LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
336 - Quel animal Panurge jette-t-il à l'eau dans l'oeuvre de François Rabelais ?
A
Lapin
B
Mouton
C
Coq
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B


Les nouveautés du site

Le personnage du narrateur dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI

Il semble néanmoins indispensable d'introduire quelques nuances. Sur quoi repose l'habituelle distinction entre le narrateur, quand il s'agit d'un narrateur omniscient, et l'auteur ? Sur le fait que le narrateur n'est pas clairement identifié, comme c'est ici le cas. Mais aussi sur le fait que l'auteur est une personne réelle, vivante ou morte, quand le narrateur est une...

2 pages - 1,80 ¤

Comment expliquer et justifier le choix de la sobriété stylistique dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI

Que s' agit-il finalement de faire ? Témoigner pour que cela n'ait plus jamais lieu, mais témoigner aussi à charge, apporter une pièce au procès du nazisme. À cet effet, il est indispensable de s'en tenir à un vocabulaire de prétoire. Les effets de manche seront réservés aux avocats ; pour les témoins et les victimes, point n'est...

2 pages - 1,80 ¤

L'ordre des chapitres dans Si c'est un homme de Primo LEVI

Il semble donc que le texte soit structuré, dans une première approche, par le déroulement des événements, avec une distinction nette entre des périodes datées et l'écoulement plus flou des saisons. Les dates apparaissent au début et à la fin du récit, c'est-à-dire aux moments charnières entre le monde extérieur, dans lequel les dates existent et comptent, et...

2 pages - 1,80 ¤

Si c'est un homme, document ou oeuvre littéraire ?

Le récit répond alors bien à une volonté documentaire, renforçant ainsi, volontairement ou non, sa mise à l'écart du champ littéraire. Au-delà même de la question autobiographique, c'est le sujet du récit — l'extermination systématique des Juifs d'Europe — qui rend indispensable ce statut du texte. Il serait comme indécent d'inventer sur un tel sujet, et cela nuirait...

2 pages - 1,80 ¤

Les marques et les fonctions de l'autobiographie dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI

L'autobiographie est un genre littéraire précis, répondant à un certain nombre de contraintes. On y trouve des oeuvres aussi variées que Les Confessions de Rousseau, ou Enfance de Nathalie Sarraute. La plupart des textes de Primo Levi relèvent de l'autobiographie, et en particulier Si c'est un homme. Cependant, l'enjeu de ce dernier texte semble dépasser le cadre de...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez l'importance des objets dans Nadja.

Quoique de façon disséminée, les objets occupent une place importante dans Nadja et révèlent quelques aspects essentiels de l'esthétique surréaliste. ...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez les thèmes de la raison et de la folie dans Nadja.

Dans le Manifeste, Breton condamne le « règne de la logique » et fait l'éloge des fous, mais l'histoire de Nadja le conduit à nuancer cette position. ...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez la diatribe de Breton contre le travail.

À deux reprises dans Nadja, Breton se lance dans une violente diatribe contre le travail (pp. 60-61, pp. 68-69). Quels sont les motifs de cette virulente critique ? ...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez la diatribe de Breton contre la psychiatrie.

« On est venu, il y a quelques mois, m'apprendre que Nadja était folle.» (p. 136.) Ainsi commence la dernière séquence de la deuxième partie de Nadja. Breton se livre alors à une attaque extrêmement virulente contre la psychiatrie. ...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez la critique du roman dans Nadja.

« André ? André ?... Tu écriras un roman sur moi. », réclame Nadja le 10 octobre. Le livre Nadja répond en un sens à cette demande, mais en s'opposant radicalement au genre romanesque. ...

1 page - 1,80 ¤

Commentez cette phrase de Breton dans Nadja. «La beauté sera CONVULSIVE ou ne sera pas.»

Nadja s'achève sur la célèbre formule : «La beauté sera CONVULSIVE ou ne sera pas.» (p. 161.) Tout contribue à rendre cette phrase énigmatique : son caractère lapidaire, l'adjectif « convulsive», pour le moins inattendu, la typographie et, peut-être plus encore, la place qu'elle occupe dans l'ouvrage. ...

1 page - 1,80 ¤

Analysez le style de Breton dans Nadja.

Nadja est un ouvrage surréaliste à plusieurs titres (voir la question n° 2), et le style même de Breton est, à lui seul, une manifestation de surréalisme. ...

1 page - 1,80 ¤

Étudiez le thème de la voyance dans Nadja.

Le thème de la voyance parcourt Nadja, mais s'il y a indéniablement une tentation spiritualiste dans le surréalisme, celle-ci est finalement écartée au profit de l'expérience concrète du monde. ...

1 page - 1,80 ¤

Qui est Nadja ? De la personne au mythe.

Peut-on dire de Nadja qu'elle est un personnage ? Elle a d'abord été une personne, avant d'être l'héroïne éponyme du récit et de devenir une sorte de mythe du surréalisme. ...

1 page - 1,80 ¤

En quoi peut-on dire que Nadja relève d'une «anti-littérature» ?

Dans l'«Avant-dire », Breton évoque les « impératifs « anti-littéraires » auxquels l'ouvrage obéit ». Quel est le sens de ce terme d'« anti-littérature », et en quoi Nadja répond à de tels impératifs ? ...

2 pages - 1,80 ¤

À plusieurs reprises Breton présente Nadja comme un ouvrage d'une totale sincérité. Trouvez-vous cela justifié ?

En qualifiant Nadja de « document "pris sur le vif" » (p. 8), Breton présente son ouvrage comme absolument sincère et fidèle à la réalité. Celui-ci contient pourtant d'étonnants silences qui, à première vue en tout cas, paraissent en contradiction avec cette revendication d'authenticité. ...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez la question de l'identité dans Nadja.

« Qui suis-je ? » (p. 11), « Qui êtes-vous ? » (p. 71), « Qu'est-elle ? » (p. 123) : la question de l'identité posée à soi-même et aux autres est au coeur de Nadja. ...

2 pages - 1,80 ¤

Quel rôle jouent les « pétrifiantes coïncidences» dans NADJA de BRETON ?

Que ce soit dans la partie centrale ou dans le prologue, le récit accorde une très large place aux coïncidences et à toutes sortes d'événements troublants ; ceux-ci apparaissent à la fois comme les éléments d'une connaissance de soi et comme des « signaux » auxquels il faut répondre, sans toutefois que Breton cède à la tentation du...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez l'importance des lieux dans Nadja.

Il suffit de regarder les photographies incluses dans Nadja pour saisir l'importance que Breton accorde aux lieux. C'est que l'entreprise surréaliste visant à « changer la vie», selon la formule de Rimbaud, suppose un nouveau rapport à l'espace. ...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les liens entre l'écrit et le vécu dans Nadja.

Nadja n'est pas simplement, pour Breton, le récit d'un épisode de sa vie passée, c'est un livre en cours d'élaboration, susceptible de varier si des événements interviennent dans le temps de l'écriture, et qui noue très étroitement l'écrit et le vécu. ...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les dessins de Nadja.

Après le journal des rencontres (pp. 63-109), Breton livre quelques réflexions sur Nadja. Il s'appuie en particulier sur quelques phrases qu'elle a pu dire ou écrire ainsi que sur une série de dessins qui sont reproduits en regard du texte. ...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles relations entretiennent la photographie et le récit dans Nadja ?

On ne peut se contenter d'étudier isolément les quarante-huit clichés qui constituent la « partie illustrée de Nadja» (p. 151) ; il faut, pour saisir le rôle joué par la photographie, comprendre les relations qu'elle entretient avec le texte. ...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez les fonctions de la photographie dans Nadja.

La seconde édition de Nadja comporte quarante-huit photographies. Celles-ci interviennent au coeur même du récit et contribuent grandement à l'originalité du livre en le lestant du poids de la réalité et en lui donnant une grande force d'interrogation. ...

2 pages - 1,80 ¤

Étudiez la figure féminine qui, dans la troisième partie de Nadja, apparaît sous le pronom «toi».

L'épilogue de Nadja (pp. 147-161) est presque entièrement adressé à une femme anonyme rencontrée en décembre 1927 et pour laquelle Breton éprouve un amour partagé. Cette soudaine irruption de l'amour entre la deuxième et la troisième partie introduit une rupture importante qui modifie le sens de l'oeuvre, mais surtout elle met fin au questionnement angoissé qui traverse l'ouvrage. ...

2 pages - 1,80 ¤

Décrivez et analysez les rapports entre Breton et Nadja.

Breton rencontre Nadja le 4 octobre 1926 ; la dernière lettre que lui adresse la jeune femme date de février 1927. Entre ces deux dates, leur relation a connu plusieurs moments, des temps forts et des temps faibles. Bien sûr, de cette relation nous n'avons que la version de Breton, mais on peut tenter à partir du cheminement...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature