LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
168 - Pour Kant, qu'est-ce qu'un "impératif catégorique" ?
A
un principe moral
B
un principe scientifique
C
un principe artistique
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
L'impératif catégorique représente la forme que doit avoir une action pour être dite morale et incarner le devoir. Cette action voulue doit pouvoir être voulue universellement et sans exception. Voilà la formulation de cet impératif: "Agis uniquement d'après la maxime qui fait que tu peux vouloir en même temps qu'elle devienne une loi universelle."


Les nouveautés du site

Quelle est la valeur des lois dans les sciences de la nature?

||Les sciences de la nature constituent un ensemble de disciplines distinctes des sciences formelles, comme les mathématiques, et des sciences humaines et sociales, comme la psychologie. Ces disciplines ont en commun de porter sur des phénomènes concrets et expérimentables (le mouvement, le vivant, etc.) et d’avoir formuler des relations constantes et nécessaires, souvent sous une forme mathématique, liant...

4 pages - 1,80 ¤

Les lois de la nature admettent-elles des exceptions?

LOI (lat lex, loi) Épist. Les lois scientifiques établissent entre les faits des rapports mesurables, universels, nécessaires, qui autorisent la prévision. Voir déterminisme. ...

2 pages - 1,80 ¤

Le progrès des sciences doit-il nous faire douter de la certitude de leurs résultats?

Le progrès des sciences doit-il nous faire douter de la certitude de leurs résultats? Il faut d'abord comprendre la question, un peu subtile en apparence : s'expliquer comment le progrès de la science peut devenir une raison de douter de la science elle-même. Simplement parce que l'on peut voir dans chaque progrès la négation des résultats précédemment acquis, la...

2 pages - 1,80 ¤
2 pages - 1,80 ¤

« Savoir, c'est pouvoir. » (Bacon.)

Sans doute, la réponse du suffrage universel peut être récusée. Mais l'attitude qu'ont provoquée dans les masses les transformations spectaculaires de notre temps dans le domaine matériel s'est répandue jusque dans le monde savant : « Nous vivons à une époque où la puissance se substitue de plus en plus aux vieux idéaux, et ce fait se produit...

3 pages - 1,80 ¤

Science et croyance

Croire, Croyance. - Psycho. Ces termes peuvent s'appliquer : 1. à une opinion fondée sur une simple probabilité : « Je ne croyais pas que tout fût perdu » (Sévigné) ; « Deux sortes d'hommes : les uns justes qui se croient pécheurs, les autres pécheurs qui se croient justes » (Pascal, 534) ; en ce sens, qqfs. opp....

2 pages - 1,80 ¤

« La science est fille de l'étonnement. » (Aristote.)

La philosophie n'a point d'autre origine... » L'étonnement, pour les Grecs, est donc l'origine véritable de la recherche philosophique. L'étonnement consiste en l'arrêt admiratif devant une chose que l'on ne comprend pas. Le mot n'est pas à comprendre au sens moderne cad la stupéfaction devant quelque chose d'inhabituel. Le sens commun, la plupart des hommes ne s'étonnent que devant un phénomène...

2 pages - 1,80 ¤

Quelle est la valeur de la distinction établie par certains philosophes entre la science et l'opinion?

OPINION (lat. opinio, croyance, opinion) Gén. Manière de juger ou expression d'un...

2 pages - 1,80 ¤

L'objet de la philosophie est-il le même que celui de la science?

Ainsi la science n'est-elle pas tributaire de la philosophie ? La philosophie ne devient-elle pas la véritable science ?   II   A : Pour Platon il n'existe pas de science empirique, en termes platoniciens, il n'y a pas de science du sensible. La véritable science, c'est celle du monde intelligible, c'est-à-dire le monde des formes. Les formes se sont les idées intelligibles qui sont...

3 pages - 1,80 ¤

Qu'est-ce que raisonner?

- A - Qu'est-ce que raisonner ? Raisonner c'est chercher la raison, cad la cause. Rendre raison c'est découvrir une nécessité: " il est de la nature de la raison de concevoir les choses non comme contingentes mais comme nécessaires » (Spinoza). Aussi le raisonnement est-il l'acte par lequel l'esprit cherche à établir un lien nécessaire entre diverses propositions....

1 page - 1,80 ¤

Que pensez-vous de l'âme des bêtes?

C. Développement. - Citer brièvement et avec le plus de précision possible, les faits sur lesquels on s'appuie. Éviter le danger, imminent dans cette dissertation, de conter des anecdotes et de faire de la littérature à propos de l'esprit des bêtes; ne pas composer des scènes, des tableaux de genre; oublier, s'il se peut, qu'on connaît les fables...

4 pages - 1,80 ¤

L'identité personnelle. Montrer comment on s'en forme la notion et quelles conséquences elle comporte

La substance est ce sans quoi rien ne peut ni être ni être conçu; la substance subsiste par sa propre nature. L'attribut essentiel de la substance pensante est la pensée et ses modes sont l'imagination, la sensation, le raisonnement, la volonté. - Le réel existe sous deux formes : la substance étendue (matière : corps, phénomènes physiques, monde) et la substance pensante...

6 pages - 1,80 ¤

L'idée du moi : nature, origine, caractères

NATURE (lat. natura; de nasci, naître) Terme équivoque qui connaît deux...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤

La thèse du libre arbitre est-elle indispensable à la morale?

        Examen et critique du présupposé de la morale absolue On peut opposer à l'absolutisme de la citation de Kant une perspective relativiste qui n'envisage pas le comportement moral indépendamment de ses conditions de possibilité concrètes, et qui peut aller jusqu'à faire de la morale une chose totalement contingente. Nietzsche, Humain trop humain « Morale et moral. Être moral, avoir...

2 pages - 1,80 ¤

De l'action des motifs sur la volonté. Déterminisme et liberté d'indifférence.

LIBERTÉ (lat. libertas, condition de l'homme libre) Gén. La liberté au sens primitif s'oppose à l'esclavage et se définit alors négativement comme absence de contrainte extérieure. On appelle ordinairement liberté physique le fait d'agir...

4 pages - 1,80 ¤

Le déterminisme scientifique est-il incompatible avec le libre arbitre?

||• L'affirmation de la liberté humaine pose en effet le problème du rapport de l'homme avec la nature. De fait, la nature (le monde), pour peu que nous la pensions, que nous essayions de la comprendre, nous apparaît comme le règne du déterminisme : tout phénomène a une ou plusieurs causes et « s'explique » par sa ou...

1 page - 1,80 ¤

La liberté est-elle compatible avec le principe de causalité?

||• L'affirmation de la liberté humaine pose en effet le problème du rapport de l'homme avec la nature. De fait, la nature (le monde), pour peu que nous la pensions, que nous essayions de la comprendre, nous apparaît comme le règne du déterminisme : tout phénomène a une ou plusieurs causes et « s'explique » par sa ou...

1 page - 1,80 ¤

L'homme est-il libre? Examiner les arguments pour et contre, et conclure.

Note : 7/10

HOMME    Le plus évolué des êtres vivants, appartenant à la famille des hominidés et à l'espèce Homo sapiens (« homme sage »).  Traditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le...

3 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 1705 1706 1707 1708 1709 1710 1711 1712 1713 1714 1715 1716 1717 1718 1719 1720 1721 1722 1723 1724 1725 1726 1727 1728 1729 1730 1731 1732 1733 1734 1735 1736 1737 1738 1739 1740 1741 1742 ... 1849 1850 1851 1852 1853 1854

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo