LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
280 - Quel livre de Céline a été traduit en russe par Aragon et Elsa Triolet ?
A
Voyage au bout de la nuit
B
D'un château l'autre
C
Bagatelles pour un massacre
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

MONTAIGNE VOYAGEUR (Essai III, ch. IX) de « Le voyager me semble un exercice... » à « guère de manières qui ne valent les nôtres ».

||    I. En 1580, Montaigne se décide à partir pour un long voyage en Europe. Pour aller prendre les eaux à Lucques, non loin de Florence, il choisit de passer par Beaumont-sur-Oise, près de Paris, Plombières, Baie, Constance, Augsbourg et Munich, Insbruck d'où il descend sur Vérone, Rome enfin et Lucques. Il rentrera...

1 page - 1,80 ¤

ALCESTE - personnage de Molière

||    Introduction.    Pour comprendre pleinement les œuvres littéraires, il convient souvent de tenir compte des circonstances dans lesquelles elles ont vu le jour. Ainsi, pour comprendre Alceste, peut-on ignorer les luttes du Tartuffe au cours desquelles Molière l'a conçu ? Ne trouvera-t-on pas là l'explication des défauts dont Molière l'a chargé, des...

5 pages - 1,80 ¤

Commentez cette maxime de La Bruyère : « L'ON EST PLUS SOCIABLE ET D'UN MEILLEUR COMMERCE PAR LE C¼UR QUE PAR L'ESPRIT» (les caractères, iv-78.)

||    L'esprit est généralement considéré comme l'assaisonnement indispensable des conversations, qu'il s'agisse de rencontres d'amis ou de réunions mondaines. Dans ce dernier cas en particulier son brillant est comme associé intimement au prestige des belles manières et à l'étalage du luxe. Et pourtant, précisément à une époque où, en France, les salons connaissaient...

3 pages - 1,80 ¤

Expliquez et discutez cette opinion de Montaigne. (essais III-10): «IL FAUT JOUER DUMENT NOTRE RÔLE, MAIS COMME ROLE D'UN PERSONNAGE EMPRUNTÉ»

||    N.B. — Il s'agit de notre rôle social : métier, charge....    Introduction.    L'influence des événements contemporains sur la pensée de Montaigne semble avoir été très considérable. Vivant à une époque d'intolérance et de passions, notre philosophe a été amené à forcer sa pensée dans le sens inverse pour ramener ses compatriotes...

2 pages - 1,80 ¤

SAINT-EXUPÉRY : Argent et Aventure.

Ces douze années d'efforts et de réussite, cette expérience acquise, ce nom qui malgré lui s'est dégagé d'entre les noms obscurs lui eussent permis le repos. Les marchands sont avides de ces gloires et leur ouvrent les salles de leur conseil. Et Mermoz eût pu, sans déchoir, s'asseoir un peu et goûter la vie....

2 pages - 1,80 ¤

QUE PENSER DE L'AMBITION ?

|| Réflexions sur vous-même. (Vos ambitions ? buts ? moyens envisagés ?), sur l'histoire (César, Fouquet : ses armoiries comportent un écureuil et la devise « Quo non ascendam ? » » « Jusqu'où ne monterai-je pas ?» — Louis XIV — Napoléon...) ; sur l'étymologie du mot (Cf. V. Hugo « 1re, non ambire...

1 page - 1,80 ¤

Textes de MONTAIGNE et de VAUVENARGUES sur l'ambition.

|| MONTAIGNE. « de la présomption ». (II-17). Quant à l'ambition, qui est voisine de la présomption, ou fille plutôt, il eût fallu, pour m'avancer, que la fortune me fût venu quérir par le poing. Car, de me mettre en peine pour une espérance incertaine et me soumettre à toutes les difficultés qui accompagnent...

4 pages - 1,80 ¤

LA MORALE DES FABLES DE LA FONTAINE

|| Introduction. La Fontaine non indifférent à la morale (Cf. Préface des Fables). Sagesse des Nations. Mais aussi sagesse personnelle. Principes ? Méthode ? 1. — Sagesse des Nations. a) Bon sens foncier qui lui plaît (prudence, travail, pièges de la vanité à éviter...). Certains conseils de cette morale sont repris avec conviction...

1 page - 1,80 ¤

MOLIÈRE D'APRÈS SA PEINTURE DES HYPOCRITES ET DES CHARLATANS

||    Les hypocrites et les charlatans (Tartuffe, prudes, pédants, médecins...) excitent-ils la verve de Molière ou son indignation ? Sont-ils ridicules ou odieux ? Qu'en déduire en ce qui concerne le tempérament de Molière ?    Introduction    En peignant autrui, indirectement on se peint soi-même. Ainsi les réactions de Molière devant les hypocrites...

1 page - 1,80 ¤

PORTRAIT DE DU BELLAY d'après son ½uvre

||      Introduction.    « Génie lyrique, être soi... » (V. Hugo). Un poète lyrique fait de ses sentiments et parfois même de certains événements de sa vie la matière de son œuvre : documents intéressants ainsi fournis pour la connaissance de l'auteur. Ex. : Du Bellay. D'après son œuvre : l'empreinte de son...

1 page - 1,80 ¤

DU BELLAY - FRANCE, MÈRE DES ARTS... (REGRETS, 9)

   France, mère des arts, des armes et des lois, Tu m'as nourri longtemps du lait de ta mamelle : Ores, comme un agneau qui sa nourrisse appelle, Je remplis de ton nom les antres et les bois.    Si tu m'as pour enfant avoué quelquefois, Que ne me réponds-tu maintenant, ô cruelle ?...

3 pages - 1,80 ¤

QUEL OU QUELS ASPECTS DU GÉNIE DE DIDEROT PRÉFÉREZ-VOUS ?

|| Indiquez les raisons de vos sympathies comme de vos antipathies. (Indications rapides) N. B. — On vous demande vos réactions. Donnez-les. — Ne pas dire : Diderot a raison de penser comme moi ou tort de ne pas penser comme moi, mais : Diderot a pensé et dit ce qu'il a voulu...

1 page - 1,80 ¤

LE GOÛT DE CHATEAUBRIAND

||      Introduction.    Les éléments du goût d'un auteur : 1) goûts de son public qu'il est tenu de flatter plus ou moins ; 2) goût classique, dans la mesure où il recherche une certaine tenue, une valeur durable pour son œuvre ; 3) goûts personnels, en accord avec les tendances de son...

1 page - 1,80 ¤

LE GOÛT ET LE GÉNIE

||    Le goût a ses exigences. Pour être de bon goût il faut savoir ce qui est à dire et la manière dont il faut le dire. Ainsi, dans un salon, on ne parle pas de ses petits malaises, on ne hurle pas... De même un auteur qui veut être de bon goût, —...

2 pages - 1,80 ¤

RONSARD IMITATEUR DES ANCIENS

||    Introduction    « Ly doncques, et rely premièrement, ô poète futur, feuillette de main nocturne et journelle les exemplaires ( — modèles) grecs et latins... » : tel est le mot d'ordre des poètes de la Pléiade, lecteurs passionnés et admirateurs enthousiastes de l'Antiquité. Ainsi Ronsard prend aux Anciens (Homère, Hésiode, Pindare,...

3 pages - 1,80 ¤

L'ART DU PLAIDOYER DANS LES « CONFESSIONS »

||Introduction.    L'art de persuader consiste d'abord dans un art de convaincre par l'exposé des faits et par l'emploi de raisonnements tendant à prouver que les faits sont en accord avec le code ou avec la morale. Mais comme « les hommes se gouvernent plus par caprice que par raison », il est souvent plus...

3 pages - 1,80 ¤

BOSSUET: Exorde du SERMON SUR LA MORT

   Domine, veni et vide...    ...Il n'est rien de plus nécessaire que de recueillir en nous-mêmes toutes ces pensées qui s'égarent ; et c'est pour cela, Chrétiens, que je vous invite aujourd'hui d'accompagner le Sauveur jusques au tombeau du Lazare : Veni et vide, venez et voyez. O mortels, venez contempler le spectacle...

1 page - 1,80 ¤

PASCAL - L'ART D'AGRÉER - Application de la théorie dans les Pensées.

||Introduction.    Voulant écrire à l'intention des mondains une apologie de la religion chrétienne et réfléchissant à la tâche qu'il entreprend,. Pascal, au début des Pensées, préconise un art d'agréer dont voici les grandes lignes : « L'éloquence est un art de dire les choses de telle façon — 1°) que ceux à qui l'on...

3 pages - 1,80 ¤

RAPPORTS ENTRE LA PÉDAGOGIE ET LA PERSONNALITÉ DE RABELAIS

||    Introduction.    De nombreux éducateurs ont tendance à croire, — à juste titre ou par illusion d'amour-propre, — qu'ils réalisent un idéal humain hautement recommandable, et ainsi ils s'efforcent d'imprimer leur marque à leurs disciples. Ce fait, bien humain, ne se constate-t-il pas également chez les auteurs de pages pédagogiques ? Ainsi...

2 pages - 1,80 ¤

L'IDÉE DE PROGRÈS (Etude analytique des principaux aspects de la question.)

||    Le progrès revêt des aspects très différents. Distinguons :    1. Le progrès scientifique — évident ;    2. Le progrès littéraire et artistique — discuté.    3. Le progrès moral, social, politique... Objet de controverses souvent passionnées : les partisans et les adversaires dudit progrès invoquent volontiers des arguments qui ne sont valables...

2 pages - 1,80 ¤

Les fables de La fontaine

  La Fontaine est un fabuliste tardif (il commence à publier à 47 ans). Les Fables représentent une œuvre qui s'amplifie sans cesse.I. Une œuvre représentative de l'esthétique classique A. L'imitation des Anciens La fable est un genre très ancien, avec des récits qui appartiennent à la mémoire collective. La Fontaine dans la préface évoque deux modèles: Esope(grec, récits...

1 page - 1,80 ¤

LE THÉÂTRE DE MOLIÈRE ET LES PROBLÈMES RELATIFS A LA FAMILLE

||    Introduction.    Par métier, Molière n'est pas professeur de morale : chef de troupe il se soucie avant tout de faire rire. Et pourtant, devant se défendre contre la cabale, il a été amené à philosopher : à opposer à une morale rigoriste une morale plus indulgente. De plus son comique repose souvent...

2 pages - 1,80 ¤

Rapports entre le rire de Rabelais et sa philosophie.

||    Introduction.    Dans son Prologue, Rabelais nous invite à « rompre l'os et (à) sucer la substantifique moelle ». Son rire ne serait donc qu'une simple enveloppe destinée à rendre agréable la lecture d'un ouvrage sérieux, ou susceptible, tout au plus, de voiler la hardiesse de sa pensée. Mais, dans son Prologue en...

1 page - 1,80 ¤

L'homme est-il bon ? Est-il méchant ?

||    S'observe-t-on soi-même ? On constate de bonnes tendances et des penchants que l'on condamne. Observe-t-on les autres ? Nous voyons des braves gens et des fripons. Quelle est la proportion ? Il est bien malaisé d'établir des statistiques dans ce domaine ! Et par suite quelle réponse apporter au problème de l'optimisme...

2 pages - 1,80 ¤

QUELLES RÉFLEXIONS LA BÊTISE VOUS INSPIRE-T-ELLE ?

Prendre des exemples concrets dans la littérature française. Introduction. De même que l'étude des maladies apporte d'utiles indications à la physiologie, de même, s'il est vrai que la formation de l'intelligence est d'un grand intérêt pour l'individu comme pour la société, il sera sans doute fructueux de méditer sur le vaste problème...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 ... 644 645 646 647 648 649

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature