LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
13 - De quel nez Pascal a-t-il dit: "S'il eût été plus court, toute la face de la Terre aurait changé" ?
A
de Cléopâtre
B
d'Osiris
C
de Marie-Antoinette
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
Pascal se sert de cet attrait physique, le plus minime qui puisse être, pour démontrer la part de hasard et le caractère imprévisible de l’histoire. En effet, il explique que si « le nez de Cléopâtre eut été plus court, toute la face de la terre aurait changé ». Jules César n’aurait peut-être pas été séduit par cette femme, et la civilisation égyptienne se serait vue anéantie par l’empire romain, bouleversant de la sorte l’ordre mondial. Si le nez d’une reine peut changer la face du monde, l’homme ne peut en aucun cas espérer modeler le cours de l’histoire avec sa volonté, ses idées, ses opinions ou ses actes : son but sera sans cesse détourné par des éléments imprévisibles, voir invisibles sur le moment, et pourtant déterminants.


Les nouveautés du site

L'art est-il un luxe?

En lui s'unissent le savoir-faire, l'inventivité et la singularité. Il n'est contraint par rien, puisqu'il ne vise rien, et surtout pas l'utilité. En effet, alors que l'artisan doit produire un objet qui remplisse sa fonction (qui serve à quelque chose), l'artiste est dégagé de tels impératifs. L'oeuvre d'art n'est-elle alors que la production narcissique d'un parasite de la société? L'oeuvre...

5 pages - 1,80 ¤

Le beau est-il la finalité de l'art ?

L'art, en tant que connaissance et savoir-faire, vise le plaisir esthétique synonyme de beauté en tant que perfection d'un acte. Kant souligne dans la Critique de la Faculté de Juger qu'aucune règle, aucun calcul, ne peut définir le beau. Lorsqu'un individu juge une oeuvre belle, il le fait sans aucun référence rationnelle ou émotionnelle extérieure,...

7 pages - 1,80 ¤

Quel est le critère qui permet de juger une oeuvre d'art ?

     Ce qui est en effet caractéristique de toute l'histoire de l'art, c'est que les traits retenus comme traits distinctifs des oeuvres ne sont jamais purement descriptifs mais en grande partie prescriptifs : il n'est pas possible de poser à la fois des règles et leurs exceptions ; l'histoire de l'art est aussi théoriquement (par une nécessité qui fait se...

2 pages - 1,80 ¤

En quel sens peut-on dire que l'art est un langage?

Seulement, dans le langage, le moyen de communication est un simple signe, à ce titre, quelque chose de purement extérieur à l'idée et d'arbitraire. L'art au contraire, ne doit pas simplement se servir de signes, mais donner aux idées une existence sensible qui leur corresponde. » * L'art est-il «un langage» si l'on entend simplement par là qu'il est...

3 pages - 1,80 ¤

Les arts sont-ils un langage?

||On risque tout d'abord d'être gêné par une difficulté de la formulation :la comparaison proposée n'est en effet pas tout à fait homogène. On présente d'un côté « les arts » et de l'autre « un langage ». Ne faudrait-il pas plutôt se demander si les arts ne sont pas des « langues » ? En effet le...

3 pages - 1,80 ¤

L'art est-il un langage?

Mais tous ces discours qui prolifèrent autour des oeuvres pour leur faire rendre sens transforment l'art en un chapitre de l'histoire des idées. II - Question dégoût. a) Le sujet d'une oeuvre d'art offre peu d'intérêt pour l'homme de goût. Il faut « se rappeler qu'un tableau, - avant d'être un cheval de bataille, une femme nue ou une...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on juger une oeuvre d'art ?

* Devant l'oeuvre d'art, l'opinion commune tend à renoncer au jugement rationnel. Elle s'éclipse derrière un relativisme, ou subjectivisme, qui consiste à dire «à chacun ses goûts». Pour elle, chacun juge de son point de vue si tel tableau ou telle musique lui est agréable, et, au nom d'une «liberté d'opinion» transformée en indifférence au jugement d'autrui, elle...

8 pages - 1,80 ¤

Quelle est la valeur d'une oeuvre d'art ?

Dès lors, « ce ne sont ni des règles ni des prescriptions, mais seulement ce qui ne peut être saisi à l'aide de règles ou de concepts, c'est-à-dire le substrat suprasensible de toutes nos facultés, qui sert de norme subjective ». Ce substrat, c'est l'Idée esthétique que nous révèle le libre jeu de l'imagination, et qui ne saurait devenir connaissance,...

4 pages - 1,80 ¤

Comment peut-on juger une oeuvre d'art?

Plotin, Ennéades, VI.3- "Mais ce qui plaira à plus de gens pourra être nommé simplement le plus beau, ce qui ne saurait être déterminé... Ce n'est pas dire qu'on puisse nommer absolument l'un plus beau que l'autre... " Descartes, Lettre à Mersenne, 18 Mars 1630.4- "Le goût est la faculté de juger d'un objet ou d'une représentation par une satisfaction dégagée de tout...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on considérer l'être humain comme un animal créateur d'oeuvre d'art ?

Les affiches, les slogans, les gros titres des journaux sont agressifs et assaillent le passant. Les mythes modernes que Barthes dénonce dans Mythologie sont  des usurpations, des formes sans contenu et un détournement de langage à des fins toutes autres. Les mythes du monde moderne sont des projections qui ne reposent sur rien, ils sont montés de toute...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on expliquer l'oeuvre d'art?

.             Mais, bien que le symbole ne soit pas comme le signe simple, étranger à l'idée qu'il exprime, il ne doit pas non plus, pour rester symbole, la représenter  parfaitement ; car, si les deux termes s'accordent par une qualité commune, ils diffèrent sous bien d'autres rapports. D'abord, l'objet pris comme symbole renferme en lui même une foule d'autres...

7 pages - 1,80 ¤

Faut-il être éduqué pour apprécier une oeuvre d'art?

- Mais la fréquentation des oeuvres, à elle seule, peut-elle suffire ? Si elle met en jeu une activité effective du sujet qui les aborde, n'atteste-t-elle pas d'emblée un besoin de culture, qu'elle peut à sa manière satisfaire partiellement, mais que tout aussi bien elle peut appeler, afin de prendre sens ? N'apprend-on pas à regarder un tableau,...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il être connaisseur pour apprécier une oeuvre d'art ?

- Cette vision «spontanéiste » semble prendre appui sur l'aspect de liberté que revêtent la fréquentation des oeuvres et la jouissance qui s'y attache « libre jeu des facultés » disait Kant à propos de l'émotion esthétique et du jugement de goût qui en semble indissociable. On peut alors imaginer que le seul désir de répéter une émotion esthétique...

9 pages - 1,80 ¤

Est-il nécessaire d'être cultivé pour apprécier une oeuvre d'art?

Il est indispensable, pour apprécier l'art, de savoir faire la différence entre ce qui est beau et ce qui n'est qu'agréable. "Pour ce qui est de l'agréable chacun se résigne ce que son jugement, fondé sur un sentiment individuel, par lequel il affirme qu'un objet lui plaît, soit restreint à sa seule personne....

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il être cultivé pour apprécier l'art?

Note : 5.5/10

On peut alors imaginer que le seul désir de répéter une émotion esthétique originaire - commun cependant à l'expérience des beautés naturelles et à celle des beautés artistiques - peut conduire à une authentique « expérience artistique ».- Mais la fréquentation des oeuvres, à elle seule, peut-elle suffire ? Si elle met en jeu une activité effective du...

4 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qui distingue un objet d'art d'un objet quelconque ?

Note : 5.5/10

On reconnaîtra un objet d'art à ce qu'il ne sert pas à satisfaire les besoins humains. L'objet artistique, culturel se démarque des autres objets dans la mesure où il a une signification qui dépasse le milieu parfois étroit qui l'a vu naître.     2) Des critères discriminants.     L'oeuvre d'art authentique, c'est celle qui est reconnue comme telle, et...

4 pages - 1,80 ¤

L'art a-t-il pour fin le désir?

Note : 5.5/10

Comme le rêve, l'objet pictural est pensé selon la fonction de représentation hallucinatoire et de leurre. L'art serait une manière détournée d'accomplir des désirs refoulés par le biais de la « sublimation ». La psychanalyse des oeuvres d'art repose sur ce présupposé. L'art est un médium de dépasser le principe de plaisir par une élaboration spirituelle tout en ayant pour fin...

7 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que comprendre une oeuvre d'art?

Note : 5.5/10

Quels changements a-t-elle introduit dans les pratiques artistiques ?             On peut prendre ici un exemple simple, celui de Jackson Pollock ; pour  mieux comprendre son oeuvre, on dira que Jackson Pollock (1912-1956) est américain, qu'il revendiquait l' « Action painting », technique propre à l'expressionnisme abstrait, courant dont il faisait partie. Sa technique personnelle consistait notamment...

2 pages - 1,80 ¤

Pourquoi l'homme a-t-il besoin de l'art?

Note : 5.5/10

    Proposition de Plan :   1- l'homme a besoin de l'art parce que cela lui permet de prendre de la distance par rapport à la réalité : ·         Tout d'abord, l'art peut être considéré comme un outil de distraction, qui donne un plaisir spontané, détourne de nos soucis, mais pas seulement : ·         Fonction cathartique de l'art. ·         Schopenhauer : la contemplation esthétique est un remède contre la...

8 pages - 1,80 ¤

Quelle place doit-on donner à l'oeuvre d'art ?

Note : 5.5/10

« Elle [l'esthétique de la renaissance] exigeait moins la peinture de beaux objets que celle d'objets imaginaires qui, devenus réels, eussent été beaux. D'où le beau idéal » Malraux C-      C'est le régime de la délectation, du plaisir que les grecs auraient trouvé amoral, alors même que la Renaissance prône un retour à un art hellénique. L'illusion, que Platon dénonçait, devient...

4 pages - 1,80 ¤

L'art est-il utile?

Note : 7/10

Toutefois, n'est-il pas difficile de rapprocher l'oeuvre d'art et les produits de la technique ou de l'artisanat, l'art et ce qui est utile ? Devant un tableau, l'amateur d'art sait bien que la question « à quoi ça sert ? » est dépourvue de sens. La conception fonctionnelle de l'oeuvre d'art ne connaît-elle pas de limites ? * Inutilité...

7 pages - 1,80 ¤

L'art est-il nécessaire?

Note : 7/10

Cf. PLATON. République. II, 369 d.   L'artiste en procès A. La vanité de l'artiste Le pouvoir de l'imitation n'a pas échappé à Pascal qui fustige la vanité de la peinture en notant qu'elle fait admirer des objets auxquels nous ne prêtons pas attention au quotidien. La vanité est un simulacre. Elle donne l'apparence d'une présence ou d'une qualité quand...

9 pages - 1,80 ¤

Peut-on concevoir une société sans art?

Note : 7/10

La prudence est chez EPICURE fronhsiV : sagesse pratique, calcul des plaisirs. La raison relaie la nature : le corps ne suffit pas pour indiquer par les besoins ce qu'il est nécessaire de satisfaire et ce qu'il est inutile et même dangereux de satisfaire. Il y a un risque : "mettre ainsi son âme dans une plus grande dépendance". L'âme...

8 pages - 1,80 ¤

Que m'apporte l'art?

Note : 7/10

  On reproche souvent à l'art qu'il est illusion. En ce sens, Hegel dira son Esthétique que l'apparence est essentielle à l'essence. Il n'y aurait pas de vérité s'il n'apparaissait pas pour elle-même et pour autrui. On a tendance a opposer le Monde Extérieur, matériel, jugé véritable et le Monde Intérieur et sensible de l'art d'illusoire. Justement, il...

4 pages - 1,80 ¤

A quoi sert l'art?

Note : 7/10

Au XIXe siècle une certaine exaltation romantique conduisit à expliquer la supériorité du grand homme par le trouble mental et des psychiatres en ont fait la théorie. Mais penser que tous les génies sont fous n'est pas même rassurant pour la médiocrité de l'homme ordinaire, car la réciproque n'est sûrement pas vraie ! Récemment encore des tonnes de...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 ... 1943 1944 1945 1946 1947 1948

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo