LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

Les langues et le caractère national. ETIENNE DE CONDILLAC.

Par cette histoire des progrès du langage, chacun peut s'apercevoir que les Langues, pour quelqu'un qui les con-noîtroit bien, seroient une peinture du caractere et du génie de chaque peuple. Il y verroit comment l'imagina-tion a combiné les idées d'après les préjugés et les pas-sions ; il y verroit se former chez chaque nation un esprit différent à...

1 page - 1,80 ¤

« Je mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire. » (V. Hugo).

Notre langue avait la timidité de l'esclavage quand la corruption de la cour lui dictait des lois ; et comment le génie aurait-il secoué ce joug avilissant à l'époque où Racine avait la sottise de mourir de chagrin parce qu'un despote l'avait regardé de travers ! L'insolence féodale qui flétrissait les professions utiles excluait du langage relevé les termes...

1 page - 1,80 ¤

Le réalisme des mots et l'inhérence des noms. JAMES FRAZER.

L'homme primitif regarde son nom comme une partie vitale de lui-même et il en prend soin en conséquence. Pour l'Indien de l'Amérique du Nord « son nom n'est pas une simple étiquette, mais c'est une partie distincte de sa personnalité, tout aussi distincte que son oeil ou ses dents, et il croit qu'un traitement mal intentionné de son...

1 page - 1,80 ¤

Verbe réel, efficace et sacré. MAURICE LEENHARDT.

Le technicien canaque considérait que toute son activité était un don des ancêtres déifiés ; on comprend qu'au moment de l'effondrement de ceux-ci, le don s'efface, et le technicien privé de cet influx, n'a plus de zèle ni de talent. Il n'y a plus de voix, il n'y a plus de don, et parce qu'il n'y a plus...

1 page - 1,80 ¤

La magie du verbe : description. VICTOR HUGO.

 Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant.  La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant ;  La plume, qui d'une aile allongeait l'envergure,  Frémit sur le papier quand sort cette figure,  Le mot, le terme, type on ne sait d'où venu,  Face de l'invisible, aspect de l'inconnu ;  Créé, par qui...

1 page - 1,80 ¤

Structures sémantiques et conceptions du monde. PIERRE GUIRAUD.

J. TRIER dans son Der deutsche Wortschatz im Sinnbezirk des Verstandes (Heidelberg, 1931) étudie les mots se rapportant au secteur conceptuel de l'entendement et montre qu'ils constituent un ensemble structuré à l'intérieur duquel chacun est sous la dépendance des autres. L'idée de Trier, comme celle de Weisberger, est que nos concepts recouvrent tout le champ du réel sans laisser...

1 page - 1,80 ¤

L'illusion étymologique. J. WENDRYES.

L'étymologie donne une idée fausse de la nature d'un vocabulaire ; elle n'a d'intérêt que pour montrer comment un vocabulaire s'est formé. Les mots ne sont pas employés dans l'usage d'après leur valeur historique I. L'esprit oublie — à supposer qu'il rait jamais su — par quelles évolutions sémantiques ils ont passé. Les mots ont toujours une valeur...

1 page - 1,80 ¤

Théorie de l'information et association de mots. JULIUS LAFFAL.

Les réponses fautives dans l'association de mots [temps de réaction augmenté, échec dans la répétition des réponses].... sont largement fonction de la nature de la hiérarchie des réponses associatives propre au mot stimulus. Les réponses fautives ont les plus grandes chances de se produire là où il y a beaucoup de réponses concurrentes dans la hiérarchie des réponses...

1 page - 1,80 ¤

Le langage dans le cadre d'une théorie de la communication. WARREN WEAVER.

L Le terme communication sera employé ici dans un sens très large pour y inclure tous les processus selon lesquels un esprit peut en affecter un autre. On y comprend, bien sûr, non seulement le langage écrit et oral mais aussi la musique, les arts picturaux, le théâtre, le ballet et, en fait, tout le comportement humain. A...

1 page - 1,80 ¤

Les effets perturbateurs ou conservateurs du système phonologique. ANDRÉ MARTINET.

Revenant maintenant à la succession /tak/, on se demandera pour quelles raisons le phonème /a/ parvient à maintenir son articulation traditionnelle en dépit des attractions auxquelles il est soumis de la part de ses voisins. On pourrait penser que cette articulation se maintient par habitude : le mot attaque a sans doute été prononcé tout d'abord par l'enfant...

2 pages - 1,80 ¤

La phonologie distinguée, de la phonétique. NICOLAS TRUBETZKOY.

Ce que veut étudier la phonologie actuelle, ce ne sont pas les sons, mais les phonèmes, c'est-à-dire les éléments constitutifs du signifiant linguistique, éléments incorporels, puisque le signifiant lui-même est incorporel (d'après F. de Saussure). Le son n'est pour le phonologue que la réalisation phonétique du phonème, un symbole matériel du phonème.... Grossièrement parlé, la phonétique recherche ce...

1 page - 1,80 ¤

Les principes d'économie et d'emphase à la source des changements phonétiques. Paul PASSY.

Des tendances phonétiques que nous avons constatées, se dégagent bien nettement deux principes fondamentaux : 1° Le langage tend constamment à se débarrasser de ce qui est superflu. 2° Le langage tend constamment à mettre en relief ce qui est nécessaire. Le premier principe est ordinairement considéré en même temps que la recherche des articulations "faciles", et réuni avec elle sous...

1 page - 1,80 ¤

Le langage système d'oppositions. FERDINAND DE SAUSSURE.

Tout ce qui précède revient à dire que dans la langue il n'y a que des différences. Bien plus : une différence suppose en général des termes positifs entre lesquels elle s'établit ; mais dans la langue il n'y a que des différences sans termes positifs. Qu'on prenne le signifié ou le signifiant, la langue ne comporte ni...

1 page - 1,80 ¤

Facteurs sociaux de l'évolution phonologique. ANDRÉ MARTINET.

Il est probable qu'au cours des siècles, tout excédent de population basque tendait à descendre vers le sud. Plus loin allaient ces gens et plus il leur était facile de s'assimiler totalement à leur nouvel entourage. Mais ceux qui ne poussaient pas beaucoup plus au sud que Burgos, y trouvaient sans doute, dans les basses classes, un parler...

1 page - 1,80 ¤

Parenté génétique et convergence affinitaire. ROMAN JAKOBSON

Si l'évolutionnisme orthodoxe enseignait que « l'on doit prendre en considération les similitudes de structure des organes uniquement si elles dénotent que les porteurs de ces organes descendent d'un seul et même ancêtre », les recherches de nos jours font au contraire voir l'importance des similitudes secondaires acquises.... Dans ces conditions la distinction des organismes en apparentés et...

1 page - 1,80 ¤

L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET

Le développement linguistique obéit à des lois générales. L'histoire même des langues suffit à le montrer par les régularités qu'on y observe. En effet, quand on examine les changements qu'a subis la langue indo-européenne commune sur les divers sols d'Asie et d'Europe sur lesquels elle s'est implantée, on fait une double constatation. Pour le détail matériel des changements, chaque...

1 page - 1,80 ¤

Portée historique de observation directe en linguistique. ANTOINE MEILLET.

Ce n'est pas de la philologie seule que le linguiste attend des précisions plus grandes : le temps n'est plus où la linguistique était un département de la philologie, et où la grammaire comparée pouvait recevoir parfois un nom que les linguistes n'ont d'ailleurs jamais adopté, celui de philologie comparée. L'observation des faits actuels est encore plus capable...

1 page - 1,80 ¤

Structure et évolution des langues. Idées fondamentales. HERVAS Y PANDURO.

Les principaux caractères distinctifs d'une langue sont au nombre de trois, à savoir : ses mots, son art (artificio) grammatical et sa prononciation. Le langage de la nation la plus barbare possède au moins les mots qui désignent toutes les choses les plus indispensables à sa subsistance, et lorsqu'elle commerce ou traite avec une autre nation policée, elle...

1 page - 1,80 ¤

Liberté du langage à l'égard des structures biologiques héréditaires. ANDRÉ OMBREDANE.

Un fait frappant est que le langage ne répond pas à une nécessité organique, comme il en va de la respiration et de la locomotion. Le langage n'a pas d'organes propres, mais seulement des organes d'emprunt dont la variété peut être considérable.... La parole obéit si peu à un déterminisme congénital qu'il suffit de l'insuffisance de l'audition pour qu'elle...

1 page - 1,80 ¤

Niveaux, usages et altérations du langage. ANDRÉ OMBREDANE.

La définition selon laquelle le langage serait le moyen par lequel l'homme exprime ses idées est aussi pauvre que classique 1. Le langage a des fonctions différentes ; pour la clarté du vocabulaire, nous dirons qu'il y a des usages différents de la fonction du langage et que ces usages se situent à des niveaux différents de l'évolution....

1 page - 1,80 ¤

Le jargon aphasique et l'indépendance entre expression et compréhension. TH. ALAJOUANINE, O. SABOURAUD, B. DE RIBAUCOURT

Non seulement le langage est aisé, mais « il va de soi », il est émis avec assurance, en toute innocence, pourrait-on dire. Et c'est bien l'aspect le plus curieux de ces malades que d'émettre sur le ton de l'affirmation la plus catégorique une série de néologismes sans signification ou de mots parfaitement inadéquats.... On a souvent tendance à...

1 page - 1,80 ¤

L'aphasie et la perte de l'aptitude à la classification. ADHÉMAR GELB

Le trait le plus frappant était que le malade était incapable de nommer les couleurs.... [Il] présentait un comportement très singulier, mais révélateur de son état général, quand on le priait de classer dans un ordre quelconque des couleurs, par exemple celles de divers écheveaux de laine, ou de chercher des teintes analogues pour les assortir à un...

1 page - 1,80 ¤

Expression automatique et expression volontaire. JULES BAILLARGER

Quand on lit les observations d'aphasie, on constate chez un certain nombre de malades ce phénomène singulier qu'il leur est impossible de prononcer certains mots quand ils essayent de le faire et qu'ils appliquent toute leur énergie de volonté ; au contraire, quelques instants après, ils prononcent ces mêmes mots sans le vouloir. Ainsi il y a chez...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: Les troubles bénins du langage et leur dynamique : le lapsus. FREUD

Si l'on admet qu'un mécanisme analogue à celui de l'oubli de noms peut présider aussi aux phénomènes du lapsus, l'explication de ces derniers devient facile. Le trouble de la parole qui se manifeste par un lapsus peut, en premier lieu, être occasionné par l'action, anticipée ou rétroactive, d'une autre partie du discours ou par une autre idée contenue...

1 page - 1,80 ¤

Le rôle de l'attente perceptive. GEORGE MILLER

Le nombre de sons qu'un auditeur peut utiliser pour remplacer la partie inaudible d'un message est restreint. Nous le voyons grâce à quelques calculs. Supposons que nous travaillions avec 25 consonnes et 20 voyelles et diphtongues comme éléments pour construire notre matériel de test. Si nous ne construisons que des syllabes CVC (Consonne - voyelle - consonne), nous...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 ... 1033 1034 1035 1036 1037 1038

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo