LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
25 - Qui a dit: "Boire sans soif et faire l'amour en tout temps, Madame, il n'y a que ça qui nous distingue des autres bêtes" ?
A
Molière
B
Beaumarchais
C
Racine
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
Contrairement à la tradition qui définit l'homme comme un animal raisonnable, Beaumarchais pose ici une définition provocatrice le propre de l'homme, qui le distingue des animaux, c'est de pouvoir satisfaire ses désirs selon son bon plaisir. Il y a ici comme un détournement des fonctions biologiques, qui démarquerait de façon comique la culture de la nature. L'humanité n'est pas entièrement déterminée par sa nature animale, mais ce qui la définit à part entière, c'est qu'elle donne un sens original à des actes qu'elle effectue comme tous les êtres vivants.


Les nouveautés du site

Peut-on croire au bonheur?

Dès lors, si on ne peut croire à la réalisation du bonheur compte tenu de notre condition dans ce monde, il semble que nous ne devions pas non plus croire qu'il soit l'objet suprême du désir humain. * Pour Kant, tous les principes qui inspirent la recherche du bonheur ne peuvent valoir pour des commandements...

6 pages - 1,80 ¤

Pensez-vous que nous pouvons être heureux aujourd'hui comme le propose Épicure?

HEUREUX / HEUREUSE: Qui jouit du bonheur, qui est durablement content de son sort. PENSEZ-VOUS : Ce genre de sujet permet de connaître d'emblée la problématique puisque sa formulation vous propose déjà une problématique. Le but du devoir est d'examiner cette problématique, de l'analyser; bref de la critiquer au sens étymologique * Partez de l'explication de la...

6 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce que le bonheur ?

Plutôt qu'aux évènements extérieurs, le bonheur désigne ici la direction intérieure à prendre pour atteindre la félicité. Or ces deux approches sont-elles conciliables ? Y-t-il un accord possible entre l'évènement extérieur et la direction intérieure ?     Problématique : Le bonheur, en tant qu'état de satisfaction complet et durable, n'est-il pas ce qui donne tout son sens à la vie ? Mais ce monde terrestre...

5 pages - 1,80 ¤

Qu'est ce qu'un homme heureux?

||Étymologiquement, le bonheur, c'est le bon heur, où le terme heur signifie fortune, chance. La fortune, c'est donc la configuration provisoire des événements, des choses et des personnes. Le bonheur, c'est donc le moment où cette configuration est bonne, il se distingue du malheur. Le bonheur, c'est par exemple de rencontrer l’âme sœur au...

4 pages - 1,80 ¤

Avoir tout pour être heureux, est-ce là, pour vous, le bonheur ?

Chez les stoïciens par exemple, le bonheur est une sagesse austère, dégagée de tout ce qui ne ressort pas du domaine de l'humain. Ainsi, gloire et fortune sont considérés comme des aléas dont la possession ne peut suffire au bonheur.   -          Cette conception du bonheur a fortement inspiré la morale judéo-chrétienne,...

2 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il un droit ?

||HTML clipboard On entend par bonheur un état de satisfaction durable de l'homme, mais les points de vue divergent en ce qui concerne le contenu de cet état : est-il un confort matériel, une absence de douleur, une accumulation de plaisirs, ou, plus profondément, un état de constance et de maîtrise sur les choses, un état...

6 pages - 1,80 ¤

Faut-il attendre de l'Etat qu'il nous apporte le bonheur?

Dans ces derniers cas, le pouvoir ne mérite pas le nom de « politique », mais de despotique. â–  Une fois réglée la question première de la justice ou de l'injustice fondamentale du pouvoir (en vue de qui gouverne-t-on ?), il faut se poser la question de son exercice (qui gouverne ?). Interviennent alors les différents types d'organisation des...

6 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir de rechercher le bonheur ?

Le stoïcien laisse ainsi toute la place à la volonté. Or, si le bien ne réside que dans la volonté, le mal n'existe pas dans le monde et les dieux ne doivent pas être accusés mais aimés.Comme le sage comprend et aime, dit Marc-Aurèle, «l'intelligence très bonne» qui a disposé toutes choses, il comprend et admire le monde...

5 pages - 1,80 ¤

La morale consiste-t-elle à faire son devoir sans être heureux?

La question de savoir quel est le souverain bien pour l'homme est un thème fondamental de la philosophie antique. Puisqu'elle se définit comme sagesse (sophia), elle cherche à prescrire ce que l'homme doit considérer comme son bien propre. Platon, dans le Gorgias, pose ainsi la question de savoir quel genre de vie on...

13 pages - 1,80 ¤

Est-ce un devoir que d'être heureux?

Ainsi, pour Aristote, le bonheur est-il le souverain bien, le bien par excellence, seul bon en lui-même, et par rapport auquel tous les autres ne sont que des moyens.b) Si le bonheur apparaît comme une finalité universelle, les hommes divergent quant aux moyens à utiliser pour l'atteindre. Mais la plupart des philosophes ont établi une conjonction entre le...

8 pages - 1,80 ¤

Qu'attendons-nous pour être heureux?

Note : 5.1/10

||Au premier abord, le bonheur serait la satisfaction totale et durable de nos désirs. Le plaisir ultime serait donc obtenu uniquement lorsque nous cesserions de tendre vers la conservation ou l’acquisition, à tort ou à raison, de ce que l’on pense être un bien. Mais l’achèvement du désir n’est-il pas le but de toute...

7 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un devoir d'être heureux?

Note : 10/10

Le sage doit donc non seulement connaître les conclusions découlant des principes, mais encore posséder la vérité sur les principes eux-mêmes. La sagesse sera ainsi à la fois raison intuitive et science, science munie en quelque sorte d'une tête et portant sur les réalités les plus hautes ». La sagesse ne s'identifie pas à la science qui, au fond,...

8 pages - 1,80 ¤

La recherche du bonheur doit-elle orienter notre conduite?

Note : 10/10

Dans l'Ethique, Spinoza qualifie la béatitude en la liant à la « connaissance du troisième genre », capacité de reconnaître et d'éprouver de façon adéquate l'essence et la nécessité de toutes choses et d'y trouver sa joie ; cela revient à aimer Dieu de l'amour dont il s'aime lui-même) ·         L'opposition kantienne entre morale et bonheur = Mais cette conciliation entre éthique (orientation...

4 pages - 1,80 ¤

Le bonheur peut-il être la fin de notre action?

Note : 10/10

Schopenhauer reprendra la même théorie. Chercher à satisfaire ses désirs, c'est alors bien plus se destiner à souffrir qu'à être heureux. De même ce qu'on nomme "bonheur" n'est pour Freud qu'une "satisfaction plutôt soudaine de besoins, et n'est possible par sa nature que sous forme de phénomène épisodique."( Malaise dans la civilisation, 1929) De plus, pour Kant, le bonheur est...

4 pages - 1,80 ¤

Le bonheur est-il le but de la vie?

Note : 8/10

Ainsi, même si l'homme croit oeuvrer pour son bonheur, il peut se tromper puisque le bonheur est indéfinissable et que sa recherche peut apporter plus de souffrances que de bien-être. De plus, si l'homme confond bonheur et satisfaction de ses désirs, il se trompe sur la nature du bonheur et encore une fois sera...

4 pages - 1,80 ¤

Accomplir tous ses désir est-ce une bonne règle de vie?

Note : 8/10

Alors que l'animal est poussé par ses besoins sans pouvoir s'y soustraire, l'homme peut prendre la satisfaction de ses désirs comme but et comme règle de vie. Ce qui chez l'animal est une tendance spontané, chez l'homme devient une règle de vie parmi d'autres possibles. Mais cette règle de vie n'a-t-elle pas un ...

8 pages - 1,80 ¤

Le méchant peut-il être heureux ?

Note : 7/10

Par exemple, si croyant qu'il faille posséder de nombreux biens matériels pour être heureux, un homme est prêt à perdre des amis, alors il ne se trompe pas par méchanceté mais par erreur de jugement. Ainsi Platon peut-il affirmer que « nul n'est méchant volontairement »    b)                  On peut donc être méchant sans le vouloir, c'est-à-dire sans...

4 pages - 1,80 ¤

Satisfaire tous ses désirs, est-ce la clé du bonheur ?

Note : 7/10

-C. « Pendant le sommeil, [...] la partie bestiale et sauvage [de notre âme] ne craint pas d'essayer, en imagination, de s'unir à sa mère, ou à qui que ce soit, homme, dieu ou bête, de se souiller de n'importe quel meurtre [...]; en un mot, il n'est point de folie, point d'impudence dont elle ne soit capable....

10 pages - 1,80 ¤

Le plaisir est-il le bonheur?

Note : 7/10

Cicéron n'admet pas que le plaisir seul puisse conduire au bonheur. S'il ne faut pas nier l'existence du corps, il ne faut pas non plus oublier les aspirations de l'âme. Le bonheur n'est pas concevable sans la connaissance du bien et la pratique de la vertu.]   Le plaisir n'est pas une ...

3 pages - 1,80 ¤

L'homme a t-il besoin de mythes ?

Note : 7/10

Le mythe apparaît alors comme une fonction naturelle, dont l'efficace ressortit à l'évolution de l'espèce humaine elle-même.   III - Le mythe : un problème anthropologique   De larges développements ont été consacrés aux mythes dans le cadre de l'anthropologie, c'est-à-dire - étymologiquement - de l'étude de l'homme. La récurrence des mythes au sein des cultures montre en effet que ceux-ci révèlent...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on distinguer de vrais et de faux besoins ?

Note : 7/10

[Plus les sociétés humaines se sont développées,plus elles ont engendré de nouveaux besoins. Ces besoins,qui ne possèdent pas le caractère de la nécessité,peuvent être qualifiés de faux besoins.] Il existe des besoins fondamentaux Épicure distingue les vrais besoins des faux. Pour lui,le plaisir ou la satisfaction du désir est un bien. Mais s'il affirme que...

7 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un privilège de la beauté?

Note : 7/10

Communément le privilège est un droit, un avantage accordé à un particulier, à une catégorie. Il s'agit d'une loi qui ne concerne pas « tout le monde » ou tout type d'objets, par exemple. L'expression « bénéficier de certains privilèges » signifie que seuls les « happy few » peuvent y accéder; Il s'agit ainsi d'un apanage, d'un monopole exclusif. Le privilège...

9 pages - 1,80 ¤

Le beau peut-il ne pas plaire ?

Note : 7/10

Ce plaisir éprouvé n'est donc pas celui d'un sujet enfermé dans sa particularité et ce dernier peut à juste titre dire: " c'est beau ", comme si la beauté était dans l'objet. Il peut légitimement s'attendre à ce que tout autre éprouve la même satisfaction.· " sans concept ": " L'assentiment universel est seulement une Idée ". Il...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on dire à propos de l'art: c'est beau mais cela ne me plait pas ?

Note : 7/10

, § 9). Le jugement: "c'est beau" prétend à l'universalité. En effet, le jugement qui déclare une chose agréable est subjectif, relatif à la personnalité de chacun. J'admets fort bien que le goût des sens puisse varier d'une personne à l'autre. Pour l'un la couleur violette est douce et aimable, pour l'autre elle est morte et éteinte. L'un aime...

4 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1555 1556 1557 1558 1559 1560 1561 1562 1563 1564 1565 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 ... 1946 1947 1948 1949 1950 1951

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo