LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
322 - Le hasard exclut-il tout déterminisme ?
A
oui
B
non
C
???
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : B
Correction :
Selon Cournot, le hasard est multiplicité de déterminisme. Par exemple, vous tombez malade juste le jour fixé pour le bac ! C'est un hasard. Un déterminisme administratif a rencontré un déterminisme pathologique (la maladie).


Les nouveautés du site

La liberté peut-elle être un fardeau?

il ne sera qu'ensuite, et il sera tel qu'il se sera fait. » L'homme n'est ni ceci ni cela. Son existence n'est d'abord soutenue par rien. C'est précisément parce que l'homme n'est d'abord rien qu'il se distingue de toute autre réalité et que son existence est liberté, ne peut qu'être liberté. La chose...

11 pages - 1,80 ¤

Renoncer à sa liberté, est-ce renoncer à sa qualité d'homme?

En effet, tous les vivants sont des êtres sensibles, et l'homme est le seul vivant qui en plus d'être sensible possède une part d'intelligible en lui. Cette dernière, qui se caractérise par la raison, nous permet de nous élever à l'universel, et de considérer les choses en tout objectivité en nous libérant de notre sensibilité. De ce fait,...

6 pages - 1,80 ¤

Peut-on obliger quelqu'un d'être libre?

Il va préférer la mort à l'éventualité de n'être pas reconnu. L'autre, au contraire, va ressentir la peur et va préférer vivre soumis que mourir. Le premier sera le maître, le second sera l'esclave. Le premier ne sera plus soumis au travail, le second va travailler pour le premier. Troisième partie : Le refuge de l'aliénation Rousseau dans Le contrat social :...

5 pages - 1,80 ¤

Est-on libre en toute situation?

  Proposition de plan :   1 . La liberté en tant que spontanéité nie l'importance de la situation : elle est liberté absolue de la volonté. a) La liberté « de faire ce que l'on veut » ne porte aucun intérêt à la situation réelle du sujet libre, elle s'actualise sans considération pour l'extérieur du sujet, elle est spontanéité. b) En ce sens le...

2 pages - 1,80 ¤

Pouvons-nous savoir avec certitude que nous sommes libres?

Note : 7/10

  -Descartes développe également une théorie de la décision, dans les Méditations métaphysiques, selon laquelle l'homme, contrairement à l'âne de Buridan, peut choisir entre deux options également possibles, même si aucune raison ne pousse à choisir l'une plutôt que l'autre. Cette "liberté d'indifférence" permet à l'homme d'éprouver positivement en lui sa liberté de choix.     II. La liberté de mes choix...

3 pages - 1,80 ¤

La liberté, réalité ou illusion?

Note : 7/10

L'Homme à son état naturel est soumis à son propre instinct Étudions maintenant l'Homme à l'état naturel, idéologie de Rousseau dans Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes. L'Homme à l'état naturel n'est pas inclus dans la société, il n'est donc soumis à aucun principe autre que les siens, il a la possibilité d'exercer sans...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté peut-elle faire peur ?

Note : 7/10

(ex : un pouvoir injuste et tyrannique ne peut-il et ne doit-il pas être contesté, voire renversé ?) 2-      la peur de la liberté : une stratégie de la domination   a)      le paradoxe de la servitude volontaire Pour La Boétie, nous « naissons avec notre liberté et avec la volonté de la défendre ». en effet nous préférons instinctivement vivre libres plutôt qu'asservis. Comment dès lors se...

8 pages - 1,80 ¤

Peut-on avoir peur d'être libre?

Note : 10/10

Si un être d'une nature supérieure se chargeait de notre éducation, on verrait alors ce qu'on peut faire de l'homme. Mais, comme l'éducation, d'une part, apprend quelque chose aux hommes, et, d'autre part, ne fait que développer en eux certaines qualités, il est impossible de savoir jusqu'où vont nos dispositions naturelles. Si du moins on faisait une expérience...

7 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle pour nous une chance ou une malédiction?

Note : 10/10

2- Il s'agit cependant de se demander si l'erreur provient d'un défaut de la volonté ou de la connaissance. La liberté, comme puissance des possibles, est liée à la possibilité de se tromper.   C-- La liberté est liée au péché.   1- Plutôt que de la notion de mauvais sort, il faudrait rapprocher ce concept de liberté de celui de péché....

3 pages - 1,80 ¤

L'exigence de liberté est-elle compatible avec l'exigence de justice ?

Note : 10/10

Si parfois on parle de limiter la liberté , il ne peut s'agir que de la liberté subjective captive de la naturalité, du bon plaisir et de l'arbitraire des autres ». La loi n'est pas une limite : elle livre un contenu de liberté rationnelle, bien qu'elle puisse être ressentie comme une limite de la liberté subjective qui est maintenue...

6 pages - 1,80 ¤

A quelle condition la loi est-elle condition de la liberté?

Note : 10/10

L'idée de leur liberté, c'est donc qu'ils ne connaissent aucune cause à leurs actions. Car il disent que les actions humaines dépendent de la volonté, mais ce sont des mots, qui ne correspondent à aucune idée". (Éthique, II, 25, scol.) La liberté authentique se donne comme l'intériorisation de la nécessité. * D'autre part, la connaissance des lois de la...

2 pages - 1,80 ¤

La liberté est-elle la fin de l'État?

Note : 10/10

  .../... Il s'agit non pas de se venger, mais de restaurer la loi. Il n'y a d'ordre véritable que dans le cadre d'une législation juste qui permette l'accord de la liberté de chacun avec celle de tous - législation qui doit être respectée par tous. Mais bâtir la justice, cela justifie aussi veiller à...

8 pages - 1,80 ¤

L'État est-il l'ennemi de la liberté ?

Note : 10/10

a) Le refus libertaire Les théories libertaires du xixe siècle récusent tout à la fois l'héritage libéral et l'idée d'un état instrument de la liberté. Pour un homme comme Proudhon, l'Etat, quelle qu'en soit la nature, est un facteur d'oppression parce qu'il enferme l'individu dans un ensemble de règles et de contraintes qui l'empêchent de s'affirmer. Le discours antiétatique...

4 pages - 1,80 ¤

Peut-on concilier la liberté et l'égalité dans la vie sociale ?

Note : 10/10

ÉGALITÉ (lat. de aequare, aplanir, rendre égal à) Math. Caractère des...

3 pages - 1,80 ¤

Les hommes peuvent-ils en même temps être libres et égaux?

Note : 8/10

De plus, garantir l'égalité et la fraternité de tous les hommes, ce qui passe par l'apprentissage des personnes en matière d'éducation, de tolérance ou de partage. Pour cela, l'élimination du racisme et de toutes sortes de ségrégations est indispensable.Par suite, il faudrait donner la possibilité à toutes les personnes de s'exprimer, de même que...

5 pages - 1,80 ¤

La liberté peut-elle être prouvée ?

Note : 8/10

Bien sûr, les pierres ne pensent pas, mais l'homme est pris dans une situation de ce genre, et l'illusion qui en résulte constitue ce qu'il appelle sa liberté : « Telle est cette liberté humaine que tous les hommes se vantent d'avoir » et qui n'est que la conscience de nos désirs doublée de l'ignorance de leurs causes...

5 pages - 1,80 ¤

Peut-on prouver que l'homme est libre?

Note : 8/10

     b. L'homme a une conscience morale, or la morale n'a de sens que s'il y a la liberté. Selon Sartre, parce qu'on est des consciences (des « cogito »), on est toujours responsables. En effet, l'homme juge généralement qu'il est responsable que lorsqu'il agit consciemment et librement. C'est pourquoi on tend à penser qu'un homme aveuglé par ses passions...

4 pages - 1,80 ¤

La conscience d'être libre est-elle illusoire ?

Note : 8/10

Je suis libre, et je le sais" peut se dire à propos d'une action et pas d'une autre ou, plus généralement, du comportement global. Libre dans mes pensées, libre dans mes actions : ces deux caractéristiques pourraient être d'ailleurs précisées à partir de la distinction du droit et du fait. Réduit en ...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience d'être libre est-elle une illusion ?

Note : 8/10

■ Mots clés • conscience : signifie, étymologiquement, « avec le savoir, avec la connaissance ». Ce mot fait appel à la notion de sujet, du moi qui pense, qui émet des jugements, qui choisit, un moi libre et responsable, conscient.• être libre : sans entraves, en faisant ce que j'ai décidé de faire, maître de ma vie autant...

3 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle source de liberté ou de contrainte ?

Note : 8/10

La liberté se trouve garantie si l'homme est capable de faire bon usage des rapports que sa conscience entretient avec le monde et avec sa conscience.   Merleau-Ponty   « Qu'est-ce donc que la liberté ? Naître, c'est à la fois naître du monde et naître au monde. Le monde est déjà constitué, mais aussi jamais complètement constitué. Sous le premier rapport, nous sommes...

5 pages - 1,80 ¤

La conscience est-elle source de liberté?

Note : 8/10

; car il est clair qu'il faut un motif, qu'il faut pour ainsi dire sentir, avant que de consentir. Il est vrai que souvent nous ne pensons pas au motif qui nous a fait agir ; mais c'est que nous n'y faisons pas réflexion, surtout dans les choses qui ne sont pas de conséquence....

6 pages - 1,80 ¤

Est-on d'autant plus libre qu'on est conscient?

Note : 8/10

      II. Conscience contre conscience : les illusions (empirisme anglo-saxon)   La compréhension de la conscience est non-inconscience progressive au principe de la liberté (Spinoza) est encore exacerbée par l'empirisme anglo-saxon. Chez Hume, ce sont des impressions sensibles que jaillissent spontanément les idées, elles-mêmes conditions de la réflexivité. Le sujet est ainsi confiné à la passivité : sujet sans je, c'est-à-dire sans substance...

2 pages - 1,80 ¤

La conscience me fait-elle connaitre que je suis libre?

Note : 8/10

Ce n'est plus un sentiment contingent de liberté, c'est un sentiment moral qui est fondé nécessairement par l'existence de la liberté.   -Le raisonnement de Kant reposait sur l'universalité du sentiment moral, lequel s'élevait au-dessus de toute contingence empirique. Dans Le ça et le moi, Freud met à mal cette conception, en ramenant le sentiment moral à une intériorisation des...

2 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 1705 1706 1707 1708 1709 1710 1711 1712 1713 1714 1715 1716 1717 1718 1719 1720 1721 1722 1723 1724 1725 1726 1727 1728 1729 1730 1731 1732 1733 1734 1735 1736 1737 1738 1739 1740 1741 1742 ... 2002 2003 2004 2005 2006 2007

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo