LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
377 - Quel acteur et cinéaste, autuer de N'écoutez pas, mesdames et Le Roman d'un tricheur, a démissionné de l'Académie Goncourt ?
A
Guitry
B
Jouvet
C
Ionesco
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

Voici la désertion que Vallès fait de son collège, dans L'Enfant, paru en 1879 : « Le collège moisit, sue l'ennui et pue l'encre ; les gens qui entrent, ceux qui sortent éteignent leur regard, leur voix, leur pas, pour ne pas blesser la discipline, troubler le silence, déranger l'étude. Quelle odeur de vieux ! » Vos études vous laissent-elles la même impression ? Efforcez-vous de faire un bilan honnête de ce qu'elles vous apportent.

   CONSEILS    Indications sommaires sur l'ouvrage et l'auteur    Jules Vallès (1833-1885), journaliste fonde le Cri du Peuple, homme politique participe très activement à la Commune, romancier publie la trilogie de Jacques Vingtras : L'Enfant, Le Bachelier, L 'Insurgé.    Le premier de ces trois livres est un récit autobiographique où l'auteur retrace...

2 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette réflexion de Henry de Montherlant : t Restez seul, délibérément, dans une société où chaque jour davantage votre intérêt évident est de vous agréger, c'est cette forme d'héroïsme que je vous convie ici à saluer » ?

||        Le thème abordé est le même que celui du sujet précédent. Mais les positions de départ semblent inverses. La solitude était omniprésente : à la ville comme à la campagne. A partir de cette proposition, la question incitait à rechercher les différents aspects de la solitude. La phrase de Montherlant met...

1 page - 1,80 ¤

François Mauriac écrit dans Thérèse Desqueyroux : Les ragots de Saint-Clair (1) ne touchent qu'aux apparences : les c½urs ne se découvrent jamais. On parle beaucoup, aujourd'hui, de la solitude à la ville. N'en existe-t-il pas une aussi terrible à la campagne ? Quelles formes prend-elle ? Ne peut-elle cependant avoir ses richesses dans une vie comme la nôtre : pourquoi ?

||François Mauriac écrit dans Thérèse Desqueyroux : Les ragots de Saint-Clair (1) ne touchent qu'aux apparences : les cœurs ne se découvrent jamais. On parle beaucoup, aujourd'hui, de la solitude à la ville. N'en existe-t-il pas une aussi terrible à la campagne ? Quelles formes prend-elle ? Ne peut-elle cependant avoir ses richesses dans...

2 pages - 1,80 ¤

Zola, Germinal : (Etienne passe faire ses adieux aux camarades avant leur travail. En chemin, il évoque les événements qui se sont déroulés depuis sont arrivée.)

Etienne, quittant le chemin de Vandame, débouchait sur le pavé. A droite, il apercevait Montsou (1) qui dévalait et se perdait. En face, il avait les décombres du Voreux (2), le trou maudit que trois pompes épuisaient sans relâche. Puis, c'était les autres fosses à l'horizon, la Victoire, Saint-Thomas, Feutry-Cantel ; tandis que...

2 pages - 1,80 ¤

Un matin - Emile Verhaeren

Dès le matin, par mes grand-routes coutumières Qui traversent champs et vergers, Je suis parti clair et léger, Le corps enveloppé de vent et de lumière. Je vais, je ne sais où. Je vais, je suis heureux; C'est fête et joie en ma poitrine ; Que m'importent droits et doctrines, Le caillou sonne...

2 pages - 1,80 ¤

François Mauriac, Commencements d'une vie

Enfants, nous ne connaissions guère que les Landes : l'être collectif dénommé « les garçons » et dont je n'étais qu'une parcelle, avait décidé que hors le pays des pins, du sable et des cigales, il n'était pas de vacances heureuses. A peine connaissions-nous la propriété de vignes que plus tard je devais tant...

2 pages - 1,80 ¤

Victor Hugo, Les Contemplations, Livre IV.

Oh ! je fus comme fou dans le premier moment, Hélas ! et je pleural trois jours amèrement. Vous tous à qui Dieu prit votre chère espérance, Pères, mères, dont l'âme a souffert ma souffrance, Tout ce que j'éprouvais, Pavez-vous éprouvé ? Je voulais me briser le front sur le pavé ; Puis je...

3 pages - 1,80 ¤

Jean Giono, Jean le Bleu

Au-dessus de l'atelier de mon père était un vaste grenier sonore comme une cale de navire. Une large fenêtre^ dominant toute la cour aux moutons, permettait de voir, au-delà des toits, par là-bas loin, le scintillement de la rivière, le sommeil des collines, et les nuages qui nageaient comme des poissons avec de l'ombre...

2 pages - 1,80 ¤

Nathanaël, je te parlerai des attentes. André Gide, Les Nourritures terrestres.

J'ai vu la plaine après l'été, attendre ; attendre un peu de pluie. La poussière des routes était devenue trop légère et chaque souffle la soulevait. Ce n'était même plus un désir ; c'était une appréhension. La terre se gerçait de sécheresse comme pour plus d'accueil de l'eau. Les parfums des fleurs de...

2 pages - 1,80 ¤

Paul Eluard, Pouvoir tout dire. Monographies

C'est la chaude loi des hommes Du raisin ils font le vin Du charbon ils font le feu Des baisers ils font des hommes C'est la dure loi des hommes Se garder intact malgré Les guerres et la misère Malgré les dangers de mort C'est la douce loi des hommes De changer l'eau...

2 pages - 1,80 ¤

La maison d'Hélène - René-Guy Cadou, Hélène ou le Règne végétal

Il a suffi du liseron du lierre Pour que soit la maison d'Hélène sur la terre Les blés montent plus haut dans la glaise du toit Un arbre vient brouter les vitres et l'on voit Des agneaux étendus calmement sur les marches Comme s'ils attendaient l'ouverture de l'arche Une lampe éparpille au...

2 pages - 1,80 ¤

Un jour, un jour... Poème de Louis Aragon (commentaire)

Tout ce que l'homme fut de grand et de sublime Sa protestation, ses chants et ses héros Au-dessus de ce corps et contre ses bourreaux A Grenade aujourd'hui devant le crime (1) Et cette bouche absente et LORCA qui s'est tu Emplissent tout à coup l'univers de silence Contre les violents tourne...

1 page - 1,80 ¤

Il n'aurait fallu... Aragon, Le roman inachevé

  Il n'aurait fallu Qu'un moment de plus Pour que la mort vienne Mais une main nue Alors est venue Qui a pris la mienne Qui donc a rendu Leurs couleurs perdues Aux jours aux semaines Sa réalité A l'immense été Des choses humaines Moi qui frémissais Toujours je ne sais De quelle...

2 pages - 1,80 ¤

Automne malade - Guillaume Apollinaire, Alcools.

Automne malade et adoré Tu mourras quand l'ouragan soufflera dans les roseraies Quand il aura neigé Dans les vergers Pauvre automne Meurs en blancheur et en richesse De neige et de fruits mûrs Au fond du ciel Des éperviers planent Sur les nixes 1 nicettes 2 aux cheveux verts et naines Qui...

2 pages - 1,80 ¤

Visions de l'homme et du monde dans le roman

|| Le corpus est constitué de quatre textes qui appartiennent au genre du roman. Ils ont pour thème commun les visions de l’homme et du monde. Un premier roman nous est présenté, il est du 18ème siècle, il s’agit de La Vie de Marianne(1742) de Marivaux, écrivain français du 18ème siècle qui nous raconte la...

2 pages - 1,80 ¤

Principales oeuvres de Beaumarchais

|| 1753 : Mémoire à l’Académie des sciences, grâce auquel il prouve qu’il est l’inventeur d’un ingénieux mécanisme de montre, dont Lepaute, horloger du roi, a tenté de s’attribuer la paternité. 1757-1763 : œuvres de théâtre inspirées de la commedia dell’arte, destinées à être jouées dans des salons privés : Colin et Colette ;...

2 pages - 1,80 ¤

Réquisitoire de Thérèse Raquin

|| Mesdames et messieurs les jurés, Monsieur le juge, si nous sommes rassemblés en ce jour au tribunal de grande instance, c'est pour une affaire qui concerne une femme sournoise, machiavélique et calculatrice. Thérèse Duchesne. Je tiens à vous démontrer que cette femme, assise à quelques chaises de vous, est un monstre. En effet,...

1 page - 1,80 ¤

Tous les Matins du Monde de Pascal Quignard : En un développement articulé et illustré d'exemples, décrivez la relation de Mr de Ste Colombe et Marin Marais

||    introduction :    Dans le livre comme dans le film d'Alain Corneau, le déroulement de l'histoire et les descriptions sont essentiellement focalisées sur le personnage principal Jean de Ste Colombe. Toutefois l'arrivée de Marin Marais fait naître une relation singulière entre le maître et l'élève qui est au cœur de l'histoire. Nous...

2 pages - 1,80 ¤

Marcel Proust, A la Recherche du Temps perdu. Dans un commentaire composé que vous organiserez à votre gré, vous pourrez, en particulier, montrer comment Proust renouvelle le genre descriptif en transformant une flânerie de touriste en une féerie ininterrompue.

Le soir je sortais seul, au milieu de la ville enchantée où je me trouvais au milieu des quartiers nouveaux comme un personnage des Mille et une Nuits. Il était bien rare que je ne découvrisse pas au hasard de mes promenades quelque place inconnue et spacieuse dont aucun guide, aucun voyageur ne m'avait...

6 pages - 1,80 ¤

Paysage en Lincolnshire - Verlaine, Sagesse.

   L'échelonnement des haies Moutonne à l'infini, mer Claire dans le brouillard clair Qui sent bon les jeunes baies.    Des arbres et des moulins Sont légers sur le vert tendre Où vient s'ébattre et s'étendre L'agilité des poulains.    Dans ce vague d'un Dimanche Voici se jouer aussi De grandes brebis aussi Douces...

5 pages - 1,80 ¤

Lettre a monsieur bagieu - A Berlin, le 19 décembre 1752. Voltaire, Correspondance

   Votre lettre, monsieur, vos offres touchantes, vos conseils font sur moi la plus vive impression, et me pénètrent de reconnaissance. Je voudrais pouvoir partir tout à l'heure et venir me mettre entre vos mains et dans les bras de ma famille. J'ai apporté à Berlin environ une vingtaine de dents, il m'en reste...

5 pages - 1,80 ¤

« La vérité psychologique est le propre de l'observateur et du penseur : la vérité conventionnelle celui de l'homme de théâtre. Le théâtre est un art essentiellement de convention : il obéit à des lois particulières, toutes différentes de celles des autres genres littéraires. » A l'aide d'exemples précis choisis dans les pièces que vous connaissez, vous commenterez et discuterez au besoin ce jugement rapporté par Henry de Montherlant dans Notes sur mon théâtre.

||    La personnalité de l'auteur de la citation ne doit pas égarer les élèves : aucune connaissance particulière de son œuvre n'est requise pour traiter le sujet, puisque Henry de Montherlant parle ici du théâtre en général et non des pièces qu'il a écrites. Il importait donc de bien mettre en lumière les ...

7 pages - 1,80 ¤

CINNA DE CORNEILLE: LA SOUMISSION AU ROMANESQUE

||    Nous avons parlé dans un chapitre précédent du souci d'historicité de Corneille, de son attachement à la vérité objective. Pourtant, l'histoire d'un jeune Romain qui, par amour, prétend devenir un nouveau Brutus en tuant son bienfaiteur; l'histoire conjuguée d'une jeune fille armant la main de son amant et se promettant à celui...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 ... 672 673 674 675 676 677

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature