LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
307 - A qui doit-on le poème "Ma bohème" ?
A
Villon
B
Rimbaud
C
Nerval
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Colloque sentimental - VERLAINE, Les Fêtes Galantes

Dans le vieux parc solitaire et glacé, Deux formes ont tout à l'heure passé. Leurs yeux sont morts et leurs lèvres sont molles, Et l'on entend à peine leurs paroles. Dans le vieux parc solitaire et glacé, Deux spectres ont évoqué le passé. — Te souvient-il de notre extase ancienne ? ...

11 pages - 1,80 €

Guy de MAUPASSANT, Une Vie (1883). Vous étudierez ce passage sous forme de commentaire composé en montrant, par exemple, comment la transformation du paysage correspond à l'évolution des sentiments de Jeanne.

Jeanne, l'héroïne du roman Une Vie de Maupassant, est issue de la petite noblesse du pays de Caux. Au retour de son voyage de noces, où une certaine désillusion a commencé à poindre, elle retrouve la propriété familiale « Les Peuples», domaine de son enfance, qui va désormais devenir son propre foyer.    Mais...

2 pages - 1,80 €

Molière, «Amphitryon» (1668), Acte I, scène 1re (commentaire)

[Le peureux Sosie, serviteur d'Amphitryon, doit rendre compte à Alcmène, épouse de son maître, du combat où s'est illustré celui-ci. Mais Sosie n'a pas assisté à la bataille. La scène se situe en Grèce, dans une antiquité légendaire.] ... Pour jouer mon rôle sans peine, Je le veux un peu repasser. Voici la chambre...

2 pages - 1,80 €

Les Horloges de VERHAEREN (commentaire)

La nuit, dans le silence en noir de nos demeures, Béquilles et bâtons, qui se cognent, là-bas; Montant et dévalant les escaliers des heures, Les horloges, avec leurs pas; Émaux naïfs derrière un verre, emblèmes Et fleurs d'antan, chiffres maigres et vieux; Lunes des corridors vides et blêmes, Les horloges, avec leurs...

7 pages - 1,80 €

Marguerite DURAS, L'Amant (La narratrice évoque le départ d'un des bateaux qui, il y a une cinquantaine d'années, reliaient l'Indochine à la France.)

|| Lorsque l'heure du départ approchait, le bateau lançait trois coups de sirène, très longs, d'une force terrible, ils s'entendaient dans toute la ville et du côté du port le ciel devenait noir. Les remorqueurs s9approchaient alors du bateau et le tiraient vers la travée centrale de la rivière. Lorsque c'était fait, les...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe contemporain, Louis Althusser, affirme que le couple Famille-École a remplacé dans le monde moderne le couple Famille-Église pour la formation de la jeunesse et pour sa préparation à la vie, c'est-à-dire pour l'inculcation des valeurs du monde établi. Comment comprenez-vous cette prise de position ? Discutez-la.

||Jusqu'au XIXe siècle, l'Église avait une influence importante sur le pouvoir et détenait le monopole de l'enseignement2. Puis l'État s'est démarqué de l'Église, l'industrialisation et les progrès de la science ont ouvert les campagnes, la foi et la pratique de la religion se sont perdues. Quelles en ont été les conséquences pour l'éducation?  ...

4 pages - 1,80 €

Pour un critique contemporain, Lucien Goldmann, il y a drame lorsque la solution du conflit dans lequel sont engagés les personnages peut être trouvée par des moyens humains ; il y a en revanche tragédie lorsque cette solution appartient à une puissance surnaturelle. Comment comprenez-vous cette distinction? A l'aide d'exemples précis justifiez ou critiquez les propos de ce critique.

||    Ce sujet, pour être traité, suppose la connaissance de textes appropriés. Nicomède-Phèdre, bien sûr et par exemple; ou, à l'intérieur du même univers racinien, Andromaque-Phèdre, puisque Goldmann (les enseignants le savent) s'attache à démontrer que la première, malgré les apparences, est un drame. Se pose donc la vaste question (qu'on ne saurait...

4 pages - 1,80 €

Expliquez, commentez, discutez cette déclaration de Brecht (Écrits sur le théâtre, p. 114) : « Même lorsqu'il est didactique, le théâtre reste le théâtre, et s'il s'agit d'un bon théâtre il ne peut être que récréatif. »

|| Pour certains, le théâtre n'est qu'un lieu où l'on donne un « divertissement ». Ceux-là considèrent que la seule et unique raison d'être du divertissement est de créer, pour ceux qui en jouissent, des moments d'« évasion », pendant lesquels ils peuvent penser à tout, sauf aux problèmes réels et concrets qui les préoccupent...

2 pages - 1,80 €

Les écrivains en prison ?

||    Expliquez et discutez cette affirmation de Montaigne :    Il y devrait avoir coertion des lois contre les écrivains ineptes et inutiles comme il y a contre les vagabonds et fainéants. On bannirait des mains de notre état et moi et cent autres. L'escrivaillerie semble être le signe d'un siècle desbordé. Quand écrivîmes-nous...

4 pages - 1,80 €

L'âge d'homme

fonction sexuelle||    En 1951, dans la pièce de Jean Anouilh, la Répétition, ou l'amour puni, un homme mûr s'adresse à une jeune fille qui ne le prend pas au sérieux :    [...] Je ne suis pas un petit garçon! J'ai fait la guerre, j'avais un canon, un vrai canon. On m'a donné la croix1,...

4 pages - 1,80 €

Le musée est-il imaginaire ?

Note : 5.1/10

||    Expliquez, commentez et discutez ces lignes de Malraux (qui ouvrent les Voix du Silence) :    Un crucifix roman n'était pas d'abord une sculpture, ta Madone de Cimabue n'était pas d'abord un tableau, même la Pallas Athéné de Phidias n'était pas d'abord une statue.    Le rôle des musées dans notre relation avec...

4 pages - 1,80 €

A l'aide d'exemples empruntés à la littérature, au cinéma, à la peinture, à la musique, à votre guise, expliquez et commentez cette boutade d'O. Wilde (fin du XIXe siècle) : « La Nature finit toujours par ressembler à l'Art. »

Note : 5.1/10

||    Questions et problèmes    Formule surprenante, paradoxale. A quoi sert-elle? Et contre qui ou quoi? Elle sert à faire accepter quelque chose qui ne passerait pas facilement pour un public qui, de toute évidence, est persuadé de la supériorité de la nature sur l'art. On comprend que Wilde prend ici l'exact contre-pied d'une...

4 pages - 1,80 €

La fileuse - Paul VALERY

Note : 5.1/10

Assise, la fileuse au bleu de la croisée Où le jardin mélodieux se dodeline; Le rouet ancien qui ronfle l'a grisée. Lasse, ayant bu l'azur, de filer la câline Chevelure, à ses doigts si faibles évasive, Elle songe, et sa tête petite s'incline. Un arbuste et Pair pur font une source vive Qui,...

4 pages - 1,80 €

Roman de Rimbaud (commentaire)

Note : 5.1/10

I On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans. — Un beau soir, foin des bocks et de la limonade, Des cafés tapageurs aux lustres éclatants! — On va sous les tilleuls verts de la promenade. Les tilleuls sentent bon dans les bons soirs de juin! L'air est parfois si...

4 pages - 1,80 €

Odette de Crécy - M. Proust, Un Amour de Swann

Note : 5.1/10

(Odette de Crécy, une « demi-mondaine », cherche à conquérir Swann, grand amateur d'art et homme du monde. Attiré par Odette, Swann cependant ne parvient pas à l'aimer tout à fait — elle ne correspond pas à son type féminin. Mais, en rendant visite à Odette, Swann est soudain frappé par la ressemblance de...

3 pages - 1,80 €

Pénélope de BRASSENS (commentaire)

Note : 5.1/10

Toi l'épouse modèle le grillon du foyer Toi qui n'as point d'accroc dans ta robe de mariée Toi l'intraitable Pénélope En suivant ton petit bonhomme de bonheur Ne berces-tu jamais en tout bien tout honneur De jolies pensées interlopes Derrière tes rideaux dans ton juste milieu En attendant l'retour d'un...

5 pages - 1,80 €

Le Parapluie de BRASSENS (commentaire)

Note : 5.1/10

   I    Il pleuvait fort sur la grand-route, Ell' cheminait sans parapluie, J'en avais un, volé sans doute Le matin même à un ami. Courant alors à sa rescousse, Je lui propose un peu d'abri En séchant Veau de sa frimousse, D'un air très doux ell' m'a dit oui.    Refrain    Un...

3 pages - 1,80 €

Suffit il de trouver une histoire pour écrire un roman ?

Note : 5.1/10

|| Le roman est un genre littéraire caractérisé pour l\'essentiel par une narration fictionnelle plus ou moins longue. C'est un récit en prose né au XIII ème siècle. Les lecteurs lisent surtout pour se divertir, s'évader à travers des aventures et les péripéties que les héros vont vivre. L'intrigue est donc très importante dans...

2 pages - 1,80 €

« Quand se décidera-t-on à prendre au sérieux les comiques ? » En vous servant des textes que vous connaissez et sans vous limiter au théâtre, vous commenterez et vous discuterez cette boutade de Sacha Guitry.

Note : 5.1/10

|| ANALYSE DU SUJET. RECHERCHE D'IDÉES. La boutade de Sacha Guitry, lui-même auteur de comédies, est fondée sur un paradoxe (voir Lexique). On explorera donc d'abord l'opinion la plus courante concernant le comique, en quoi la proposition de Guitry constitue une sorte de contradiction et en quoi elle est néanmoins recevable. Le libellé...

2 pages - 1,80 €

Dans son ouvrage, Le Retour du tragique (1967), Jean-Marie Domenach définit ainsi notre intérêt pour le théâtre : « Vivre une vie plus intense dans un monde où se produisent des événements et des passions extraordinaires, tel est sans doute le ressort classique de la fascination théâtrale». Vous présenterez vos réflexions en les justifiant par des exemples précis pris dans les œuvres théâtrales que vous connaissez.

Note : 5.1/10

||||(Partie descriptive)    I. Événements et passions extraordinaires : pouvoir, amour, violences diverses dirigent des personnages qui vont jusqu'au bout de leurs désirs, de leurs projets et d'eux-mêmes.    (Partie plus analytique)    II. Tout ceci débouchant sur une vie plus intense du spectateur, — et vie par    personnages interposés -- > phénomène de...

3 pages - 1,80 €

COMMENTAIRE DU POÈME « LE BOUQUET » DE JACQUES PRÉVERT

Note : 5.1/10

||   Pour commencer l’analyse de ce poème de Jacques Prévert, on va commenter en premier lieu son sens. Déjà dans les trois premiers vers, on trouve la prédominance de deux pronoms personnels nominaux qui indiquent un des thèmes du poème: > (première personne du singulier) et > (deuxième personne du singulier)....

2 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 ... 660 661 662 663 664 665

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature