LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Toutes les dissertations

TEXTE: Règles pour la direction de l'esprit, Règle treizième. DESCARTES

ils n'ont pas là une idée fausse, mais seulement ils abusent du mot lieu, qui, dans l'usage commun, signifie cette nature simple et connue par elle-même, à raison de laquelle on dit que quelque chose est ici ou là, et qui consiste tout entière dans une certaine relation de la chose qu'on dit être en un lieu, avec...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: Règles pour la direction de l'esprit, Règle douzième. DESCARTES

de même qu'en géométrie vous faites sur une quantité des suppositions qui n'ébranlent nullement la force des démonstrations, quoique souvent la physique nous donne de la nature de cette quantité une idée différente. Il faut, en troisième lieu, concevoir que le sens commun joue le rôle du cachet, qui imprime dans l'imagination, comme dans la cire, ces figures ou...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: Règles pour la direction de l'esprit, Règle quatrième. DESCARTES

Mais je me persuade que certains germes primitifs des vérités que la nature a déposées dans l'intelligence humaine, et que nous étouffons en nous à force de lire et d'entendre tant d'erreurs diverses, avaient, dans cette simple et naïve antiquité, tant de vigueur et de force, que les hommes éclairés de cette lumière de raison qui leur faisait...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: Règles pour la direction de l'esprit, Règle deuxième. DESCARTES

et celui qui doute de beaucoup de choses n'est pas plus savant que celui qui n'y a jamais songé, mais il est moins savant que lui, si sur quelques unes de ces choses il s'est formé des idées fausses. En effet, chacun se donne plus hardiment le droit de deviner dans un sujet obscur que dans un sujet clair,...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 76. DESCARTES

Il faut aussi remarquer, touchant cette matière du premier élément, que, pendant qu'elle est entre les petites boules qui composent le ciel AMBY, outre qu'elle a deux mouvements, l'un en ligne droite qui la porte des pôles A et B vers le soleil, puis du soleil vers l'écliptique YM, et l'autre circulaire autour de ces pôles qui lui...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 75. DESCARTES

Mais cela ne peut pourtant empêcher que le corps du soleil ne soit assez exactement rond, parce que sa matière a cependant un autre mouvement, savoir de ses pôles vers son écliptique, lequel corrige ces inégalités ; et comme on voit qu'une bouteille de verre se fait ronde par cela seul qu'en soufflant par un tuyau de fer on fait...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 74. DESCARTES

De plus, si la matière du premier élément qui vient des tourbillons K et L n'est pas si disposée à se mouvoir vers S que vers quelques autres endroits proches de là ; Tout de même, si la ligne droite SM, suivant laquelle je suppose que la matière du premier élément va plus facilement d'S vers C que suivant aucune...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 73. DESCARTES

car encore que l'inégalité des tourbillons qui environnent le ciel AMBY soit cause que nous ne devons pas penser que la matière du premier élément vienne aussi abondamment vers le soleil par l'un des pôles de ce ciel que par l'autre ; ni qu'il y ait aucun cercle parfait qu'on puisse prendre pour son écliptique, et auquel se rapportent si...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 52. DESCARTES

Ainsi nous pouvons faire état d'avoir déjà trouvé deux diverses formes en la matière, qui peuvent être prises pour les formes des deux premiers éléments du monde visible. La première est celle de cette raclure qui a dû être séparée des autres parties de la matière lorsqu'elles se sont arrondies, et qui est mue avec tant de vitesse que...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 47. DESCARTES

et parce qu'il n'y a aucune proportion ni aucun ordre qui soit plus simple et plus aisé à comprendre que celui qui consiste en une parfaite égalité, j'ai supposé ici que toutes les parties de la matière ont au commencement été égales entre elles, tant en grandeur qu'en mouvement, et n'ai voulu concevoir aucune autre inégalité en l'univers...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, TROISIEME PARTIE, Art. 46. DESCARTES

Nous avons remarqué ci-dessus que tous les corps qui composent l'univers sont faits d'une même matière, qui est divisible en toutes sortes de parties, et déjà divisée en plusieurs qui sont mues diversement et dont les mouvements sont en quelque façon circulaires, et qu'il y a toujours une égale quantité de ces mouvements dans le monde ; mais nous n'avons...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, SECONDE PARTIE, Art. 36. DESCARTES

nous considérerons par après l'autre, qui fait que chaque partie de la matière en acquiert, qu'elle n'avait pas auparavant. Pour ce qui est de la première il me semble qu'il est évident qu'il n'y a en point d'autre que Dieu, qui de sa toute-puissance a créé la matière avec le mouvement et le repos en ses parties, et qui...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, SECONDE PARTIE, Art. 33. DESCARTES

Après ce qui a été démontré ci-dessus, à savoir, que tous les lieux sont pleins de corps, et que chaque partie de la matière est tellement proportionnée à la grandeur du lieu qu'elle occupe, qu'il n'est pas possible qu'elle en remplisse un plus grand, ni qu'elle se resserre en un moindre, ni qu'aucun autre corps y trouve place...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, SECONDE PARTIE, Art. 20. DESCARTES

Il est aussi très aisé de connaître qu'il ne peut y avoir d'atomes, c'est-à-dire de parties des corps ou de la matière, qui soient de leur nature indivisibles, ainsi que quelques philosophes ont imaginé. Et quand même nous supposerions que Dieu aurait réduit quelque partie de la matière à une petitesse si extrême, qu'elle ne pourrait être divisée...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LES PRINCIPES DE LA PHILOSOPHIE, SECONDE PARTIE, Art. I. DESCARTES

mais, à cause que nous sentons, ou plutôt que nos sens nous excitent souvent à apercevoir clairement et distinctement, une matière étendue en longueur, largeur et profondeur, dont les parties ont des figures et des mouvements divers, d'où procèdent les sentiments que nous avons des couleurs, des odeurs, de la douleur, etc. , si Dieu présentait à notre âme...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: MEDITATIONS METAPHYSIQUES, RÉPONSES AUX CINQUIEMES OBJECTIONS, DES CHOSES QUI ONT ÉTÉ OBJECTÉES CONTRE LA TROISIEME MÉDITATION. DESCARTES

Et lorsque vous poursuivez, " si cette marque n'est point différente de l'ouvrage, vous êtes donc vous-même une idée, vous n'êtes rien autre chose qu'une manière de penser, vous êtes et la marque empreinte et le sujet de l'impression " , cela n'est-il pas aussi subtil que si, moi ayant dit que cet artifice par...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: MEDITATIONS METAPHYSIQUES, REPONSES DE L'AUTEUR AUX QUATRIEMES OBJECTIONS, REPONSE A L'AUTRE PARTIE, REPONSE AUX CHOSES QUI PEUVENT ARRETER LES THEOLOGIENS. DESCARTES

Carde vrai, ces petites parties de tous les corps ayant diverses figures et grosseurs et différents mouvements, jamais elles ne peuvent être si bien arrangées ni si justement jointes ensemble, qu'il ne reste plusieurs intervalles autour d'elles, qui ne sont pas néanmoins vides, mais qui sont remplis d'air ou de quelque autre matière, comme il s'en voit dans...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: MEDITATIONS METAPHYSIQUES, REPONSES DE L'AUTEUR AUX QUATRIEMES OBJECTIONS, REPONSE A L'AUTRE PARTIE, DE DIEU. DESCARTES

c'est-à-dire, selon mon sens, qu'elles sont telles qu'elles donnent au jugement matière ou occasion d'erreur ; Car, puisque les idées mêmes ne sont rien que des formes, et qu'elles ne sont point composées de matière, toutes et quantes fois qu'elles sont considérées en tant qu'elles représentent quelque chose, elles ne sont pas prises matériellement, mais formellement ; laquelle je dis me donner...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: MEDITATIONS METAPHYSIQUES, REPONSES DE L'AUTEUR AUX SECONDES OBJECTIONS. DESCARTES

A quoi je réponds seulement que je ne crains pas que ceux qui auront lu avec jugement le reste de ce que j'ai écrit aient occasion de soupçonner que la matière m'ait manqué, mais qu'il m'a semblé très raisonnable que les choses qui demandent une particulière attention, et qui doivent être considérées séparément d'avec les autres, fussent mises...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LE MONDE OU TRAITÉ DE LA LUMIERE, CHAPITRE XIV, Des propriétés de la Lumière. DESCARTES

ou diminuée, par les diverses dispositions ou qualités de la matière qui les reçoit. Car il faut savoir que les grands cieux, c'est-à-dire ceux qui ont une étoile fixe ou le soleil pour leur centre, quoique peut-être assez inégaux en grandeur, doivent être toujours exactement d'égale force, en sorte que toute la matière qui est par exemple en la...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LE MONDE OU TRAITÉ DE LA LUMIERE, CHAPITRE XIII, De la lumière. DESCARTES

mais il faut ici que je détermine plus particulièrement vers quels côtés tendent les parties de la matière dont les cieux et les astres sont composés. Mais ce qu'il y a encore en elles à considérer de plus qu'en une pierre qui tourne dans une fronde, c'est qu'elles sont continuellement poussées, tant par toutes celles de leurs semblables qui...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LE MONDE OU TRAITÉ DE LA LUMIERE, CHAPITRE XII, Du flux et du reflux de la mer. DESCARTES

Or, après vous avoir ainsi expliqué la pesanteur des parties de cette terre, qui est causée par l'action de la matière du ciel qui est en ses pores, il faut maintenant que je vous parle d'un certain mouvement de toute sa masse, qui est causé par la présence de la lune, comme aussi de quelques particularités qui en...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LE MONDE OU TRAITÉ DE LA LUMIERE, CHAPITRE XI, De la pesanteur. DESCARTES

remarquez que, lorsque j'ai dit que les corps les plus solides et les plus massifs tendaient à s'éloigner du centre de quelque ciel, j'ai supposé qu'ils se mouvaient déjà auparavant de même branle que la matière de ce ciel. Car il est certain que, s'ils n'ont point encore commencé à se mouvoir, ou, s'ils se meuvent, pourvu que ce...

2 pages - 1,80 ¤

TEXTE: LE MONDE OU TRAITÉ DE LA LUMIERE, CHAPITRE X, Des planètes en général, et en particulier de la terre et de la lune. DESCARTES

Mais, afin que je vous fasse entendre distinctement en quels endroits elles doivent s'arrêter, voyez, par exemple, celle qui est marquée h , que je suppose suivre le cours de la matière du ciel qui est vers le cercle K, et considérez que si cette planète avait tant soit peu plus de force à continuer son mouvement en...

1 page - 1,80 ¤

TEXTE: LE MONDE OU TRAITÉ DE LA LUMIERE, CHAPITRE IX, De l'origine et du cours des planètes et des comètes en général, et en particulier des comètes. DESCARTES

Car si d'abord elles se sont mues plus vite que cette Matière, n'ayant pu manquer de la pousser en la rencontrant en leur chemin, elles ont dû en peu de temps lui transférer une partie de leur agitation, et si au contraire elles n'ont eu en elles-mêmes aucune inclination à se mouvoir, néanmoins, étant environnées de toutes parts...

1 page - 1,80 ¤

1 2 3 4 5 6 ... 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 ... 1030 1031 1032 1033 1034 1035

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo