LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations



Les hallucinogènes : pays des merveilles ou pays des cauchemars ?

Les hallucinogènes : pays des merveilles ou pays des cauchemars ? Des substances qui perturbent la vision De nos jours, les drogues sont de plus en plus consommées par les jeunes et font des ravages considérables. Ils consomment ces substances sans même se soucier des conséquences qu’elles peuvent avoir sur leur organisme. Nous verrons que l’abus de consommation de stupéfiants (LSD et...

1 page - 1,80 ¤

DM SVT N°2 : Résistance des bactéries: On classe les antibiotiques par famille, en fonction de leur structure chimique et de leur mode d’action.

LAMARQUE Martin DM SVT N°2 : Résistance des bactéries On classe les antibiotiques par famille, en fonction de leur structure chimique et de leur mode d’action. Le spectre d’action d’un antibiotique est différent d’une famille et d’un antibiotique à l’autre et peut également évoluer avec le temps en fonction...

1 page - 1,80 ¤

Anatomie

ANATOMIE Tableaux récapitulatifs Poignet : Flexion Extension Abduction Adduction Pronation Supination Fléchisseur radial du carpe Fléchisseur radial du carpe Fléchisseur radial du carpe Fléchisseur ulnaire du carpe Fléchisseur ulnaire du carpe Extenseur ulnaire du carpe Extenseur ulnaire du carpe......

1 page - 1,80 ¤

Histoire de la tuberculose

LA TUBERCULOSE : Clinique : La mort blanche (opposé à la mort bleu du choléra). Germe : mycobactérium tuberculosis. Maladie qui peut prendre plusieurs formes et très ancienne connu depuis l'antiquité. Transmission de personne à personne par des expectorations pulmonaires. La plus classique : la phtisie (pulmonaire) : vient du grec « dépérir » : se caractérise par des toux, d'une fatigue et ces toux peuvent aller jusqu'à la...

1 page - 1,80 ¤

Syndrome altitude

Pathologie : altitude La pression atmosphérique est la pression qu'exerce le mélange gazeux constituant l'atmosphère et cela équivaut à 760mmHg. La pression atmosphérique diminue avec l'altitude d'un facteur 10 chaque fois que l'on s'élève de 16 km. Une diminution de la pression atmosphérique entraine à...

1 page - 1,80 ¤

Méthodologie en épidémiologie clinique

07/04/2015 1 - Méthodologie Pr JOLLY 1 - Méthodologie en épidémiologie clinique I/ Introduction ? ? Épidémiologie (définition OMS) : L'épidémiologie est l'étude de la distribution des maladies dans les populations humaines, ainsi que des influences qui déterminent cette distribution Épidémiologie : o Très ancien : Aristote ? fièvre des marais (paludisme) o Découverte des germes figurés : ? Ère Pasteurienne ? Facteurs épidémiques des maladies infectieuses : Transmission hydrique du Choléra o Maitrise...

3 pages - 1,80 ¤

Les audioprothesistes

Les audioprothésistes En quoi consiste le métier d'audioprothésiste ? Le métier d'audioprothésiste consiste à aider les gens sourds ou malentendants à retrouver ou à améliorer leur audition grâce à la mise en place d'un appareil de correction auditive sous prescription d'un médecin ORL (oto-rhino-laryngologie).Les audioprothésistes travaillent en collaboration étroite avec d'autres médecins comme par exemple le médecin traitant du patient...

1 page - 1,80 ¤

Cours de st niveau seconde

Chapitre 4 : Pratiquer une activité physique En préservant sa santé :                   1) Les articulations, siège des mouvements :   -L’activité physique mobilise un certain nombre d’articulations, notamment au niveau des membres. Chaque articulation assure la liaison entre deux ou plusieurs os grâce a des ligaments .Ce sont des bandes de tissu et conjonctif pouvant résister à de fortes tension : ils maintiennent les os...

2 pages - 1,80 ¤

Role de la dopamine dans le cerveau

I-La dopamine dans le cerveau A)Les neurones Le neurone est une cellule dont la structure rappelle celle d'un arbre. A partir du noyau et du corps cellulaire, le neurone étend un long prolongement appelé "axone" avec de multiples ramifications à son extrémité qui sont autant de connexions vers d'autres neurones. Le tronc de l'axone est entouré d'une gaine constituée de cellules gliales. C'est...

3 pages - 1,80 ¤

Doctor q

COMPTE RENDU EN ANGLAIS: DOCTOR Q PIST 50 UNIT 4 Doctor Q is a famous neurosurgeon. He is 39 years old and he is already director of brain tumor surgery at Johns Hopkins Hospital. His patients say : he was born to be a doctor . It is a illegal immigrant who......

1 page - 1,80 ¤

La Grippe

Die Grippe Die Grippe ist eine häufige und ansteckende Krankheit, die von drei Virus (Myxovirus A B C) verursachte ist. Sie verursacht die Vögel die Säugetiere, Schweine, Seehunde, und Menschen. Pro Jahr sind, zwei bis sieben Millionen Menschen infiziert. Übertragung : Der Viru......

1 page - 1,80 ¤

Tpe Alzheimer

TPE: La Maladie d'Alzheimer Par Marine Guillevic, Grégoire Biette, Olivier Bousseau et Caroline Huet Problématique : Comment fonctionne la mémoire et comment la Maladie d'Alzheimer la fait défaillir ? Introduction : La mémoire est une faculté des plus essentielles et personnelles. Elle nous permet de garder une identité, d'évoluer en prenant acte du passé, d'avoir des connaissances, de savoir comment réagir devant un problème...

4 pages - 1,80 ¤

BIOPHYSIQUE LES UNITES Syst mes d unit s?: Syst me international: S.

BIOPHYSIQUE LES UNITES Syst mes d unit s?: Syst me international: S.I: M.K.S.A. mol.cd ( m tre, kilogramme, seconde, amp re, kelvin, mole et candela ) Syst me C.G.S : centim tre, gramme, seconde . Multiples et sous multiples facteur 1 10 102 103 106 109 1012 1015 1018 Pr fixe D ca Hecto Kilo M ga Giga T ra Peta Exa symbole da h k M G T P E Grandeur Dimension longueur L surface S L2 ......

1 page - 1,80 ¤

Systèmes d'unités : système international : S.

Systèmes d'unités : système international : S.I : M.K.S.A. mol.cd ( mètre, kilogramme, seconde, ampère, kelvin, mole et candela ) système C.G.S : centimètre, gramme, seconde . Multiples et sous multiples facteur 1 10 102 103 106 109 1012 1015 1018 préfixe déca hecto kilo méga giga téra peta exa Grandeur Dimension longueur L symbole da h k M G T P E facteur&l......

1 page - 1,80 ¤

L'ULNA (3) I.

L'ULNA (3) I. GENERALITES. II. L'EPIPHYSE PROXIMALE. A. L'olécrâne. B. Le processus coronoïde. ± face supérieure ± face antérieure ± la face latérale présente également: ¯ la fosse supinatrice, située en dessous de l'incisure radiale, limitée en arrière par la crête supinatrice et portant l'insertion du muscle supinateur ¯ l'insertion de la corde oblique, puis......

1 page - 1,80 ¤

L'ULNA (2) I.

L'ULNA (2) I. GENERALITES. II. L'EPIPHYSE PROXIMALE. A. L'olécrâne. ± face antérieure ± face supérieure ± face postérieure ± face médiale L'olécrâne présente également: ± une face latérale, portant deux insertions: ¯ le faisceau postérieur du ligament collatéral radial du coude, en avant ¯ le muscle ancôné, en arrière Vue latérale de l'olécrâne Vue postérieure du coude Muscle ancôné B. Le processus coronoïde. Le p......

1 page - 1,80 ¤

L'ULNA ΠI.

L'ULNA Œ I. GENERALITES. L'ulna (appelé autrefois cubitus), est un os long; on peut donc lui décrire deux épiphyses et une diaphyse. Il s'agit de l'os médial de l'avant-bras, situé en dedans du radius. Il s'articule: Œ en haut, avec la trochlée humérale  en bas, avec le ligament triangulaire, qui le sépare des os du carpe Ž en dedans, avec le radius, par deux articulations: ¯ l'articulation...

1 page - 1,80 ¤

TRANSPORTS PASSIFS Connaissances essentielles du cours I.

TRANSPORTS PASSIFS Connaissances essentielles du cours I. NOTIONS DE THERMODYNAMIQUE. - L'évolution d'un système thermodynamique est liée à la variation d'une fonction thermodynamique appelée enthalpie libre G . G = U + PV - TS U énergie interne du système PV lié à l'énergie mécanique TS terme énergétique lié à l'agitation thermique S entropie - Une réaction spontanée se manifeste par une variation ?G < 0 - Pour un...

3 pages - 1,80 ¤

TESTS NON-PARAMETRIQUES Ces tests sont moins puissants que les tests de comparaison de moyennes ou de fréquences.

TESTS NON-PARAMETRIQUES Ces tests sont moins puissants que les tests de comparaison de moyennes ou de fréquences. On les utilise donc par défaut et notamment pour des petits échantillons quand il n'y a pas l'hypothèse de normalité ou l'hypothèse d'homogénéité des variances. Les tests non paramétrés portent sur les rangs des valeurs. I. TEST DE MANN-WITHNEY. Sur deux échantillons indépendants : E1 de taille...

2 pages - 1,80 ¤

STATISTIQUES Test de l'écart réduit 1) COMPARAISON D'UNE MOYENNE A UNE NORME : X de moyenne µ et d'écart type ? X= 1n ? Xi n i =1 On compare µ à X Z= X-µ suit une loi s n a) N(0 ; 1) si n >= 30 b) St (n - 1) si n< 30 et X normale.

STATISTIQUES Test de l'écart réduit 1) COMPARAISON D'UNE MOYENNE A UNE NORME : X de moyenne µ et d'écart type ? X= 1n ? Xi n i =1 On compare µ à X Z= X-µ suit une loi s n a) N(0 ; 1) si n >= 30 b) St (n - 1) si n< 30 et X normale. 2) COMPARAISON DE 2 MOYENNES : E1 échantillon d'effectif n1, de moyenne X1 et d'écart type...

1 page - 1,80 ¤

STATISTIQUES Test de l'écart réduit 1) COMPARAISON D'UNE MOYENNE A UNE NORME : X de moyenne µ et d'écart type ? X= 1n ? Xi n i =1 On compare µ à X Z= X-µ suit une loi s n a) N(0 ; 1) si n >= 30 b) St (n - 1) si n< 30 et X normale.

STATISTIQUES Test de l'écart réduit 1) COMPARAISON D'UNE MOYENNE A UNE NORME : X de moyenne µ et d'écart type ? X= 1n ? Xi n i =1 On compare µ à X Z= X-µ suit une loi s n a) N(0 ; 1) si n >= 30 b) St (n - 1) si n< 30 et X normale. 2) COMPARAISON DE 2 MOYENNES : E1 échantillon d'effectif n1, de moyenne X1 et d'écart type...

1 page - 1,80 ¤

LE TEST DU ?2 1) Distribution du ? 2 Soit une variable aléatoire X suivant une loi normale de paramètres X et ? .

LE TEST DU ?2 1) Distribution du ? 2 Soit une variable aléatoire X suivant une loi normale de paramètres X et ? . On extrait des échantillons de ? (x n i =1 taille n. On calcule pour chaque échantillon la valeur de : Les différentes valeurs calculées suivent une distribution du Exemple (pour se fixer les idées) -X) 2 i ?2 ?2 Les notes obtenues au concours de médecine suiv......

1 page - 1,80 ¤

LE TEST DU ?2 1) Distribution du ? 2 Soit une variable aléatoire X suivant une loi normale de paramètres X et ? .

LE TEST DU ?2 1) Distribution du ? 2 Soit une variable aléatoire X suivant une loi normale de paramètres X et ? . On extrait des échantillons de ? (x n i =1 taille n. On calcule pour chaque échantillon la valeur de : Les différentes valeurs calculées suivent une distribution du Exemple (pour se fixer les idées) -X) 2 i ?2 ?2 Les notes obtenues au concours de médecine suiv......

1 page - 1,80 ¤

II. LE TERRITOIRE SENSITIF RADICULAIRE DU MEMBRE SUPERIEUR. Nous venons de

II. LE TERRITOIRE SENSITIF RADICULAIRE DU MEMBRE SUPERIEUR. Nous venons de voir que l'innervation sensitive de chaque cm 2 de peau est assuré par un nerf, branche terminale du plexus brachial. Or, vous savez que chaque nerf est constitué de fibres nerveuses (axones) dont l'origine est située au niveau de la moëlle épinière. A chaque niveau vertèbral, à chaque trou de...

1 page - 1,80 ¤

7) Les territoires sensitifs de la face dorsale (ou postérieure) de la main.

7) Les territoires sensitifs de la face dorsale (ou postérieure) de la main. Attention, la limite entre le territoire sensitif du nerf médian et le territoire sensitif du nerf ulnaire est cette fois-ci située au niveau du 4ème doigt QCM ! ! Par contre, la limite entre le territoire sensitif......

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo