LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
400 - Quelle organisation littéraire Ronsard créa-t-il avec ses compagnons ?
A
La Décade
B
La Pléiade
C
La Muse
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
Noble, Ronsard fut page au service de Charles d'Orléans, mais, brusquement sourd à l'âge de dixneuf ans, il dut renoncer au métier des armes. Il reprit ses études sous la direction du savant Dorat. Ensuite, il se tourna vers les lettres et devint le poète officiel de Charles IX. Vers 1554, avec six de ses compagnons (Baïf, Belleau, Dorat, Du Bellay, Pontus de Tyard et Jodelle), il créa la Pléiade. En 1549, il publie le manifeste Défense et illustration de la langue française, dont son oeuvre se nourrira sans cesse. Il renouvelle en effet la poésie française à travers des ouvrages tels que : Odes (1550-1553), Amours de Cassandre (1552), Hymnes (1555), etc. Tombé dans l'oubli, il fut redécouvert par Sainte-Beuve au XIXe.


Les nouveautés du site

Jacques-Bénigne Bossuet, évêque de Meaux, SERMONS, «Sermon du mauvais riche»

  Sermon du mauvais riche Premièrement, Chrétiens, c'est une fausse imagination des âmes simples et ignorantes, qui n'ont pas expérimenté la fortune, que la possession des biens de la terre rend l'âme plus libre et plus dégagée. Par exemple, on se persuade que l'avarice serait tout à fait éteinte, que l'on n'aurait plus d'attache aux ...

6 pages - 1,80 ¤

Pierre Corneille: LA PLACE ROYALE OU L'AMOUREUX EXTRAVAGANT et LACLOS, LES LIAISONS DANGEREUSES

  Pierre Corneille:  LA PLACE ROYALE OU L'AMOUREUX EXTRAVAGANT Dans la scène 1 de l'acte I de La Place Royale, la jeune Philis plaide la cause de son frère, Doraste : il aime Angélique, qui, elle, aime Alidor. La Place Royale PHILIS Dans l'obstination où je te vois réduite J'admire ton amour et ris de ta conduite....

6 pages - 1,80 ¤

La Hontan, Louis Armand de Lom d'Arce, baron de (1666-1716), DIALOGUE DE M. LE BARON DE LA HONTAN ET D'UN SAUVAGE DE L'AMÉRIQUE

  Dialogue de M. le baron de La Hontan et d'un sauvage de l'Amérique O quel genre d'hommes sont les Européens ! 0 quelle sorte de créatures ! qui font le bien par force et n'évitent à faire le mal que par la crainte des châtiments? Si je te demandais ce que c'est qu'un homme, tu...

5 pages - 1,80 ¤

Vieille chanson du jeune temps de Victor Hugo

Un jeune homme et une jeune femme se promènent ensemble dans un bois. Nous possédons quelques renseignements sur cette' dernière : elle se nomme « Rose », sait-on dès le premier vers, elle a vingt ans (v. 14), le « bras blanc » (v. 20) et le pied « petit » (v. 27). Et si ses yeux brillent,...

2 pages - 1,80 ¤

Quelles peuvent être les facettes du personnage romanesque ?

Peignant la véritable fresque que représente un roman, le génie des auteurs s'efforce de donner vie aux situations et aux personnages. Le corpus proposé englobe plusieurs présentations de protagonistes. Ainsi, dans un passage de Michel Strogoff, Jules Verne signe en 1876 le portrait d'un officier russe chargé d'une mission risquée. En 1932, Louis-Ferdinand Céline écrit Voyage au bout...

2 pages - 1,80 ¤

Denis Diderot : SUPPLÉMENT AU VOYAGE DE BOUGAINVILLE

Supplément au voyage de Bougainville Lorsqu'il fut sur le point de se coucher, Orou, qui s'était absenté avec sa famille, reparut, lui présenta sa femme et ses trois filles nues, et lui dit : — Tu as soupé, tu es jeune, tu te portes bien ; si tu dors seul, tu dormiras mal ; l'homme a besoin...

6 pages - 1,80 ¤

Savinien de Cyrano de Bergerac: L'AUTRE MONDE, « Les Etats et Empires de la Lune»

Les Etats et Empires de la Lune — Pour l'âme des bêtes qui est corporelle, je ne m'étonne pas qu'elle meure, vu qu'elle n'est possible qu'une harmonie des quatre qualités, une force de sang, une proportion d'organes bien concertés ; mais je m'étonne bien fort que la nôtre, intellectuelle, incorporelle et immortelle, soit contrainte de sortir de chez...

6 pages - 1,80 ¤

La Poésie Se Définie-T-Elle Seulement Par La Forme ?

Nous venons de voir que la forme poétique, le ‘’son’’ dans la citation de Mallarmé, est très importante dans tout poème. Nous allons maintenant voir ce qu’est le ‘’sens’’ de la poésie, et son utilité dans l’œuvre. Le sens de nombreux poèmes, leur fond, est l’incitation au voyage. Au voyage intérieur, avec par exemple...

4 pages - 1,80 ¤

« La poésie peut-elle changer une vie ? »

   || Une poésie, bien qu’elle ne puisse pas être enfermée dans une cadre nommé tellement elle est diversifiée, possède un fonctionnement qui la distingue des autres textes. Elle possède une certaine harmonie, architecture, beauté, style … mais ces critères sont-ils vraiment suffisants pour donner à la poésie le pouvoir suprême de changer une vie...

2 pages - 1,80 ¤

La Poésie Est-Elle Par Essence Lyrique ?

   ||Le mot poésie vient du grecque poeien qui signifie « produire », « créer ». Le poète se donne un pouvoir d'invention et de création verbale en exploitant toutes les ressources de la langue. La poésie est avant tout un travail sur les mots un art du langage qui en explore toutes les ressources...

3 pages - 1,80 ¤

La Fonction De La Littérature Est Elle Essentiellement D Eduquer Ou De Distraire ?

   || En effet, lorsqu’on pense au mot « littérature », sa première fonction semble évidente. Cet outil permet de développer l’art du langage, la facilité à bien s’exprimer, à enrichir son vocabulaire. En effet, dès le plus jeune âge, on apprend que c’est en lisant que l’on apprend à mieux écrire. On peut essayer...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que le scepticisme ? Pensez-vous que cette philosophie puisse vous permettre d'adopter une attitude constructive dans la vie ?

• Partant du constat que toutes les sciences et toutes les philosophies sont incertaines et vaines, le scepticisme est une philosophie consciente de ses propres limites. Selon Montaigne, il ne constitue pas seulement une arme contre les guerres de religion : il devient une attitude souhaitable par elle-même, un mode de vie. L'auteur des Essais n'identifie pas les...

5 pages - 1,80 ¤

Michel Eyquem de Montaigne (1533-1592), ESSAIS, Livre II, chapitre XII, «Apologie de Raymond de Sebonde»

  Apologie de Raymond de Sebonde Il m'a toujours' semblé qu' à un homme chrétien cette sorte de parler est pleine d'indiscrétion et d'irrévérence : Dieu ne peut mourir, Dieu ne peut se dédire, Dieu ne peut faire ceci ou cela. Je ne trouve pas bon d'enfermer ainsi la puissance divine sous les lois de notre...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que la tolérance? Imaginez que vous vous adressez à l'un de vos contemporains dans une lettre : en prenant, comme Voltaire, un ton dégagé, que lui diriez-vous ?

Voici la définition que donne Voltaire de la tolérance dans son Dictionnaire philosophique — que vous auriez intérêt à consulter — : « Qu'est-ce que la tolérance ? C'est l'apanage de l'humanité. Nous sommes tous pétris de faiblesses et d'erreurs ; par-donnons-nous réciproquement nos sottises, c'est la première loi de la nature. » Nous retrouvons ici la critique...

5 pages - 1,80 ¤

Quels sont, d'après Voltaire, les obstacles qui s'opposent à l'entente des hommes entre eux ?

• D'après Voltaire, les hommes ne s'entendent pas entre eux parce qu'ils n'admettent pas les différences. Tous, les chrétiens (l. 2) comme les musulmans (l. 5) ou les hindous (l. 6), se montrent intolérants. Ils cherchent à imposer aux autres leur langage qui résulte d'une interprétation de la réalité, comme en témoigne, dans le dernier paragraphe, le rapprochement...

5 pages - 1,80 ¤

Voltaire, TRAITÉ SUR LA TOLÉRANCE, chapitre XXII : « De la tolérance universelle »

  De la tolérance universelle Il ne faut pas un grand art, une éloquence bien recherchée, pour prouver que des chrétiens doivent se tolérer les uns les autres. Je vais plus loin : je vous dis qu'il faut regarder tous les hommes comme nos frères. Quoi ! mon frère le Turc ? mon frère le Chinois ?...

5 pages - 1,80 ¤

Quel est le rôle joué par l'orgueil dans la conduite amoureuse du vicomte de Valmont ? (Liaisons Dangereuses)

Pour Malraux, Valmont ne veut pas « déroger » à l'image qu'il se forge de lui-même et qu'il considère comme indispensable à sa réputation, à ses titres de noblesse libertine. En fait, le vicomte n'aime que lui, ou, du moins, il privilégie sur toute autre chose le modèle de comportement qu'il se donne. Ainsi, la nature de ses...

6 pages - 1,80 ¤

Les personnages de Laclos sont des libertins. Après avoir défini ce terme avec rigueur, vous montrerez ce qui caractérise la démarche du libertin.

D'après le Dictionnaire étymologique de la langue française de Bloch et Wartburg, le mot LIBERTIN viendrait d'un passage des Actes des Apôtres (VI, 9) qui évoque une secte juive ; mais le sens étymologique de ce terme s'est perdu. Sa ressemblance avec le latin LIBERTINUS, « esclave affranchi », lui valut d'être affecté, abusivement, du sens de «...

6 pages - 1,80 ¤

André Malraux, PRÉFACE AUX LIAISONS DANGEREUSES, roman de Pierre Choderlos de Laclos

 Préface aux Liaisons dangereuses  Le personnage significatif tel qu'il naît chez Laclos n'est pas un ambitieux : encore que son domaine soit très proche de celui de l'ambition, puisqu'il est celui de l'action sur les êtres. Ni la marquise ni Valmont n'ont envisagé le pouvoir politique comme moyen d'action : la société trop forte...

6 pages - 1,80 ¤

En quoi l'artiste est-il, selon vous, soumis aux données de l'histoire ?

||  Travail au brouillon 1. Introduction : formulation du problème. Dans quel sens pouvons-nous dire que l'artiste est lié aux données de l'histoire ? 2. Analyse de la relation de l'artiste à son temps : l'apprentissage de la technique et la formation de soi. 3. Dépassement de l'époque : nécessité de composer son oeuvre, de dégager les...

2 pages - 1,80 ¤

HUGO: Préface de Cromwell

  C'est alors que, l'œil fixé sur des événements tout à la fois risibles et formidables, et sous l'influence de cet esprit de mélancolie chrétienne et de critique philosophique que nous observions tout à l'heure, la poésie fera un grand pas, un pas décisif, un pas qui, pareil à la secousse d'un tremblement de terre,...

6 pages - 1,80 ¤

Louis, duc de Saint-Simon (1675-1755), MÉMOIRES

  Mémoires L'ancienne cour de la Reine sa mère, qui excellait à la savoir tenir', lui avait imprimé une politesse distinguée, une gravité jusque dans l'air de galanterie, une dignité, une majesté partout, qu'il sut maintenir toute sa vie, et lors même que, vers sa fin, il abandonna la cour à ses propres débris. Mais cette...

6 pages - 1,80 ¤

Rabelais, Tiers Livre: "Cependant, n'est pas débiteur qui veut; ne se fait pas de créanciers qui le veut... cette truandaille de monde qui ne prête rien. Par ma foi, je les hais bien !".

• Selon Panurge, l'ensemble des rapports, dans l'univers, est régi par des relations de dépendance et de réciprocité. En effet, tous les individus sont redevables à d'autres et il faut rendre grâce à ceux qui, consciemment, accroissent des relations en faisant des dettes. Il annonce le contenu de son éloge paradoxal en disant que, pour lui, les dettes...

4 pages - 1,80 ¤

Honoré de Balzac (1799-1850), UNE TÉNÉBREUSE AFFAIRE

  M. de Grandville ne plaida jamais que cette cause criminelle, mais elle lui fit un nom. D’abord, il trouva pour son plaidoyer cet entrain d’éloquence que nous admirons aujourd’hui chez Berryer. Puis il avait la conviction de l’innocence des accusés, ce qui est un des plus puissants véhicules de la parole. Voici les points principaux de sa défense rapportée en entier par...

5 pages - 1,80 ¤

De Gaulle : Appel du 18 juin 1940 à la BBC (analyse)

Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de l'ennemi. Infiniment plus que...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature