 669 670 671 672

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature