LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Définition et usage du mot: BELLIQUEUX, -EUSE ... Définition et usage du mot: BEYLISTE, adjecti ... >>


Partager

Définition et usage du mot: BEYLISME, substantif masculin.

Publié le : 3/11/2015 Format: Document en format PDF protégé


Définition et usage du mot:
BEYLISME, substantif masculin.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Définition et usage du mot: BEYLISME, substantif masculin.




ProblematiqueDéfinition et usage du mot:
BEYLISME, substantif masculin.
A.— Attitude intellectuelle et morale, illustrée par les héros de Beyle-Stendhal, exaltant l'individualisme et l'énergie parfois cynique dans la conduite de l'action et la recherche des passions. Synonyme rare : stendhalisme :
Ø 1. Tout cela tend furieusement à me faire demander la sous-préfecture de Rome. Je n'hésiterais pas si j'étais sûr de mourir à quarante ans. Cela pèche contre le beylisme. C'est une suite de l'exécrable éducation morale que nous avons reçue.
HENRI BEYLE, DIT STENDHAL, Correspondance, tome 1, 1812, page 384.
Ø 2.... nous savons des jeunes hommes qui, dans le beylisme, trouvent encore de quoi « ennoblir leur type ».
FRANÇOIS MAURIAC, Petits essais de psychologie religieuse, 1920, page 93.
Remarque : Attesté dans les dictionnaires généraux du XXe. siècle (Larousse du xxe. siècle en six volumes, Grand Larousse de la Langue française en six volumes, DICTIONNAIRE ENCYCLOPÉDIQUE QUILLET 1965, DICTIONNAIRE ALPHABÉTIQUE ET ANALOGIQUE DE LA LANGUE FRANÇAISE (PAUL ROBERT ) Supplément 1970) aux sens A et B.
B.— Culte de Stendhal, de sa vie, de son oeuvre, de sa pensée :
Ø 3. Gourmont pousse peut-être le beylisme un peu loin, si imiter, lui, à son âge, avec sa valeur, et imiter des amusements de Stendhal, mérite cette appréciation.
PAUL LÉAUTAUD, Journal littéraire, tome 1, 1893-1906, page 275.
— Rare. Passion pour les études consacrées à Stendhal :
Ø 4.... on ne saurait guère être dit stendhalien si l'on n'est pas un peu beyliste, et si l'on n'a pas lu non seulement Stendhal, mais les classiques du beylisme, depuis l'H.B. de Mérimée jusqu'à la Jeunesse de Stendhal de M. Arbelet.
ALBERT THIBAUDET, Réflexions sur la littérature, 1936, page 256.



Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 297 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Définition et usage du mot: BEYLISME, substantif masculin." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit