LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
33 - Parmi ces ouvrages, lequel n'est pas de Jean-Jacques ROUSSEAU ?
A
Discours sur les sciences et les arts
B
Essai sur l'origine des langues
C
Sur le désastre de Lisbonne
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : C
Correction :
Tous ces ouvrages sont de Rousseau, sauf un : Sur le désastre de Lisbonne est un écrit de Voltaire, qui fut d'ailleurs à l'origine d'une controverse avec Rousseau. La terre ayant tremblé à Lisbonne, Voltaire crut pouvoir tirer de cette catastrophe un argument contre la religion chrétienne. Nous retrouvons là un vieux débat sur l'origine du mal, qui secoua régulièrement la philosophie depuis au moins saint Augustin : si Voltaire voit dans la mort d'innocents une preuve de l'impossibilité d'un Dieu juste, bon, et préoccupé du salut des hommes, Rousseau quant à lui refuse de rendre Dieu responsable du désastre : les seuls responsables, ce sont les hommes qui construisent des villes insalubres, où l'incendie se propage facilement, qui plus est à un endroit où la terre peut trembler. Ce débat ressurgit d'ailleurs, sous une forme à peine transformée, à chaque catastrophe naturelle (les morts d'un raz-de-marée sont-ils dus au déchaînement des forces naturelles, ou à la folie des hommes s'entassant en bord de mer?).


Les nouveautés du site

Le progrès des sciences et des techniques est-il le garant d'un monde meilleur?

La science ne suffit pas à cultiver l'esprit du moins si l'on s'écarte de cette foi positiviste du XIXème siècle, cette conviction qu'elle était seule facteur de progrès : l'emploi du mot science au singulier en est une résurgence, il faudrait évidemment mettre le mot au pluriel puisque c'est la diversité qui est majeure et non l'illusoire unité. ...

2 pages - 1,80 ¤

Le progrès historique est-il un mythe ou une réalité ?

) ? Ne faudrait-il admettre alors que le progrès historique est un mythe, une falsification ? Mais cette « falsification » ne peut-elle donner aucun fruit ? Quel sens donner donc au progrès historique ? Quelle fonction ce mythe qui tranche dans le réalité, peut-il avoir pour l'humanité ? N'est-il qu'une illusion embarrassante, voire dangereuse ou peut-il être bénéfique à...

5 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il de bons préjugés ?

Bibliographie : Le racisme devant la science, Unesco, Gallimard, pp. 429 sq. Difficulté du sujet : ** Nature du sujet : Pointu. POUR DÉMARRER Existe-t-il des préjugés, à savoir des opinions tenues pour vraies sans avoir été examinées, sans aucun fondement rationnel ou expérimental, qui soient bénéfiques ou profitables ? La question ainsi posée rappelle le caractère péjoratif attaché au préjugé, considéré...

4 pages - 1,80 ¤

Le savoir justifie-t-il le pouvoir ?

POUVOIR: Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de «. 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les institutions...

2 pages - 1,80 ¤

Un pouvoir sans domination est-il possible ?

POUVOIR: Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les...

2 pages - 1,80 ¤

Peut on concevoir un pouvoir juste ?

III.             Un pouvoir juste est-il réalisable ?   a.       L'altérité radicale du pouvoir et de la justice   Cependant, nous dirons qu'un pouvoir juste peut à la rigueur se concevoir, mais nullement se réaliser dans les faits. En effet, pour qu'un pouvoir soit juste, il faut qu'il ne bafoue les droits de personne. Or, l'altérité absolue des individus entraine qu'il est impossible que ce qui...

2 pages - 1,80 ¤

Le pouvoir de l'État est-il un facteur de liberté ou d'oppression?

69-701. Les détracteurs de Marx, et en premier lieu Proudhon, ont vu, dans cette proposition d'une société communiste sans classe, la fin de l'histoire. Prenant appui sur la maxime du Manifeste selon laquelle « l'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire des luttes de classes », ces détracteurs avançaient qu'une société sans classe était...

4 pages - 1,80 ¤

Dans quel sens peut-on dire que tout est politique?

et l'homme est par nature un animal politique. « L'autre contenu que l'on pourrait donner à cette vision de la politique c'est que le sens qui se dégage de l'activité de l'individu se déploie sur un fond d'universalité. D'où le fait que l'homme est, comme le disait Sartre, dans un rapport intersubjectif, c'est-à-dire dont...

2 pages - 1,80 ¤

L'opinion peut-elle faire la loi ?

||Cette question renvoie aux coutumes, aux mentalités qui souvent inspirent la législation. Mais il y a souvent une contradiction entre la finalité des lois (la justice) et l'opinion, plus ou moins éclairée, qui risque de ne considérer que son intérêt, relatif à une société particulière.De plus, l'opinion est animée d'une force passionnelle qui ignore le débat rationnel. Exemple...

5 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle l'affaire de tout le monde ?

MONDE (lat. mundus, monde) Gén. Désigne d'abord un système bien...

8 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle l'affaire de tous?

Rendant hommage à l'habileté de la démonstration de Socrate, un autre des interlocuteurs (Adimante) s'insurge contre les conclusions auxquelles il aboutit. Il objecte : « On voit bien que ceux qui s'appliquent à la philosophie, et qui, après l'avoir étudiée dans la jeunesse pour leur instruction, ne l'abandonnent pas mais y restent attachés, deviennent pour la plupart des personnages tout...

11 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle un art ou une science ?

||â–º La politique: l'exercice du pouvoir, en un sens restreint. En un sens plus large, elle désigne la vie collective des citoyens (du grec polis, «cité«), ou encore: la liberté et la capacité d'innover, le débat et la constitution d'un véritable espace public, d'un «monde« véritablement humain.â–º La science, au sens large, désigne tout savoir théorique, voire le...

2 pages - 1,80 ¤

La politique est-elle une science ?

En effet, Cicéron souligne la place du delectare dans tout discours, c'est-à-dire le fait d'en retirer de l'agrément. L'homme politique n'est-il pas avant tout celui qui envoûte les foules ? L'homme de décision ne cesse de se jouer et de jouer le peuple des symboles de sa puissance, se constitue une mythologie propre (Cf. les représentations picturales des rois...

2 pages - 1,80 ¤

Y a-t-il un savoir politique?

Note : 6/10

Justice et politique s'enseignent et donc sont des savoirs.   TRANSITION Si on ne peut nier qu'il y ait dans la politique une part de savoir, n'y a-t-il quelque chose d'idéaliste dans la conception de la politique comme pur savoir, la politique n'est-ce pas aussi un ensemble de pratique qui donne une illusion de savoir plutôt qu'un savoir véritable.                    ...

2 pages - 1,80 ¤

Le devoir du politique est-il de donner satisfaction à l'opinion publique?

Note : 5.1/10

L'État dispense les lumières de la raison L'idée d'un enseignement public accessible à tous appartient aux philosophes des Lumières, lesquels ont compris qu'une nation ne peut pas être libre si le peuple n'est pas éclairé. Une démocratie n'est responsable d'elle-même que si les citoyens sont gagnés aux valeurs qu'elle défend, à savoir l'égalité, la...

4 pages - 1,80 ¤

L'essence du politique réside-t-elle dans l'arbitrage des conflits d'intérêt?

Note : 5.1/10

ESSENCE (lat. essentia, de esse, être; trad. du gr. ousia) Phi. Ce...

2 pages - 1,80 ¤

L'action politique peut-elle être autre chose que la recherche du moindre mal ?

Note : 8.3/10

||L'activité politique est un ensemble d'agissements par lequel l'homme entend organiser la société. C'est en influant sur le monde que l'individu pose sa marque et extériorise son être en  projetant sa vision de l'humanité et de son organisation de la collectivité. On considère que l'homme agit constamment dans le but de s'améliorer et d'améliorer...

2 pages - 1,80 ¤

La politique peut-elle viser à autre chose qu'à l'efficacité?

Note : 8.3/10

.. L'auteur des « pièces noires » et même « grinçantes » est vraiment lui-même lorsqu'il peint l'entrée de « l'artiste », « l'oeil noyé sous le fard/ Tout enfantine et minaudière ». Mais cet oeil devient « froid » ; « un regard d'acier » brille « sous le rimmel ». Et la sortie n'est pas moins bien...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi le plaisir est-il condamnable?

Note : 8.3/10

Il fait l'inventaire de son langage et se reproche un vocabulaire trop pauvre. Il ne se reproche pas moins de « manquer de temps » ou « d'audace ». Il rêve... Et pour évoquer cette licence accordée à l'esprit, il trouve cette profonde métaphore : « Je dévide au hasard mes images. » D'autres s'en vanteraient. Lui s'en...

2 pages - 1,80 ¤

La pitié est-elle une faiblesse ou une vertu?

Note : 8.3/10

p. 26). La pitié est efficace et positive. Elle rend service et ne se contente pas de rester neutre. 2. Sans doute la pitié n'est-elle qu'un mode de l'amour. En soi, elle n'est rien. Elle est débordée par le sentiment ou dépassée par l'entendement. Mais par delà toute précarité, toute fragilité, la faiblesse vacillante de cette bonté subtile, ou...

5 pages - 1,80 ¤

Le physicien a-t-il affaire à la réalité ?

Note : 8.3/10

Naturellement dès qu'on passe de l'observation à ExPERIMENTATION : Montage technique visant à la production artificielle de phénomènes dans des conditions déterminées, en vue de contrôler la validité d'une hypothèse. l'expérimentation le caractère polémique de la connaissance devient plus net encore. Alors il faut que...

6 pages - 1,80 ¤

La philosophie est-ce des paroles en l'air ?

Note : 8.3/10

||La philosophie désigne, d’après son étymologie philosophia l’amour de la sagesse.  Ce n’est donc pas ce que l’on entend sous ce terme dans le langage courant-  un discours inutile, ou une conception personnelle de la vie, du monde, etc. La philosophie est une quête, c'est en ce sens qu’elle est amour, eros, et elle cherche la vérité en...

4 pages - 1,80 ¤

A quoi sert la philosophie ?

Note : 8.3/10

·         Aussi, est-il probable que la question de l'utilité de la philosophie est une question qui lui est étrangère, une question qui ne peut lui être posée que de l'extérieure. Il semble nécessaire de prendre du recul par rapport à cette question, pour se demander comment on peut être amené à ne plus s'interroger sur le pourquoi de la...

3 pages - 1,80 ¤

Peut-on avoir peur de soi-même?

Note : 5.5/10

La peur se définit à l'inverse de l'angoisse par le fait qu'une peur est toujours peur de quelque chose, qu'elle porte sur un objet qui se présente à elle. Il s'agit ici de savoir s'il est possible que cet objet soit nous-mêmes. Dans un premier temps, cela nous étonne. L'objet se définit en effet traditionnellement par ce qui...

9 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 1705 1706 1707 1708 1709 1710 1711 1712 1713 1714 1715 1716 1717 1718 1719 1720 1721 1722 1723 1724 1725 1726 1727 1728 1729 1730 1731 1732 1733 1734 1735 1736 1737 1738 1739 1740 1741 1742 ... 2011 2012 2013 2014 2015 2016

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit