LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
469 - Jean Valjean est un personnage de:
A
Le Comte de Monte-Cristo
B
Les Misérables
C
Les Mystères de Paris
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Voltaire, dans ses Lettres philosophiques, a violemment attaqué la conception pessimiste que Pascal se fait de la nature humaine : « Il s'acharne à nous peindre tous méchants et malheureux... Il dit éloquemment des injures au genre humain. » Vous expliquerez ces protestations de Voltaire et vous chercherez quelle conception il se fait dans ses ½uvres du genre humain et de la morale qui lui convient.

||    La conception générale de la vie et de la morale chez Voltaire s'apparente à la morale de la nature chez ces deux écrivains. Tandis que Pascal, poussant simplement à l'extrême un principe chrétien, considère la nature humaine comme corrompue et incapable d'éviter le péché sans le secours de la grâce divine, Voltaire...

1 page - 1,80 ¤

Discuter ce jugement d'Emile Faguet sur Voltaire : « Les besoins ou les goûts de M. de Voltaire sont la mesure de toutes ses idées, les créent, les déterminent et font qu'elles concordent. »

||        Pour discuter ce jugement, nous pouvons partir soit des goûts et besoins pour montrer qu'ils expliquent les idées, soit des idées pour y chercher les goûts et besoins. Suivons cette seconde méthode. Voltaire est, comme nous venons de le voir, l'ennemi de la religion et de sa morale : c'est parce...

1 page - 1,80 ¤

Que pensez-vous de ce jugement de Jules Lemaître sur Voltaire : « L'½uvre immense de ce petit vieillard ne nous attire plus guère. Diderot et Rousseau nous semblent beaucoup plus près de nous... Il y a chez lui une certaine sécheresse, une certaine brièveté d'esprit qui ne nous satisfait plus. »

||    Le jugement de Jules Lemaître est évidemment fort sévère, et le propre des jugements sévères est d'appeler la contradiction. Bien entendu vous avez le droit d'être également sévère. Mais ce droit ne vous dispense pas de prévoir les raisons de ceux qui prendront plus de goût à Voltaire, d'examiner le pour et le...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi Montesquieu a-t-il admiré la Rome antique et l'Angleterre moderne ?

||        Il y a d'abord à s'entendre sur l'admiration de la Rome antique. Montesquieu admire la Rome républicaine et non pas la Rome de la décadence. Il admire en effet les qualités qui ont fait de cette Rome républicaine la maîtresse du monde, la sobriété, l'énergie, la discipline, l'intelligence politique, etc.,...

1 page - 1,80 ¤

MONTESQUIEU

||    L'Å“uvre de Montesquieu est fort importante, particulièrement « l'Esprit des lois «. Mais c'est une Å“uvre complexe, posant des problèmes qui ne peuvent pas être très familiers à des élèves de première, dès qu'on dépasse la comparaison traditionnelle entre le « Discours sur l'histoire universelle « de Bossuet et les « Considérations...

9 pages - 1,80 ¤

Dans trois ouvrages de ses débuts, Marivaux s'est moqué de la préciosité ridicule, tout comme Molière ou Boileau. Ces attaques prouvent qu'une sorte de préciosité s'est prolongée jusqu'à la fin au moins du XVIIe siècle. Mais ne pourrait-on pas dire que Marivaux lui-même a subi, dans une certaine mesure, l'influence de la préciosité ?

||    L'expression « dans une certaine mesure « indique à elle seule que cette préciosité de Marivaux, si elle existe, ne peut être que relative. Nous pouvons donc orienter tout de suite notre recherche vers les raisons pour et les raisons contre.||...

1 page - 1,80 ¤

Analyse de texte "les yeux des pauvres" par Charles Baudelaire

|| Ce texte, « Les yeux des pauvres « est un poème de Charles Baudelaire. Le narrateur nous décrit une journée remplie de passion avec sa compagne. Après, le narrateur décrit la réaction d'un pauvre et de ses deux enfants qui se promène devant des gens, une catégorie sociale supérieure. Dans ce poème, l'auteur nous ...

1 page - 1,80 ¤

Commentaire littéraire: sur l'hémisphère dans une chevelure de Charles Baudelaire

Un hémisphère dans une chevelure    Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l'odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l'eau d'une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l'air.  Si tu pouvais savoir tout ce que je vois! tout ce que...

2 pages - 1,80 ¤

Dans son Discours au Roi de 1676, Corneille choisit parmi ses pièces, pour les citer avec fierté : Cinna, Pompée, Horace, Sertorius, ¼dipe, Rodogune, Othon, Suréna, Sophonisbe, Attila, Pulchérie, Agésilas, Bérénice. Vous expliquerez la présence de certaines pièces et l'oubli de certaines autres.

||    Il faut commencer d'abord par l'analyse du sujet, c'est-à-dire, ici, par le relevé des pièces omises et celui des pièces qui sont parmi les moins bonnes de Corneille. Les premières sont : le Cid, Polyeucte, Nicomède (trois des chefs-d'Å“uvre) ; les autres sont : Å’dipe, Othon et toutes les pièces qui suivent.||...

1 page - 1,80 ¤

Jules Lemaître a écrit de Corneille : « De plus en plus il affectera de ne voir, de l'âme humaine, que ses muscles. Or, il y a les nerfs — qui sont autrement curieux, étant la sensibilité, le trouble, le mystère, la contradiction, la vie. » Que pensez-vous de ce jugement ?

|| Ce sujet vous demande de discuter la psychologie du héros cornélien, mais sans vous occuper de ses rapports avec l'action. Jules Lemaître non seulement constate, mais critique; vous avez donc à écrire une dissertation polémique. La discussion doit porter sur deux points : 1° Est-il vrai que Corneille ne voit dans l'âme...

1 page - 1,80 ¤

La tragédie sophocléenne.

||    vers 440    I    à la fois traditionnel et original, l'art de Sophocle procède de celui d'Eschyle et en diffère pourtant sensiblement. Il est donc nécessaire de rappeler sommairement ce que l'auteur de l'Orestie avait fait de la tragédie, ébauchée par Thespis et les poètes du vie siècle, si l'on veut apprécier...

21 pages - 1,80 ¤

Survivance et postérité de l'Oedipe-Roi de Sophocle

||    I    Confinés de bonne heure par l'usage dans le cycle des légendes héroïques, les poètes tragiques furent amenés à reprendre souvent les mêmes sujets. Ils ne le pouvaient cependant qu'à la condition d'en modifier chaque fois la composition et d'y introduire de nouveaux incidents. Les malheurs d'Oedipe furent au cinquième siècle...

8 pages - 1,80 ¤

Variété de l'art de Sophocle. Sa langue et son style.

||    I    En fait, sous des ressemblances incontestables, nous avons reconnu, dans les Å“uvres étudiées, plusieurs types dramatiques assez différents. Et si nous nous rappelons que ces sept pièces ne formaient qu'une très petite partie du théâtre de Sophocle, nous ne pouvons douter que, dans un si grand nombre de tragédies disparues,...

12 pages - 1,80 ¤

Observations sur l'Oedipe-Roi

||    Dans sa structure générale, l'Oedipe-Roi ne s'écarte pas du type de tragédie qui a été défini précédemment d'après l'Ajax, l'Antigone et l'Electre. Comme ces trois pièces, celle-ci est construite autour du personnage principal. Toutes les parties sont en rapport étroit avec son rôle ; toutes servent à développer ses sentiments, à les...

8 pages - 1,80 ¤

Commentaire composé :Tristan Corbière - Le crapaud

TRISTAN CORBIERE - LES AMOURS JAUNES, 1873 LE CRAPAUD Un chant dans une nuit sans air... La lune plaque en métal clair Les découpures du vert sombre. ... Un chant ; comme un écho, tout vif, Enterré, là, sous le massif... - Ça se tait : Viens, c'est là, dans l'ombre... - Un...

3 pages - 1,80 ¤

La jeunesse de Corneille avant LE CID

||    Lorsque fut représentée sur la petite scène du Marais, sans doute vers la fin de décembre 1636, la tragi-comédie du Cid, Pierre Corneille avait un peu plus de trente ans.    Il était né, le 6 juin 1606, à Rouen. Il appartenait à une bonne famille de robe, son grand-père ayant été magistrat...

8 pages - 1,80 ¤

LA GENÈSE DU CID DE CORNEILLE

||    Comment la tragédie française est sortie    du drame espagnol.    D'après les Recherches sur les théâtres de France de Beauchamps, on a raconté cent fois que le sujet du Cid avait été signalé à Corneille par un certain M. de Chalon, ancien secrétaire des commandements de la reine-mère, qui s'était retiré à...

8 pages - 1,80 ¤

SCÈNE III - DON FERNAND, DON DIÈGUE, DON ARIAS, DON RODRIGUE, DON SANCHE - - Acte IV - Le Cid (Corneille)

DON FERNAND Généreux héritier d'une illustre famille, Qui fut toujours la gloire et l'appui de la Castille, Race de tant d'aïeux en valeur signalés, Que l'essai de la tienne a sitôt égalés, Pour te récompenser ma force est trop petite ; Et j'ai moins de pouvoir que tu n'as de mérite... ...

5 pages - 1,80 ¤

Scène première – Chimène, Elvire - Acte IV - Le Cid (Corneille)

Chimène  N’est-ce point un faux bruit ? le sais-tu bien, Elvire ?    Elvire  Vous ne croiriez jamais comme chacun l’admire,  Et porte jusqu’au ciel, d’une commune voix,  De ce jeune héros les glorieux exploits.  Les Maures devant lui n’ont paru qu’à leur honte ;  Leur abord fut bien prompt, leur fuite encor plus prompte ;  Trois heures...

2 pages - 1,80 ¤

ACTE V du Cid de Corneille (LA SECONDE ENTREVUE DE RODRIGUE ET DE CHIMÈNE - LE DÉNOUEMENT DU CID DE CORNEILLE)

||    LA SECONDE ENTREVUE DE RODRIGUE ET DE CHIMÈNE    Dans ce dernier acte Corneille se libère de plus en plus de l'influence de son modèle. La première scène, la seconde entrevue de Rodrigue et de Chimène, c'est lui qui l'a imaginée. Bien plus que le drame espagnol, toute sa tragédie se concentre autour...

6 pages - 1,80 ¤

ACTE IV du CID de CORNEILLE

|| Corneille va maintenant se détacher de plus en plus du texte de Guillen de Castro. Les rêveries de l'Infante sur le balcon de sa maison de campagne, le délire du prince héritier menaçant dans un transport furieux son maître d'escrime et sa sœur : il laisse tomber ces épisodes inutiles. Le combat contre...

6 pages - 1,80 ¤

Acte III - Scène IV (4) – Don Rodrigue, Chimène, Elvire (Le Cid de Corneille) - Analyse

Don Rodrigue  Eh bien ! sans vous donner la peine de poursuivre,  Assurez-vous l’honneur de m’empêcher de vivre.    Chimène  Elvire, où sommes-nous, et qu’est-ce que je vois ?  Rodrigue en ma maison ! Rodrigue devant moi !    Don Rodrigue  N’épargnez point mon sang ; goûtez, sans résistance,  La douceur de ma perte et de votre vengeance....

6 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 ... 763 764 765 766 767 768

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit