LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
371 - Quel écrivain a été obligé d'interrompre son livre, L'Idiot de la famille, en 1972, pour cause de cécité ?
A
Balzac
B
Sartre
C
Flaubert
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

La critique de la société de cour dans « De la cour » et « Des grands » (La Bruyère - Les Caractères)

Qu'est-ce que « la cour » ? Son extension La cour est d'abord l'ensemble des services organisés pour les besoins de l'existence privée du souverain. Ces services comprennent d'innombrables fonctions qui sont autant de postes de faveur. En dehors de ces services, la cour englobe toutes sortes de personnages qui logent près du roi, parce qu'ils sont officiers...

2 pages - 1,80 ¤

La peinture du courtisan dans « De la cour » et « Des grands » (Les Caractère de La Bruyère)

Le courtisan est le personnage principal des chapitres VIII et IX des Caractères. Avant de nous demander quel rôle il joue dans la critique de la société que propose La Bruyère, il faut comprendre ce que recouvre ce mot. ...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez l'égalité selon La Bruyère

Étudier l'égalité chez La Bruyère semble paradoxal, car c'est une notion qui n'a guère de sens au XVIIe siècle. Pourtant, l'étude des emplois qu'il fait du mot peut permettre de voir plus clair dans ses idées politiques et morales. ...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi « De la cour » et « Des grands » relèvent-ils de l'esthétique classique ? (Les Caractère de La Bruyère)

Le « classicisme » est une notion qui date du XIXe siècle. Néanmoins, cette dénomination correspond à certaines caractéristiques communes à la seconde partie du XVIIe siècle, période d'intense réglementation de la langue et de la littérature, où se développe un certain nombre de conceptions dont La Bruyère se fait l'écho dans le chapitre I, « Des ouvrages...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez le comique dans « De la cour » et « Des grands » (Les Caractère de La Bruyère)

La satire, si elle implique la critique souvent virulente des vices, implique aussi que l'on émette cette critique de façon plaisante, D'ailleurs, après 1650, le public mondain n'apprécie plus le traité systématique qui sent la rhétorique. L'influence des salons a imposé une esthétique de l'élégance et du jeu d'esprit. Le style mondain est pensé comme un moyen de...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les thèmes et les procédés de la satire dans «De la cour» et «Des grands» (Les Caractère de La Bruyère)

La satire est un écrit qui s'attaque à quelque chose en s'en moquant. Mais à l'intérieur de ce vaste cadre, c'est un genre mal déterminé, qui oscille entre la vitupération indignée et la critique aimable. Cependant, si elle a des contours flous, la satire possède des caractéristiques précises. ...

2 pages - 1,80 ¤

Les portraits dans « De la cour » et « Des grands » (Les Caractère de La Bruyère)

Les portraits sont d'abord un jeu mondain. On jouait aux portraits dans les salons. C'était un jeu de société répondant à des règles fixes. La scène des portraits (II, 4) dans Le Misanthrope, de Molière, est un reflet de cette mode. Mais c'est Madeleine de Scudéry qui lança la mode des portraits en littérature. À partir de 1650,...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les marques de la présence de l'auteur dans « De la cour » et « Des grands » (Les Caractère de La Bruyère)

On imagine souvent qu'un traité de morale doit être « objectif ». Pourtant aucun écrit n'échappe aux marques d'énonciation, et même le on peut recouvrir toutes sortes de référents. C'est très net chez La Bruyère : dans DC, 41 (« on n'est point effronté par choix mais par complexion »), le on désigne l'homme en général, tandis que...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les différentes formes des remarques dans Les Caractères de La Bruyère

Les Caractères se présentent comme une succession de remarques de longueur variable et très diverses du point de vue formel. Peut-on rattacher cet ouvrage à une forme générique? ...

2 pages - 1,80 ¤

Quel est le sens du titre "Les Caractères" ?

Le mot charactêr, en grec, signifie d'abord « l'empreinte gravée dans le bois, la pierre ou le métal », puis « le caractère extérieur propre à une personne ou à une chose ». La Bruyère, qui a traduit Théophraste, lui emprunte son titre, en lui conservant le sens de « marque extérieure ». Le terme caractère fait déjà...

2 pages - 1,80 ¤

La place de «De la cour» et «Des grands» dans l'économie des Caractères.

Les deux chapitres au programme constituent un ensemble thématique qui permet d'étudier les relations du moraliste et du pouvoir. Mais ils ne prennent leur véritable sens que replacés dans le contexte de l'oeuvre. Les Caractères sont constitués de seize chapitres, dont chacun est pourvu d'un titre. « De la cour » et « Des grands' », qui constituent le...

2 pages - 1,80 ¤

Un Roi dans Divertissement de Giono : En quoi la brodeuse et Delphine constituent-elles deux personnages antithétiques ?

La troisième partie du roman voit l'arrivée, de deux nouveaux personnages féminins — la brodeuse et Delphine — qui forment en quelque sorte un couple antithétique. Elles partagent le statut d'épouses, mais en ont une pratique tout à fait opposée. Elles participent toutes deux de façon différente à la thématique de l'ennui et du divertissement, c'est pourquoi il...

1 page - 1,80 ¤

Le cheval de Langlois (pp. 92 à 96) - Un Roi dans Divertissement de Giono

Lorsque Langlois revient au village comme commandant de louveterie, au début de la seconde partie, les villageois ne l'identifient pas immédiatement mais aperçoivent de loin un « cavalier qui venait de Saint-Maurice ». Giono focalise alors l'attention du lecteur sur le cheval, qui ouvre la description, et ensuite seulement sur le cavalier dont l'allure et la mise sont...

1 page - 1,80 ¤

Un Roi dans Divertissement de Giono : Quel est l'effet produit par le mélange des registres ?

Les trois récits qui constituent le roman ont une dominante dramatique par les événements rapportés et tragique par le destin du personnage principal. Pourtant, deux autres registres nuancent cette impression dominante, le lyrisme des descriptions et le comique de certains personnages renforcé par la dérision des dialogues, créant ainsi une atmosphère très originale dans laquelle le lecteur ne...

1 page - 1,80 ¤

Quel est le message délivré par Giono dans Un Roi dans Divertissement ?

Un roi sans divertissement n'est pas un roman à thèse, à la manière de La Peste (1947) de Camus, ou des romans existentialistes de Sartre à la même époque. Toutefois, le titre de l'oeuvre, emprunté à Pascal et sans aucun rapport immédiat avec le contenu, avertit le lecteur d'un sens moral et philosophique qu'il devra découvrir au travers...

1 page - 1,80 ¤

Quelles fonctions Giono attribue-t-il aux couleurs dans Un Roi dans Divertissement ?

Les couleurs occupent une place importante dans le récit, celles des paysages bien sûr, mais aussi celles des hommes et des animaux. Elles ne sont pas seulement un élément descriptif parmi d'autres, elles ont un effet sur les hommes et prennent une valeur symbolique. Selon les saisons, elles peuvent être source d'ennui ou de divertissement, et l'une d'elles,...

1 page - 1,80 ¤

Quelle est la conception du bonheur dans Un Roi dans Divertissement de Giono ?

Giono a souvent exprimé dans ses romans précédents sa conception du bonheur, qui consiste à vivre sereinement et simplement, en harmonie avec la nature. Mais ici la nature est source de souffrances physiques et morales, et l'homme doit rechercher un substitut du bonheur dans les divertissements. ...

1 page - 1,80 ¤

Le loup dans Un Roi dans Divertissement de Giono

Le loup est bien sûr le héros de la seconde partie, mais il est présent aussi, de façon plus ou moins explicite, dans l'ensemble du roman. La peur du loup, représenté comme un animal solitaire et cruel, est ancestrale dans cette région. Aussi l'imagination populaire a-t-elle donné naissance à un être fantastique, mi-homme, mi-loup, que pourraient bien être...

1 page - 1,80 ¤

La beauté dans Un Roi sans Divertissement de Giono

« On ne peut pas vivre dans un monde où l'on croit que l'élégance exquise du plumage de la pintade est inutile. », écrit Giono dans Un roi (p. 49) où les allusions à la beauté sont nombreuses. La beauté est donc nécessaire : beauté de la nature mais aussi beauté des personnages, selon des critères pas toujours...

1 page - 1,80 ¤

Un Roi sans Divertissement de Giono: Le hêtre de la scierie : simple décor ou « personnage » essentiel ?

Le hêtre constitue un motif récurrent de la première partie du roman. Il est présenté par le narrateur-auteur dès l'incipit où il est situé avec précision. Plusieurs descriptions lui sont consacrées, qui lui donnent des valeurs symboliques et il joue un rôle déterminant dans le premier récit; c'est pourquoi on peut le considérer comme un personnage à part...

1 page - 1,80 ¤

L'ennui et le divertissement dans Un Roi sans Divertissement de Giono

Le titre, emprunté à une des Pensées de Pascal, et complété dans la dernière phrase du roman — « Un roi sans divertissement est un homme plein de misères. » (p. 244) —, met immédiatement le lecteur sur la voie d'une interprétation morale et philosophique de l'oeuvre. Mais s'agit-il encore du divertissement au sens pascalien — se détourner...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez la place et le rôle de la nature dans Un Roi sans Divertissement de Giono

La nature n'est pas seulement une toile de fond constamment dépeinte, elle passe souvent au premier plan pour participer à l'action : la montagne offre ainsi ses principales caractéristiques pour intervenir sur les hommes, leurs caractères et leurs actions (voir aussi la question 15 sur le style, pour les descriptions). ...

2 pages - 1,80 ¤

Comment la mort est-elle présentée dans Un Roi sans Divertissement de Giono ?

En plus des meurtres qui constituent l'intrigue de la première partie, la mort ponctue le roman à trois reprises, chacune des trois parties se terminant sur une mort violente — M.V., le loup, Langlois —, dans un effet de répétition tragique, où la mise en scène prend de plus en plus d'importance. ...

2 pages - 1,80 ¤

Le temps dans Un roi sans Divertissement de Giono

À la fois réels et imaginaires, précis et flous, les lieux décrits dans le roman y jouent un rôle déterminant. L'action se concentre dans un village, mais les déplacements en direction ou à partir de celui-ci sont nombreux et significatifs et d'autres lieux, théâtres d'actions spectaculaires, se chargent alors d'un fort sens symbolique, funeste ou favorable....

1 page - 1,80 ¤

L'importance et la signification des lieux dans Un Roi sans Divertissement de Giono

À la fois réels et imaginaires, précis et flous, les lieux décrits dans le roman y jouent un rôle déterminant. L'action se concentre dans un village, mais les déplacements en direction ou à partir de celui-ci sont nombreux et significatifs et d'autres lieux, théâtres d'actions spectaculaires, se chargent alors d'un fort sens symbolique, funeste ou favorable....

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature