LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
306 - Quelle "douceur" Du Bellay regrette-t- il dans "Heureux qui comme Ulysse..."?
A
La douceur poitevine
B
La douceur angevine
C
La douceur limousine
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Vous direz — en faisant référence à des exemples précis — si pour vous le cinéma est « un instrument de distraction de qualité inférieure» ou bien si c'est un art au même titre que la musique, la peinture ou la poésie.

|||| 1) un instrument de distraction de qualité inférieure ; 2) un art au même titre que la musique, la peinture ou la poésie. Première partie. a) Une technique au service d'une distraction. — L'évasion. — Le rire. b) Pourquoi déprécie-t-on le cinéma ? — Les critiques s'inscrivent dans le dénigrement généralisé à l'égard des média. — Les...

2 pages - 1,80 €

Beaucoup de nos contemporains voudraient s'évader de la morosité quotidienne par le rire, même si le comique peut sembler à certains traverser une véritable crise. A partir d'exemples variés empruntés à la littérature ou aux moyens modernes d'expression, vous direz ce que vous attendez aujourd'hui d'une œuvre comique, qu'elle soit ancienne ou contemporaine.

Le libellé se présente en deux temps : a) D'abord, une réflexion globale sur ce que souhaitent « nos contemporains ». Une hypothèse est, alors, avancée : « s'évader de la morosité quotidienne ». A cette idée s'ajoute la notion de crise. b) Par la suite, le sujet demande à l'élève une réflexion personnelle : «...

3 pages - 1,80 €

« L'astrologie est le dernier lien qui [unit l'homme] au merveilleux, elle persiste en Occident par son côté matériel dont tout le monde s'accommode... elle ne demande aucun renoncement, ne laisse entrevoir aucune promesse. »

|| Elle repose sur quelque chose qui existe assurément (les astres) ; elle se sert d'objets concrets (le marc de café, etc.), qui représentent les rapports de l'homme avec le destin. On finit par n'en percevoir que le côté matériel : si on a tel objet, on a telle certitude. La possession d'un talisman donne...

1 page - 1,80 €

« La photographie devient l'acte touristique lui-même, comme si l'émotion cherchée n'avait de prix que pour le souvenir futur : l'image sur pellicule. »

||   On insistera naturellement sur les inconvénients de cette attitude, qui empêche souvent de profiter du moment présent, et de saisir toutes les beautés qu'on est pourtant venu chercher...  ||...

1 page - 1,80 €

Le loisir « dépasse le travail et offre à l'homme des possibilités que celui-ci ne retrouvera nulle part ailleurs... Le loisir, n'est-ce pas le moyen pour l'homme de faire l'homme profondément ? »

||Si la notion de « loisir » est fréquemment invoquée aujourd'hui, ce phénomène n'en existe pas moins depuis longtemps. Dans la Bible, il est bien notifié que le sabbat est obligatoirement un jour de repos. On voit aussi qu'au Moyen Âge, cent vingt jours étaient chômés dans l'année. Et jusqu'à une époque récente, le...

1 page - 1,80 €

« C'est parce que le verbe est l'expression de la réalité humaine que la langue est dite la meilleure et la pire des choses. Pourtant, en soi et par essence, cette réalité n'est ni bonne ni mauvaise. »

||« C'est dans la communication que l'humain témoigne à la fois de sa spécificité et de sa valeur... le verbe est révélateur de son intelligence », déclare l'auteur. C'est grâce au langage en effet que chacun affirme sa pensée face aux autres. Sans langage d'ailleurs, nous n'avons avec autrui que des formes élémentaires de...

1 page - 1,80 €

Lévi-Strauss, Tristes Tropiques.

C'est une étrange chose que l'écriture. Il semblerait que son apparition n'eût pu manquer de déterminer des changements profonds dans les conditions d'existence de l'humanité ; et que ces transformations dussent être surtout de nature intellectuelle. La possession de l'écriture multiplie prodigieusement l'aptitude des hommes à préserver les connaissances. On la concevrait volontiers...

2 pages - 1,80 €

Frédéric Gaussen, Le Monde Dimanche, 14 février 1982 (Littérature)

Raconter sa vie est une satisfaction qu'on se refuse difficilement. C'est la preuve qu'on a bien existé et qu'un interlocuteur est là, prêt à s'intéresser à vous. Les grands hommes — et aussi les moins grands — ont toujours brûlé de s'adresser au reste des mortels en écrivant leurs mémoires. Les autres, les gens...

2 pages - 1,80 €

M. Yourcenar, Les yeux ouverts.

Selon votre préférence, résumez le texte en suivant le fil du développement ou faites-en une analyse qui, distinguant et ordonnant les thèmes, s'attache à rendre compte de leurs rapports. Inscrivez nettement en tête de l'exercice le mot « résumé » ou le mot « analyse ». Choisissez ensuite un problème qui ait dans ce...

2 pages - 1,80 €

Roger Caillois, Babel, chap. I, « La littérature se meurt »

On a tort à mon avis d'accuser la littérature contemporaine de peindre les hommes plus noirs qu'ils ne sont. Ce n'est pas, de loin, son vice le plus grave. Il est exact que les romans d'aujourd'hui décrivent avec prédilection des fripons, des imbéciles et des lâches. Il n'est pas faux qu'ils abondent en descriptions...

2 pages - 1,80 €

Michel Tournier, Le vent Paraclet

Il faut se garder de tout terrorisme et ne pas imposer des interdits à la création littéraire. Il me semble pourtant que le mélange de la poésie et du roman est un mariage contre nature dont il n'y a pas trop à attendre. Car le récit romanesque est un mouvement en avant, d'un dynamisme...

2 pages - 1,80 €

Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe II.

Dès que je fus arrivé à la route, ce fut un éblouissement. Là où je n'avais vu, avec ma grand-mère, au mois d'aout, que les feuilles et comme l'emplacement des pommiers, à perte de vue ils étaient en pleine floraison, d'un luxe inouï, les pieds dans la boue et en toilette de bal, ne...

2 pages - 1,80 €

Misérables (chapitre (II, 8) : « L'onde et l'ombre », V. Hugo

Un homme à la mer ! Qu'importe ! le navire ne s'arrête pas. Le vent souffle, ce sombre navire-là a une route qu'il est forcé de continuer. passe. L'homme disparaît, puis reparaît, il plonge et remonte à la surface, il appelle, il tend les bras, on ne l'entend pas ; le navire, frissonnant sous l'ouragan, ...

3 pages - 1,80 €

Louis Aragon, Les Poètes, 1960. (Cinq premières strophes d'un poème qui en comprend dix-sept, extrait de « Le Discours à la Première personne », 3.)

J'entends j'entends le monde est là Il passe des gens sur la route Plus que mon coeur je les écoute Le monde est mal fait mon coeur las Faute de vaillance ou d'audace Tout va son train rien n'a changé On s'arrange avec le danger L'âge vient sans que rien se passe Au printemps...

2 pages - 1,80 €

J.-J. Rousseau, La Nouvelle Héloïse (1761), IVe partie, lettre 17

Ce lieu solitaire formait un réduit sauvage et désert ; mais plein de ces sortes de beautés qui ne plaisent qu'aux âmes sensibles et paraissent horribles aux autres. Un torrent formé par la fonte des neiges roulait à vingt pas de nous une eau bourbeuse, et charriait avec bruit du limon, du sable et...

2 pages - 1,80 €

Flaubert, Madame Bovary, 1857. Vous ferez de ce texte un commentaire composé qui mette en évidence l'intérêt personnel que vous y trouvez. Vous pourrez faire apparaître, par exemple, la personnalité de l'héroïne d'après les rêves qui lui sont prêtés et les sentiments que semble lui porter son créateur.

Mariée à Charles Bovary et mère d'une petite fille, Berthe, Emma a formé le projet de s'enfuir avec son amant Rodolphe. Tandis que son époux dort, elle, à ses côtés, demeure éveillée et rêve : Au galop de quatre chevaux, elle était emportée depuis huit jours vers un pays nouveau d'où ils ne reviendraient...

3 pages - 1,80 €

Gustave Flaubert, 1845, La première éducation sentimentale, Chap. XXIII. Éd. du Seuil, Col. Tel Quel.

Vous présenterez de ce texte un commentaire composé que vous organiserez à votre gré. Vous pourrez, par exemple, étudier comment la diversité des moyens mis en oeuvre sert ici les intentions de l'auteur. Philosophe, philanthrope, ami du progrès et de la civilisation, enthousiaste de la culture de la pomme de terre et de l'émancipation...

2 pages - 1,80 €

Colette, « L'enfant malade » (nouvelle extraite du recueil Gigi)

L'enfant malade reçut sur tout son corps mi-couché le réconfort d'un regard capiteux et brun, vaste, désaltérant : « Que c'est bon, cette bière brune des yeux de Mandore ! Comme elle est gentille, elle aussi, pour moi !... Comme tout le monde est gentil pour moi !... S'ils pouvaient se retenir un peu......

2 pages - 1,80 €

HAMEAUX - P. de La Tour du Pin, La Quête de joie

La pluie... et puis l'attente sur les cimes, Un ciel triste et lavé, plein de torpeur ; Un ciel triste et lavé jusqu'à la plus intime, La plus basse des régions du coeur Monter à pas de loup jusqu'à la crête, Gagner les hameaux dans l'ombre enfouis : Voici que surgit cet appel...

2 pages - 1,80 €

1 2 3 4 5 6 ... 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 ... 660 661 662 663 664 665

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature