NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition et usage du mot: BESTIALISER, verb ... Définition et usage du mot: BESTIASSE, substa ... >>


Partager

Définition et usage du mot: BESTIALITÉ, substantif féminin.

Publié le : 3/11/2015 Format: Document en format PDF protégé


Définition et usage du mot:
BESTIALITÉ, substantif féminin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition et usage du mot: BESTIALITÉ, substantif féminin.




ProblematiqueDéfinition et usage du mot:
BESTIALITÉ, substantif féminin.
A.— Caractère, comportement qui assimile l'homme à la bête. L'ivrognerie conduit à la bestialité (Nouveau Larousse illustré, Larousse du XXe. siècle. ); la bestialité est inscrite sur son visage (Dictionnaire de l'Académie française. 1932) :
Ø 1. Rabelais vous montrera, au milieu du XVIe. siècle, la grossièreté fangeuse et la bestialité persistante des moeurs gothiques.
HYPPOLYTE-ADOLPHE TAINE, Philosophie de l'Art, tome 1, 1865, page 128.
Ø 2.... ce fut comme un vent de démence qui passa et grandit peu à peu dans la chambre close. Une luxure les détraquait, les jetait aux imaginations délirantes de la chair. Les anciennes épouvantes dévotes de leur nuit d'insomnie tournaient maintenant en une soif de bestialité, une fureur de se mettre à quatre pattes, de grogner et de mordre.
ÉMILE ZOLA, Nana, 1880, page 1460.
Ø 3. On imaginait le drame de ce voyage interminable dans l'ordure et la faim, l'horreur des nuits, la bestialité des étreintes, suprême consolation de ces malheureux, dont la révélation soufferte ou l'habitude consentie se lisait sur les traits de quelques gamines trop tôt frottées au mâle, et faisait luire dans leur regard un air de défi mélangé de lassitude.
FRANCIS AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, page 304.
B.— Commerce sexuel contre nature avec un animal. Le crime de bestialité (Dictionnaire de l'Académie Française) :
Ø 4.... dans la province de la Luxure, on relève, si je ne me trompe, le péché ordinaire, le péché contre nature, la bestialité, ajoutons-y, n'est-ce pas, la démonialité et le sacrilège.
GEORGES-CHARLES, DIT JORIS-KARL HUYSMANS, Là-bas, tome 2, 1891, page 34.
Remarque : On trouve dans la documentation bestialitaire, substantif masculin Personne qui s'adonne à la bestialité. Et ils sont à cuire maintenant dans la fournaise, tous pêle-mêle avec les parricides, les bestialitaires et les athées (Gustave Flaubert, La Tentation de Saint Antoine, 1849, page 328). Particulièrement emploi adjectival. Qui est contre nature. Je suis l'immondicité, la déesse des caprices obscènes et des accouplements bestialitaires (Gustave Flaubert, La Tentation de Saint Antoine, 1849, page 374).


STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 8


Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 365 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Définition et usage du mot: BESTIALITÉ, substantif féminin." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit