LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
50 - Selon KANT, le temps n'est ...
A
ni un concept, ni une intuition
B
pas une intuition, mais un concept
C
pas un concept, mais une intuition
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
Pour Kant, le temps n'est pas une intuition sensible: il n'est jamais perçu comme tel. Il n'est pas non plus un concept, parce qu'un concept unifie une diversité éparse, et que le temps n'est pas une telle unification. Ni concept, ni intuition, le temps est plutôt la forme même de toutes nos intuitions, le cadre (a priori) dans lequel nous percevons la temporalité des choses.


Les nouveautés du site

Que serait un bon usage de l'utopie?

UTOPIE (gr. ou, pas, sans; tapos, lieu) Mot créé par...

3 pages - 1,80 ¤

La raison du plus fort est toujours la meilleure, qu'en pensez vous ?

Note : 5.2/10

            Socrate : En ce cas, le sage seul se connaîtra lui-même et sera capable de discerner ce qu'il sait et ce qu'il ne sait pas ; et de même pour les autres, il aura le pouvoir d'examiner ce que chacun sait et a conscience à juste titre de savoir, mais aussi ce qu'il croit à tort savoir. De cela,...

5 pages - 1,80 ¤

Mariage gay

Note : 5.2/10

            Socrate : En ce cas, le sage seul se connaîtra lui-même et sera capable de discerner ce qu'il sait et ce qu'il ne sait pas ; et de même pour les autres, il aura le pouvoir d'examiner ce que chacun sait et a conscience à juste titre de savoir, mais aussi ce qu'il croit à tort savoir. De cela,...

3 pages - 1,80 ¤

La philosophie s'accorde-t-elle avec la religion ?

Note : 5.2/10

Au commentaire traditionnel, lecture inspirée des textes sacrés, régie par les dogmes et l'autorité ecclésiale, ou encore au travail de dévoilement du sens caché des textes sacrés, Spinoza substitue l'étude des conditions d'apparition du religieux dans ses textes et dans ses gestes. La nouvelle méthode d'interprétation qu'il élabore « ne diffère en rien de la méthode d'interprétation de...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qui fait la richesse de l'expérience ?

Note : 5.2/10

Au commentaire traditionnel, lecture inspirée des textes sacrés, régie par les dogmes et l'autorité ecclésiale, ou encore au travail de dévoilement du sens caché des textes sacrés, Spinoza substitue l'étude des conditions d'apparition du religieux dans ses textes et dans ses gestes. La nouvelle méthode d'interprétation qu'il élabore « ne diffère en rien de la méthode d'interprétation de...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qu'un Barbare ?

Note : 5.2/10

Car alors "l'humanité cesse aux frontières de la tribu, du groupe linguistique, parfois même au village". les Grecs nommaient par exemple "barbares" les peuples qui ne parlaient pas leur langue. Un barbare est en effet trop "autre" pour être encore "autrui". Entre lui et moi toute relation semble impossible. Seul demeure un face-à-face tendu. ·         On comprend alors pourquoi la...

4 pages - 1,80 ¤

Est-il juste d'affirmer que pour bien connaître autrui il faut tenter de se mettre à sa place ?

Note : 5.2/10

Remarquons qu'il ne s'agit que d'une intuition. Notre première direction de recherche prend donc la forme d'une question : Autrui a-t-il quelque chose qui lui est propre ? Nous nous demanderons ensuite jusqu'à quel point et comment coïncider avec autrui.     Proposition de plan :   I - Autrui a-t-il quelque chose qui lui est propre ?   Autrui possède vis-à-vis de nous-même le même statut que nous possédons vis-à-vis...

6 pages - 1,80 ¤

Le travail humanise t-il l'homme ou la nature ?

Note : 5.2/10

L'humanité se construit progressivement, ce n'est pas quelque chose d'originellement acquis ( Rousseau, De l'origine de l'inégalité parmi les hommes). ·         De plus, c'est par son travail que l'homme réalise son humanité : (Hegel « la dialectique du maître et de l'esclave »). ·         Travail comme conquête de l'humanité et de la liberté. Exemple : Vendredi ou les limbes du pacifique de Michel Tournier. Robinson, prototype...

6 pages - 1,80 ¤

Avoir confiance en soi même est-ce une illusion ?

Note : 5.2/10

Avoir confiance en soi-même est-ce une illusion ?   Discussion : Devant un tel sujet la réaction immédiate est dubitative : comment pourrais-je douter d'une assurance que je vois se manifester chez moi ou chez autrui en maintes circonstances ? Je sais tout de même faire la différence entre quelqu'un d'audacieux et quelqu'un de timide, et, face aux exigences du quotidien, je sais que...

2 pages - 1,80 ¤

Avoir confiance en soi-même est-ce une illusion?

Note : 5.2/10

Avoir confiance en soi-même est-ce une illusion ?   Discussion : Devant un tel sujet la réaction immédiate est dubitative : comment pourrais-je douter d'une assurance que je vois se manifester chez moi ou chez autrui en maintes circonstances ? Je sais tout de même faire la différence entre quelqu'un d'audacieux et quelqu'un de timide, et, face aux exigences du quotidien, je sais que...

2 pages - 1,80 ¤

Dans quelle mesure le temps nous appartient il?

Note : 5.2/10

Sartre a remarquablement analysé ce processus dans lequel je prends autrui sous mon regard qui le fige dans des attributs, des caractères qui l'objectivent, tandis qu'il lui est possible d'en faire de même. 2 - Autrui comme différence a) Autrui comme personne La sortie de l'impasse précédente n'est possible que si l'on renonce à l'idée d'un affrontement, et si l'on reconnaît...

2 pages - 1,80 ¤

Dans quel mesure le temps nous appartient-il?

Note : 5.2/10

Dire qu'autrui est une personne revient à le considérer comme une liberté égale à la mienne, dotée de valeurs, qui est en mesure de communiquer avec ma propre conscience. Par là même, la conscience fait l'expérience de la différence, mais non, cette fois, comme quelque chose d'insupportable. Reconnaître mon interlocuteur comme une personne différente, c'est accepter de ne...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il raisonnable de croire en dieu?

Note : 5.2/10

  IV. J'entends par attribut ce que la raison conçoit dans la substance comme constituant son essence. V. J'entends par mode les affections de la substance, ou ce qui est dans autre chose et est conçu par cette même chose. VI. J'entends par Dieu un être absolument infini, c'est-à-dire une substance constituée par une infinité d'attributs dont chacun exprime une essence...

11 pages - 1,80 ¤

La science peut-elle trancher des questions philosophiques ?

Note : 5.2/10

Mais l'opinion commune est erronée. 3. Il n'y a pas de domaine de l'activité humaine que la science ne puisse revendiquer. Développement Freud déclare qu'il prend position « du point de vue » de la science. Il n'y a pas un « état » de la science qui serait donné une fois pour toutes. Au contraire, la science procède par un...

6 pages - 1,80 ¤

L'astrologie influence-t-elle l'esprit des gens ?

Note : 5.2/10

Pourquoi encore les astrologues négligent-ils l'influence des étoiles, des trous noirs galactiques et des autres astres, et pourquoi préfèrent-ils décréter que seules les planètes ont une influence sur la destinée ? Aucun phénomène de divination n'a pu être démontré. Deuxième partie : L'astrologie, un système de pensée ? Si l'astrologie n'est pas une science, elle peut en revanche s'approcher d'un système d'interprétation...

2 pages - 1,80 ¤

L'interprétation n'est elle qu'une traduction ?

Note : 5.2/10

que les choses puissent avoir une nature en soi, indépendamment de l'interprétation et de la subjectivité, c'est une hypothèse parfaitement oiseuse; elle supposerait que l'interprétation et la subjectivité de sont pas essentielles, qu'une chose détachée de toutes ses relations est encore une chose... Le caractère interprétatif de tous les phénomènes choisis et groupés par un être qui les...

3 pages - 1,80 ¤

L'art est-il le règne de l'apparence

Note : 5.2/10

Apparence, il joue le jeu des apparences. Tout d'abord parce qu'il est, dans la société bourgeoise - société de la comparaison, du faire-valoir, de l'hypocrisie, de la compétition -, indissociable d'une mise en scène sociale.  On va au théâtre pour exhiber sa toilette et autres signes extérieurs de richesse, pour se comparer, médire, recueillir les potins... Ensuite parce...

7 pages - 1,80 ¤

Tout est il matériel?

Note : 5.2/10

Dès Aristote, un principe finaliste du vivant vient conjurer les perspectives nées de l'atomisme mécaniste, comme pour sauver le monde du déterminisme mécaniste des matérialistes. Le spiritualisme affirme ainsi, sous diverses formes, l'irréductibilité de l'être à ses seules lois matérielles. Il y a dans les êtres vivants un principe immatériel de cohésion et de mouvement : l'âme. «Il appartient au...

4 pages - 1,80 ¤

A quoi reconnaît-on qu'une expérience est scientifique ?

Note : 5.2/10

Expliquons-nous. Peut-on dire que l'expérimentateur, dans son laboratoire, se contente d'observer des faits ? Par exemple, la réaction qui se produit quand deux gaz se rencontrent. En ce sens, le scientifique se livre-t-il uniquement à une pratique ? Je puis, en tant que spectateur ignorant tout des lois scientifiques, constater la même chose que le scientifique (telle explosion, tel changement de...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on vivre sans illusions ?

Note : 5.2/10

Bien que ce cheminement soit d'abord individuel, l'homme se doit et a pour mission d'éduquer les autres , leur ouvrir les yeux. Il doit montrer qu'à l'extérieur il y a le vrai et qu'ils ne vivent que dans l'erreur. Cette étape de la vie de l'homme est certainement la plus difficile car il doit affronter les autres encore...

4 pages - 1,80 ¤

Le savoir rend il nécessairement libre ?

Note : 5.2/10

Dans la méthode cartésienne, il s'agit de partir des certitudes, d'idées innées et de procéder de façon déductive à partir d'elles. b) Mais d'un tout autre point de vue, le savoir c'est aussi une grande expérience. J'apprends les conséquences de certaines actions en faisant l'expérience d'actions à peu près identiques. Ce savoir s'avère par ailleurs vital car si je...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce un progrès de ne pas croire ?

Note : 5.2/10

 »   On peut commencer par proposer des définitions comparées de la croyance et de la pensée, afin de fournir une première raison possible d'envisager le fait de ne pas croire comme un progrès. A cette fin, on pourra relever, dans le texte d'Alain, les bienfaits du passage de la croyance à la pensée rationnelle, et soutenir que la...

3 pages - 1,80 ¤

A-t-on raison seul?

Note : 5.2/10

Dans ce sens, la raison s'oppose à la solitude, elle est le terrain de l'accord, de l'union. La raison se trouve prise dans une étrange tension : elle requiert la solitude de la pensée pour se protéger des préjugés, mais elle vise en même temps l'accord avec autrui.   Problématique : La raison se gagne contre  les autres, mais elle cherche l'accord de...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on parler d'un langage animal?

Note : 5.2/10

• Si l'on décrit le langage en terme de comportement, ne peut-on pas admettre qu'il existe un langage animal ? Tout comportement peut en effet être défini comme la réaction (R) d'un être vivant à une stimulation externe (S). Or dans le comportement linguistique, la stimulation (S) perçue par un individu donne lieu à une réaction linguistique (R) qui constitue...

5 pages - 1,80 ¤

La fin justifie-t-elle les moyens?

Note : 5.2/10

.../... Mais elle les justifie au sens technique, c'est-à-dire leur donne une raison, en fait un comportement rationnel. Ainsi, le projet d'acquérir la maîtrise de soi-même justifie un certain ascétisme qui, pratiqué pour lui-même, sans être mauvais moralement, serait injustifié.Au contraire, une fin bonne ne saurait justifier moralement des moyens intrinsèquement mauvais, c'est-à-dire leur...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1550 1551 1552 1553 1554 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 ... 2003 2004 2005 2006 2007 2008

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo