NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition: ÉTALAGISTE, substantif. Définition: ÉTALÉ, -ÉE, participe passé et ... >>


Partager

Définition: ÉTALE, adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : Définition: ÉTALE, adjectif.



Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Définition:


ÉTALE, adjectif.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition: ÉTALE, adjectif.




Définition:


ÉTALE, adjectif.
A.— MARINE.
1. [En parlant de la mer] Qui est immobile, a cessé de monter ou de descendre et n'a pas commencé son mouvement inverse. Le niveau uniforme du varech sur toutes les roches marquait la ligne de flottaison de la marée pleine et de la mer étale (VICTOR HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, page 257) :
Ø À une heure, la mer atteignit son plus haut point. Elle était étale, c'est-à-dire à ce court instant où l'eau ne monte plus et ne descend pas encore. Il fallait opérer sans retard.
JULES VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, tome 3, 1868, page 54.
· Emploi comme substantif masculin. Court moment où la mer est immobile entre deux marées. Étale de flot, de jusant (PETIT DICTIONNAIRE DE MARINE (ROBERT GRUSS) 1952). L'étale de la marée (confer Voyage de La Pérouse (MILET DE MUREAU) tome 2, 1797, page 173 ).
— Par analogie. Fleuve, rivière étale. Fleuve, rivière qui à la fin d'une période de crue reste stationnaire. Attesté dans le Dictionnaire de l'Académie Française 1932, DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT), DICTIONNAIRE DE FRANÇAIS CONTEMPORAIN (JEAN DUBOIS), Larousse depuis Larousse de la Langue française.
2. Par extension. Qui reste stationnaire. Ancre étale. Ancre qui s'arrête au fond après avoir chassé (confer Vocabulaire des termes de marine (GEORGES SOÉ, J. DUPONT, O. ROUSSIN) 1906). Navire étale. Un navire qui, ayant changé le sens de sa marche, n'a d'erre ni en avant, ni en arrière (d'après Glossaire des termes de marine (JULIEN LE CLÈRE)). Vent étale. Vent médiocrement fort et régulier (confer Le dictionnaire de la marine à voile (PIERRE-MARIE-JOSEPH DE BONNEPOUX), Edmond Paris), 1859).
B.— Par métaph ou au figuré (surtout au XXe. siècle). Qui est calme, stationnaire après une période agitée ou tumultueuse. Il n'existe pas dans la vie intérieure de nappes immobiles, étales et il est inévitable que qui ne progresse pas décroisse (CHARLES DU BOS, Journal, 1923, page 288 ). À la puberté du garçon, l'amour de la mère devient étale : elle ne peut plus se rapprocher de ce monstre, auquel elle ne comprend rien (HENRI DE MONTHERLANT, Les Lépreuses, 1939, page 1381 ). Emploi attesté dans DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT), Grand Larousse encyclopédique en dix volumes, Larousse de la Langue française.
STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 70.

Forme dérivée du verbe "étaler"
étaler
ÉTALER1, verbe transitif.
I.— [L'étalement se fait dans l'espace]
A.— Exposer pour la vente des marchandises en les plaçant les unes à côté des autres, en plein air sur un étal ou dans un magasin. Du reste, pourquoi étalez-vous tant de marchandises? C'est bien fait, si l'on vous vole (ÉMILE ZOLA, Au Bonheur des dames, 1883, page 642 ).
— Absolument, vieilli. Les marchandes qui étalaient au carreau des halles, sur l'emplacement où était situé le pilori, payaient une redevance annuelle à l'exécuteur de la prévôté et vicomté de Paris (HONORÉ DE BALZAC, Œuvres diverses, tome 1, 1824-30, page 305) :
Ø 1. Il y a une grande quantité de ces orfèvres; ils étalent peu : tout est renfermé dans de petites cassettes qu'ils ouvrent quand on leur demande un bijou.
ALPHONSE DE LAMARTINE, Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1832-1833) ou Note d'un voyageur, tome 2, 1835, page 226.
— Emploi pronominal à sens passif. Cette place, destinée au commerce, était bordée de comptoirs et de magasins où s'étalaient des marchandises de toute espèce (AUGUSTIN THIERRY, Récits des temps mérovingiens, tome 1, 1840, page 350 ).
— Au figuré et familier. Étaler sa marchandise. " Tirer vanité de ce que l'on fait, de ce que l'on a de rare, de singulier, en faire parade " (Dictionnaire de l'Académie Française).
Remarque : En argot, cette expression a pris le sens de « montrer ses seins ou son derrière » (confer DICTIONNAIRE DE LA LANGUE VERTE (HECTOR FRANCE) 1907).
B.— Par extension.
1. [Sans idée d'ostentation]
a) [L'objet désigne une pluralité ou un ensemble d'inanimés concrets] Exposer, étendre sur une surface plane.
a ) [En les éparpillant pour les (faire) voir, les montrer] Étaler des objets, des livres, des papiers sur une table, sur le sol. En un instant, je gagnai cent cinquante ou deux cents louis, que j'étalais devant moi et sur lesquels elle fixait des yeux ardents (ALEXANDRE DUMAS FILS, La Dame aux camélias, 1848, page 252) :
Ø 2. L'autre [la vieille] , antique, ridée (...) disposa sur la table ses cartons sales. Elle faisait des tas, les ramassait, étalait de nouveau les cartes en murmurant des mots qu'on ne distinguait point.
GUY DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, tome 2, Misti, souvenirs d'un garçon, 1884, page 910.
· Étaler son jeu. Dép...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Définition: ÉTALE, adjectif." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit