LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
51 - Quelle différence majeure y a-t-il entre le langage animal et le langage humain ?
A
Le langage humain est une convention arbitraire
B
Le langage humain est un code de signaux
C
Le langage animal est acquis
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
Le langage animal est un code de signaux, dicté par l'instinct: il est donc inné et non acquis. Le langage humain, à l'inverse, est un langage par signes; il est acquis, appris, et résulte d'une convention arbitraire et non naturelle.


Les nouveautés du site

L'absurde ?

Albert Camus cet argument sans réplique : que si tout au monde est absurde, comment pourrez-vous, d'une façon parfaitement cohérente et explicite, démontrer cette absurdité universelle ? De deux choses l'une, et c'est un dilemme: ou bien tout est réellement absurde et vous ne pourrez pas prouver d'une façon logique que tout l'est en effet (et, de fait,...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que l'expérience ?

||L'expérience consiste en ceci : j'éprouve quelque chose, et cette sensation non durable transforme ma pensée. Donc le sens plus précis d'expérience porte sur toutes les modifications et sur tous les progrès ressentis. Enfin on oppose, dans l'usage courant, l'expérience à la mémoire ou à la raison. Et on constate que l'expérience propose une...

2 pages - 1,80 ¤

Le désespoir témoigne-t-il de la grandeur de l'homme ?

Il y a donc une sorte de consolation du désespoir: on pourrait dire que l'auto-régulation du désespoir est dans le dépassement de lui-même. Le vrai désespoir ne s'arrête pas au suicide; le suicide apparaît comme une tentation provisoire; c'est en le surmontant que le désespéré parvient à une sorte de prise de conscience de ce qui lui manquait et le manque-d'être se transmue alors en...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme devant l'imprévu et le risque ?

  Si l'on peut expliquer la crainte du péril par une extrême sénilité, sans que, d'ailleurs, cette décrépitude ne soit l'apanage des personnes les plus âgées (on peut être un vieillard à vingt ans) en revanche, « l'appel du héros » que Bergson exaltait dans Les Deux Sources de la Morale et de la Religion est inhérent à la jeunesse de l'esprit.  ...

3 pages - 1,80 ¤

Démocratie et démagogie ?

On ne .este pas en démocratie avec les mains sales.3. Mais la démocratie ne peut se maintenir entre es limites strictes d'une vertu intraitable, que dans [a mesure où la séparation des pouvoirs est totale : seuls les régimes où l'exécutif, le législatif et le Indiciaire restent indépendants les uns des autres permettent le libre jeu de la...

2 pages - 1,80 ¤

La pitié est-elle une vertu ou une faiblesse ?

Elle rend service et ne se contente pas de rester neutre.2. Sans doute la pitié n'est-elle qu'un mode de l'amour. En soi, elle n'est rien. Elle est débordée par le sentiment ou dépassée par l'entendement. Mais par delà toute précarité, toute fragilité, la faiblesse vacillante de cette bonté subtile, ou de cette charité facile, parvient à une sorte...

5 pages - 1,80 ¤

La connaissance d'autrui ?

 || Puisque nous vivons en société, le problème qui devrait nous sembler le plus essentieil devrait être celui des relations entre les hommes, de la communication des consciences. Or il est singulier de constater en ouvrant une Histoire de la Philosophie parue vers 1875, comme celle de Fouillée par exemple, qu'aucun philosophe n'avait même seulement posé le problème à cette époque. Aussi depuis a-t-on rapidement ouvert...

4 pages - 1,80 ¤

Nos pensées sont-elles en notre pouvoir ?

La pensée est ce qu'il y a de libre en nous, parce que c'est la pensée seule qui détermine l'objet. Nos pensées sont notre seul pouvoir. Mais comment cette liberté abstraite se manifeste-t-elle dans le concret ? Pouvons-nous dire que nos pensées sont en notre pouvoir ? Notre critique de l'empirisme nous permet d'affirmer...

5 pages - 1,80 ¤

Les philosophes peuvent-ils parler la langue du vulgaire ?

Si même les philosophes pouvaient parler ·la langue de tout le monde, il faudrait nécessairement les en empêcher : car enfin, cette langue particulière qu'ils emploient, c'est le style de l'écrivain, la marque de fabrique, la couleur du peintre, le coup de cise·au du sculpteur; c'est à la fois ce qui fait leur force (puisque là réside......

3 pages - 1,80 ¤

Quelle idée le sens commun se fait-il de la philosophie ?

. »2° Un bréviaire, un catéchisme répondant à toutes les questions humainement possibles par oui ou par non, avec explication et mode d'emploi. Les solutions ne doivent pas être offertes en vrac, mais hiérarchisées. Elles doivent s'exclure : une seule doit s'imposer : la bonne.3° Une vérité, la vérité, comme 2 + 2 = 4. La Philosophie devrait...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on cnsidérer la main comme un outil ?

Les mains échouent. Elles cherchent cet intermédiaire qu'est l'outil et qu'elles ne trouvent pas tel quel. Elles le modifient, en vue de l'acte à accomplir. Elles ajustent l'objet à la fin poursuivie. Double ajustement, qui a pour conséquence, une extraordinaire adaptation de l'outil. La pelle à remuer la terre pourrait être immense, selon...

2 pages - 1,80 ¤

Sur quel fondement reposent nos droits ?

Ce respect est, par ailleurs, presque acquis puisque la sociabilité naturelle de l'homme l'incline à rechercher le bien commun et donc le juste. De son côté, Cicéron qui reprend les idées politiques des stoïciens, affirme qu'il y a une loi naturelle, éternelle et immuable, dont les principes sont les règles de la...

6 pages - 1,80 ¤

L'histoire est-elle un éternel recommencement ?

On constate en effet qu'il n'y a pas de progrès, au sens que la raison, les lumières devraient définitivement mettre à l'écart les exactions, les formes de barbarie. C'est pure illusion de croire que ce qui s'est produit d'inacceptable ne se reproduira plus au nom d'une intelligence mûrie par l'expérience. L'histoire n'est donc...

2 pages - 1,80 ¤

Un fait unique et qui ne se répète pas peut-il être l'objet d'une science ?

Or, comment cela pourrait-il être appliqué au domaine du fait et donc de la réalité. b) On oppose parfois la théorie et l'observation. En réalité, toute science empirique, par exemple la physique, ne peut se passer de l'un et de l'autre. Par exemple, l'astronome observe le mouvement des planètes. La terre tourne autour du soleil est un fait qu'il...

2 pages - 1,80 ¤

Toute passion est-elle condamnable ?

Les passions et la liberté chez DESCARTESA. Les passions■ Si l'âme meut volontairement le corps, le corps meut aussi l'âme. Les passions sont l'ensemble des émotions de l'âme qui sont causées parles mouvements ou états non volontaires du corps (exemple : la faim).■ La passion incline l'âme à vouloir des choses auxquelles elle a d'abord disposé le corps....

6 pages - 1,80 ¤

La raison conduit-elle au bonheur ?

Note : 9/10

Dès lors, cette recherche particulière du bonheur est-elle due à la présence de la raison en nous ? Si cela était le cas, nous devons également nous demander quelle importance peut avoir la raison dans la recherche de ce bonheur. En effet, le terme « conduit-elle » nous informe que la raison peut tenir lieu de ...

8 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un bon usage du doute ?

Note : 9/10

Montaigne avait visité l'Allemagne, l'Italie, mais avait surtout dans sa « librairie » voyagé parmi des systèmes philosophiques innombrables et tous différents. Pascal reprend les thèmes de Pyrrhon et de Montaigne : « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. » (b)   La régression à l'infini. Une vérité ne peut pas être acceptée sans preuves comme telle car il n'existe pas un signe du vrai « comparable à la...

5 pages - 1,80 ¤

Le respect de la liberté d'autrui fait-il obstacle à ma propre liberté ?

Note : 9/10

Il semble que non. En effet, Rousseau recommande la liberté civile, car cette liberté, bien que plus petite est garantie.   II.                Autrui garant de ma liberté.   Hannah Arendt va même plus loin, pour elle la liberté ne peut être que politique, autrement dit, elle n'existe pas sous un autre mode. Ainsi elle défend...

3 pages - 1,80 ¤

Autrui est-il un vivant parmi d'autres ?

Note : 9/10

|| Analyse du sujet : Le moi qui n'est pas moi, mon prochain, représente-t-il seulement un système organisé et pouvant se reproduire, parmi d'autres systèmes de ce type ; ou est-il de surcroît une personne ? Conseils pratiques : Définissez avec rigueur les termes et expressions autrui, vivant, parmi d'autres. La préposition parmi est particulièrement importante, qui marque l'appartenance à...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme est-il perfectible ?

Note : 9/10

||L'être générique représentant les qualités et les caractéristiques de l'espèce humaine est-il susceptible d'être amélioré ? Un intitulé qui pose le problème de savoir si l'homme est nature donné ou indéfinie conquête historique.||...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire de l'art qu'il a pour fonction de produire une représentation illusoire de la réalité ?

Note : 9/10

Transition : Réduire l'art à être la représentation de la nature comprise comme simple reproduction sans invention ni ajout de signification est problématique. Dans ce cas le « ou » est exclusif et appauvrit l'art de sa dimension créatrice.Deuxième partie : L'art ne peut avoir pour fonction de simplement reproduire la nature.2.1 Si l'art...

6 pages - 1,80 ¤

Un homme raisonnable est-il un homme sensible ?

Note : 9/10

Sans doute Bergson ne conteste-t-il pas que sous un certain aspect la morale nous apparaisse comme un système de règles et d'obligations. Il est en effet une morale commune et quotidienne qui se réduit à un ensemble d'habitudes collectives : faire son travail professionnel, ne pas dérober le bien d'autrui, etc. Plutôt que d'obligations transcendantes, il s'agit ici...

5 pages - 1,80 ¤

Faut-il aimer la vérité plus que tout ?

Note : 9/10

La philosophie, parce qu'elle recherche la vérité, pose le problème de ses conditions d'accès et des critères du jugement vrai. ANALYSE DU SUJETSENS DU SUJET : Le sujet associe deux notions contradictoires : Amour et Vérité. Comme la philosophie l'amour de la vérité tend le désir vers un objet idéal, parfait et éternel. Pourtant la vérité peut être dangereuse...

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi refuse-t-on la conscience à l'animal ?

Note : 9/10

||Pourquoi ne pourrait-on pas accorder la conscience à l'animal ? Pourquoi la conscience ne serait-elle le propre que de l'homme, qui dit-on pourtant descend du singe ?! Qu'y a-t-il d'inacceptable dans cette idée de conscience animale ?||...

8 pages - 1,80 ¤

La technique nous éloigne-t-elle de la nature ?

Note : 9/10

Aussi tous nos pronostics à long terme sont incertains. Le principe responsabilité voudra donc que l'on favorise les hypothèses pessimistes au profit des hypothèses optimistes. Le mal est toujours certain.   Le principe responsabilité dit « Agis de telle façon que les effets de ton action soient compatible avec la permanence d'une vie authentiquement humaine sur terre. »   Il s'agit d'un...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 ... 1884 1885 1886 1887 1888 1889

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo