LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
336 - Quel animal Panurge jette-t-il à l'eau dans l'oeuvre de François Rabelais ?
A
Lapin
B
Mouton
C
Coq
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Discuter cette pensée de Jouffroy : « Le génie consiste à deviner la veille la pensée encore inconnue du lendemain. » Vous pourrez vous en tenir au génie artistique et littéraire.

   Pour bien comprendre la pensée de Jouffroy, il faut donner toute leur valeur aux mots la veille et le lendemain. Jouffroy ne veut pas dire que le génie révèle aux hommes ce dont ils n'auraient eu sans lui aucune idée ou qu'ils n'auraient découvert que beaucoup plus tard ; il croit que le...

1 page - 1,80 €

Discuter cette opinion de Voltaire : «Les détails qui ne mènent à rien sont, dans l'histoire, ce que sont les bagages dans une armée, impedimenta [des choses embarrassantes]. Il faut voir les choses en grand, par cela même que l'esprit humain est petit et qu'il s'affaisse sous le poids des minuties : elles doivent être recueillies par les annalistes et dans des espèces de dictionnaires où on les trouve au besoin. » Vous pourrez appliquer cette opinion soit à l'histoire proprement dite, soit plus particulièrement à l'histoire littéraire.

   Le problème posé par Voltaire est toujours d'actualité. En histoire comme en histoire littéraire, les uns affirment la nécessité de l'érudition ; la connaissance de faits extrêmement nombreux et précis, patiemment accumulés, est nécessaire pour atteindre la vérité; il ne faut généraliser qu'avec une extrême prudence. Les autres objectent que cette érudition...

1 page - 1,80 €

Discuter ce jugement d'E. Faguet : « Le théâtre vit de morale et meurt d'intention moralisante. Toute grande œuvre dramatique suppose une question morale et la suggère. Toute œuvre dramatique qui prétend traiter une question morale compromet dans sa propre chute, du moins dans son insuccès, la leçon qu'elle prétend donner. »

   Il faut d'abord expliquer la différence entre suppose et suggère et, d'autre part, traiter. Faguet veut dire que les événements qui se déroulent dans une pièce de théâtre doivent poser un grand problème de morale générale; mais il faut que ce soit nous qui concevions ce problème à travers les événements et non...

1 page - 1,80 €

De la Renaissance au romantisme, les critiques et les écrivains français ont cru qu'il y avait des genres littéraires distincts. Dans quelle mesure pensez-vous que ces genres existent vraiment ?

   Commençons par des constatations. Il existe, en gros, des genres littéraires très généraux : théâtre, roman, poésie, histoire, critique littéraire, parce qu'il existe soit des sujets d'étude différents, soit des moyens d'expression différents (théâtre, roman, poésie)....

1 page - 1,80 €

Par quelques exemples précis, vous montrerez comment de grands écrivains du dix-septième et du dix-huitième siècle ont enrichi la littérature en mettant à la portée du public des « honnêtes gens » certaines connaissances réservées jusque-là aux érudits et aux savants, telles que la théologie, la philosophie, l'histoire, les sciences de la nature, de l'éducation, etc.

   Il faut commencer par rassembler nos exemples, et le plus sûr est de passer en revue les deux siècles en suivant les catégories énumérées par le sujet.    Théologie : les Provinciales de Pascal discutent les problèmes à la fois moraux et théologiques du péché; les Pensées discutent, d'une façon à la fois...

1 page - 1,80 €

La poésie exotique et pessimiste dans cette pièce de Leconte de Lisle : L'AIGU BRUISSEMENT

   L'aigu bruissement des ruches naturelles, Parmi les tamarins et les manguiers épais, 5e mêlait, tournoyant dans l'air subtil et frais, A la vibration lente des bambous grêles Où le matin joyeux dardait l'or de ses rais.    Le vent léger du large, en longues nappes roses Dont la houle indécise avivait la couleur,...

2 pages - 1,80 €

En choisissant vos exemples soit parmi les poètes du XIXe siècle, soit parmi des poètes plus modernes, vous direz quelle sorte de poésie vous préférez : celle qui semble vous parler d'une vie qui peut être vraie, réelle, si nuancée d'ailleurs et si délicate qu'elle soit, ou celle qui vous entraîne vers l'irréel, vers des chimères dont on sait qu'elles ne seront jamais qu'une évasion hors de la vie.

   C'est un sujet de choix personnel où vous êtes tout à fait libre de suivre votre goût. Dans un choix de ce genre, il n'est même pas besoin de se préoccuper des limites imposées par une sorte de bon sens : les deux sortes de poésies ont les mêmes droits à votre préférence....

1 page - 1,80 €

Expliquer ce poème des Poèmes saturniens de Verlaine (1866) en montrant comment on y trouve déjà certains caractères et de l'œuvre future de Verlaine et de la poésie symbolique

   LE ROSSIGNOL    Comme un vol criard d'oiseaux en émoi, Tous mes souvenirs s'abattent sur moi, S'abattent parmi le feuillage jaune De mon cœur mirant son tronc plié d'aune Au tain violet de l'eau des Regrets Qui mélancoliquement coule auprès, S'abattent, et puis la rumeur mauvaise Qu'une brise moite en montant apaise, ...

2 pages - 1,80 €

Pensez-vous que le titre donné par Baudelaire à son recueil de poèmes les Fleurs du mal suffise à rendre compte de ce qui inspire sa poésie ?

Le titre ne peut signifier que deux choses : les poèmes chantent le mal ou du moins ce que^ l'opinion commune tient pour le mal, et, d'autre part, le poète donne à l'expression de ce mal une forme belle, harmonieuse comme des fleurs, puisqu'il y a des fleurs qui sont vénéneuses. ...

1 page - 1,80 €

Dans quelle mesure l'œuvre de Leconte de Lisle est-elle conforme à l'idéal qu'il évoque dans sa Vénus de Milo ?

   Marbre sacré, vêtu de force et de génie, Déesse irrésistible au port victorieux, Pure comme un éclair et comme une harmonie, 0 Vénus, ô beauté, blanche mère des Dieux!    Non! les Rires, les Jeux, les Grâces enlacées, Rougissantes d'amour, ne t'accompagnent pas. Ton cortège est formé d'étoiles cadencées Et les globes en...

1 page - 1,80 €

On a écrit qu'il fallait dire : « l'école romantique » et non pas « l'époque romantique », en indiquant ainsi que les écrivains romantiques avaient tenu entre 1820 et 1840 beaucoup moins de place qu'on ne serait tenté de le croire. Vous discuterez cette opinion.

   Classons d'abord, provisoirement, les œuvres de Lamartine, Hugo, Musset, Vigny, George Sand comme romantiques. Il n'en reste pas moins que Balzac, Mérimée, Stendhal, ne sont pas des romantiques ou que le caractère romantique de leurs œuvres n'est que secondaire. Les historiens, ou bien comme Guizot, Thiers, Mignet, ne sont pas romantiques, ou...

1 page - 1,80 €

Anatole France a cru qu'on ne pouvait pas juger de la valeur absolue d'une œuvre d'art et qu'un critique ne pouvait donner que ses impressions personnelles : « Il n'y a pas plus de critique objective qu'il n'y a d'art objectif, et tous ceux qui se flattent de mettre autre chose queux -mêmes dans leurs œuvres sont dupes de la plus fallacieuse philosophie. La vérité est qu'on ne sort jamais de soi-même. » Que pensez-vous de cette opinion ?

   L'opinion d'Anatole France est en contradiction absolue avec la critique dogmatique du XVIIe siècle, avec celle de Taine; et même avec celle de Sainte-Beuve, pour qui la critique contient au moins une part d'explication historique objective. Plus directement elle s'opposait à la critique dogmatique, dont Brunetière défendait alors avec éclat les méthodes....

2 pages - 1,80 €

Sainte-Beuve a dit qu'il a voulu, dans ses œuvres de critique littéraire, faire « l'histoire naturelle des esprits ». Expliquer cette formule.

   Au XVIIe siècle, la critique est essentiellement dogmatique, c'est-à-dire qu'elle s'efforce d'établir pour chaque genre un type de perfection défini par la conformité à un certain nombre de règles permanentes et absolues; le jugement critique résultera d'une comparaison entre l'œuvre examinée et ces règles. Dès la première moitié du XVIIIe siècle, et...

1 page - 1,80 €
2 pages - 1,80 €

Augustin Thierry a raconté que sa vocation historique s'était éveillée à la lecture des Martyrs de Chateaubriand, à l'enthousiasme qu'il éprouva. Il ajoute que « tous » ont la même dette envers Chateaubriand. Dans quelle mesure, selon vous, les historiens de la première moitié du XIXe siècle ont-ils pu subir l'influence de Chateaubriand et lui devoir certaines qualités et certains défauts ?

   De toute évidence, Chateaubriand n'a pas pu apprendre ni à Augustin Thierry ni aux autres les méthodes de l'érudition historique, les enquêtes dans les archives et les manuscrits. Sans doute Chateaubriand a des scrupules que n'avaient ni d'Urfé, ni La Calprenède, en évoquant dans l'Astrée ou Pharamond les mœurs des « vieux...

1 page - 1,80 €

Etudier l'art de Flaubert dans cette description de Madame Bovary

Ils s'en revinrent à Yonville en suivant le bord de l'eau. Dans la saison chaude, la berge plus élargie découvrait jusqu'à leur base les murs des jardins, qui avaient un escalier de quelques marches descendant à la rivière. Elle coulait sans bruit, rapide et froide à l'œil; de grandes herbes minces s'y courbaient ensemble,...

2 pages - 1,80 €

Dans la préface de Pierre et Jean, Maupassant discute le programme des romanciers réalistes et naturalistes qui se résumerait ainsi : « Toute la vérité. Rien que la vérité. » Il essaie de montrer que ce programme est irréalisable et qu'il est d'ailleurs contraire à ce qu'exige une œuvre d'art. Expliquer et discuter cette opinion.

Dans cette préface, Maupassant s'appuie sur un raisonnement de bon sens. Dire toute la vérité est impossible, puisque cela obligerait le romancier à nous décrire tous les gestes d'un personnage depuis le moment où il se lève, et ses gestes de tous les jours, même les plus insignifiants. Rien que la vérité n'est...

1 page - 1,80 €

Expliquer et discuter ce jugement de Taine sur Honoré de Balzac : « Il est le plus grand magasin de documents que nous ayons sur la nature humaine. »

||    Les romans romantiques ne sont pas des documents sur la nature humaine, puisqu'ils nous présentent, engagés dans des aventures invraisemblables, des caractères ou conventionnels ou superficiels qui ne nous apprennent rien que nous ne sachions déjà. Par contre, les romans classiques ou d'inspiration classique sont des documents. La Princesse de Clèves nous...

1 page - 1,80 €

Taine, Paul Bourget ont fait l'éloge des romans de Mérimée, de Stendhal, de Balzac, en mettant en lumière ce qu'il y avait de vérité « scientifique » dans leur œuvre, en opposant cette vérité à la « convention » des romanciers romantiques ou romanesques. Expliquer et discuter cette opinion.

||    Nous avons déjà indiqué les invraisemblances reprochées aux romantiques. Précisons en nous attachant surtout aux romans. Ils présentent des invraisemblances d'événements; l'action nous jette dans des milieux étranges où se déroulent les aventures les plus singulières. Dans Notre-Dame de Paris, nous voyons un prêtre s'éprendre d'une jeune bohémienne qui se trouvera être...

1 page - 1,80 €

Analyse de texte: « Julie ou La Nouvelle Héloïse » lettre 38 de Rousseau

||    Jean-Jacques Rousseau publia « Julie ou la nouvelle Héloïse » en 1761. Il s’agit d’un roman épistolaire composé en 6 parties. Il connu un très grand succès à la fin du XVIII ème siècle et annonça l’avènement du mouvement romantique. Nous allons analyser un extrait de la lettre numéro 38 de Saint-Preux...

2 pages - 1,80 €

Voir une pièce de théâtre dans deux mises en scène différentes, est-ce voir la même pièce deux fois, ou est-ce voir deux pièces différentes ?

||   Introduction ·   Mise en scène définie par André Antoine (considéré comme 1er metteur en scène Français) : « l’art de dresser sur les planches l'action et les personnages imaginés par l’auteur dramatique » ·   Cependant, ambiguïté dans la définition : le metteur en scène peut respecter parfaitement l’idée de l’auteur, mais peut aussi y apporter une touche...

2 pages - 1,80 €

Critique argumenté de « Fahrenheit 451 » (Littérature)

   « Fahrenheit 451 » est un livre incroyablement accrocheur , impressionemment futuriste, et indéniablement réaliste. les personnages sont travaillés.  Ce livre nous montre l’importance des livres dans la société, en effet la société déshumanisée décrite par « Fahrenheit 451 » montre que de nombreuses valeurs humaines ont sombrés tels que l’amour et...

1 page - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 ... 667 668 669 670 671 672

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature