LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
593 - Qu'a voulu faire Racine en écrivant Bérénice ?
A
Quelque chose à partir de rien
B
Quelque chose de grand
C
Quelque chose de noble
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A


Les nouveautés du site

On a dit que l'impatience est une vertu du vingtième siècle. En vous référant à votre expérience et à vos lectures, vous expliquerez cette idée; vous vous demanderez si l'impatience n'est pas condamnable dans certains cas.

||1) L'impatience est-elle une caractéristique du XXe siècle?    A ce stade, il ne s'agit pas de porter un jugement, mais de constater simplement la place de cette notion à notre époque. Un bref aperçu sur le passé, grâce aux lectures, sera utile.    2) L'impatience est-elle une vertu à notre époque?    Là encore,...

2 pages - 1,80 ¤

«On rencontre enfin ses voisins quand on contemple avec eux son immeuble en feu.» Vous étudierez dans quelle mesure cette phrase pleine d'humour, rend compte des rapports humains tels que vous pouvez en avoir l'expérience dans la zone urbaine que vous habitez.

REMARQUES D'après la phrase proposée, la méconnaissance des autres, l'indifférence, sont le lot quotidien. Il faut un événement, heureusement exceptionnel, pour rompre la solitude. PLAN DÉTAILLÉ 1) Introduction. On peut partir de la fonction de la ville, à savoir permettre les échanges. Puis, évoquer brièvement l'image réelle de la cité. Enfin, annoncer le plan du devoir. 2) Développement. ...

2 pages - 1,80 ¤

L'indifférence est dénoncée comme l'une des tares les plus angoissantes de notre monde moderne. Vous vous efforcerez de montrer par des exemples précis comment ce mal se manifeste, et quelles en sont les conséquences.

? Le sujet précédent mettait en doute les bienfaits des communications devenues trop faciles. L'argument était développé par un homme du XIXe siècle ; mais la suite du libellé invitait à étendre cette réflexion au XXe siècle. ...

1 page - 1,80 ¤

Puisqu'on ne peut leur imposer de vivre ensemble, ni admettre que [jeunes et vieux] s'ignorent, se tournent le dos et en viennent à se détester sans chercher à se comprendre, où est la solution ?

|| • Problème des difficultés de compréhension entre générations. • Bien qu'il soit en réalité traité surtout par le biais des comédies, dès l'Antiquité gréco-romaine (cf. Aristophane père et fils au début des Nuées. Térence : les Adelphes.. Cf. aussi Molière...). • ... il devient vraiment réalité sociologique et même sociale, depuis le xxe...

2 pages - 1,80 ¤

«Les techniques de diffusion, "si elles ont en commun les traits essentiels, ne se recouvrent pas exactement. Chacune d'elles a un rôle propre à jouer".» Explication et discussion de cette affirmation de B. Voyenne.

|| • Phénomène d'actualité : importance des journaux (écrits, radiodiffusés, télévisés). Mass média. • Besoin d'information et de distraction. • Comment les divers types de diffusion répondent-ils à cette demande? • Annonce du plan. ||...

2 pages - 1,80 ¤

« L'essentiel de la peine que nous autres, juges, nous infligeons, ne croyez pas qu'il consiste à punir; il cherche à corriger, redresser, "guérir". »

Nous ne pouvons que louer les intentions des juges et du personnel judiciaire en général. Nul doute que ceux-ci ont à coeur de «guérir» leurs «patients»; mais pouvons-nous être sûrs qu'ils emploient les bons remèdes? Il existe en France deux groupes d'opinion opposés, en ce qui concerne cette question : ceux qui préconisent une répression musclée et qui...

2 pages - 1,80 ¤

Vers une civilisation du loisir ?

||• Le sujet proposé est le titre du livre de Joffre Dumazedier    • Importance sans cesse accrue de réflexions sociologiques sur le loisir depuis 1950 et plus encore depuis 1960.    • Il existe même des groupes de travail de plus en plus nombreux à citer sur ce point tels entre autres :  ...

2 pages - 1,80 ¤

« Toute société, toute communauté aussi limitée soit-elle ne peut exister sans quelques idées, quelques valeurs connues. Le rite les fond, les soude dans des pratiques intégrées, confondues aux comportements. »

• Recherche des idées selon le plan suivant : I. Qu'entendre par «rituels»? • Ce que Hegel nomme «l'esprit d'un peuple». Idée souvent fausse d'une société primitive avec rituels. • Certes rôle très important dans sociétés archaïques : cérémonies de «passage, confirmation, initiation». Cf. passage de l'adolescence à l'âge adulte. •...

1 page - 1,80 ¤

«On peut ... se demander quelle est l'importance du maître notamment en fin de primaire et au long du secondaire. Est-ce un simple pion sur cet échiquier complexe? Ne peut-on pas, à la limite, le remplacer par un magnétophone?» Explication et discussion de cette opinion de Leprince-Ringuet.

||Le pédagogue? Esclave affecté au service des enfants pour les élever et souvent les instruire. Tel était le statut complexe du maître dans l'Antiquité. Au cours des siècles, le maître d'école conserve souvent un état social équivoque et ses rapports avec l'enfant qui lui est confié sont à la fois de force, puisqu'il dirige...

3 pages - 1,80 ¤

«J'attache personnellement un grand prix à la tradition humaniste. » Que penser de cette affirmation de Bettelheim ?

||• Tradition humaniste appuyée sur l'étude des langues anciennes.    • Ce que l'on nomme les Humanités.    • Même famille que «humain» - «humaniser» - «humaniste». Racine : mot latin «humus = terre» car l'homme est terrestre; le dieu, lui, est rattaché au domaine céleste.    • Pour un humaniste, l'homme est au centre...

2 pages - 1,80 ¤

• « Victoire de Prométhée, notre victoire : il est naturel que la foule admire, applaudisse et chante. Et il est juste que l'esprit de l'homme, comme celui de Dieu après la création, se réjouisse de ce qu'il a fait. Mais précisément, l'homme n 'est pas Dieu, et il lui est plus facile de prendre à Jupiter son feu que sa sagesse»... Explication et discussion. • « Prométhée dans sa plus haute victoire n 'est pas délivré de son vautour»... Explication. Discussion.

||• Qui est Prométhée? Voir la note (a) de l'analyse.    • Derrière cette légende s'inscrit tout l'homo faber, celui qui sait avec son intelligence et l'habileté de ses mains utiliser les forces naturelles (jeu) à son profit.    • Il représente le progrès, la technique, et à notre époque son développement intensif.  ...

3 pages - 1,80 ¤

« Toutes les histoires d'amour sont tristes, ou plutôt, toutes celles qui font le thème d'un livre ou d'un film. » Vous présenterez vos réflexions sur cette déclaration récente du metteur en scène Roman Polanski, en vous appuyant sur votre expérience personnelle de la littérature et du cinéma.

Introduction • Amour = un des thèmes les plus utilisés par les artistes, car élément de bonheur pour l'homme et rêve d'absolu. • Voir poésie, surtout lyrisme. • Amour et roman. Cf. la racine du mot «romanesque» > langue romane. Roman courtois. XIIe-xiiie siècles. • Amour constituant la trame de presque toutes...

3 pages - 1,80 ¤

Quel est-il donc cet homme cultivé que l'on veut nous donner pour modèle ?

|| • Tenir compte du ton volontairement paradoxal de Le Clézio. • Mais bien délimiter spécialisation, snobisme d'une certaine intelligentsia, connaissances et culture. • Reste-t-il des hommes cultivés? • Si oui, comment comprendre ce terme. I. Connaissances et culture. • Différence très nette entre : — un «expert» et un homme...

1 page - 1,80 ¤

Éclair - Simone WEIL

Éclair - Simone WEIL Que le ciel pur sur la face m'envoie, Le ciel, de longs nuages balayé, Un vent si fort, vent à l'odeur de joie, Que naisse tout, de rêves nettoyé : Naîtront pour moi les humaines cités Qu'un souffle pur a fait nettes de brumes, Les toits, les cris, les pas,...

2 pages - 1,80 ¤

Trafalgar Square la nuit - Valéry LARBAUD, Poésies d'A.O. Barnabooth

Ne sens-tu pas, jeune mendiante, qu'il est beau, Que c'est une chose précieuse, d'être là, Errant dans ce désert architectural    Au milieu de la plus grande ville du monde, sous les astres    Perpendiculaires, astres malins, clignotants,    Réverbères embués de la cité céleste?    Ne songe plus à ta faim, mais joue    A deviner...

4 pages - 1,80 ¤

Claude ROY, Clair comme le jour

A peine    A peine si le vent retrousse un peu la mer fait mousser sur son bleu un coin de jupon blanc à peine si le sang à ton front quand tu dors compte tout doucement l'aller retour du temps    A peine si les cris des enfants sur la plage se mélangent au flot...

3 pages - 1,80 ¤

Jules VALLÈS, Le Bachelier.

(Le héros du livre, qui de terminer ses études secondaires, se rend à Paris.) Je suis libre! libre! libre!... Il me semble que ma poitrine s'élargit et qu'une moutarde d'orgueil me monte au nez... J'ai des fourmis dans les jambes et du soleil plein le cerveau. Je me suis pelotonné sur moi-même. Oh!...

3 pages - 1,80 ¤

VERLAINE, Sagesse: Le son du cor s'afflige

Le son du cor s'afflige vers les bois D'une douleur on veut croire orpheline, Qui vient mourir au bas de la colline Parmi la bise errant en courts abois.    L'âme du loup pleure dans cette voix Qui monte avec le soleil qui décline, D'une agonie on veut croire câline Et qui ravit et qui...

4 pages - 1,80 ¤

«Pour moi, Monsieur, je n'ai point étudié comme vous, Dieu merci, et personne ne saurait se vanter de m'avoir jamais rien appris; mais, avec mon petit sens, mon petit jugement, je vois les choses mieux que tous les livres... », dit Sganarelle à Dont Juan. Vos études littéraires vous permettent-elles de répondre à Sganarelle ?

||• Opposition traditionnelle chez Molière : couple valet/seigneur, bon sens populaire/esprit mondain.    • Mais surtout problème de l'opposition : bon sens naturel/connaissance livresque.    • Ce qu'il faut c'est un jugement juste. Lequel des deux permet de l'acquérir?    • Toujours cette opposition : «tête bien pleine/tête bien faite» (Montaigne) ou la méfiance...

2 pages - 1,80 ¤

De nombreux écrivains, de nombreux artistes ont été, depuis des siècles, inspirés par le thème de la mer, que l'on retrouve dans des genres aussi différents que l'épopée, la poésie lyrique, la chanson, le roman, le récit d'aventures... En vous appuyant sur quelques exemples de votre choix — que vous pourrez emprunter aussi à la musique et au cinéma — vous direz ce qui fait, selon vous, la richesse de ce thème.

|| Indéniable importance du thème de la mer dans notre littérature et nos arts. Certes notre origine est en bonne partie méditerranéenne (Grèce, Italie, puis Provincia romana = Provence). Ensuite au Moyen Age rapports étroits avec les Vikings puis les Bretons (Angleterre). Au XVIe...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 701 702 703 704 705 706 707 708 709 710 711 712 713 714 715 716 717 718 719 720

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature