LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
183 - Quel est le titre du seul livre qu'Alain-Fournier ait eu le temps d'écrire avant de mourir pendant la Première Guerre mondiale ?
A
Le Diable au corps
B
Le Grand Meaulnes
C
Vipère au poing
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Expliquez et discutez ce jugement de Vauvenargues : La Bruyère était un grand peintre; il n'était peut-être pas un grand philosophe. Le duc de La Rochefoucauld était philosophe, mais n'était pas un peintre.

   Vauvenargues compare dans cette pensée ses deux auteurs préférés : La Bruyère, dont il a tenté d'imiter le talent de peintre, La Rochefoucauld dont il voulait réfuter le pessimisme systématique. Le piquant du jugement vient de l'opposition entre « peintre » et « philosophe ».    Le sens du mot peintre est facile...

2 pages - 1,80 €

Expliquez, discutez et commentez cette pensée de La Bruyère : Le plaisir de la critique nous ôte celui d'être vivement touchés de très belles choses.

   La Bruyère a été choqué de la malveillance des gens de lettres à l'égard des œuvres nouvelles : Personne presque, par la disposition de son esprit, de son cœur et de sa fortune, n'est en état de se livrer au plaisir que donne la perfection d'un ouvrage. Il raille le critique Zoïle que...

1 page - 1,80 €

Est-il vrai que, dans ses Oraisons funèbres, Bossuet s'attache plus à la démonstration d'une vérité religieuse qu'au panégyrique d'un personnage ?

       Avant Bossuet.    La préciosité et le burlesque avaient envahi l'éloquence religieuse (complaisance pour les Grands, style affecté...). Saint-Vincent de Paul (simplicité évangélique) et Pascal (éloquence fondée sur le réel) guérissent Bossuet de ces erreurs. Il transforme à la fois le fond et la forme des Oraisons.  Quand l'Eglise ouvre...

2 pages - 1,80 €

La vraie éloquence se moque de l'éloquence. Expliquez ce mot de Pascal en prenant pour exemple l'éloquence de Pascal lui-même.

  Pourquoi Pascal écrit-il une Rhétorique ? Il peut sembler étrange qu'un apologiste de la religion commence par poser les lois d'une rhétorique. C'est ce que fait pourtant Pascal qui rejette l'éloquence, c'est-à-dire l'œuvre faite de règles factices et abstraites pour rechercher la vraie éloquence, celle de la vérité vivante. Cette éloquence...

2 pages - 1,80 €

Voltaire écrit dans le Siècle de Louis XIV : Le premier livre de génie qu'on vit en prose fut le recueil des « Lettres Provinciales ». Toutes les sortes d'éloquence y sont renfermées. Les meilleures comédies de Molière n'ont pas plus de sel que les premières, Bossuet n'a rien de sublime que les dernières.

     Voltaire, dans le Siècle de Louis XIV, a fait un panorama des arts et des lettres au XVIIe siècle. Son admiration pour les Provinciales est d'autant plus remarquable qu'il est foncièrement hostile à la pensée de Pascal.    Les Provinciales marquent une date dans l'évolution de la prose....

2 pages - 1,80 €

Vous ferez le portrait de Mme de Sévigné d'après sa correspondance : le caractère, l'esprit, l'art.

     Le rare mérite des lettres de Mme de Sévigné est de concilier la sincérité et l'art : Mme de Sévigné est un écrivain conscient de son talent, mais conservant tous ses dons de femme.    Le caractère de Mme de Sévigné se montre dans toutes ses lettres; sans faire preuve de vanité,...

2 pages - 1,80 €

Analyser les différents traitements réservés à la forme du sonnet dans ce corpus et l'effet produit lorsque ses "rigoureuses lois" ne sont pas respectées.

|| Les règles fondamentales de l'écriture en vers classique et de la manière de tendre vers la perfection ont été imposées dans l'Art poétique, oeuvre de Nicolas Boileau paru en 1674. Les caractéristiques du sonnet dans l'oeuvre de Boileau sont l'emploi d'alexandrins, l'utilisation de deux quatrains et de deux tercets, de deux sons à...

2 pages - 1,80 €

La Fontaine et la nature

|||| 1° Importance du sentiment de la Nature chez La Fontaine. Ce sentiment se confond souvent avec la peinture de la campagne et de la vie rustique. L'art du paysage. 2° Rôle des animaux. Sont-ils décrits avec exactitude? 3° Les Fables sont-elles des Géorgiques françaises ou le divertissement d'un poète citadin ? 4°...

1 page - 1,80 €

Vous expliquerez, discuterez et commenterez ces vers de La Fontaine : J'oppose quelquefois, par une double image, Le vice à la vertu, la sottise au bon sens, Les agneaux aux loups ravissants, La mouche à la fourmi, faisant de cet ouvrage Une ample comédie à cent actes divers, Et dont la scène est l'Univers.

Si par modestie, La Fontaine se place sous la protection d'Esope et se présente comme un simple traducteur dans sa préface, en fait, c'est un artiste conscient de sa valeur et de l'importance de son œuvre. Les deux premiers vers indiquent le but moral des Fables : opposer vertu et vice, et conduire à...

1 page - 1,80 €

Vous expliquerez et commenterez ces vers de La Fontaine : On me verra toujours pratiquer cet usage : Mon imitation n'est pas un esclavage; Je ne prends que l'idée, et les tours et les lois Que nos maîtres suivaient eux-mêmes autrefois. (Epître à Huet). Etudier la Querelle des Anciens et des Modernes; relire l'Epître à Huet, les Grenouilles qui demandent un roi, la Vieille et les deux servantes.

Le 26 janvier 1687, Charles Perrault lit à l'Académie son poème, le Siècle de Louis le Grand, où il fait l'éloge des Modernes : Je vois les Anciens sans plier les genoux : Ils sont grands, il est vrai, mais hommes comme nous; Et l'on peut comparer, sans crainte d'être injuste, Le siècle...

2 pages - 1,80 €

Après avoir, dans son Siècle de Louis XIV, vanté les principaux auteurs de ce temps, Voltaire ajoute: La Fontaine, bien moins châtié dans son style, bien moins correct dans son langage, mais unique dans sa naïveté et dans les grâces qui lui sont propres, se mit, par les choses les plus simples, presque à côté de ces hommes sublimes. Que pensez-vous de ce jugement ?

||    Une des originalités de Voltaire dans le Siècle de Louis XIV est d'avoir consacré tout un chapitre aux Beaux-Arts. Après avoir comparé Corneille et Racine, salué en Molière le Législateur des bienséances du monde, admiré les Épitres et l'Art poétique de Boileau, il apprécie La Fontaine.    Ce jugement comprend :    1°...

2 pages - 1,80 €

CHÉNIER EST-IL LE PRÉCURSEUR DES PARNASSIENS ?

   Par son goût de l'Antiquité, l'impersonnalité des sujets, la forme savante, le sens de la plastique et de l'harmonie, Chénier, dans ses œuvres antiques, annonce les Parnassiens^ surtout J.-M. de Hérédia. Exemples: La mort d'Hercule ou le combat des Centaures dans l'Aveugle.    Chénier n'en est pas resté à l'imitation des sujets antiques...

1 page - 1,80 €

Expliquer et commenter ce vers où André Chénier a résumé sa théorie poétique : Sur des pensers nouveaux faisons des vers antiques.

|| Ce vers est extrait du poème l'Invention, qui devait servir de préface à l'Hermès, épopée de la pensée moderne. Il contient à la fois la deuxième manière de concevoir l'imitation des Anciens et le problème de la poésie scientifique. ||...

1 page - 1,80 €

Loin d'être un initiateur, André Chénier est la dernière expression d'un art expirant. C'est à lui qu'aboutissent le goût, l'idéal, la pensée du XVIIIe siècle. Il résume le style Louis XVI et l'esprit encyclopédique. Il est la fin d'un monde. Ce jugement d'un critique contemporain vous paraît-il définir exactement la poésie d'André Chénier ?

   Depuis Sainte-Beuve, Chénier est considéré comme le premier en date des poètes romantiques. Au contraire, ce jugement le reporte dans le passé et le rattache étroitement au règne de Louis XVI. Il se rapproche de ce mot d'Anatole France : Novateur, personne ne le fut moins. Il est étranger à tout ce que...

2 pages - 1,80 €

Vous montrerez comment, après Molière, la comédie a été renouvelée et enrichie par les œuvres de Beaumarchais et de Marivaux

|| La comédie de caractères et de mœurs : Regnard (Le légataire universel), Dancourt, Dufresny. ||...

1 page - 1,80 €

Beaumarchais écrivait à propos de la tragédie classique : Que me font à moi, sujet paisible d'un Etat monarchique au XVIIIe siècle, les révolutions d'Athènes et de Rome ? Quel véritable intérêt puis-je prendre à la mort d'un tyran du Péloponnèse, au sacrifice d'une jeune personne en Aulide? Il n'y a, dans tout cela, rien à voir, pour moi, aucune moralité qui me convienne. Expliquez et appréciez ce jugement.

|| Cette critique porte à la fois sur le sujet et les personnages de la tragédie classique : les sujets grecs ou romains sont trop éloignés de nous, les héros tragiques trop au-dessus de notre condition; aussi les tragédies ne produisent aucune amélioration morale. Beaumarchais reprend donc les critiques de Rousseau (Lettre à...

1 page - 1,80 €

Commenter ce mot de Buffon : Le style, c'est l'homme.

|| Cette pensée est extraite du Discours à l'Académie de Buffon. Le texte exact est : Les ouvrages bien écrits seront les seuls qui passeront à la postérité : la quantité des connaissances, la singularité dès faits, la nouveauté même des découvertes ne sont pas de sûrs garants de l'immortalité ; si les ouvrages qui...

1 page - 1,80 €

En quel sens peut-on appeler l'Histoire Naturelle de Buffon une épopée de la nature ?

|| S'il est vrai qu'au XVIIIe siècle les grands poètes sont surtout des prosateurs, on peut sans exagération qualifier Buffon de poète épique. Car l'Histoire naturelle possède les qualités essentielles de l'épopée : l'unité, l'ampleur et la variété. ||...

1 page - 1,80 €

Qu'appelle-t-on un philosophe au XVIIIe siècle? Buffon paraît-il devoir être rangé parmi les philosophes à côté de Diderot et de d'Alembert ?

||    Introduction.  Rappelez la définition du « philosophe » au XVIIIe siècle et les caractères de la philosophie (irréligieuse, agressive, révolutionnaire, éprise de progrès scientifique).||...

1 page - 1,80 €

Vous imaginerez une promenade de J-.J. Rousseau et de Bernardin de Saint-Pierre dans les environs de Paris.

1. Le portrait de Rousseau : Il avait le teint brun, quelques couleurs aux pommettes des joues, la bouche belle, le nez très bien fait, le front rond et élevé, les yeux pleins de feu... (Bernardin de Saint-Pierre). 2. Une promenade réelle : à Romainville. a) Le paysage : Là sont de petits...

1 page - 1,80 €

Peut-on trouver un principe commun qui explique et comprenne les œuvres si diverses de Rousseau ?

||    La diversité des œuvres de Rousseau est incontestable :    à ses débuts, il hésite entre la chimie, la musique et la littérature. Arrivé à l'âge mûr, il écrit des Discours philosophiques, des romans (la Nouvelle Héloïse, l'Emile), des traités politiques (le Contrat Social). Cependant n'y a-t-il pas un principe qui se retrouve dans...

1 page - 1,80 €

Que faut-il penser de l'affirmation de Rousseau au début des Confessions : J'ai dit le bien et le mal, avec la même franchise.

   Depuis les Confessions de saint Augustin et les Essais de Montaigne, le débat sur la littérature autobiographique4 reste ouvert. Peut-on parler de soi ? A-t-on, en parlant de soi, la même objectivité qu'en parlant d'un arbre comme le soutient Montaigne ? Toute confession tourne-t-elle pas à l'apologie?...

1 page - 1,80 €

Quand on aura marié le Grand Turc avec la République de Venise, on réconciliera Voltaire avec Rousseau, déclare Brunetière (Etudes critiques, 3e série). En quoi vous paraît consister cette irréconciliable opposition, si vous considérez leur existence, leur tempérament, leurs doctrines ?

||   Le plan est fourni par le sujet même : Voltaire, bourgeois parisien, vite initié aux plaisirs et aux profits de la société, sera toujours un épicurien avide de richesses et de bien-être; les vicissitudes de sa vie ne sont rien à côté de la persécution que subit Rousseau. Voltaire termine sa vie en grand seigneur...

1 page - 1,80 €

Après avoir lu le Discours de Rousseau couronné par l'Académie de Dijon (1755), Voltaire lui écrit y pour combattre sa thèse.

|| Le sujet comporte une erreur : c'est le premier discours (1750) et non le second (1755), qui fut couronné par l'Académie de Dijon. ||...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 ... 629 630 631 632 633 634

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature