LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
230 - Comment s'appelle "Le Médecin malgré lui" dans la pièce de Molière ?
A
Scapin
B
Sganarelle
C
Figaro
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

« Comment Molière nous fait-il rire ? »

||    On a établi un classement, désormais traditionnel, des procédés comiques : comique de gestes, de mots, de situations, de caractère.    Encore que cette schématisation rende mal compte de la vivante complexité de l'Å“uvre d'art, on pourra l'utiliser pour classer et ordonner les idées.    I. Comique de gestes, entendu au sens très large...

1 page - 1,80 ¤

« Expliquez, en prenant vos exemples dans les pièces de Molière que vous connaissez, ce que l'on doit entendre par le comique de caractère. »

|| On peut aisément faire un classement de l'Å“uvre de Molière : — Des farces : le Médecin malgré lui. — Des comédies d'intrigue : lès Fâcheux. — Des comédies de mÅ“urs : le Bourgeois gentilhomme. — Des comédies de caractère : le Misanthrope. ||...

1 page - 1,80 ¤

Commentez ce jugement de Faguet : « Molière apporta sur la scène des pièces ou le sujet n'est rien, l'intrigue très faible, traitée avec le plus complet sans-gêne, des personnages dont le plus grand mérite est de ressembler aux hommes réels »

   I. Les sujets ne sont rien :    — Ou bien Molière se contente du thème traditionnel : amour contrarié de deux jeunes gens qu'aident valets ou servantes contre parents ou tuteurs : l'École des Femmes (Agnès et Horace), Le Médecin malgré lui (Lucinde et Léandre), Les Femmes Savantes (Henriette et Clitandre), Le...

1 page - 1,80 ¤

Hugo reproche à la tragédie de ne montrer en scène que « les coudes de l'action ». Les mains sont en coulisse. Pourquoi raconter plutôt que faire voir ?

 I. Importance des récits :    Le Cid : le combat contre les Mores ; Cinna : la réunion des conjurés ; Horace : le combat ; Polyeucte : le récit de Stratonice ; Phèdre : le récit de Théramène ; Andromaque : la fin de Troie et la mort de Pyrrhus...    II. Explications :...

1 page - 1,80 ¤

CRITIQUES DE LA TRAGEDIE CLASSIQUE

|| Ces critiques émanent aussi des écrivains du XIXe siècle : le romantisme va opposer le drame à la tragédie (Cromwell). Elles ont été nombreuses. Elles émanent surtout des écrivains du XVIIIe siècle, tels Diderot et Rousseau. Elles s'expliquent : par l'influence du théâtre anglais (Shakespeare), qui a de l'action et qui offre un...

1 page - 1,80 ¤

« Expliquez comment les règles des unités, établies par les classiques au nom de la vraisemblance, ont été combattues par les romantiques au nom de cette même vraisemblance. ».

||    I. Origine des unités : — Aristote : recommande l'unité d'action ; signale l'usage de l'unité de temps dans le théâtre tragique grec ; ne mentionne pas l'unité de lieu.||...

1 page - 1,80 ¤

La Bruyère a parlé de la « tendresse de Corneille ». Qu'en pensez-vous ? Sa tendresse ressemble-t-elle à celle de Racine ?

||    I. La tendresse de Corneille : On ne s'attend guère au terme de « tendresse « à propos de Corneille.    Situations complexes et tendues peu propres à l'épanouissement d'un sentiment si délicat ; cadre historique et soucis politiques ; psychologie du héros cornélien : entier, rude, insensible ; expression qui vise à...

1 page - 1,80 ¤

« Vous montrerez qu'Athalie est, parmi les tragédies de Racine, la plus haute, la plus complète, unissant le lyrisme au drame, la mise en scène à la vérité psychologique, le merveilleux au naturel. »

||    Introduction : « Avant de dire un dernier adieu à la poésie et au monde, Racine déploya toutes ses forces dans Athalie «, écrivait Schlegel. Il semble en effet qu'avant de quitter la scène il ait voulu donner de son génie la plus complète expression en une pièce où le merveilleux et le...

2 pages - 1,80 ¤

Appréciez Racine comme poète lyrique.

||    Bien des dissertations générales sur l'art de Racine peuvent comporter un paragraphe sur sa poésie.    I. La poésie était une nécessité dans le théâtre tel que l'avait conçu Racine : la peinture qu'il fait de l'humanité et de ses passions est si violente, si sordide parfois, qu'il lui faut la transfiguration de...

1 page - 1,80 ¤

LE THÉÂTRE DE RACINE ET SON TEMPS

||    A. Allusions historiques : On peut d'abord trouver dans le théâtre de Racine des allusions plus ou moins déguisées aux événements de l'époque. Andromaque rappellerait Henriette de France, la veuve de Charles Ier. Britannicus est peut-être un rappel de la vie de cour : Louis XIV et ses maîtresses ?||...

1 page - 1,80 ¤

RACINE DANS SON OEUVRE.

||    A. La formation janséniste : — Il en garde un incurable pessimisme à l'égard de la nature humaine ; elle est corrompue, asservie au péché, consciente cependant de son crime. Phèdre se laisse emporter par impuissance de la volonté : il lui manque la grâce.||...

1 page - 1,80 ¤

Après l'immense succès d'Andromaque, les ennemis de Racine avaient dit qu'à la vérité Racine savait peindre l'amour mais qu'il ne peindrait jamais autre chose. Ce reproche est-il fondé ?

   Rappeler d'abord le succès d'Andromaque et les sévères critiques que cette pièce valut à Racine de la part des partisans de Corneille. Britannicus est un peu né de ces critiques, tout comme au Cid persécuté Horace et Cinna durent leur naissance. — Que Racine soit avant tout le peintre de l'amour, vous le...

1 page - 1,80 ¤

Les principaux caractères des femmes dans le théâtre de Racine. Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre% à votre choix.

||    Voici des éléments pour traiter toute dissertation portant sur ce thème.    I. D'abord, précisons que Racine a su également analyser l'âme masculine. N'en pas faire le peintre exclusif de la femme. Songeons à la faiblesse passionnée d'Oreste, à la puissance de Joad, à la monstruosité de Néron, à Mithridate...||...

2 pages - 1,80 ¤

Le héros de Racine est conforme au conseil d9Aristote : « Bien loin d9être parfait, il faut toujours que le héros de tragédie ait quelque imperfection ».

   — Ce ne sont pas des êtres inflexibles y immuables : ils évoluent de scène en scène, selon les événements avec lesquels ils sont aux prises ou bien à mesure que la passion les envahit (Oreste, Phèdre...). C'est parce que la femme est plus faible que l'homme que Racine excelle à la peindre....

1 page - 1,80 ¤

« Toute l'invention consiste à faire quelque chose de rien », a écrit Racine. Dans quelle mesure cette formule vous paraît-elle rendre compte de son théâtre ?

||    On sait les biais dont s'était avisé Corneille pour concilier la vraisemblance et cet extraordinaire à quoi aspirait une époque romanesque : il cherchait dans l'histoire des événements hors de l'ordre commun dont elle garantissait l'authenticité. Telle n'est pas la conception de Racine. Il se plaît aux situations simples, vraisemblables. «Toute l'invention,...

1 page - 1,80 ¤

C'est à l'Hôtel de Rambouillet que Corneille lut tout d'abord son Polyeucte. « La pièce, dit Fontenelle, fut applaudie autant que le demandait la bienséance ; mais quelques jours après, m. de Voiture vint trouver M. Corneille... pour lui dire... que le christianisme en avait extrêmement déplu. » Corneille écrit à Voiture pour défendre le « christianisme » de sa pièce.

   Introduction : La visite que lui a faite M. de Voiture a vivement troublé Corneille. Il s'en est trouvé ébranlé au point de vouloir retirer sa pièce des mains des comédiens. Pourtant, à la réflexion, il est enclin à croire que Polyeucte n'est peut-être pas tout à fait indigne des pièces qui l'ont...

2 pages - 1,80 ¤

HUGO a qualifié Corneille de Romantique. Vous chercherez ce qui a pu motiver une telle épithète. Vous semble-t-elle entièrement justifiée ?

   I. Tout d'abord, une analyse . qu'est-ce que le XIXe siècle pouvait trouver de romantique dans le théâtre de Corneille ?    SON ATTITUDE PAR RAPPORT AUX RÈGLES :    — Dans ses comédies, Corneille les ignore, veut avoir raison contre elles. Ni unité de temps, ni unité de lieu. Même pas unité d'action (la...

1 page - 1,80 ¤

Parce que La Bruyère a prétendu que Corneille peignait les hommes « tels qu'ils devraient être », on en a conclu que son théâtre était invraisemblable. Pourtant n'exprime-t-il pas fidèlement les m½urs et les tendances de la Société de son temps ?

||    I. Dans la préface d'Héraclius, Corneille écrit : « Je ne craindrais pas d'avouer que le sujet d'une belle tragédie doit n'être pas vraisemblable «. En fait, dans ses sujets, nul souci des invraisemblances : les situations du Cid, de Polyeucte par exemple, peuvent paraître étranges et compliquées. De plus, comme son...

1 page - 1,80 ¤

De l'emploi et du rôle de l'histoire dans la tragédie de Corneille.

||    I. Pourquoi Corneille donne-.t-il tant d'importance à l'histoire ?    — Il a besoin de l'histoire pour authentifier les situations invraisemblables où il se plaît à placer ses personnages (Polyeucte, Horace).    — Il veut que la tragédie roule sur quelque grand intérêt d'état ou que, du moins, cet intérêt serve de fond à...

1 page - 1,80 ¤

Après avoir relu certaines pièces de Corneille, Amiel écrit : « C'est puissant, mais on a devant soi des idées héroïques plutôt que des êtres vivants ». Commentez et discutez.

   Voici comment vous pouvez construire votre développement.    I. Puissance du théâtre de Corneille : Vous trouverez les éléments de ce paragraphe dans l'étude du héros cornélien (volonté — idéal — admiration, etc...).    II. Mais les héros de Corneille ne sont-ils que des idées ?    a) Les pièces qu'il écrit à partir...

1 page - 1,80 ¤

Charles Péguy a écrit : « On n'entend rien à la poétique de Corneille si l'on n'y voit qu'un Conflit pour ainsi dire intellectuel et livresque entre le devoir pris au sens des moralistes et la passion prise au sens des moralistes... Il ne fait aucun doute que, dans Corneille, l'honneur est aimé d'amour et que l'amour est honoré d'honneur ». Expliquez ce point de vue. Le partagez-vous ?

  Introduction : On s'est longtemps contenté, à propos du héros cornélien, du jugement trop célèbre de La Bruyère : «... les hommes tels qu'ils devraient être «. On pensait tout expliquer considérant ces personnages comme des incarnations des théories cartésiennes du héros (bien que le traité des Passions soit de 13 ans postérieur ...

1 page - 1,80 ¤

« Loin de nous les héros sans humanité ! Ils pourront bien forcer les respects et ravir l'admiration comme font tous les objets extraordinaires, mais ils n'auront pas les c½urs ». Vous semble-t-il qu'on puisse appliquer au «héros cornélien» cette phrase de Bossuet ? (Oraison funèbre du Prince de Condé).

||    Il ne s'agit évidemment pas d'admettre aveuglément la formule, mais de discerner dans quelle mesure elle rend compte du héros de Corneille. Le plan s'en trouve facilité :    1° Thèse ; 2° Antithèse.||...

1 page - 1,80 ¤

LES SALONS - LA PRÉCIOSITÉ

||        — La vie mondaine apparaît à la Cour sous les Valois ; la société s'affine à partir de François Ier. — Mais la fin du siècle est troublée. Rudesse gasconne à la cour de Henri IV. Il faut attendre celle de Louis XIV pour retrouver la politesse des Valois.    —...

2 pages - 1,80 ¤

On connaît l'anecdote selon laquelle Malherbe biffa entièrement une édition de l'oeuvre de Ronsard... Ce geste a-t-il une valeur de symbole et, après Malherbe, ne resta-t-il rien de ce que la Pléiade et Ronsard avaient apporté à la poésie ?

||    Voici sur quels points peut porter l'analyse :    Les moyens d'expression : la langue, la versification ; la matière poétique ; la conception de la poésie ; le rôle du poète.    I. L'EXPRESSION :    — Langue : Ronsard : enrichir la langue (voir les procédés qu'il recommande). Souci motivé par l'indigence...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 689 690 691 692 693 694 695 696 697 698 699 700 ... 748 749 750 751 752 753

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit