LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
57 - Complétez cette citation de Bachelard: "L'histoire des sciences est l'histoire des défaites ... "
A
de l'irrationalisme
B
de la rationalité
C
de la moralité
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
Une conception naïve de l'histoire des sciences suppose que la raison, une fois assurée, de ses pouvoirs enlève toute emprise des mythes, de l'imagination sur notre vision du monde. Or, il n'en est rien. Bachelard, en élaborant le concept d'obstacle épistémologique, a montré que la connaissance rationnelle de la nature est un combat permanent contre des formes d'explication animistes, substantialistes, faisant appel à l'expérience première et qui dotent l'univers de qualités, de pouvoirs qui sont irrationnels.


Les nouveautés du site

POUR BIEN PENSER, FAUT-IL NE RIEN AIMER ?

Il faut garder son indépendance de jugement L'admiration qu'un penseur est susceptible de témoigner à tel ou tel grand philosophe peut nuire à l'indépendance de son jugement. Platon ou Aristote ont beau être deux grands noms de la pensée occidentale, ils sont faillibles. Il faut donc juger leurs idées selon qu'elles nous semblent vraies, et non selon l'amitié que...

4 pages - 1,80 ¤

La philosophie nous détache-t-elle du monde ?

||Depuis son origine, la philosophie subit le reproche d'être éloignée du réel: Aristophane ne se prive pas de tourner en ridicule un Socrate égaré dans les nuages (Les Nuées), et la fréquente caricature du philosophe (comme d'ailleurs du savant) l'affuble d'une distraction permanente — symptôme de sa rupture par rapport au quotidien. Pris ...

5 pages - 1,80 ¤

La philosophie doit-elle aller contre le sens commun ?

||Comment le sens commun définit-il la philosophie? Ce serait une façon de ne pas trop s'en faire, d'accepter la vie comme elle vient sans s'interroger à propos de ce qu'elle véhicule, ou encore une manière d'échapper aux aspects pénibles de l'existence, puisqu'on admet communément que le clochard «a sa petite philosophie» (comme tout un...

8 pages - 1,80 ¤

Respecter l'autre, est-ce respecter en lui la personne humaine ?

||Les théories, philosophiques ou religieuses, n'ont pas manqué dans l'histoire, qui ont prêché l'amour ou le respect de la personne humaine. Ce qui n'empêche pas l'histoire d'être «pleine de bruit et de fureur», de massacres et d'erreurs. C'est qu'à aimer la personne en général, on oublie peut-être qu'elle se manifeste d'abord, concrètement, sous l'aspect...

8 pages - 1,80 ¤

Désobéir peut-il être un devoir ?

- Souligner que la conscience du devoir, comme ce que le sujet a à faire obligatoirement, sous-entend la compréhension de la loi morale (par définition universelle). Donc la maturité de la raison capable de découvrir cette dernière. Ainsi, la question posée n'a guère de sens par rapport à l'enfant, sauf si - cas rare - l'obéissance que l'on...

2 pages - 1,80 ¤

Puis-je à la fois affirmer que toutes les valeurs sont équivalentes et vouloir combattre l'injustice ?

Note : 10/10

||À travers l'histoire de ses contacts avec les autres cultures, l'Occident a souvent été incapable de reconnaître qu'elles véhiculaient des valeurs qui, pour être différentes des siennes, n'en possédaient pas moins leur légitimité. Dès lors qu'au contraire, on admet que toutes les valeurs sont équivalentes, se condamne-t-on à l'impossibilité de toute critique, voire...

3 pages - 1,80 ¤

Quel sens donner au mot «droit» dans l'expression «J'ai le droit de...» ?

Note : 9/10

Une expression aussi courante que « j'ai le droit de » requiert une explicitation philosophique dès lors que s'y attachent des significations diverses, voire divergentes, liées aux faux-semblants du désir spontané, de la mauvaise foi, aussi bien qu'à la revendication légitime d'une liberté d'agir. Chacun sait bien par exemple que le fumeur ne peut...

4 pages - 1,80 ¤

Violence et vérité sont-elles nécessairement incompatibles ?

Note : 9/10

- La situation peut alors s'inverser: la violence s'exerce plus volontiers contre la vérité rationnelle. Au moins sous forme symbolique (procès de Galilée).- Lorsqu'une thèse a besoin d'une certaine violence pour s'imposer en tant que vérité, on peut affirmer, non seulement qu'elle ne respecte pas les conditions normales du débat rationnel ou scientifique, mais...

3 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir de l'État est-il facteur de liberté ou d'oppression? ?

Note : 9/10

Les détracteurs de Marx, et en premier lieu Proudhon, ont vu, dans cette proposition d'une société communiste sans classe, la fin de l'histoire. Prenant appui sur la maxime du Manifeste selon laquelle « l'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes », ces détracteurs avançaient qu'une société...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on critiquer la démocratie ?

Note : 5.3/10

Ce d'autant moins que, dans l'histoire moderne, les régimes totalitaires - de quelque bord qu'ils soient - sont contestés ou renversés au nom d'une aspiration à la démocratie qui, dans le vocabulaire de l'époque, prend l'aspect d'une panacée. Qui oserait en effet critiquer le mouvement même d'un peuple vers sa libération? Qui -...

3 pages - 1,80 ¤

Le développement de la technique obéit-il à une fatalité ?

Note : 5.3/10

FÉTICHISME DE LA MARCHANDISE CHEZ MARX Dans les sociétés primitives, le fétiche est un objet sacré qui concentre tous les pouvoirs et confère à celui qui le possède la toute-puissance. Pareillement, dans le capitalisme, la marchandise prend une individualité et une autonomisation si forte qu'elle nous fait oublier ses origines à savoir qu'elle est...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on identifier oeuvre et travail ?

Note : 5.3/10

  En ce cas, l'homme pourrait « être fier d'avoir inventé le marteau, le clou, car ce sont des inventions originales et non imitées». De même, voir dans l'oeuvre un simple jeu, un simple travail d'illusionniste est méconnaître l'activité artistique.  En déclarant: « L'art creuse un abîme entre l'apparence et l'illusion de ce monde mauvais et périssable d'une part, et...

8 pages - 1,80 ¤

Les sciences progressent-elles vers la vérité ?

Note : 5.3/10

S'il est un progrès qui paraît peu contestable (si la notion de progrès a un sens sérieux), c'est bien dans l'accumulation des savoirs scientifiques à quoi aboutit le développement des sciences modernes. Cela signifie-t-il que ces dernières s'avancent vers la vérité, c'est-à-dire vers une vérité qui pourrait être considérée comme absolue ou définitive ?...

7 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que faire une expérience ?

Note : 5.2/10

- Faire une expérience scientifique, c'est déployer une activité de questionnement à l'égard du monde: la nature ne répond qu'aux questions qu'on lui pose (cf. Kant). L'esprit dans ce cas est bien actif; il s'appuie sur les connaissances acquises et vise l'enrichissement du savoir; souci de l'universel (la loi). - « Faire une expérience »...

3 pages - 1,80 ¤

La science apporte-t-elle à l'homme l'espoir de constituer un langage artificiel ?

Note : 5.2/10

Que pourrait représenter le langage artificiel de la science ? - La langue, par définition, nous livre le réel sur un mode symbolique en le représentant à distance.- Le monde ainsi représenté par une langue scientifique serait par définition le monde tel que le reconstitue la science, c'est-à-dire différent de l'univers quotidien (notre perception usuelle ne...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il éviter les querelles de mots ?

Note : 5.2/10

■ Un constat. Nous entendons souvent dire : « Vous vous querellez pour des mots », ou « Ce sont des querelles de mots ». On signifie par là que de telles querelles n'ont pas de fondement réel, que le désaccord n'est qu'apparent, et qu'il suffirait de s'entendre sur le sens des mots et sur leur emploi pour...

5 pages - 1,80 ¤

Par le langage peut-on agir sur la réalité ?

Note : 5.2/10

Je puis, par exemple, informer, suggérer, promettre, interdire, etc. Donc, en disant quelque chose, j'effectue un acte différent de l'acte locutoire qui est de dire quelque chose. Elle est, enfin, acte perlocutoire. Un discours a le plus souvent certains effets intentionnels ou non, même lointains, soit sur autrui, soit sur celui qui parle. Ainsi, lorsque je produis un...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'histoire des sciences peut apprendre aux philosophes ?

Note : 5.2/10

- Elle prouve que l'accès au savoir scientifique est historiquement tardif et que les débuts de son histoire sont encombrés d'obstacles épistémologiques provenant avant tout des habitudes de l'esprit lui-même (cf. Bachelard: La Formation de l'esprit scientifique). - Tous ces éléments confirment ce que la philosophie (depuis Platon) prétend savoir: que la connaissance ne peut...

6 pages - 1,80 ¤

En quel sens la connaissance scientifique peut-elle être un désenchantement du monde ?

Note : 5.2/10

HTML clipboardIl est fréquent que le langage, quotidien ou journalistique, fasse allusion aux «mystères de la science». Ce que désigne cette expression, c'est aussi bien les mystères que la science peut résoudre que les résultats paradoxaux ou les démarches énigmatiques (pour qui n'y est pas initié) qu'elle met en oeuvre. Si, au premier sens,...

4 pages - 1,80 ¤

La connaissance scientifique dissipe-t-elle la superstition ?

Note : 5.2/10

||« La connaissance de toute la nature, écrivait Cicéron, nous délivre de la superstition, nous libère de la crainte de la mort, nous empêche d'être troublés par l'ignorance (les choses, de laquelle proviennent souvent d'horribles épouvantes » (De finibus, I, XIX, 63). La connaissance scientifique, dont nous voyons presque tous les jours les prodigieux progrès, est par excellence...

5 pages - 1,80 ¤

Un peuple sans mémoire peut-il être libre ?

Note : 5.2/10

||On affirme souvent que la connaissance et le rappel du passé sont utiles, sinon nécessaires, à un peuple. Mais pourquoi ? Ne serait-ce pas dans la mesure où cette mémoire favorise ou garantit sa liberté, alors qu'à l'inverse un peuple ignorant de son propre passé ne peut être libre ?|| 1) Mémoire et Histoire. 2) Histoire et...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler de «tournants de l'histoire» ?

Note : 5.2/10

.../... - L'expression peut être utilisée sur le moment même, par un acteur ou dirigeant politique («Nous vivons un tournant de l'histoire», « nous allons aborder un tournant dans notre histoire »). Suivant les cas, elle indique alors que le tournant, une fois repéré et défini, peut être maîtrisé et négocié correctement.- Autre situation: l'expression...

1 page - 1,80 ¤

N'y a-t-il de rationalité que scientifique ?

Note : 5.2/10

On affirme volontiers que la rationalité est non seulement utile, mais nécessaire. D'où l'intérêt d'en préciser la nature. Dans la mesure où la science passe pour un modèle de réussite rationnelle, il peut être particulièrement éclairant de se demander si elle représente la seule rationalité possible, ou si dans cette dernière, on peut concevoir...

1 page - 1,80 ¤

La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?

Note : 5.2/10

Qui n'a pas accusé autrui de se comporter en barbare ? Quel peuple n'a pas accusé d'autres peuples d'être des barbares ? Lévi-Strauss, grand anthropologue français, souligne, dans Race et Histoire, d'où est extrait notre citation, ce trait propre à toute société, qu'est l'ethnocentrisme : chaque ethnie, c'est-à-dire chaque peuple, a tendance à se penser comme étant...

13 pages - 1,80 ¤

Oublier, est-ce la condition de la vie humaine ?

Note : 5.2/10

||De prime abord, l'éloge de l'oubli relève d'une sorte de paradoxe. Tournée vers ce qui l'a constituée, la vie humaine n'entretient-elle pas plutôt le culte de la mémoire ? Le souvenir des disparus la commémoration des grands événements, la remontée vers les premières émotions de l'enfance, la culture elle-même, conçue comme prise en charge...

7 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1550 1551 1552 1553 1554 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 ... 1884 1885 1886 1887 1888 1889

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo