LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
188 - A quel mouvement littéraire sont associés Ronsard et du Bellay ?
A
La Pléiade
B
L'oulipo
C
Le club des cinq
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Le bovarysme consiste à se rêver et à rêver le monde à partir de modèles préconçus, à demander des oranges aux pommiers Claudine Gothot-Mersch

||      Introduction :    Le bovarysme est une expression forgée d’après le roman de Gustave Flaubert. Le bovarysme décrit un état d’insatisfaction chez les femmes. Cet état peut être sur les plans affectifs et sociaux.   Dans le roman de Madame Bovary cet état d’insatisfaction concerne Emma. Dans mon analyse je vais montrer en quoi...

2 pages - 1,80 ¤

Comparer une tragédie de Corneille avec une tragédie de Racine et montrer en quoi se ressemblent et en quoi diffèrent le génie et le système dramatique de ces deux poètes.

     Pour nous permettre de mieux rapprocher les deux poètes, laissant de côté dans le théâtre de Corneille et parmi ses chefs-d'œuvre les plus universellement reconnut, des tragédies marquées d'un caractère trop spécial comme Le Cid ou Polyeucte, nous nous attacherons à Cinna, la plus classique des tragédies, et nous lui opposerons,...

3 pages - 1,80 ¤

Le crapaud – Tristan Corbière

||    Situation du poème :  Issue du recueil « Les amours jaunes » (en référence à Ronçart qui avait nommé un recueil « Les amours »)  Le Jaune évoque : -Expression ‘’rire jaune ‘’ = faux rire, hypocrite  -Malade  -Couleur de l’exclu    Problématique : Quelle est l’image du poète proposé par Corbière à travers ...

1 page - 1,80 ¤

D'après le sonnet suivant, extrait des Regrets de J. du Bellay, essayer de définir en quelle mesure ces quelques vers constituent un document psychologique sur le poète et esthétique sur sa manière

Las, où est maintenant ce mespris de Fortune ? Où est ce cœur vainqueur de toute adversité, Cest honneste désir de l'immortalité, Et ceste honneste flamme au peuple non commune ?    Ou sont ces doulx plaisirs, qu'au soir soubs la nuict brune Les Muses me donnoient, alors qu'en liberté Dessus le verd tapy d'un...

4 pages - 1,80 ¤

PRIERE POUR ALLER AU PARADIS AVEC LES ANES par Francis Jammes

   Lorsqu'il faudra aller vers vous, ô mon Dieu, faites Que ce soit par un jour où la campagne en fête Poudroiera. Je désire, ainsi que je fis ici-bas, Choisir un chemin pour aller comme il me plaira, Au Paradis, où sont en plein jour les étoiles. 5    Je prendrai mon bâton, et...

4 pages - 1,80 ¤

Voltaire, vers 1740, définissait le roman « la production d'un esprit faible décrivant avec facilité des choses indignes d'être lues par un esprit sérieux ». Comment expliquez-vous ce jugement sévère ? Montrez, par des exemples, de quelle manière le roman a évolué depuis Prévost jusqu'à Balzac, au point de devenir le genre littéraire le plus compréhensif qui embrasse les diverses formes de la pensée et de la vie humaines.

||    plan proposé    Dans son livre sur la Société française au XVIIe siècle, Victor Cousin distingue trois moments dans l'histoire du roman à cette époque ; tout d'abord, d'Urfé crée le genre, puis Mlle de Scudéry « tempère le sublime vaporeux de d'Urfé », enfin, Mme de la Fayette « ferme le cycle...

4 pages - 1,80 ¤

SPLEEN de BAUDELAIRE

     Cet extrait du poème LXXVI traduit le spleen sur le mode du désenchantement : en quête d'une identité, le poète ne parvient à se définir qu'à travers des images d'usure, de vieillesse et de mort qui portent en elle le poids du temps, l'essoufflement de la vie et l'ennui pesant et douloureux...

2 pages - 1,80 ¤

La Cloche fêlée (Spleen et Idéal)

Il est amer et doux, pendant les nuits d'hiver, D'écouter, près du feu qui palpite et qui fume, Les souvenirs lointains lentement s'élever Au bruit des carillons qui chantent dans la brume.    Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante, Jette fidèlement son cri religieux, Ainsi qu'un vieux...

3 pages - 1,80 ¤

La Chevelure (Spleen et Idéal) BAUDELAIRE

O toison, moutonnant jusque sur l'encolure ! O boucles ! O parfum chargé de nonchaloir ! Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure Des souvenirs dormant dans cette chevelure, Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir ! La langoureuse Asie et la brûlante Afrique, Tout un monde lointain, absent, ...

11 pages - 1,80 ¤

La Vie antérieure (Spleen et Idéal)

J'ai longtemps habité sous de vastes portiques Que les soleils marins teignaient de mille feux, Et que leurs grands piliers, droits et majestueux, Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques. Les houles, en roulant les images des deux, Mêlaient d'une façon solennelle et mystique Les tout-puissants accords de leur riche musique...

4 pages - 1,80 ¤

Parfum exotique (Spleen et Idéal) BAUDELAIRE

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne, Je respire l'odeur de ton sein chaleureux, Je vois se dérouler des rivages heureux Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone ;    Une île paresseuse où la nature donne Des arbres singuliers et des fruits savoureux ; Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,...

6 pages - 1,80 ¤

Les Fleurs du Mal (Baudelaire) : STRUCTURE de l'oeuvre

||    ■ À l'intérieur du recueil Les Fleurs du Mal, les poèmes évoluent dans leur signification. Cette  évolution s'explique par les rapports que Baudelaire établit entre Beau et poésie : pour lui, la poésie est un moyen privilégié d'accéder à la production de la beauté, et la mission du poète consiste à explorer...

3 pages - 1,80 ¤

Une gravure fantastique (Spleen et Idéal) BAUDELAIRE

Ce spectre singulier n'a pour toute toilette, Grotesquement campé sur son front de squelette, Qu'un diadème affreux sentant le carnaval. Sans éperons, sans fouet, il essouffle un cheval, Fantôme comme lui, rosse apocalyptique, Qui bave des naseaux comme un épileptique. Au travers de l'espace ils s'enfoncent tous deux, Et foulent l'infini d'un sabot hasardeux....

3 pages - 1,80 ¤

Lettre de Flaubert à un jeune auteur

Cher Alexandre, Excuse-moi le retard,  j’étais très occupé avec le livre que je suis en train de finir. J’ai bien apprécié le désir que tu as de commencer ton aventure dans la littérature et cela me surprends en observant le jeune âge que tu as. Le monde de la littérature est un monde compliqué mais...

1 page - 1,80 ¤

En vous référant à votre expérience, vous vous demanderez s'il faut, comme Montherlant, condamner sans réserves la presse, et plus généralement les organismes d'informations.

Montherlant (Henry de) (1896-1972). Un de nos plus grands romanciers et dramaturges modernes. Famille très aristocratique. Éducation dans un collège religieux. Grièvement blessé pendant la guerre 1914-1918 (en 1918). Passionné de sports et de tauromachie. Œuvre très fournie : Nouvelles et romans, dont Le Songe, Les Bestiaires, Les Célibataires, Les deux Olympiques, Le Paradis à l'ombre des épées...

2 pages - 1,80 ¤

Albert Jacquard écrit : « S'affronter, c'est être front à front, c'est-à-dire intelligence à intelligence, et non force contre force. » Cette conception vous paraît-elle un bon moyen pour « inventer la Paix » ?

||Il est clair qu'aujourd'hui quand on parle d'« affrontement », on pense au domaine militaire, à un rapport de forces, à moins que cet affrontement prenne une forme économique, qui est un autre mode de la lutte pour la domination d'autrui. Or ce glissement vers une forme de guerre qui ne s'en prend pas...

1 page - 1,80 ¤

Tocqueville semble regretter que « les citoyens qui travaillent » n'aient pas le temps de s'intéresser et de participer activement à la « chose publique ». Partagez-vous cette analyse ? et, dans l'affirmative, un tel désintérêt pour la chose politique vous paraît-il regrettable, voire dangereux pour la démocratie ?

|| Charles-Alexis Clerel de Tocqueville (1805-1859) Vieille noblesse du Cotentin par son père. Arrière petit-fils de Malesherbes par sa mère. Enfance tranquille, chrétienne, assez indépendante, mais élevé dans la haine de la Révolution. Carrière politique sous la Restauration, puis sous Louis-Philippe, malgré une certaine réprobation de sa famille. Voyage de travail en Amérique du...

3 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure peut-on se sentir maître de son futur ?

||■ « Se sentir maître de son futur » n'est-ce pas alors prise de conscience et de réflexion ? Voyant aussi dans le futur le terrain d'exploitation de leurs rêves et de leurs désirs, certains font tout pour le maîtriser. C'est par les choix qu'il fait que l'individu s'affermit tout d'abord. L'homme qui a...

2 pages - 1,80 ¤

« La recherche du passé » traduit-elle, selon vous, « l'existence [...] d'un regret, d'une nostalgie » ?

C'est que la fin du XIXe et et le début du XXe siècle, d'abord saisis d'une admiration fervente devant la technique, voient le développement intensif de celle-ci affirmer une société des machines et progrès technologiques, matériels, telle que suspicion et même peur surgissent devant les déséquilibres économiques et sociaux qui s'en suivent. L'homme est...

2 pages - 1,80 ¤

Texte commenté: PROUST, À la Recherche du Temps perdu, I, 2, Un Amour de Swann

Or, quelques minutes à peine après que le petit pianiste avait commencé de jouer chez Mme Verdurin, tout d'un coup, après une note haute longuement tenue pendant deux mesures, il vit approcher, s'échappant de sous cette sonorité prolongée et tendue comme un rideau sonore pour cacher le mystère de son incubation, il reconnut, secrète,...

3 pages - 1,80 ¤

ÉTUDE THÉMATIQUE D'ORAL: La solitude

  Liste 1. Solitude subie a) De l'exil: J. Du Bellay, France, mère des arts..., Les Regrets, IX. b) Du héros, de l'homme de génie : A. de Vigny, Moïse, Poèmes Antiques et Modernes. c) Dans la ville moderne : Philippe Jacottet, À l'heure où la lumière enfouit..., L'Effraie. d)...

3 pages - 1,80 ¤

ÉTUDE THÉMATIQUE D'ORAL: Musique et Poésie Leur pouvoir. Leur magie. Deux arts voisins, rivaux, complémentaires, confondus ?

Liste 1. Pouvoir de la musique George Sand, Les Maîtres Sonneurs, IVe et Ve Neillées. 2. Magie de la musique Gérard de Nerval, Chant d'Adrienne, chap. Il, Sylvie. 3. Poésie ou musique : ouverture au voyage imaginaire, à la chevauchée dans le rêve Victor Hugo, Chanson d'Eviradnus, La Légende des siècles....

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 ... 630 631 632 633 634 635

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature