LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
346 - Le Discours de la méthode de Descartes expose quatre règles. L'une des suivantes est inexacte. Laquelle ?
A
La certitude
B
L'énumération
C
L'expérience
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C
Correction :
La première règle revient à n'admettre que ce qui se présente "si clairement et si distinctement à mon esprit que je n'eusse aucune occasion de le mettre en doute". La deuxième règle est une règle de division ou d'analyse. Pour chaque problème donné, il convient de le diviser en ses parties élémentaires. La difficulté apparente se résorbe lorsque la complexité est soumise au traitement de l'analyse, c'est-à-dire divisée en parties distinctes les unes des autres. Cette deuxième règle prescrit de "démonter" les données du problème, afin de le "mettre à plat" pour distinguer clairement et distinctement ses parties élémentaires. La troisième règle est celle de l'ordre. Il faut apprendre partout et toujours à conduire par ordre ses pensées. Pour cela, il convient de commencer par les choses les plus faciles et les plus simples à connaître, pour s'élever ensuite par degrés successifs vers les plus compliquées. Si l'ordre est respecté, la progression du simple vers le complexe se fera sans difficultés. Ce respect de l'ordre est capital : si d'aventure il ne s'en trouve pas naturellement entre deux parties d'un problème, il faudra en supposer un pour ne pas rompre l'enchaînement logique de la réflexion. Cette troisième règle succède logiquement à la deuxième, comme opération de synthèse qui reconstruit avec ordre et logique ce que la règle d'analyse nous prescrivait de "démonter" ou d'analyser. Enfin, la quatrième règle est celle de la vérification. Il s'agit de passer en revue les opérations antérieures pour s'assurer de n'avoir rien oublié. Tout ce que nous pouvons connaître se laisse ainsi ramener au traitement de ces quatres opérations simples qui ne laissent aucune place à l'erreur.


Les nouveautés du site

Être temporel me fait-il libre ou esclave ?

||Expérimenter le changement perpétuel transformant le présent en passé, n'est-ce point une expérience destructrice, faisant de nous des réalités où ne s'exerce pas notre liberté ? Le temps, destruction et mort, ou bien pouvoir libre de l'homme ? Sommes-nous défaits par le temps ou engendrés positivement par lui ? Être temporel me fait-il libre ou esclave ?•...

3 pages - 1,80 ¤

Être temporels nous fait-il libres ou esclaves?

Note : 5.3/10

|| Définitions : - temporels : voici un terme qui, notez-le, relève d'une double acception : soit « qui est dans le temps et relatif au temps « (1), soit « qui est relatif au siècle et aux affaires humaines, par opposition à ce qui relève du spirituel « (2). À l'évidence, le sens (1) prime ici, mais l'examen...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il souhaiter un monde parfait?

Note : 5.3/10

MONDE (lat. mundus, monde) Gén. Désigne d'abord un système bien...

4 pages - 1,80 ¤

En quoi la littérature peut-elle favoriser le progrès social ?

Note : 5.3/10

Alors que dans aucun autre pays cette peine n'a �t� autant discut�e, que nulle part il n'y eut autant de plaidoyers en faveur de l'abolition - � la tribune parlementaire, parmi les juristes, comme dans la litt�rature, de Victor Hugo � Albert Camus - , pourquoi a-t-il fallu pr�s de deux si�cles pour obtenir son retrait du Code...

2 pages - 1,80 ¤

Que nous apprennent les beautés de la nature sur la nature même de la beauté ?

Note : 5.3/10

|| Parties du programme abordées : — L'art.— Nature et culture. Analyse du sujet : Quel rapport les beautés naturelles entretiennent-elles avec l'idée même de beauté ? En sont-elle une manifestation parmi d'autres ? Lesquelles ? Conseils pratiques : Cet énoncé qui joue sur les mots cache un sujet difficile à traiter pour qui ne connaît pas bien...

3 pages - 1,80 ¤

En quoi la connaissance du vivant contribue -t-elle à la connaissance de l'homme?

Note : 5.3/10

                Quelle finalité ?   Spinoza refuse cette idée d'un projet et d'une nature vivante à interpréter. Il appelle cela l'illusion finaliste. En effet, si une telle fin existait, alors cela signifierait que le monde vivant n'agit jamais par hasard, mais bien plus avec une certaine intention. L'homme ne serait donc qu'un jouet qui est agit sans pouvoir se déprendre. Mais Spinoza...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle est selon vous la fonction de la littérature ?

Note : 5.1/10

les robinsonnades du XIXe siècle : Les Nouveaux Robinsons suisses et toute la vogue des histoires qui se déroulent sur une île déserte loin de tout. Exotisme.             * Longues description au XIXe qui font rêver les lecteurs. Pas de télévision : il faut s'occuper. On plonge ainsi dans le Paris de la Restauration avec Balzac.               C- L'invitation au voyage             La poésie...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ?

Note : 5.1/10

Seul l'homme dit « je me souviens » et pour cela il lui est impossible de vivre heureux et pleinement. En effet :1) C'est par la mémoire, conscience du passé, que l'homme acquiert la conscience du temps et donc celle de la fugitivité et de l'inconsistance de toutes choses, y compris de son être propre. Il sait que...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on profiter de l'équivocité des mots ?

Note : 5.1/10

·         Nous savons donc que les mots ont un usage qui doit correspondre à un but donné : celui de transmettre nos pensées dans le cas présent. C'est-à-dire rapporté aux autres de façon claire et nette notre discours mental. ·         Cette fonction ne peut être dépassée que par un abus de langage, c'est-à-dire quelque chose qui utilise les mots à mauvais escient. ·         Nous...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-on traiter de sujets graves et sérieux en Comédie ?

Note : 5.1/10

NB : La Folle de Chaillot (1945) est amusante a voir/lire vs Pleins Pouvoirs (1939).               B- L'anti-comédie et la comédie sérieuse * Certains auteurs ont utilisé la comédie comme anti-comédie : le comique, agressif ou burlesque, cherche à détruire toutes les valeurs humaines pour montrer l'absurdité du monde, tout en faisant éclater les catégories traditionnelles de la dramaturgie (personnages, action,...

3 pages - 1,80 ¤

L'habitude, ses avantages et ses inconvénients ?

Note : 5.1/10

     b. Le philosophe grec Aristote a lui aussi considéré l'habitude comme l'acquisition de manière d'être. L'éducation (en grec Paiedeia) est largement le fruit de l'habitude. Et c'est par l'expérience et le temps que l'habitude se forge, et forme en l'individu des dispositions lui permettant d'être vertueux, et de vivre raisonnablement parmi les hommes. L'habitude (hexis) chez Aristote,...

3 pages - 1,80 ¤

Quelle est selon vous la fonction de la littérature?

Note : 5.1/10

* Évoquer une de ses comédies de caractère (L'Avare, le Misanthrope, Le Bourgeois...)                         C- La force du Placere et Docere réunis             « Il obtient tous les suffrages celui qui unit l'utile à l'agréable, et plaît et instruit en même temps.« (Horace, Art poétique, III, 342-343).             C'est justement par la forme simple,...

4 pages - 1,80 ¤

L'oeuvre d'art n'est-elle que produit de luxe ou moyen d'évasion?

Note : 5.1/10

- Pour échapper à une réalité bien trop décevante, on se tourne vers une représentation qui relève du fantasme. C'est un peu comme si, par le biais de l'art, nous cherchions à réintroduire le monde du rêve dans l'état de veille. D'où l'idée que l'art est là pour transporter le spectateur dans un autre monde, un monde qui...

12 pages - 1,80 ¤

La vérité est-elle accessible à tous?

Note : 5.1/10

La vérité peut se définir, de façon simple, comme ce qui est le critère qui vrai et du faux, c'est-à-dire plus spécifiquement la vérité-correspondance donc l'accord entre l'idée et la chose. (Il y a aussi la vérité-cohérence mais elle sera moins porteuse pour le sujet et elle est sujette à de nombreuses contradiction). Pourtant la question ne...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il toujours être raisonnable?

Note : 10/10

Si l'involontaire nourrit le volontaire, n'y a-t-il pas une réciprocité entre l'un et l'autre ? C. L'homme comme sapiens/demens (synthèse) Si la thèse voit dans l'homme un animal doué de raison, l'antithèse nous met en face de l'« ubris » et de la déraison de l'homme, cet animal voué au vertige, à l'excès, à la folie. Comment l'homme pourrait-il être...

2 pages - 1,80 ¤

La culture définit-elle l'identité des hommes ?

Note : 5.4/10

En effet, l'identité n'est pas une donnée abstraite et générale, mais elle est définie par des facteurs excessivement précis, comme le sexe, la classe sociale, le milieu géo-politique, etc... Donc, on s'aperçoit régulièrement, que les hommes sont les « produits » de leur environnement immédiat, familial, professionnel et que celui-ci les façonne profondément. On parle aujourd'hui de « culture des banlieues »...

3 pages - 1,80 ¤

Le respect de la liberté d'autrui fait-il obstacle a ma propre liberté ?

Note : 5.4/10

III.             Une liberté intrinsèque autonome.   Kant, contrairement à Arendt (postérieur dans le temps) ne croit pas que la liberté soit publique, et dans le même temps il dit qu'autrui ne peut limiter ma liberté. Comment est-ce possible ? Si l'on retire à autrui le caractère de garant de ma liberté, alors il devient limite...

3 pages - 1,80 ¤

Que serait une morale sans sanction ni obligation

Note : 5.4/10

Nous supposons à juste titre que Dieu nous demande de nous conformer aux exigences de la raison. Or, là raison, c'est notre raison, c'est nous. Par conséquent, le devoir ne nous est pas dicté de l'extérieur. Chacun, en définitive, se le fixe à soi-même. Sans doute, nous pouvons demander conseil à un ami, à un confesseur, à une...

3 pages - 1,80 ¤

Les animaux savent-ils ?

Note : 5.4/10

L'animal est-il conscient ?   RAPPEL: LA MONADE CHEZ LEIBNIZ Ce terme renvoie à l'unité spirituelle élémentaire dont tout ce qui existe est composé. La monade est à la métaphysique ce que le point est à la géométrie à la fois unique et en nombre infini. Il n'y a pas chez Leibniz de dualisme (d'un côté l'âme et de l'autre l'esprit)....

4 pages - 1,80 ¤

De quelle manière peut-on définir le rêve?

Note : 5.4/10

DÉFINITION (lat. definire, borner, fixer les limites) Log. Opération qui consiste à déterminer...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on s'exclure de la société ?

Note : 5.4/10

« Mais l'homme qui est dans l'incapacité d'être membre d'une communauté, ou qui n'en éprouve nullement le besoin, parce qu'il se suffit à lui-même, ne fait en rien partie de la cité et par conséquent est ou une brute, ou un dieu » Ne pas appartenir à la « polis », lei d'humanité, c'est être soit infra-humain, soit supra-humain. L'exposé...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on se mettre à la place de l'autre ?

Note : 5.4/10

Par conséquent, même si la conscience est ce qui individualise l'individu et donc ne appartiendra jamais, nous pouvons espérer pouvoir coïncider avec une conscience étrangère en nous rapportant au monde de la même manière qu'autrui s'y rapporte, c'est-à-dire, en le comprenant de la même manière, dans une sorte d'imitation de la conscience....

9 pages - 1,80 ¤

La religion n'est elle qu'une illusion

Note : 5.4/10

Quelle différence essen­tielle y a-t-il entre une assemblée de chrétiens célébrant les principales dates de la vie du Christ, ou de juifs fêtant soit la sortie d'Égypte soit la promulgation du décalogue, et une réunion de citoyens commémorant 1' institution d' une nouvelle charte morale ou quelque grand événement de la vie nationale   2 La religion a permis des...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 ... 2010 2011 2012 2013 2014 2015

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit