LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
Rechercher un sujet précis :


?

LA QUESTION DU JOUR
300 - Sartre dit-il que l'homme invente librement les valeurs ?
A
Oui
B
Non
C
ça dépend des valeurs
Réponse
Fermer
La bonne reponse est : A
Correction :
Goetz, dans le Diable et le Bon Dieu, dit: "Il n'y avait que moi; j'ai décidé seul du mal, seul j'ai inventé le bien."


Les nouveautés du site

Une société peut-elle se passer des artistes ?

C'est la création qui est sa propre fin, et non sa valeur marchande. C'est en ce sens qu'on qualifie souvent l'art d'inutile. En dépit de leurs similitudes, la technique et l'art se distinguent donc par leur processus et leur finalité. Pour créer, l'artiste met bien en oeuvre une certaine technique. Mais celle-ci ne consiste...

8 pages - 1,80 ¤

Faut-il être cultivé pour apprécier l'art ?

Il admet donc quand il dit : le vin des Canaries est agréable, qu'un autre corrige l'expression et lui rappelle qu'il doit dire : il m'est agréable ; il en est ainsi non seulement pour le goût de la langue, du palais et du gosier, mais aussi pour ce qui plaît aux yeux et aux oreilles de chacun....

4 pages - 1,80 ¤

Le sentiment esthétique peut-il se réduire à la psychologie ?

L'esthétique concerne l'entendement Dans une perspective kantienne, il faudrait parler, non de sentiment esthétique, mais plutôt de jugement esthétique. Pour Kant, le plaisir que l'on ressent vis-à-vis du beau est précédé d'un jugement: c'est ce jugement qu'il faut considérer, et non, comme le font les psychologistes, le sentiment de plaisir. A quoi...

4 pages - 1,80 ¤

L'art a-t-il pour fonction d'être beau ?

A. A chacun son esthétique: le beau est une notion relative. Chaque société et chaque culture ont une conception particulière du beau: on admire aujourd'hui les peintures impressionnistes, alors que ceux-ci étaient "refusés" par les salons officiels de la fin du XIXe siècle. Mais il ne s'agit pas ici de savoir ce qui est...

6 pages - 1,80 ¤

L'artiste nous aide-t-il à être libre ?

En fait, il n'y a rien à voir. Au nom de la vérité Platon critique l'art. Les fondements de cette critique sont: la définition de l'art comme imitation, reproduction de la réalité sensible et à la définition de la réalité sensible comme apparence, apparence trompeuse, apparence du vrai. Non seulement l'artiste ne produit...

4 pages - 1,80 ¤

L'art peut-il se passer de la passion ?

||La réponse à cette question, et donc la manière de traiter le sujet, dépendent évidemment de la conception que l'on se fait de l'art, notion vague entre toutes, largement subjective, dont le champ est loin d'être clairement délimité: l'un verra de l'art là où l'autre n'en verra pas. Il convient par ailleurs d'examiner de quelle (s) passion (s)...

10 pages - 1,80 ¤

L'art ignore-t-il le temps ?

||Les oeuvres d'art sont intemporelles, c'est pourquoi les artistes d'autrefois nous parlent encore. Dans l'oeuvre d'art, l'expérience originale de l'artiste continue à nous interpeller et à nous émouvoir par-delà les siècles. Mais, toute production artistique porte la marque de son époque et lui est destinée. L'art évolue, l'art peut-être éphémère. Bref, il n'ignore pas le temps.|| I) L'art ignore...

2 pages - 1,80 ¤

L'art est-il un travail plutôt qu'un jeu ?

L'art n'est donc pas une activité libre comme le jeu. Qu'ils soient ou non inspirés, les artistes de scène doivent se produire tous les soirs à heure fixe. L'art est graveLe jeu a pour but principal le plaisir et la détente. On ne peut pas dire la même chose de la création artistique (même s'il...

5 pages - 1,80 ¤

L'art est-il une protestation contre la réalité ?

Par exemple nous versons de chaudes larmes en assistant an spectacle des malheurs d'autrui et nous restons froids et impassibles lorsque nous avons l'occasion de lui porter secours. Mais cependant nous avons pu croire à notre bonté naturelle. Pour Platon comme pour Rousseau l'art est un divertissement qui nous divertit, nous détourne de...

7 pages - 1,80 ¤

L'art doit-il s'adresser à la raison ?

Il ne se réduit pas à l'exaltation du sentiment, au jeu, à l'expression personnelle. Si l'oeuvre d'art s'offre aux sens, agit sur notre sensibilité, elle n'en présente pas moins, bien au contraire, une valeur intellectuelle. « L'art occupe le milieu entre le sensible pur et la pensée pure » signifie d'abord que si...

4 pages - 1,80 ¤

L'homme a-t-il besoin de l'art ?

L'homme a besoin d'art parce qu'il a besoin du beau, de tout ce qui dépasse l'existence immédiate et fait de l'homme un animal métaphysique. Toutefois, l'art n'est qu'un luxe. Divertissement pour les riches ou échappatoire pour les pauvres, l'art est quelquefois un agément, jamais une nécessité vital.||Si l'homme ne peut pas vivre sans boire, sans manger, sans assouvir...

8 pages - 1,80 ¤

La laideur peut-elle faire l'objet d'une oeuvre d'art ?

Note : 10/10

Il est l'unité d'une diversité d'éléments. Mais, pour que cette diversité ne soit pas une pure juxtaposition, il faut un principe d'ordre qui harmonise les éléments, substitue à la juxtaposition d'éléments sans lien ni rapport une interdépendance de ces mêmes éléments. « Le beau ne consiste que dans l'ordre c'est à dire dans l'arrangement et la proportion », écrit Bossuet....

7 pages - 1,80 ¤

Existe-t-il un progrès de l'art ?

Note : 10/10

Elles représentent des femmes dont la tête est figurée par un ovale sans yeux, ni nez, ni bouche. La représentation sculpturale du regard n'apparaîtra que bien plus tard, avec les Romains. Les Grecs, qui ont pourtant atteint des sommets dans l'art de la statuaire, sculptent leurs dieux, leurs héros en laissant, à la...

6 pages - 1,80 ¤

L'art peut-il être immoral ?

Note : 10/10

Ils créent un système de symboles, sans doute contemporain ,du langage, par lequel l'homme se trouve conduit à lier à des rythmes, formes et couleurs certains états, qui deviennent alors caractéristiques de la sensibilité. La danse par exemple, laquelle semble entraîner à sa suite la cadence musicale et la parure, donne au corps tout entier mission de créer,...

8 pages - 1,80 ¤

L'artiste doit-il être un témoin de son temps ?

Note : 10/10

Témoigner n'est pas créer Historiquement, l'art s'est opposé politiquement aux productions purement mercantiles et s'est développé en opposition avec tout utilitarisme. Comme Kant le rappelle dans sa "Critique de la faculté de juger". « La beauté est la forme de la fïnalité d'un objet en tant qu'elle y est perçue sans la représentation...

4 pages - 1,80 ¤

L'argent peut-il tout acheter ?

Note : 10/10

Mais il n'assure pas une égalité parfaite entre les biens échangés. Avec l'argent, de simples objets, les biens, deviennent des marchandises, elles reçoivent une valeur qui n'est plus liée aux besoins mais au travail qu'a demandé leur fabrication. Dans ce manuscrit intitulé « Pouvoir de l'argent dans la société bourgeoise », Karl Marx...

3 pages - 1,80 ¤

Faut-il accorder de l'importance à l'apparence physique ?

Note : 10/10

Il fait l'apologie des «surfaces», qu'il s'agisse des matériaux, des oeuvres d'art ou des hommes. Le corps révèle plus la personnalité de l'individu qu'une analyse psychologique des «profondeurs» de l'âme.   [L'apparence physique est sujette aux aléas de la mode. Elle ne révèle pas la profondeur et la richesse d'un être. Elle laisse libre cours à tous les débordements de l'imagination.] La beauté de...

2 pages - 1,80 ¤

L'amour de l'humanité nous est-il naturel ?

Note : 10/10

Mais, à chaque fois, une fonction de la pitié est indiquée : à la suite de la souffrance, Rousseau montre que la pitié joue dans l'état de nature le même rôle que la loi joue dans l'état de société (« la pitié tient lieu de lois, de moeurs, et de vertu »). De même, à la suite de...

7 pages - 1,80 ¤

Est-il raisonnable d'aimer ?

Note : 10/10

||L'amour est un mélange subtil de sentiments et de raison. Il n'est donc pas déraisonnable tant qu'on ne se laisse pas aveugler par la passion. L'amour nous est nécessaire: l'homme ne peut vire sans amour comme il ne peut vivre sans oxygène. Mais, l'amour aveugle la passion. Aimer c'est s'aliéner à l'autre. Il y a de la déraison...

1 page - 1,80 ¤

Est-on libre d'aimer ?

Note : 10/10

L'être le plus volontaire peut en devenir l'esclave. La volonté, face à l'amour, est impuissante. L'enfant est naturellement conduit à aimer ses parents, même s'ils sont mauvais. Les drames de l'amour prouvent la toute-puissance de ce sentiment.] L'amour n'est que l'expression de la volonté de l'espèce Schopenhauer ne voit dans l'amour qu'un travestissement...

2 pages - 1,80 ¤

Dans tout amour, n'aime-t-on que soi-même ?

Note : 10/10

SARTRE:  "Aimer, est-ce vouloir priver l'autre de sa liberté ?" On reproche souvent à l'amour d'être possessif, tout en pensant le plus souvent que cette possessivité est la conséquence des sentiments des amants. Ainsi dira-t-on d'un amour qui n'est pas jaloux qu'il n'est pas non plus sincère. En effet, la relation amoureuse...

3 pages - 1,80 ¤

L'amour peut-il côtoyer la haine ?

Note : 10/10

|| L'amour a une origine sexuelle. S'associe à lui le désir de posséder. Insatisfait, il se transforme en haine. Il n'est pas rare que l'homme, au nom de l'amour, cherche à se venger, tue l'être aimé. L'amour est loin d'être un sentiment pur. Il a pour origine deux pulsions qui ne cessent de s'opposer. L'amour est...

1 page - 1,80 ¤

L'amitié est-elle la forme idéale du rapport à autrui ?

Note : 10/10

Toute cité est faite d'hommes divers. Toute cité suppose donc un lien entre les individus qui la composent. Ce lien, selon Aristote, est l'amitié. Mais l'amitié n'est-elle pas purement d'ordre affectif ? Ici, l'amitié apparaît comme l'effet d'une nécessité politique même le législateur s'en préoccupe, comme s'il fallait rechercher quelque chose qui est...

4 pages - 1,80 ¤

Faut-il opposer les actes aux paroles ?

Note : 10/10

||  Analyse du sujet : q  Un acte est un mouvement volontaire qui engage le corps. Or, on peut commencer par remarquer que dans la parole il y a très certainement des mouvements de la bouche pour prononcer des mots q  Le sujet évoque une opinion commune, de l'ordre de la doxa, il faut dans un tel sujet commencer...

7 pages - 1,80 ¤

Peut-on accéder à la réalité sans passer par l'abstraction ?

Note : 9/10

... Pour un empiriste, un aveugle de naissance ne saurait avoir aucune idée des couleurs. Les autres idées viennent non de l'expérience externe, mais de l'expérience interne ; cad des observations que nous faisons sur « les opérations intérieures de notre âme ». Telles sont les idées de « joie », de « ...

5 pages - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 1593 1594 1595 1596 1597 1598 1599 1600 1601 1602 1603 1604 1605 1606 1607 1608 1609 1610 1611 1612 1613 1614 1615 1616 1617 1618 1619 1620 1621 1622 1623 1624 1625 1626 1627 1628 1629 1630 1631 1632 1633 1634 1635 1636 1637 1638 1639 1640 1641 1642 1643 1644 1645 1646 1647 1648 1649 1650 1651 1652 1653 1654 1655 1656 1657 1658 1659 1660 1661 1662 1663 1664 1665 1666 1667 1668 1669 1670 1671 1672 1673 1674 1675 1676 1677 1678 1679 1680 1681 1682 1683 1684 1685 1686 1687 1688 1689 1690 1691 1692 1693 1694 1695 1696 1697 1698 1699 1700 1701 1702 1703 1704 1705 1706 1707 1708 1709 1710 1711 1712 1713 1714 1715 1716 1717 1718 1719 1720 1721 1722 1723 1724 1725 1726 1727 1728 1729 1730 1731 1732 1733 1734 1735 1736 1737 1738 1739 1740 1741 1742 ... 1864 1865 1866 1867 1868 1869

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo