LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
51 - Quelle différence majeure y a-t-il entre le langage animal et le langage humain ?
A
Le langage humain est une convention arbitraire
B
Le langage humain est un code de signaux
C
Le langage animal est acquis
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
Le langage animal est un code de signaux, dicté par l'instinct: il est donc inné et non acquis. Le langage humain, à l'inverse, est un langage par signes; il est acquis, appris, et résulte d'une convention arbitraire et non naturelle.


Les nouveautés du site

Doit-on revendiquer un droit au travail ?

Locke nous montre également que si le travail est un droit, c'est également ce qui fonde le droit : l'homme est propriétaire de ce qu'il produit. La propriété, qui est au fondement de la théorie libérale de la démocratie (à la base des révolutions anglaise et française) est elle-même fondée par le travail. C'est pour...

4 pages - 1,80 ¤

L'inconscient est-il structuré comme un langage ?

L'inconscient, dit Lacan, c'est le « discours de l'Autre ». Pour Lacan, il y a une suprématie de la parole et du signifiant. L'ordre symbolique est constitutif du sujet. Autrement dit, le signifiant habite l'homme et celui-ci ne constitue pas mais s'insère dans son ordre. D'autre part, ce n'est qu'en tant qu'il est insère dans cet ordre que...

4 pages - 1,80 ¤

La science dépend-elle de l'histoire ?

HISTOIRE Gén. Terme équivoque qui désigne à la fois le récit du...

3 pages - 1,80 ¤

L'amour peut-il s'exprimer au moyen du langage ?

Au cri succède donc un langage des gestes, puis de la voix, signes sensibles pour exprimer la pensée « Les moyens généraux par lesquels nous pouvons agir sur les sens d'autrui se bornent à deux, savoir le mouvement et la voix. L'action du mouvement est immédiate par le toucher ou médiate par le geste : la première ayant pour terme...

4 pages - 1,80 ¤

La foi chrétienne est-elle compatible avec la raison ?

Note : 9/10

||Angles d'analyse ® Dire qu'il y a contradiction c'est dire qu'il y a opposition : car en effet, on ne peut pas, dans le même temps, faire coexister deux notions contradictoires au risque de manquer au principe fondamental de tout raisonnement : le principe de non-contradiction (Aristote).® On se demande alors s'il y existe un rapport de stricte exclusion entre la...

7 pages - 1,80 ¤

L'angoisse est-elle liée à l'ignorance ?

Note : 9/10

Il en verra aussi la marque dans la croyance religieuse (cf. texte ci-dessous) [La religion] remplit trois fonctions. Par la première, elle satisfait le désir humain de savoir, elle fait la même chose que ce que la science tente avec ses propres moyens, et entre ici en rivalité avec elle. C'est à sa deuxième fonction qu'elle doit sans doute...

3 pages - 1,80 ¤

La morale nous console-t-elle de la mort ?

Note : 9/10

Platon laisse Socrate improviser sa défense. Cette improvisation devient alors un véritable plaidoyer pour ceux que l'on nommerait aujourd'hui les « intellectuels », c'est-à-dire tous ceux qui irrésistiblement sont attirés par ces questions « qui ne les regardent pas » (mais dans lesquelles ils veulent voir pourtant en question l'intérêt général). Socrate s'est voulu un taon, cherchant° à dénoncer...

4 pages - 1,80 ¤

Le désespoir est-il un mal nécessaire ?

Note : 9/10

Platon laisse Socrate improviser sa défense. Cette improvisation devient alors un véritable plaidoyer pour ceux que l'on nommerait aujourd'hui les « intellectuels », c'est-à-dire tous ceux qui irrésistiblement sont attirés par ces questions « qui ne les regardent pas » (mais dans lesquelles ils veulent voir pourtant en question l'intérêt général). Socrate s'est voulu un taon, cherchant° à dénoncer...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il rejeter la métaphysique ?

Note : 9/10

Et c'est le besoin pratique de connaître les fins de l'action humaine qui pousse la raison à l'usage transcendant des facultés. [L'homme est un "animal métaphysique" car il ne peut se contenter de vivre. Il doit exister et dès lors s'efforcer de donner un sens à son existence.] C'est justement la raison qui nous conduit à la métaphysiqueMême si nous...

3 pages - 1,80 ¤

L'anthropologie permet-elle de répondre à la question "Qu'est-ce que l'homme" ?

Note : 6/10

Il est donc possible de ce fait de faire entrer dans la définition de l'homme sa tendance à rechercher le bonheur.     II/ L'anthropologie est une science :             Mais l'anthropologie est une science, et ne peut pas se permettre de travailler sur des données incertaines et non vérifiables. Définir l'homme de manière rigoureuse et scientifique implique que l'on repère un...

2 pages - 1,80 ¤

Est-il possible de concilier bonheur et vertu ?

Note : 9/10

Cruel dilemme, car désirer la sagesse, n'est-ce pas en définitive se condamner au désespoir ? Il n'est pas permis à tous d'être un Anaxagore ou un Thalès et d'acquérir un savoir divin, mais inutile à l'homme. Désira-t-on alors la prudence ? Elle est ce qu'il y a de mieux, à défaut du bien absolu. Elle...

9 pages - 1,80 ¤

La civilisation est-elle un mal nécessaire ?

Note : 9/10

NÉCESSAIRE (lat. necessarius, inévitable) Gén. Qui ne peut pas ne pas...

5 pages - 1,80 ¤

Le principe de non-contradiction régit-il la totalité du réel ?

Note : 9/10

Le principe du tiers exclu élimine une troisième éventualité. Ce principe logique commande la mise en oeuvre de tout raisonnement déductif. La pensée discursive a une cohérence interne, elle chemine, elle se déplace selon un ordre logique. Les principes rationnels sont des principes d'intelligibilité du réel. Tous les raisonnements (ou du moins ceux d'entre eux qui sont reconnus logiquement valables)...

2 pages - 1,80 ¤

La logique est-elle incapable de définir la vérité ?

Note : 9/10

DÉFINITION (lat. definire, borner, fixer les limites) Log. Opération qui consiste à déterminer...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1566 1567 1568 1569 1570 1571 1572 1573 1574 1575 1576 1577 1578 1579 1580 1581 1582 1583 1584 1585 1586 1587 1588 1589 1590 1591 1592 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 1705 1706 1707 1708 1709 1710 1711 1712 1713 1714 1715 ... 1884 1885 1886 1887 1888 1889

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo