LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
8 - Quel écrivain du XVIe siècle a fait graver au plafond de sa bibliothèque des maximes, des proverbes et des citations ?
A
Ronsard
B
Montaigne
C
Fontenelle
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Malherbe vous semble-t-il avoir détruit ou avoir continué l'oeuvre de Ronsard ?

|| Cette question a été maintes fois posée et débattue. Les classiques des xviie et xviiie siècles refusèrent de reconnaître en Malherbe un continuateur de Ronsard; les Romantiques du XIXe n'ont rien voulu voir de commun entre le chef de la Pléiade, grand poète, et son contempteur, « étrangleur «Â de la poésie. Mieux informée, moins passionnée, la critique contemporaine semble avoir définitivement tranché...

9 pages - 1,80 ¤

Lettre du poète Nicolas Rapin à Mathurin Régnier en réponse à l'euvoi de sa IXe Satire.

|| Mon cher Maître en Apollon, Mérité-je vraiment le nom de « poète «, dont vous me gratifiez dans votre lettre d'envoi ? J'ai scrupule à me l'attribuer. Avocat et guerrier, voilà mes vrais titres; amateur de poésie et rimeur en mes loisirs, c'est tout ce que j'y puis ajouter. Quoi qu'il en soit, je ne saurais demeurer insensible à l'honneur que vous me...

5 pages - 1,80 ¤

Lettre de Balzac à Chapelain (12 mai 1638). Commentaire

« Pour les nouvelles du grand monde que vous m'avez fait savoir, en voici de notre village ...  Le reste à une autre fois. «|| Commentaire historique. - Balzac et Chapelain! Deux des plus illustres noms des lettres françaises ... en 1638. Deux puissances. L'un, maitre de style; le « grand épistolier «, philosophe, historien, politique. L'autre, poète, linguiste, érudit, déjà penché...

8 pages - 1,80 ¤

Lettre de Descartes à Balzac (15 mai 1631).Commentaire

 Quelque accomplie que puisse être une maison des champs, il y manque toujours une infinité de commodités, qui ne se trouvent que dans les villes ; et la solitude même qu'on y espère, ne s'y rencontre jamais toute parfaite. Je veux bien que vous y trouviez un canal, qui fasse rêver les plus grands parleurs, et une vallée...

7 pages - 1,80 ¤

PETITE ANTHOLOGIE DE LA POESIE FRANÇAISE - Préface

||La mélancolie initiale cède la place à la rêverie. Il croit halluciner cette apparition rédemptrice qui est pour lui la clé de l'absolu et une forme d'apaisement salvateur. Pour clore cette anthologie, un triste poème mais cependant rattrapé par la jouissance du style d'écriture -inspiré par Pétrarque- que procure celui de Louise Labé. A...

3 pages - 1,80 ¤

Lettre à Boileau sur Ronsard

|| La Fontaine, grand appréciateur du XVIe siècle et de la Renaissance, reproche à Boileau la sévérité de son jugement sur Ronsard. Tout en admettant que le chef de la Pléiade est allé trop loin, il trouve beaucoup à admirer dans son oeuvre et croit que le XVIIe siècle lui-même, sans en avoir conscience, a profité de sa réforme. Il se plaint que l'imagination...

6 pages - 1,80 ¤

A Hélène de PIERRE DE RONSARD (commentaire)

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle   Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle, Assise aupres du feu, devidant et filant, Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant : Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.   Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle, Desja sous le labeur à demy sommeillant, Qui au bruit de mon nom ne s'aille...

5 pages - 1,80 ¤

Commenter ce sonnet de Sully Prudhomme : A Ronsard

A Ronsard Ô maître des charmeurs de l'oreille, ô Ronsard, J'admire tes vieux vers, et comment ton génie Aux lois d'un juste sens et d'une ample harmonie Sait dans le jeu des mots asservir le hasard. Mais, plus que ton beau verbe et plus que ton grand art, J'aime ta passion d'antique poésie Et cette téméraire et sainte fantaisie D'être un nouvel Orphée aux hommes nés...

7 pages - 1,80 ¤

Pensée de Montaigne sur l'État militaire

Sous la plume de Montaigne, pareil jugement surprend quelque peu. Comment lui, si égoïste, si ami du repos, de la solitude, capable tout au plus de supporter les fatigues d'un voyage d'agrément, a-t-il pu célébrer en termes si enthousiastes le métier des armes ? || Il n'est occupation plaisante comme la militaire : occupation et noble en exécution, car la plus forte, la plus...

5 pages - 1,80 ¤

Esquissez le portrait moral et littéraire de Villon

||   Pauvre homme, vrai poète : voilà Villon en quatre mots. Son nom, quand on en connaît l'origine, éveille la sympathie. François de Moncorbier - selon l'état-civil - se fit appeler François Villon, en souvenir de son oncle et bienfaiteur, chapelain de Saint-Benoît. La bonté de cet excellent homme ne se laissa point décourager par 'les frasques précoces de son neveu, si bien que...

5 pages - 1,80 ¤

Pour et contre l'orthographe française. (Dialogue entre deux élèves de Première)

|| Lui. - Ça y est, il m'a encore collé une sale note. Toujours cette maudite orthographe ! Est-ce ma faute, à moi, si elle est idiote, leur orthographe? Moi. - Avoue que tu abuses de l'argument. L'épithète convient mieux à certaines de tes fautes. Regarde; tu écris solitude avec deux l, comme sollicitude ... toi, un latiniste ! ||...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la Littérature ? Pourquoi l'étudier ? Comment l'étudier ?

|| Le mot « littérature «, galvaudé par l'espèce « gendelettre « et l'engeance « bas-bleu «, ne jouit pas de l'estime universelle. Le philosophe épris de l'idée pure, le savant enchaîné au fait positif dédaignent parfois les écrits où dominent le sentiment et la fantaisie. « Bah! disent-ils avec un haussement d'épaules, ce n'est jamais que de la littérature, de la «...

7 pages - 1,80 ¤

Imitez de Marot l'élégant badinage.Que pensez-vous de cette définition du talent de Marot par Boileau? Que pensez-vous du conseil de l'imiter ?

|| Ce vers est la conclusion d'une tirade contre le burlesque, épidémie littéraire qui sévit en France vers le milieu du xviie siècle. Sarrazin, Saint-Amand, Scarron, d'Assoucy - « empereur du burlesque « - d'autres encore, jugèrent spirituel de placer dans la bouche des dieux ou des personnages illustres « des termes bas ou populaires, le patois des paysans ou le jargon des halles«....

7 pages - 1,80 ¤

Discours entendu et Discours lu. Pourquoi un discours fait-il généralement plus d'impressions sur ceux qui l'entendent que sur ceux qui le lisent ?

||   C'est là un fait d'expérience : nous vibrons, nous sommes émus, entraînés en entendant un orateur authentique; nous restons froids en lisant le même discours. Autre chose est un débat suivi à la Chambre et lu le lendemain dans l'Officiel. Nous avons peine à nous expliquer l'enthousiasme d'une Sévigné au retour d'un sermon du Père Bourdaloue. Berryer, l'un des maîtres de la parole...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le Romantisme ?

|| Alfred de Musset a conté quelque part les hésitations de Dupuis et Cotonet, deux bourgeois de La Ferté-sous-Jouarre, qui cherchent vainement à se définir ce que c'est que le « romantisme, la poésie romantique. «. Vous imaginerez qu'un jour qu'ils se promènent à leur ordinaire devant le jeu de boules, discutant des derniers livres venus de Paris, un jeune homme...

7 pages - 1,80 ¤

La moralité dans l'art

||   Pour être moral, l'art doit-il avoir d'abord en vue le bien? L'auteur est-il tenu, avant tout, de viser à se rendre utile, ou lui est-il permis de chercher d'abord la création d'une oeuvre artistique? En un mot, que faut-il penser des systèmes opposés de l'art pour l'art, et de l'art moralisateur? Si cette question a donné lieu à des appréciations fort différentes,...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'entendez-vous par esprit national ? Sous quelles influences se forme-t-il ? Quels sont les principaux caractères de l'esprit français ?

||   Deux puissants courants traversent notre époque; deux doctrines se livrent un violent combat : le nationalisme et le cosmopolitisme. Les uns affirment que sous peine de suicide, un pays doit garder jalousement ce qui constitue sa personnalité : son esprit national. D'autres, avec la même force, prétendent que les caractères dits nationaux ne sont qu'un voile jeté sur l'égoïsme collectif et qu'il est...

7 pages - 1,80 ¤

Rivarol a dit : ''Les proverbes sont le fruit de l'expérience de tous les peuples et comme le bon sens de tous les siècles réduit en formules.'' Cette définition vous satisfait-elle? Et quel correctif seriez-vous tenté d'y apporter?

||   Les proverbes sont- appelés "sagesse des nations" parce que ces formules concises, la plupart imagées, semblent, le plus souvent, le fruit de l'expérience des peuples, l'expression du bon sens collectif. Mais ne sont-ils pas, parfois, nés de l'ignorance ou des préjugés? On peut se le demander; et s'il est téméraire de se poser en adversaire systématique de leurs conclusions, n'est-il pas prudent de...

7 pages - 1,80 ¤

Le Rôle civilisateur de la Langue française.

||   Ma patrie est partout où rayonne la France, déclarait Lamartine dans sa fameuse Mmseillaise de la Paix. Le poète, à qui parfois ce vers fut reproché, savait ce qu'il disait. Partout où pénétra la langue française, au cours des siècles, penétra la civilisation. Notre idiome, plus qu'aucun autre, est humain en même temps que national. Image de l'âme française, il a fait aimer,...

6 pages - 1,80 ¤

L'Esprit de contradiction

||   Il est, semble-t-il, dans la nature, ou mieux, dans certaines natures. Une fée maligne dépose ce don dans les berceaux au gré de son caprice, avec une préférence marquée pour les petites filles. N'a-t-on pas prétendu que ce fâcheux esprit est l'un des pépins de la pomme fatale dans laquelle mordit Eve? Mais n'insistons pas sur ces origines incertaines, tenons-nous en aux faits.... ||...

4 pages - 1,80 ¤

L'Admiration. Que pensez-vous de ce mot de Madame de Lambert : « L'admiration est le partage des sots. »

|| Certains « mots « s'expliquent . par la personnalité de ceux qui les ont prononcés, par le milieu qui les a vus éclore. Ainsi celui de Fontenelle, né au café Procope : «Si javais la main pleine de vérités, je me garderais bien de l'ouvrir. « Nous croyons pouvoir appliquer cette méthode d'explication à celui de Mme de Lambert, tenancière d'un salon...

9 pages - 1,80 ¤

La Solitude. Ses Bienfaits et ses Dangers.

||   Il importe de s'entendre d'abord sur le mot, sur la chose. Il y a solitude et solitude. S'agit-il d'une réclusion totale et définitive, comme celle des moines réfugiés dans le désert, un saint Antoine, un saint Paul ermites, ou celle des religieux qui, tout en menant la vie commune, s'isolent les uns des autres par un silence continuel ? Cette solitude, qui pourrait...

5 pages - 1,80 ¤

Commentaire de texte: L’Ecole des femmes, Molière Acte I scène 1 (v 82-122) - Molière

||                Nous allons étudier un extrait de L’Ecole des femmes, première grande comédie de Molière, écrite en 1662. Le passage concerné fait partie de la première scène de la pièce dans laquelle le barbon Arnolphe, obsédé par sa peur du cocuage, explique à son ami Chrysalde son intention d’épouser la jeune et naïve Agnès, sa pupille, qu’il a...

3 pages - 1,80 ¤

Le Personnel du roman, Par Philippe HAMON (compte rendu de lecture)

||  Dans cet ouvrage, Philippe Hamon souligne la difficulté d’étudier les personnages. Un constat qu’il développera  qu’il tentera de démontrer en 2 parties. Ainsi, dans la première, il montrera comment le personnage est conditionné par un pacte de lecture et un cahier de charges, qu'il est fonctionnaire et personnel plutôt que personne. La seconde s’attache à démonter la qualité...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on affirmer que, dans Le Survenant, la vie sédentaire est idéalisée ?

Thèse défendue : Oui, la vie sédentaire est idéalisée.   Argument principale 1 : La vie sédentaire représente l’accomplissement de la vie pour les habitants.               Sous-argument 1 : l’amour de la terre et le droit légitime à la nourriture.             Sous-argument 2 : Le respect des ancêtres, la culture de la terre comme vocation.                                                   Léguer sa terre à sa descendance. Sous-argument 3 : le respect des...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 ... 777 778 779 780 781 782

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit